FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Sam 21 Fév 2015 - 15:21

Il y a des jours comme ça, où tu n'es pas seul, mais que tu ne remarques pas le bibliothécaire quinquagénaire qui boit son café. Tu es là, assit dans ce fauteuil, dont les gens t'ont dit qu'il était vert. C'est calme. On sent une petite odeur de poussière et de vieux papier, ce n'est pas désagréable. la majeure partie de mon attention a beau être concentrée sur les mots qui me parviennent lors de ma lecture et m'imprègnent de leur sens, je songe; dans un recoin de ma boîte crânienne difforme. Oui, je songe, distraitement, je scanne l'espace autour de moi, et perçoit des étagères, remplies de livres, le paradis des connaissance. Je songe à ma dernière sortie, plate, sans goût, une patrouille sans importance. Je songe au conseil, aux rumeurs qui courent sur ses membre, particulièrement sur la conseillère Rei, il paraît qu'elle mène des activités illégales. Je songe à tout ça, l'odeur agréable du papier déjà lu tant et tant de fois, les connaissances immenses contenues en ce lieu, ma dernière patrouille et le conseil, que je respecte sans limites. J'étais venu, comme d'ordinaire pour lire et aujourd'hui, j'avais trouvé mon bonheur, deux livres. Là, dans ces pages, les mots " ancien ", " art perdu ", plus loin, on trouve " la nature ", " énergie ", " magie ". La page suivante, " ancienne forme ", " renforcement ", " magie ", " puissance ", " magie", " ancienne méthode ", " harmonie ", " magie ", " art ancien ", " magie ", " canaliser ", " magie ", " magie..", " magie...... ". Ces livres m'ont interpellé, j'ai lu ce mot, magie, et également celui-ci, ancienne forme, je suis actuellement à la bibliothèque d'Era pour m'y instruire sur les différentes formes de renforcement. Ces deux livres, un sur mes genoux, l'autre dans ma main gauche alors que ma main droite, munie du lacriscan, parcourt silencieusement les lignes écrites à la plumes et qui datent d'il y a maintenant un petit moment. Oui, ces deux livres sont vraiment très intéressants.
                Je suis plongé dans ce livre, pas moyen de m'en détaché, combien de temps déjà s'est passé depuis le début de ma lecture ? Je suis comme coupé du monde, c'est vraiment passionnant, j'ai envie d'aller chercher la moindre miette d'information dans chaque mot, chaque syllabe. La pièce est bien silencieuse quand même, d'habitude les pas du bibliothécaire s'entendent...... Je lève la main de l'ouvrage et me reconnecte avec le réel, je me rend alors compte que ça fait plus de deux heures et demi que je lis, le petit homme sympathique qu'est le bibliothécaire est parti, à moi de fermer la salle. Pas bien grave, replaçant ma main contre le papier, je m'apprête à replonger dans le bouquin plus que centenaire quand je crois percevoir une pas rapide, pressé, dans le couloir. Dommage que la porte soit fermée, j'aurais peut être pu envoyer des ondes pour reconnaître la personne, en tout cas, ce n'est pas une démarche à laquelle je suis habitué. Quelle importance, le livre est beaucoup plus intéressant. C'est à ce moment là que la porte s'ouvre, laissant apparaître une femme aux cheveux clairs ( bien que je ne puisse dire si ils sont blonds ou roux ). Il me semblait l'avoir déjà vue quelque part, en réfléchissant, sans m'en rendre compte, j'émets un :
- Mmmmmh.
                Ce qui fait que, même si je n'ai pas tourné la tête grâce à ma perception circulaire, elle se rend compte de ma présence et me jette un regard étrange que je ne saurais pas interpréter, et à ce moment là, je me rappelle son identité, oui, c'était frappant, c'est elle, Rei, Rei Bunkatsu. Elle marche du même pas vif vers une étagère remplie, si mes souvenirs sont bons, d'ouvrages sur l'histoire des différents appareils militaires selon les époques.


