FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Abandonné]Rencontre matinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: [Abandonné]Rencontre matinale Ven 21 Nov 2014 - 20:10





Rencontre matinale.





Jin SHinsei
Yûki H. Icefield

Once upon a morning...



« Il est vivant... »

Voilà la seule chose qui occupait les pensées de la maîtresse de Fairy Tail depuis quelques temps. Manifestement elle ne s'en remettait pas. Elle qui était pourtant si rationnelle, si pragmatique, elle n'avait rien, absolument rien pour expliquer le retour de Takuma. C'était si illogique, et pourtant, elle cherchait encore. Elle ne savait pas encore comment, mais elle trouverait le fin mot de cette histoire. Si Takuma était vivant, Lastblow n'avait donc pas achevé sa mission. Or c'était principalement ce dernier le problème de toute cette histoire. Si Lastoblow parvenait à mettre la main sur Takuma, il y aurait de nouveau du mouvement, parce qu'un deuxième assassinat ne passerait certainement pas inaperçu. Or les tensions étaient déjà bien assez vives en ce moment pour en rajouter de nouvelles.

La jeune femme lâcha un soupir. Elle se trouvait depuis un petit moment dans la cathédrale, où elle s’était rendue dès que l’agitation quotidienne de la ville avait repris alors qu’elle jouait un peu sur un toit. Elle avait pris l’habitude de venir pour trouver un peu de calme, changer d’air, parce que l’hyperactivité de Fairy Tail était malgré tout fatigante, mais également lorsqu’elle voulait être tranquille avec ses réflexions, ce qui n’était pas forcément le cas, même lorsqu’elle était cloitrée dans son bureau avec ses papiers administratifs. De plus, elle trouvait une certaine beauté à cet endroit, et une atmosphère reposante. Il y avait tout dans cette cathédrale pour qu’elle parvienne à mettre ses idées au clair.

Yûki fixa l’autel un moment avant de se passer une main sur le visage. Peut-être devrait-elle contacter Groundswell ? Il y avait d’autre chose que le problème de Takuma dont elle aurait aimé parler avec lui. Parler de l’ancien maître de Dark Dragon avec quelqu’un comme lui n’était peut-être, et sans doute pas la meilleure solution. Elle finirait par garder le secret et règlerait ça elle-même. Après tout, elle cherchait des informations, et ce n’était pas en envoyant Takuma en prison, si ce n’était pire, qu’elle les obtiendrait. Néanmoins, ce n’était pas le genre de chose qu’elle pourrait régler seule.

Depuis son petit voyage à Yuyama, elle voyait les choses de façon totalement différente. Pour une fois, elle devait bien reconnaître qu’il fallait qu’elle laisse son côté loup solitaire, au moins pour quelques temps. Ça ne serait probablement pas une tâche facile mais dans une telle situation, ça ne pouvait qu’en valoir la peine. Elle n’arriverait à rien seule, et elle en avait parfaitement conscience, mais elle allait devoir trouver quelqu’un à qui elle pouvait faire confiance, or le soucis, c’était que la jeune femme ne faisait pas confiance.

Un nouveau soupir, et Yûki se leva du banc sur lequel elle s’était assise quelques minutes, ou peut-être quelques heures plus tôt, elle n’en savait rien. Une fois perdue dans ses réflexions, elle ne voyait pas le temps passer. Mais il fallait qu’elle retourne travailler. Elle jeta un dernier regard à l’autel, plaça son violon sur son épaule et se retourna. La cathédrale n’était pas des plus remplies ces derniers temps, et c’étaient bien attristant aux yeux de la Master solaire. Mais pour autant, elle ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un à cette heure-ci de la matinée. Comptant sur son apparence changée, elle lâcha une courte salutation et se dirigea vers la porte.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Dim 23 Nov 2014 - 16:07

Magnolia, cette ville était depuis de nombreuses semaines le fief du chasseur de Dieux, cette ville regorge de tout ce qu’aime notre cher Jin. De plus, cela lui permettait de préparer son après Thunder Light, ainsi que d’alimenter plus facilement ses recherches sur la région, Magnolia étant une véritable plaque tournante. Cela faisait plusieurs jours qu’il prévoyait de rencontrer une certaine personne, il connaissait ses habitudes, ses déplacements et tout ce qu’il fallait savoir pour organiser une entrevue « presque » fortuite. Le Loup décida que c’était aujourd’hui. Comme à son habitude, le jeune homme était debout en plein milieu de la nuit, pas plus de deux heures de sommeil par nuit pour lui. C’est une mœurs que le ténébreux entretient voilà maintenant plus de dix ans. Le Monde appartient à ceux qui se lèvent tôt après tout. Le God Slayer revêtit un superbe costume gris ainsi qu’un manteau cintré d’une qualité exceptionnelle, le tout sur mesure évidement, avant de quitter son hôtel pour se faufiler dans les rues sombres de la ville. Cette obsession pour sa personne, pour la perfection en toute circonstance le perdra sans doute …. Après avoir enfilé une paire de gants, il s’alluma un cigare et se mit en route en direction de la cathédrale. Quelques minutes lui suffirent pour atteindre l’édifice, Jin se posta à quelques dizaines de mètres de l’entrée, dans l’ombre de deux ruelles. Seule la cendre rouge flamboyante de son cigare et la délicate fumée grisonnante qui s’en dégageait trahissaient sa position.  
  
Le jeune homme attendit patiemment plusieurs longues minutes avant d’enfin voir la personne recherchée pénétrer dans le bâtiment. Pendant presque deux heures il resta planté là, le ténébreux savait qu’elle restait systématiquement au moins deux heures ici. Le crépuscule et l’agitation urbaine quotidienne allaient dans une heure environ à nouveau chasser la dureté et la froideur de la nuit, dans cet éternel recommencement naturel. Le Loup sortit de sa tanière, emboita un pas franc vers la porte boisée colossale de la Cathédrale, une légère vapeur s’échappait de sa bouche, signe que la saison hivernale arrivait tranquillement, laissant pour le moment la place à sa cousine d’automne. Jin poussa la porte et rentra dans l’enceinte. Elle était là, fixant l’autel avant de positionner son violon sur son épaule, se dirigeant droit vers la sortie et droit vers lui. Sa longue chevelure argentée se balançait élégamment à chacun de ses pas, grande, belle et svelte, aucun doute sur l’identité de cette femme. Un petit sourire se dessina sur le visage du chasseur de Dieux, laissant juste entrevoir une de ses canines anormalement longue. Elle lui fit une courte salutation avant de le contourner, afin de sortir. Jin coupa son élan en prenant la parole, de sa voix éraillée et rauque.

« C’est fatiguant de s’occuper de la guilde la plus virulente de Fiore n’est ce pas ? C’est un bon endroit pour trouver la plénitude, étrange certes, mais un bon endroit. J’aime les monuments religieux, cela suinte le mysticisme, c’est authentique, ça saigne, j’adore ça. Et puis, si un si beau soleil est présent, ce n’est que plus fascinant. »

Le ténébreux se retourna pour faire face à son interlocutrice, l’observant de son regard abyssal, tout en retirant ses gants. Il glissa une main dans ses cheveux ébène, puis s’adossa à un pilier de la structure pierreuse. 
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Jeu 25 Déc 2014 - 16:00





Rencontre avec un mort.




He comes back...



Yûki s'arrêta à l'entrée de la cathédrale. Elle qui pensait pouvoir retourner à ses papiers, elle allait être contrainte de repousser un peu ses projets, puisque de toute évidence, c'était à elle que l'homme qu'elle avait salué de manière relativement brève parlait. La reine des fées se retourna. Elle ne s'attendait pas à entendre une telle voix, rauque, enrouée par le temps, et la vie sans doute. L'homme était pourtant plutôt jeune, ce qui était d'autant plus surprenant. Une chose était sûre cependant : cet homme n'était pas de Magnolia. Depuis le temps que Yûki vivait en ville, elle savait reconnaitre les étranger. Elle était si accoutumée à observer chaque fois qu'elle sortait que finalement, elle reconnaissait la plupart des visages.

La jeune femme se dirigea vers un banc et s'y installa, croisant les bras et les jambes. Elle avait prit le temps de détailler le visage de son interlocuteur, et l'avait reconnu. Les yeux clos, elle visualisait mentalement les visages des nouveaux puissants mages de Thunder Light, et celui-là en faisait partie. Le Loup était donc venu à elle en personne pour une raison encore obscure à la Reine des Glace. Mais elle ne tarderait pas à le savoir.

La jeune femme ouvrit les yeux, et toisa le mage noir un instant. Elle lâcha ensuite un soupir et se leva afin de lui faire face de nouveau.

Je vous préviens de suite. Je n'aime pas me battre. Mais si vous faites ne serait-ce qu'une esquisse de geste suspect, vous le regretterez.