Dernière édition par Fuyuki Icesoul le Dim 3 Jan 2016 - 20:54, édité 3 fois (Raison : paroles en gras, nom du lacriscan.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Mer 25 Fév 2015 - 21:12






Rei s'ennuyait ferme là-haut dans son bureau. Les gens tout en haut lui avaient dit de rester dans l'enceinte du bâtiment du Conseil. Histoire de la surveiller un peu mieux. Les soupçons la concernant s'affirmaient de plus en plus depuis la reconversion de Thunder Light et comme si ça ne suffisait pas, ses personnalités ne voulaient pas se tenir tranquille. Les rumeurs disant quelle décapitait les gens à tour de bras étaient vraies mais au point de dire qu'elle trempait dans les activités louches des guildes noires c'était un peu poussé. La jeune femme n'aimait pas rester à l'intérieur. La vraie vie se passait à l'extérieur, non pas dans des bouquins et de la paperasse. Ouvrir la fenêtre pour aérer son espace de travail ne fit qu'amplifier son envie de sortir à l'air libre. Toutes ces odeurs de la rue lui titillaient les narines, l'agitation, le bruit. Elle ferma la fenêtre. Son bureau était rangé pour une fois. Personne ne dirait rien si elle quittait ces quatre murs. Elle sortit dans le couloir et croisa Gahal, son collègue qui lui dit d'aller se cultiver à la bibliothèque au lieu de trainasser. Il lui proposa d'aller lire des livres pour peut être améliorer sa magie. Améliorer sa magie ? Dans des bouquins ? Cette pensée fit sourire Rei. On fortifiait sa magie sur le champ de bataille, au fur et à mesure des combats.  Elle descendit dans la bibliothèque. Elle était pratiquement vide. Au premier abord il n'y avait personne. Il y avait juste les imposantes étagères contenant une quantité impressionnant de livres. Et ce qui était le plus incroyable c'était que cette pièce ne contenait pas tous les ouvrages que possédait le Conseil de la Magie. La jeune femme fit quelques pas à l'intérieur de la bibliothèque. Etant donné le nombres de personnes présentes relativement nul, ses pas résonnèrent dans la gigantesque pièce.  

Soudain, comme pour répondre à ses pas, la Conseillère entendit un bruit qui s'apparentait à la voix de quelqu'un. Dans un sursaut, la jeune femme fit volte-face. Elle n'avait pas remarqué l'individu assit un livre dans les mains à quelques mètres d'elle. Elle fut en premier lieu intriguée par cette individu, d'apparence assez originale. Tout à coup son regard fut attiré par une étagère. Elle s'en approcha. Le sujet traités par ces livres semblaient être les armes. Bon un sujet qui intéressait un peu Rei. Un tout petit peu alors...  Elle ouvrit un livre. Elle le feuilleta brièvement avant de le reposer en soupirant. Il y avait trop de lignes, Rei se perdait entre tous ces mots, écrits si petits, écrits si serrés. Vu que les contenus des livres ne l'intéressait guère, la jeune femme se promena entre les rayons passant son doigts sur les tranches des livres. La seule chose qui l'attirait dans cette bibliothèque, était la couverture des livres. La plupart des ouvrages était reliés et possédaient une couverture de cuir. Le cuir résistait bien au temps et au fur et à mesure, il s'usait et devenait tout lisse, tout doux. Rei releva la tête. Arrêtons ces enfantillages. Faisons quelque chose de constructif. Elle se mit à espionner l'autre individu dans la bibliothèque à travers les rayonnages de livres. Il lisait calmement. Il dirigea la tête vers elle. La jeune femme, comme une gamine se baissa. Bon eh bah ma vielle tu n'est vraiment pas discrète... La jeune femme sortit de sa cachette et vint à sa rencontre. Peut-être qu'elle arriverait à l'emmener dehors et prétexter un moyen plausible autre que de vouloir prendre l'air.

- Qu'est-ce que vous lisez ?

Une phrase d'accroche toute bête marchait toujours. Elle se rabattit ses cheveux en arrière, ils la gênaient.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Lun 2 Mar 2015 - 20:54

Encore en pleine observation dans la bibliothèque poussiéreuse. Rei regarde les livres avec attention, une amoureuse de la lecture, ça m'intéresse, et puis ce sujet, les armes, une combattante dans l'âme, sans aucun doute. Elle prend un livre, je n'ai jamais étudié cette section donc je ne peux pas savoir lequel, je tente de l'observer alors qu'elle est de dos et sans tourner la tête, assez difficile mais je peux voir qu'elle feuillette sont livre et le referme précipitamment avant de le reposer, peut être pas une amoureuse de la lecture finalement.