Yûki se surprit elle-même. Sa voix était étonnamment calme et posée, plus froide que d'accoutumée certes, mais calme malgré tout, alors que l'homme en face d'elle ne lui éprouvait qu'un profond dégoût. Un mage noir. Un de plus parmi tant d'autre, mais un mage de la guilde déchue. C'était probablement tout ce qu'il y avait de plus répugnant. La guilde du Phoenix était passé au rang supérieur dans la médiocrité aux yeux de la jeune femme. Bien plus encore que Dark Dragon. Probablement parce qu'elle avait l'occasion de parler à l'ancien maître de la guilde, et que tant qu'elle n'aurait pas rassembler assez d'informations, elle ne voulait pas donner un nouveau jugement, quand bien même Lastblow était sans doute l'une des pires ordures qui soient. Mais pour Thunder Light, c'était autre chose, et la guilde et ses mages ne valaient plus rien. C'était une sources d'ennuis, une tanière de rats et autres nuisibles dont il fallait se débarrasser.

J'imagine que vous n'avez pas fait le déplacement sans but. Alors, que puis-je pour vous avant que vous ne disparaissiez de ma vue.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





   
   
   


« Search for freedom... »


Je parle et je pense en gold
Mais l'Autre parle et pense en darkgoldenrod

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Mer 7 Jan 2015 - 15:31

Amusant, voilà le mot qui venait raisonner dans l’esprit du Chasseur de Dieux, les informations qu’il détenait sur la Reine des Fées s’avéraient exactes. Elle s’installa sur un banc et semblait enclin à parlementer, même si son soupir montrait bien son agacement. Jin fut surpris de la voir revenir vers lui pour lui faire face, sur le coup il eut envie de l’égorger et de se délecter de son sang, pulsion qui ne dura qu’une seconde.

« Je vous préviens de suite. Je n'aime pas me battre. Mais si vous faites ne serait-ce qu'une esquisse de geste suspect, vous le regretterez. »

Tout de suite les menaces ? C’est d’une élégance à couper le souffle pensait le ténébreux. Le ton et le regard de son interlocutrice lui fit comprendre qu’elle était sérieuse, n’importe quel idiot le remarquerait, cela arracha un sourire en coin au jeune homme. On peut en apprendre tellement sur les pensées d’une personne grâce au regard ou aux micro-expressions du visage, elles le traversent en une fraction de seconde et révèlent vos émotions. Il lui inspirait le dégoût, sans aucun doute à cause du virement de bord de Thunder Light et par conséquent, de son rang de mage « noir ».
 
Le simple fait de savoir qu’elle pense que Thunder Light et surtout qu’Edge soit passé brutalement de l’autre côté sans aucune raison, faisait d’elle une idiote comme Aaron. Il ne faut pas être un être doté d’une intelligence hors norme pour identifier  que ce changement et ce pacte avec Dark Dragon n’est en réalité qu’une mise en scène des plus grotesques. Néanmoins, il est vrai que beaucoup de mages noirs ont rejoint Thunder Light, il faut bien que cela fasse plus vrai non ? Les gens ne voient pas ce qui se trouve sous leurs yeux, les humains sont trop crédules que voulez-vous …  
Jin observa longuement la jeune femme, scrutant ses courbes avec des idées obscènes puis se demanda si elle aimait les gaufres avant d’être secouru dans sa tempête d’idées et d’interrogations extravagantes.
 
 « J'imagine que vous n'avez pas fait le déplacement sans but. Alors, que puis-je pour vous avant que vous ne disparaissiez de ma vue. »

Le ténébreux ne put s’empêcher de rire à sa remarque, il s’approcha dangereuse d’elle, son visage à quelques centimètres du sien. Tout en humant le délicieux parfum de Yûki, il lui prit une mèche de cheveux et joua avec quelques secondes.

« Quelle perspicacité, c’est impressionnant. Inutile de me menacer ou d’être aussi … froide, le lieu l’est suffisamment. Je ne suis pas là pour me battre. »

Il passa ensuite dans son dos, posant sa tête sur son épaule afin de lui chuchoter à l’oreille gauche, d’un ton ironique et moqueur.

« Je n’oserai pas affronter  une meurtrière … »

Le chasseur de Dieux s’éloigna de la Reine des Fées, effleurant volontairement de sa main toute sa colonne vertébrale, non s’en omettre des idées macabres. Tout en recoiffant et en se dirigeant vers le banc ou était précédemment installée la demoiselle, Jin lui lança narquoisement.

« Comment va Minoru ? »


Puis il s’assit en riant, attendant avec impatience la réaction de la « Reine ».
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Dim 25 Jan 2015 - 17:45





Rencontre avec un mort.




You can't forget...