Peut  être y a t'il une raison pour quelle aie reposé ce livre,
je concentre donc mon attention vers l'entrée en tournant la tête, personne. Bon, me retournant et m'enfonçant dans mon fauteuil, je laisse tomber un livre, celui sur l'ancienne magie.
- Hum.
Je ramasse le livre nonchalamment, le pose sur mes genoux et ouvre de nouveau l'autre. Mais, ayant perdu le fil, je me reconnecte à la réalité en m'intéresse à la conseillère. Me rendant compte qu'elle n'est plus vers l'étagère j'hésite à me remettre dans le livre quand j'entends un bruit bien connu, la couverture d'un livre glissant sur une autre et je retrouve Rei en face d'un rayon, à observer les livres comme une enfant découvrant un insecte qui lui est inconnu. Tant qu'elle regarde les livres je vais la laisser, je me remet dans mon livre pendant quelques minutes : Concentration, Mouvement, renforcement du cercle magique, shhhhhhhh, circulation du flux shh..... Je m'interromps un instant, juste le temps de voir ma supérieure se relever et de remarquer qu'elle m'observe, pourquoi m'observe-t-elle ? C'est vrai, mon physique peut sembler étrange mais c'est une conseillère, LA conseillère même à avoir sûrement vu le plus le monde extérieur, elle a du en voir des verte et des pas mûres.

Elle s'approche, pour le moment c'est un parfait pamplemousse mais peut-être que maintenant, je vais découvrir le fruit que cache son épaisse peau de bizarrerie. Elle se plante à plus d'un mètre de moi, naturelle, mais je peux quand même sentir son aura de magie, impressionnant, j'ai l'impression qu'elle, quand elle est sérieuse, elle ne plaisante pas. Une combattante dans l'âme, confirmation, ce n'est pas en se tournant les pouces qu'elle a atteint ce niveau, niveau dont je peux juste estimer qu'il est incroyablement supérieur à tout ce que j'ai pu observer jusqu'à maintenant. J'attends pendant ce qu'il me semble être une minute mais qui peut bien être dix secondes puis elle demande :
- Qu'est-ce-que vous lisez ?

Question simple, claire, précise à laquelle je peux répondre facilement, une question parfaite en quelque sorte. La conseillère présumée sadique replace ses cheveux, dévoilant l'intégralité de son visage. Sa vois n'avait pas été très expressive mais son expression mélangeait tellement de sentiments, curiosité, ennui, fatigue, irritation, embarras et amusement qu'il en était indéchiffrable. Quoi qu'il en soit, elle m'a posé une question et je lui répond sans afficher mon trouble, et puis elle a bien le droit d'être indéchiffrable non ?
- Pour l'instant, ce premier livre parle de beaucoup d'anciennes magies, dont la magie qui a servi de base pour la mienne, ce deuxième livre, lui, est une explication de la magie de renforcement ainsi que ses différentes formes. Si j'en apprend le plus possible sur ma magie, mes forces, mes faiblesse, si je trouve une nouvelle approche de mon pouvoir, alors je pense pouvoir m'améliorer et être plus efficace sur le terrain.

Cette réponse devrait la satisfaire.
En attendant, je ne sais toujours pas pourquoi elle est là, en tout cas, même avec les rumeurs, j'ai tendance à croire qu'elle est sympa, elle n'as pas l'air énervante, ni désagréable avec ses subalternes, je ne pense pas qu'elle aie la grosse tête, mais avec des suppositions, je ne vais pas aller bien loin. Je remarque alors que son visage n'a qu'une seule et même expression, mais pour définir si c'est le doute ou un début de colère, ça va être difficile.
Voulant en savoir un peu plus sur cette femme qui me faisait face, je pose à mon tour une question :
- Et vous, pourquoi-êtes vous là ? La lecture n'a pas forcément l'air de vous intéresser, si vous cherchez le bibliothécaire, il est parti il y a un petit bout de temps déjà. En tout cas je vais vous dire ce qu'il dit tout le temps : Chaque livre est une partie de l'histoire de son auteur, en le lisant vos chemins se croisent et cette nouvelle connaissance vous apprend autant sur lui que sur vous.


Vraiment, je ne sais pas quoi penser d'elle, bon, je ne vais pas continuer à lire, je remet le lacryma dans ma poche, prend les livres dans ma main et commence à me lever en étirant mes membres engourdis. Je me lève, entends le début de la réponse et me prend les pieds dans quelque chose, je perds l'équilibre, et effectue un mouvement étrange et incontrôlé, je ne sais pas de quoi j'ai l'air mais j'ai bien peur, en voyant le visage de Rei, que si j'avais voulu me rendre risible je n'aurait pas eu plus de succès.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Sam 7 Mar 2015 - 13:16






Parler à Rei Bunkatsu n'était vraiment pas aisé. Déjà fallait-il engager la conversation avec elle bien qu'elle le faisait assez naturellement. De plus il était particulièrement difficile d'avoir en permanence, à chacune de vos paroles, à chacune de vos mimiques un regard de dégénérée prête à vous saigner à blanc, fixé sur vous. Il répondit.

- Pour l'instant, ce premier livre parle de beaucoup d'anciennes magies, dont la magie qui a servi de base pour la mienne, ce deuxième livre, lui, est une explication de la magie de renforcement ainsi que ses différentes formes. Si j'en apprend le plus possible sur ma magie, mes forces, mes faiblesse, si je trouve une nouvelle approche de mon pouvoir, alors je pense pouvoir m'améliorer et être plus efficace sur le terrain.  

Un intello... Comment pouvait-on trouver ce genre de choses dans un bouquin, un tas de papier, un torchon ? Rei se retint de souffler de mépris. Il poursuivit s'intéressant à son interlocutrice.

- Et vous, pourquoi-êtes vous là ? La lecture n'a pas forcément l'air de vous intéresser, si vous cherchez le bibliothécaire, il est parti il y a un petit bout de temps déjà. En tout cas je vais vous dire ce qu'il dit tout le temps : Chaque livre est une partie de l'histoire de son auteur, en le lisant vos chemins se croisent et cette nouvelle connaissance vous apprend autant sur lui que sur vous.  

Bon, la jeune femme retira ses premières impressions. Cette recrue se révélait être intéressante. Malgré son apparence étrange et son air snob, il méritait un certain intérêt. Il avait vu que Rei ne s'intéressait pas aux livres et n'avait pas du tout le profil de quelqu'un qui passait ses journées à lire à la lumière artificielle d'une lampe. Rei était différente, elle avait besoin de sortir, de s'exposer à la lumière du soleil, de s'entretenir. Cette citation, elle fit légèrement sourire la Conseillère. On aurait dit qu'il récitait fièrement sa leçon. On avait envie de lui tapoter la tête en le félicitant. La supérieure décida d'établir une analyse rapide de l'individu. Elle en conclut qu'il ne représentait aucun potentiel danger. La jeune femme répondit à sa question.

- En effet tu es perspicace. En réalité je suis consignée ici, d'après ce que mes supérieurs disent, pour mesure de sécurité. Peut-être qu'il y a un risque d'attaque de la part de guildes noires, j'en sais trop rien.

Elle ponctua sa phrase d'un rire nerveux. On la forçait à rester ici juste pour éviter qu'elle ne fasse pas de bêtises. Ce qui était totalement stupide. Rei Bunkatsu était largement capable de perpétrer un génocide entre les murs du bâtiment. L'intéressé se leva après avoir fermé son livre et rangé son Lacryma. Elle ajouta.  

- Tu disais vouloir t'améliorer non ? dit-elle avec un sourire moqueur. C'est l'entraînement le seul moyen de s'améliorer. Allez viens, direction la salle d'entraînement.