C'était une désagréable sensation. Un mélange de rage et de dégoût qui avait créé quelque chose que Yûki n'appréciait pas. Une chose qui remonta toute sa colonne vertébrale pour terminer sa course dans sa nuque. Un frisson. La jeune femme avait renforcé sa garde dès que le Loup s'était approché d'elle, mais elle n'avait pas bougé. Elle était restée immobile, par défi peut-être, regardant son interlocuteur jouer avec une mèche de ses cheveux. Elle aurait aimé savoir quelle était la raison de sa venue sur le champ afin que tout ce cinéma prenne fin, mais de toute évidence, le mage de Thunder Light avait décidé de procéder autrement.

Une part de la jeune femme souffla lorsque le Loup annonça qu'il ne comptait pas se battre. C'était bien la dernière chose dont elle avait besoin. Depuis son petit voyage à Yuyama, sa magie changée avait une puissance très aléatoire. Seulement, c'était un court répit puisqu'elle se braqua dès que l'homme se fut éloigné. D'où sortait-il de telles informations ? Non seulement sa rencontre avec Minoru, dont elle n'avait parlé à personne, mais surtout, le fait qu'elle soit une meurtrière...

Un nouveau frisson la parcourut et elle se retourna vivement, masquant non sans peine sa surprise. Elle sentait déjà la terreur qu'elle avait ressentie toute sa vie s'emparer d'elle, tout comme la paranoïa donc elle avait vainement tenté de faire abstraction toutes ses années. Si cette homme savait, alors n'importe qui pouvait être au courant. Si la nouvelle se répandait dans sa guilde, elle n'aurait d'autre choix que d'abandonner ses fonctions, dont elle n'avait jamais réellement voulu jusqu'à ce qu'elle prenne enfin conscience de ses responsabilités. Responsabilité qu'une femme comme elle ne méritait absolument pas...

Qu'est-ce que cet homme attendait d'elle ? Il devait forcément vouloir quelque chose, au risque d'ébruiter ce qu'il savait. Le passé était une chose qu'on oubliait pas, Yûki le savait parfaitement. Elle l'avait seulement emmuré, mis dans un coffre dont elle pensait avoir la seule clé. Mais visiblement, quelqu'un avait trouvé la clé, ou alors, les murs avaient commencé à s'effondrer.

Vous avez enquêté sur moi, n'est-ce pas ? finit-elle par demander d'une voix froide et blanche.

« Ressaisis-toi ! »

Pour la première fois, Yûki avait du mal à masquer ses émotions, elle qui était si impassible en tant normal. Mais la simple idée que quelqu'un sache ce qu'elle avait fait la faisait paniquer. Elle s'était forcée à croire pendant de nombreuses années qu'une telle chose n'arriverait jamais, qu'elle était juste paranoïaque et voilà que tout ce qu'elle avait imaginé arrivait. Elle n'avait rien dit au précédent maître de sa guilde, quand bien même elle avait en lui une confiance absolue, et qu'elle était sûre qu'il avait fini par deviner. Alors, comment ? Comment ce mage avait-il pu trouver ses informations ? Les dernières personnes qui auraient savoir étaient les gens de son village, or mis à part Miyuki, tous étaient décédés. Et sa soeur ne l'aurait jamais trahi.

Qui vous a fourni ses informations ?

On disait que quelqu'un qui se sentait en danger sortait facilement les crocs et se montrait agressif. C'était le moment pour la Reine des fées de se prouver sa bonne maîtrise d'elle-même et de se ressaisir.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Dim 1 Mar 2015 - 16:22

Le loup est un animal fascinant, à la fois d’une élégance et d’une cruauté rare, un mélange des plus paradoxal. Disposant d’une patience infinie, il attend, observe sa proie, guettant sa moindre faille. Opportun à l’extrême, il choisira le moment propice pour nourrir sa soif de tuer viscérale. La Fée était à cet instant précis dans ses crocs, le God Slayer venait de créer la brèche qui fit voler en éclat sa carapace d’argile. Personne n’est infaillible, nous avons tous un point faible, tôt ou tard il nous fera défaut. Malgré tous les efforts pitoyables dont faisait preuve Yuki pour dissimuler son état, c’était trop tard, Jin la tenait et le ténébreux était bien décidé à profiter pleinement de son repas. En quelques secondes, le jeune homme fit s’écrouler la façade dure et froide de cet être tourmenté par son passé.
 
« Vous avez enquêté sur moi, n'est-ce pas ? »

Le ton employé par la Master l’amusait, elle tentait désespérément de conserver une maigre part de  fierté face à la situation. L’esprit du Loup frémissait littéralement d’excitation, la jeune femme se débattait comme une brebis blessée, un spectacle jouissif. Jin dominait et méprisait sa proie, détenant son destin aux creux de ses mains. La question que venait de poser Yuki, d’une sottise remarquable, prouvait bien l’état de perturbation intense dans son esprit. La panique, le stress, la confusion, autant d’émotions qui une fois libérées de leurs chaînes poussent  l’esprit humain dans les ténèbres. L’Homme se rend soudainement compte, qu’il n’est rien de plus qu’un animal, les émotions sont les faiblesses de l’espèce humaine.
 
« Qui vous a fourni ses informations ? »

On continue dans les interrogations réflexes ridicules du Master, compréhensible après la bombe qu’il venait de larguer. Elle ne pouvait pas lui procurer plus de plaisir. Bon,  il était temps pour Jin de jouer avec cette nouvelle distraction. Le God Slayer la fixa longuement sans dire un mot, affichant un visage d’une dureté terrible avant de pousser un rire clownesque.
 
« C’est une habitude d’être aussi débile chez les maîtres de guildes ou ? … Regardez moi ça ! Il semblerait que la dure et fière Yûki soit troublée ? Quel beau tableau. Ressaisis toi, ça m’agace … »
 
Les premiers rayons de soleil perçaient avec difficultés les vitraux encrassés de la cathédrale pour venir finir péniblement leur course à de nombreux endroits de la bâtisse. Comme s’ils illustraient l’état psychologique de la Fée perdue dans le néant. Il tapota sur le banc de sa main gauche, indiquant à son interlocutrice de venir s’installer à ses côtés.
 
« J’ai voulu répondre que c’était ta mère à ta deuxième question pour déconner, mais je pense que tu l’aurais mal pris. Et puis, je ne suis pas un monstre, je ne suis pas du genre à retourner le couteau dans la plaie ! »
 
Jin se fendit d’un autre rire en sortant un cigare de la poche intérieure de son manteau, il le mit en bouche et l’alluma.
 

« Je sais c’est interdit, mais pas pour moi, j’emmerde ce lieu et cette ville. Tu sais pourquoi on m’appelle « Le Loup » … à cause des dents, enfin je crois ahah ! Bon alors, tu ne m’as pas répondu, comment va ce bon vieux Minoru ? »
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Lun 15 Juin 2015 - 1:50





Rencontre avec un mort.




Need strength...



« T'as plutôt intérêt à te ressaisir ou je vais prendre le relais, et je me fiche bien qu'on soit dans une cathédrale. »

Yûki soupira, plus pour elle-même qu'à cause de la vermine qui se tenait en face d'elle. Elle s'énervait elle-même par son comportement, or elle n'était pas face à la bonne personne pour ce genre de problème. Il ne manquerait plus que le Loup découvre ce secret pour qu'elle ne doive s'en aller définitivement. Elle inspira longuement, croisant les bras le plus fort possible, fermant les yeux pour se reprendre. Elle hésita cependant à les rouvrir, craignant que ses pupilles ne la trahissent. Puisqu'elle parvenait encore à penser de façon raisonnable, elle en déduit qu'elle n'avait rien un craindre et plongea son regard de glace dans les yeux de jais du Loup, les sourcils froncés. Elle n'accorda que peu d'intérêt au geste qu'il esquissa. Pourquoi irait-elle s'installer à côté de lui ? Pour qu'il se nourrisse du malaise insidieux qui s'était introduit en elle malgré ses efforts pour le contrôler.

« J'me rappelais pas que t'étais aussi faible que ça ma vieille. Il va te bouffer comme un agneau. »

La reine des fées secoua la tête et passa une main dans sa chevelure argenté. Le rire du cancrelat résonnait désagréablement dans ses oreilles, comme un écho insupportable, et elle dut faire preuve de toutes la maîtrise qu'elle possédait pour résister à l'envie de lui faire ravaler. Elle ne voulait pas se battre. Elle ne devait pas se battre. Ce serait un preuve de faiblesse, et elle perdrait sans aucun doute.

J’ai voulu répondre que c’était ta mère à ta deuxième question pour déconner, mais je pense que tu l’aurais mal pris. Et puis, je ne suis pas un monstre, je ne suis pas du genre à retourner le couteau dans la plaie !
Je n'ai encore jamais vu de morts parler, rétorqua Yûki, sa froideur et son ton sec habituels refaisant surface, sa voix toutefois vide de toute émotion à la mention de sa mère. Vous êtes joueur, c'est bien. Mais j'ai horreur de ça.