Ne lui laissant pas le temps de répondre, la Conseillère tourna les talons et se dirigea vers la salle d'entraînement. Elle longea un couloir, gravit une volée de marches et poussa une porte. Bon, Rei Bunkatsu devait passer le temps de cette journée pour "se reposer dans le remplissage de dossiers administratifs" mais entraîner une recrue était nettement plus amusant. Et puis ce brave garçon en avait besoin. Je suis désolée mais on ne peut pas qualifier d'entraînement le fait de rester cloîtré dans une salle pleine de livres. La Conseillère ferma la porte délicatement dernière pour éviter de faire trop de bruit et ainsi éviter d'attirer quiconque décidant de l'embêter. Personne ne s'entraînait aujourd'hui. La salle était donc vide. Bien ! elle pourrait le maltraiter autant qu'elle le voudrait. Elle gloussa intérieurement.  Cette pièce était relativement spacieuse. Il y avait des armes factices accrochées aux murs. Le sol était couvert d'un parquet si bien ciré qu'on pouvait apercevoir son reflet en regardant ses pieds.  

L'odeur du cirage à parquets lui rappelait son autre vie. Quand elle passait ses jours à s'entraîner dans cette pièce, quand elle récoltait le fruit de ses effort par d'affreuses ampoules aux mains, quand son maître était toujours vivant.... C'était le bon temps. Bizarrement, en regardant le jeune homme, elle pouvait se voir dans ses yeux. Une recrue pleine d'avenir, qui va décider maintenant de la tournure que va prendre sa vie. Une recrue qui se dit qu'elle va faire de son mieux, se donne à fond pour un jour être un honorable représentant du bien.

Rei retira sa veste du Conseil. Ces uniformes étaient une vraie plaie plus se battre. Les vestes craquaient au moindre mouvement trop exagéré et les pantalons étaient loin d'offrir une souplesse optimale. Les uniformes de combat, qui étaient plus nettement plus pratiques n'étaient réservés comme leur nom l'indiquait qu'aux combats. Mais bon, passons sur ce banal problème vestimentaire, il y a plus amusant à faire. La jeune femme décrocha une arme d'un mur, une lance. Elle la soupesa. La lance était fabriquée d'un matériau assez pesant. Ce poids important était fait pour développer les muscles et la rapidité. Avec une lance normale, les mouvements devenaient plus fluides. Elle l'empoigna à deux mains et invita son élève à choisir une arme parmi toutes celles exposées. Ce n'était pas vraiment une invitation en réalité. En effet, la combattante avait les jambes fléchies, le regard déterminé, la lance pointée vers son adversaire, elle était prête à attaquer.  


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Mer 1 Avr 2015 - 15:26

La réponse de La Conseillère est des plus banales, à croire que je me fais des illusions depuis son entrée mais c'est vraiment agréable de la voir parler car inconsciemment la pression qu'elle exerce sur moi diminue, c'est à croire qu'elle voulais m'étouffer quand je parlais :

- En effet tu es perspicace. En réalité je suis consignée ici, d'après ce que mes supérieurs disent, pour mesure de sécurité. Peut-être qu'il y a un risque d'attaque de la part de guildes noires, j'en sais trop rien.


Avec un petit ricanement ironique envers sa propre phrase me fait comprendre que la phrase qu'elle vient d'articuler n'était en réalité qu'une réplique de théâtre, théâtre où elle joue plusieurs rôles, la naïve petite fille obéissante et l'informatrice qui connaissait plus de choses qu'elle ne devrait. Quoi qu'il en soit, je ne peux en aucun cas deviner quelle est la raison véritable de sa présence en ce lieu, Rei n'a pas l'air d'être le doux agneau à protéger et en même temps, elle me donne l'impression d'être profondément irritée, et en même temps intéressée, proche des simples soldats et inflexible. En réalité, impossible de la définir ou de définir l'impression qu'elle m'inspire, elle est simplement Rei, la conseillère surpuissante et insondable, en tout cas pour le moment :

- Tu disais vouloir t'améliorer non ? C'est l'entraînement le seul moyen de s'améliorer. Allez viens, direction la salle d'entraînement.