Elle fronça plus les sourcils si c'était possible, toisant l'homme sans plus broncher, le dégoût qu'elle avait d'abord ressenti s'estompant pour faire place au vide habituel qui l'habitait. Elle reprenait peu à peu contenant, ainsi que son masque d'insensibilité qu'il l'accompagnait. En réalité, le trouble était lentement remplacé par une rage bouillonnante à l'entente de ce rire immonde. Elle décida malgré tout d'aller s'asseoir, et d'écouter ce que l'homme avait à dire, avant de l'envoyer balader avec toute la diplomatie du monde. En examinant les choses, elle devait admettre que ce n'était pas tous les jours qu'elle avait affaire à un mage supposé être ennemi. La tournure qu'avaient pris les récents événements avait mis tout le monde sur ses gardes, et notre jeune maître se comportait comme un animal blessé, or c'était probablement ce que souhaitait, et avait réussi à obtenir le Loup. Elle ne voulait plus lui donner ce plaisir.

Je n'ai pas le temps de jouer avec vous. Ai-je été assez claire ? cracha la jeune femme. Quand à ce cher Minoru... Je n'ai aucune raison de vous parler de lui. Alors si vous pouviez en venir aux faits plutôt que d'essayer de me déstabiliser. Car si vous avez réussi, ça ne marchera plus. Vous savez probablement un tas de choses sur moi, ou du moins, autant que vous avez pu en apprendre, connaissant le peu d'informations qui circule concernant ma personne. Quoi qu'il en soit, j'aimerais en finir vite. Qu'êtes-vous venu chercher ici en venant me voir ?


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





   
   
   


« Search for freedom... »


Je parle et je pense en gold
Mais l'Autre parle et pense en darkgoldenrod

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Ven 19 Juin 2015 - 18:37

Le God Slayer se retenait comme pas possible de ne pas hurler de rire au nez de la jeune fille aux cheveux argent. Pourquoi donc voulait-elle écourter ce délicieux échange ? La présence du jeune homme la perturbait-elle ? Pauvre petite Yûki. C’est triste de se rendre compte à quel point l’Homme est faible. Le moindre petit grain de sable vient foutre en l’air cette mécanique bien huilée qu’est la vie. Tout fini par se savoir qu’on le veuille ou non, on ne peut fuir son passé, tôt ou tard il vous rattrapera et vous tombera dessus. Peu importe l’endroit et le moment. Satisfait de voir que la fée vienne s’assoir à côté de lui, un rictus en conséquence se dessina sur son visage.
 
« Si je te pose la question concernant Minoru, c’est que je connais la réponse. C’était juste pour la forme. Sache que je sais tout Yûki. Tu n’as jamais vu les morts parler ? Oh crois moi jolie petite fée, les morts parlent souvent plus que les vivants.»
 
Jin savourait pleinement l’instant, il tenait le Maître de Fairy Tail entre ses crocs et n’était pas prêt à les desserrer. Au moins, elle venait d’admettre qu’il l’avait déstabilisé, son attitude corporelle l’avait trahi bien sur, mais l’admettre était une preuve de caractère. Inutile de préciser que cela plaisait au Chasseur de Dieux. Son regard dévisagea une nouvelle fois son interlocutrice, la jeune femme était plus que regardable donc pourquoi s’en priver ? Il sentait la détresse de Yûki tel un prédateur, elle avait beau faire comme si, rien n’échappe au loup. Néanmoins, il ne pouvait qu’admirer la façon dont la jeune femme tentait de cacher sa confusion.
 
Impossible également de dissimuler la haine viscérale qui se dégageait de ses yeux, de son âme, vis-à-vis du God Slayer. Sur ce point, elle est le sosie d’Aaron. Elle ne voit pas plus loin que son nez et se contente de suivre des préceptes obsolètes et dénués de tout bon sens. Sur le simple fait que l’Apollon faisait parti de Thunder Light, cela justifié le mépris d’autrui ? Quand est-il de tous les membres qui n’ont pas quitté la guilde et qui étaient jadis des mages « blancs », ils deviennent automatiquement des ennemis ? Quelle bêtise …
 
« C’est gentil de t’intéresser à ce que je veux. Tu te doutes bien que personne d’autre que moi ne sait pour ton petit secret, sinon je doute que tu serais ici aujourd’hui. Pour l’instant je ne veux rien, je voulais juste que tu sois au courant que ton petit secret n’est plus. Je souhaite simplement t’ouvrir les yeux sur la situation à Fiore. »
 
Tout en poussant un long soupir, son bras gauche vint se positionner derrière les dos de la fée, comme le ferait un jeune amoureux à sa dulcinée lors d’une séance de cinéma. Bien sur il le faisait exprès. La mettre mal à l’aise au possible, tel était son amusement du jour.
 