Un rictus amusé était sur ses lèvres et je n'ai pas le temps de dire un mot, elle a déjà tourné les talons et se dirige vers la porte. Je commence à apprécier le personnage, impossible à cerner mais elle a un truc, impossible de mettre le doigt dessus pourtant une aura se dégage d'elle. Vraiment je suis impatient, et, lui emboîtant le pas, je pense que me dépenser un peu me permettrait de me changer les idée. La chose qui me gêne le plus, qui me ravit le plus aussi, c'est d'y aller avec Rei, pourquoi la mystérieuse femme allait m'entraîner, je lui faisait perdre son temps, c'est excitant et gênant en même tant. Elle m'emmène devant une grande porte après être passé dans un long couloir. Elle poussa la porte et nous entrons dans un grande pièce. Une vague de nostalgie m'envahit, je repense d'un coup à mes séances d'entraînements là bas, vers les sources, à mes blessures, à ma transformations, à la première fois où j'ai pu utiliser la magie. Cette pièce, une grande salle avec la sol lisse les murs simples et l'odeur d'ordre, si l'ordre a une odeur était tout. Pas un bruit, parfait, j'avais l'habitude de m'entraîner en plein air et le faire dans une salle me fit monter le sourire aux lèvres, impossible de laisser passer l'occasion, pouvoir s'entraîner avec une des plus grandes, recevoir l'enseignement d'une conseillère, impossible de laisser passer ça, je ferais autant d'efforts qu'il le faudra et s'il me faut suer jusqu'à pouvoir recouvrir tout le parquet, je le ferai.

 
Oui, l'entraînement est la porte vers la puissance, vers le bonheur, elle avait raison, mille fois raison. D'un geste ma formatrice du jour se défait de sa veste et saisit une grande lance, elle parait pouvoir tout faire avec, trancher, transpercer, la lancer à deux-cent mètres, elle la prend avec une aisance incroyable et dans ma tête il y a un déclic, ça y est, ça débute. Rei se tourne vers moi et dit me demande de me servir parmi les armes.
 
Je l'imite et enlève ma veste, puis regarde le mur, observant tous ces instruments de destruction que je n'ai jamais manié puis me dis que ce n'est pas le moment de réfléchir car Rei a pris une posture martiale. Je me positionne devant elle et me prépare, mon corps a toujours été mon arme, il le restera. Finalement il ne le restera peut-être pas car au rire de la conseillère je comprend vite que ce n'est pas ce qu'elle attendait, on croirait qu'elle regarde une proie ne sachant pas qu'elle va finir dans son estomac. D'accord, - 1 c'est le moment d'apprendre à se servir d'autre chose que mes poings. Je m'avance vers le mur et attrape deux tonfas ou plutôt essaie de tenir les deux tonfas. Il est temps de voir ce qu'on peut faire avec ces instruments sauf que j'ai bien peur de ne pas pouvoir faire grand chose justement car en me mettant en garde, jambe gauche légèrement en avant, la droite derrière à droite, main gauche au niveau du cœur et la droite plus bas et plus en arrière, je me rend compte que tous mes mouvements sont ralentis par le poids des barres et que je me raidis. Tant pis, je ne vais pas rester au stade de réflexion intense pendant des années. J'observe la Conseillère, et me rend compte que je trouverai difficilement une faille, le but c'est bien l'entraînement au départ non ? J'amorce donc une attaque plutôt directe, tonfa en avant qui aboutit à ma chute.

Deuxième essai, même résultat, je recule, respire et fonce sur mon adversaire. J'arrive à toucher sa lance avec un tonfa mais j'ai l'impression que c'est dérisoire, il me glisse de la main, un échec de plus je suis de nouveau par terre. Je me relève péniblement et me décide à utiliser ma magie.

- La magie n'est pas prohibée ?


Sans attendre de réponse je recommence avec mes armes, seulement, petite différence, mes coudes sont ornés de belles épines bien solides, mais pas pointues, je ne voudrais pas abimer la salle ou Rei même si la première hypothèse est la plus probable.


Dernière édition par Brieg Brambles le Mer 1 Avr 2015 - 15:30, édité 1 fois (Raison : non relecture désolé et précisions apportées.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Ven 3 Avr 2015 - 17:27





L'élève promena ses yeux dans la salle tout en retirant sa veste. Il avait compris au moins ce que Rei voulait dire par entraînement mais il ne devait surtout pas s'attendre à ce que ce soit une partie de plaisir. Elle allait le faire travailler jusqu'à ce qu'il finisse par cracher ses poumons d'épuisement. Puis, elle se rendit compte qu'il n'avait pris aucune arme. Pour qui se prenait-il ? La jeune femme pouffa. Il n'allait pas parer le fer de sa lance avec ses mains. C'était complètement ridicule. Finalement le jeune homme se résigna à prendre deux tonfas accrochés au mur. Bon... C'est déjà un peu mieux pensa la jeune femme. Il les tenait avec difficulté. Ce ne serait pas l'arme de la Conseillère aurait choisi d'emblée mais ça restait un choix.  

Il se mit en garde. La jeune femme en fut satisfaite. Bon il connaissait au moins les bases fondamentales du combat. Ses armes semblaient assez lourdes, c'était une des raisons pourquoi la jeune femme n'avait pas fait ce choix d'armes. Il opta pour une attaque de face. Rei n'eut aucun mal à lui faire un balayage. C'est alors qu'il se retrouva sur les fesses. Il réessaya une seconde fois. On aurait dit que son postérieur aimait particulièrement le contact du parquet. Il se releva encore une fois. Il demanda.  

- La magie n'est pas prohibée ?

Il n'attendit pas de réponse vu que ses coudes s'ornèrent d'épines dans la seconde qui suivit. Il ne comptait pas tuer avec ceci mais il s'attendait bien à causer quelques dégâts. Il s'élança. Rei se mit à réfléchir à toute vitesse. Les autres fois il ne constituait pas vraiment une menace mais là, une nouvelle arme apparue, il fallait redoubler de vigilance. Une premier coup. Rei le para avec le manche de sa lance qu'elle lâcha. Elle passa ensuite en dessous de la garde de son adversaire, exécuta un tour et se retrouva derrière lui. Elle n'eut ensuite qu'à passer son bras autour de sa nuque et de le bloquer avec son autre main.  

Rei tenait à présent la vie de son apprenti entre ses mains. Ils étaient si proches l'un de l'autre, elle pouvait sentir son souffle apeuré gonfler irrégulièrement sa poitrine. Elle n'avait qu'à serrer un peu plus fort et attendre qu'il s'étouffe dans ses bras. Elle ne le fit pas. Elle n'allait pas tuer un brave garçon. Elle le relâcha. Elle lui tapota l'épaule en lui souriant chaleureusement.  

- Bien, l'échauffement est terminé.

Oui c'était un simple échauffement. Rei voulait juste avoir un petit aperçu des capacités de son élève. Dès son premier échec, il n'avait pas hésité à se remettre en selle. C'est cette qualité que cherchent les professeurs cherchent chez leurs élèves : La persévérance. C'est à partir de cette qualité que se joue la progression de l'élève. Elle poursuivit.  

- Maintenant, nous allons passer aux choses sérieuses. Je ne t'interdit pas d'utiliser ta magie mais ça voudra dire que je vais devoir utiliser la mienne. Tiens en parlant de magie...  

Rei s'interrompit elle venait d'avoir une merveilleuse idée. Elle sortit son feutre magique de sa poche. Elle ordonna à son élève de ne pas bouger. Elle commença à dessiner autour de lui un cercle magique. Quand elle eut terminé, elle se releva en soupirant de satisfaction. Elle adressa un sourire rassurant à la victime du sort et commença à réciter une incantation. L'incantation terminé, la salle se remplit d'un coup d'un nuage de fumée qui bouchait la vue.  

Puis la fumée se dissipa. La recrue avait l'air franchement désorientée. Puis, on put distinguer une silhouette autre que celle de la Conseillère. Puis, la silhouette s'approcha. Ses contours devinrent plus nets. C'était une copie parfaite du jeune homme. Seul le sourire malsain sur son visage lui donnait un lien de parenté avec la jeune femme. Elle posa la main sur l'épaule de sa création.  

- Ce n'est pas moi avec qui tu vas t'entraîner, c'est toi. Évite d'utiliser la magie. Ça ne ferait que rendre la tâche plus difficile, car il apprend au fur et à mesure tes attaques magiques. Je te laisse attaquer. On arrêtera à la mort de l'un des deux.