« On est pas bien là ? On dirait un vieux couple ! Oh attend je vais prendre une photo. »
 
Il sortit son lacryma de communication miniature et prit un selfie, puis observa le cliché.
 

« Sublime ! On voit le néant dans ton regard, que c’est beau. Bon revenons à nos moutons. J’aimerais que tu prennes conscience d’une chose. Tu me considères comme un ennemi parce que je fais partie de Thunder Light. Tu ne connais pas mes objectifs, tu ne sais pas pourquoi j’ai rejoins Thunder Light, en bref, tu ne sais rien de moi, mais cela ne t’empêche pas de me considérer comme tel. Good ! Mais concernant les mages qui n’ont pas choisi de fuir la guilde, autrefois c’étaient tes alliés, ils ne t’ont rien fait que je sache ! Donc eux aussi sont tes ennemis ? Tu ne cherches pas à savoir pourquoi ils ont fait ça ? Peut-être qu’ils avaient peur, cela fait-ils d’eux des « méchants » pour autant ? Tu vois, la frontière entre le bien et le mal n’existe pas. Tu ne vois pas plus loin que ton nez. Tant que tu agiras de la sorte, rien ne changera. La montée de Dark Dragon, on en parle ? Vous n’avez rien fait toi et Aaron. Vous cherchez à résoudre des problèmes qui n’existent pas ! Au final vous vous considérez comme les bienfaiteurs du Royaume, les garants de la paix ! Mais vous ne valez pas mieux que les mages que vous méprisez tant. Tu aimes le poisson cru ? Je connais un restaurant à deux rues d’ici, hummmmm ! Extra ! » 
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale Sam 11 Juil 2015 - 3:06





Rencontre matinale




Trapped ?



Malaise. Méfiance. Appréhension. Et ça... ? De la rage il semblerait, ou de la colère. Mais le malaise avant tout. A côté du Loup, Yûki avait une désagréable sensation. Elle se sentait comme prise au piège, force était de le reconnaître. Elle qui pensait si bien garder ses secrets... Enfin... Non pas qu'elle ait dit quoi que ce soit à quelqu'un, elle avait et aurait toujours bien trop honte, et peur sans doute. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était se demander comment et pourquoi sans jamais obtenir de réponse. C'était probablement là les effets d'un passé trop lourd à porter pour une personne normale, d'un secret trop longtemps gardé. L'ironie de la situation au yeux de la mage solaire était de voir qu'un mage lambda qui lui était jusqu'alors tout à fait inconnu, si ce n'était le surnom qu'on lui donnait avait pu le découvrir. Alors qu'est-ce qui lui disait que quelqu'un d'autre ne le saurait pas bientôt ?

La jeune femme s'obligea à déglutir et passa une main sur ses tempes déjà douloureuses. Elle ne pensait pas que la migraine la prendrait si vite, si tôt, et surtout, dans un endroit où elle était initialement venue passer quelques instants pour profiter de la quiétude qui y régnait et se détendre avant de se mettre au travail. Mais comment pourrait-elle espérer produire quelque chose de concluant après la bombe que l'on venait de lâcher dans son esprit ?

Les morts parlent plus que les vivants... La jeune femme peinait à le croire. Simple question de rationalité. A moins que l'homme à ses côtés ne soit un nécromancien, où que comme elle, il soit hanter par les voix des gens qu'il avait tués. Yûki secoua mentalement la tête. C'est elle qui avait tué ces gens, et elle en était encore hantée, mais lui... Détaillant furtivement le personnage d'un regard en coin, la jeune femme ne pouvait tout simplement pas lui coller l'étiquette des regrets et de la culpabilité. Ce n'était pas seulement parce qu'il faisait partie de Thunder Light, non. Il y avait quelque chose chez cet homme... Quelque chose d'impitoyable. Ce côté était toutefois relativement bien caché derrière cet accoutrement et cette attitude si bourgeoise. Mais pas assez pour tromper la reine des fées. La reine des fées... Quel titre insensé à présent. Yûki ne le méritait pas. Pas du tout mais d'autre part, c'était sa position qui la sauvait. Qui sait, peut-être aurait-elle déviée du droit chemin. Elle aurait pu sombrer, et ne pas valoir mieux que les mages de Dark Dragon. Mais alors elle aurait sali la mémoire de sa famille, des gens de son village, de Sora.

Yûki sentit sans peine le regard du Loup posé sur elle, et n'aimait pas cette sensation. A cet instant précis, elle avait la désagréable sensation qu'il pouvait savoir sans problème tout ce qu'il voulait d'elle parce qu'il était parvenu à briser les remparts de ses secrets en seulement quelques mots. Elle était à découvert, et cette sensation d'insécurité était des plus déplaisant. Elle se sentit résister à l'envie de contracter des muscles afin de paraître le plus naturel possible lorsqu'elle vitle bras de l'homme bouger et se placer derrière son dos. Et l'espace vital il connait ? Laisse-moi le virer sec...

« Ferme-la..., se murmura-t-elle. »

Elle s'agitait, elle le savait. La seule chose qui l'empêchait d'agir, c'était qu'elle n'avait pas donné son accord à l'Autre, et celle-ci était obligée de respecter le pacte qu'elles avaient conclus. Yûki secoua la tête pour se chasser elle-même, et une expression neutre qui traduisait sa surprise se peignit sur son visage lorsque le Loup sortit ce qui semblait être un lacryma de communication afin de prendre une photographie. Elle laissa s'échapper un rire silencieux lorsque l'homme mentionnant le néant dans son regard. A qui la faute ? Elle préférait encore la froideur. Il n'y avait que quelques centimètres d'écart entre eux, pourtant, Yûki avait vraiment le sentiment qu'un mur s'était érigé subitement, séparant deux mondes différents. Mais ce mur s'effondra bien vite lorsque l'homme reprit son sérieux, offrant à Yûki un discours moralisateur.

Mais bizarrement, elle ne se sentait pas coupable, pas le moins du monde. La faute de l'Autre. Elle se leva, et marcha jusqu'à l'autel devant lequel elle s'arrêta, tournant le dos à son interlocuteur. Etait-ce de l'indifférence ? Probablement. Dis lui ce que tu veux...Parfait !

Yûki se retourna et posa sur le mage de Thunder Light un regard rubis particulièrement dédaigneux.

« Ne te méprends pas. Si je ne t'aime pas c'est à cause de toi, de ta sale réputation de vermine qui te suis mon bonhomme. Tu es à Thunder Light ouais, un truc en plus à la liste. Tu m'as entendu dire que j'avais quelques que chose contre les mages qui ont été comment vais-je dire ça... Ah ! Trop dévoués à Celsius ? Erreur de jugement. J'ai une dent contre Thunder Light et ses nouveaux mages, genre toi. « Des méchants » tu dis... Tout n'est pas tout blanc ni tout noir, je le sais ça. Et je suis bien placée pour savoir que cette frontière dont tu parles n'existe pas non plus. Un exemple vivant je dirais. Tu dis qu'on n'a rien fait, qu'on ne vaut rien. C'est gentil, tu connais mon secret, donc tu sais que je vaux pas grand chose. Mais puisqu'on est si aveugle et que toi tu te permets de me faire la morale, c'est que tu sais comment changer les choses alors vas-y ! Montre-moi comment sauver un monde en pleine déchéance ! C'est pervers tout ça, pourtant y en a qui cherchent des solutions tu vois ? Mais dis-moi, tu serais pas le sauveur, ou une connerie du genre ? Un dieu alors ? »

La jeune femme croisa les bras, toisant le Loup du regard. Elle réalisait bien tout ce qu'il se passait autour d'elle, elle le savait tout ça. Mais il y avait une différence entre ne rien faire et voir que ses efforts ne suffisait plus. En outre, elle ne pouvait rien faire seule, et elle ne prétendait sûrement pas à ce rôle de bienfaiteur du royaume. La raison était toute simple. L'équilibre était déjà bien trop fragile, alors comment préserver un équilibre qui n'existait déjà plus ?

« Si t'as des idéaux, c'est toi que ça regarde. Mais ne viens pas me juger puisque tu ne me connais pas non plus. Tu sais pas ce que je fais, ce que je prévois. Mais tu viens me parler comme si t'étais la voix de la raison. T'es peut-être aussi ridicule que moi, que nous tous. »


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





   
   
   


« Search for freedom... »


Je parle et je pense en gold
Mais l'Autre parle et pense en darkgoldenrod

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Abandonné]Rencontre matinale

Revenir en haut Aller en bas

[Abandonné]Rencontre matinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une froideur matinale ... [PV]
» 02.03/18.L. Les bienfaits de la marche matinale remis en question
» douche matinale • le 20 juin à 11h45
» Une baignade très matinale
» Rosée Matinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Est-