La Conseillère ponctua sa phrase d'un ricanement. Voir son expression sur son visage était comme voir dans un vrai combat l'expression de sa victime avant de mourir.  Bien sûr elle n'allait pas laisser mourir son élève mais le contraire était possible. En effet, Rei ne sera pas capable de maintenir cet énergumène indéfiniment. La technique de dédoublement sur une personne était la plus puissante du répertoire de la Conseillère et consommait énormément de magie. Non seulement il fallait assimiler une quantité incroyable de données mais en plus contrôler un corps dont on n'avait pas l'habitude. La copie s'étira nonchalamment. Rei l'observait. Bon, ce n'est pas un gladiateur mais on va pouvoir faire quelque chose de ça... En effet, lorsqu'elle dédoublait une personne, la copie récupérait les mêmes capacités physiques. En revanche pour la magie c'était autre chose. Le duplicata imitait la magie de l'original pour l'améliorer à la sauce de Rei. En tout cas, elle voulait voir jusqu'à où son élève était capable de se pousser.

Hors RP:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Dim 26 Avr 2015 - 12:43

Un coup, un seul, c'est tout ce que je peux porter, et à sa lance, avant que La démone ne lâche celle-ci et me maîtrise, sans avoir pu faire le moindre geste, je me retrouve immobilisé, avec la nuque ne demandant qu'à rompre. L'air frappe alors chaque alvéole de mes poumons avec une brutalité excessive, je n'arrive pas à l'expulser complètement et halète difficilement pendant que ma pomme d'adam fait des va et viens paniqués. C'est totalement irrationnel ! Je ne risque rien, enfin je pense.


A ce moment là, je ne vois absolument pas quoi faire, les secondes me paraissent d'étouffantes heures. J'ai l'impression que Rei déguste mon anxiété, qu'elle profite de ce moment, on pourrait presque penser à une vampire, avec les croc en moins et une envie d'étrangler plus que de se nourrir, comme une chatte qui joue avec une souris sans la manger. L'étreinte se dessert. Ce n'est pas pour autant que je me relâche mais déjà ma tension intérieur diminue indépendamment de ma volonté. Un sourire d'ange marque la figure de ma " tutrice " alors qu'elle pose sa main sur mon épaule et passe devant moi en disant d'une voix naturelle :

- Bien, l'échauffement est terminé.

Ne pouvant plus profiter des couleurs par la vue, je les perçois maintenant dans les odeurs, les sons, les sensations, et bizarrement j'entends sonner cette phrase comme du rouge capucine, comme du sang apaisant, un beau contraste, décidément je commence à trouver un truc à cette conseillère, oui un truc, positif mais pas rassurant ! Enfin bon pour le moment je réfléchis trop il faut que je me concentre mieux si je veux survivre à cet entraînement. Le regard posé sur moi comme une barre de fer, Rei continua :

- Maintenant, nous allons passer aux choses sérieuses. Je ne t'interdit pas d'utiliser ta magie mais ça voudra dire que je vais devoir utiliser la mienne. Tiens en parlant de magie...


Malgré la tonalité solennelle et la fin inaboutie de la phrase, elle avait été prononcée avec une couleur qui, finalement définissait assez bien la conseillère à mes yeux un ton d'étain pur ...


Elle m'indique qu'il vaux mieux me tenir immobile, venant d'elle cela sonne plutôt comme : essaie de bouger et tu verras ... Enfin toujours est il que je me tient tranquille, pendant qu'elle trace des signes dont je ne vois rien. Un sourire illumine les lèvres de mon mentor, bon, s'inquiéter ne sert à rien, on verra bien ce qu'il va se passer. Elle commence à psalmodier, elle a bien le droit non ? Un " petit " bruit se fait entendre et j'entends des éternuements, il me faut quelques instants pour percuter, et comprendre que c'est moi qui tousse et un petit moment encore pour en saisir la cause : Un nuage de fumée dense qui brouillait mes perceptions, pas suffisamment cependant pour m'empêcher de remarquer que moi et la conseillère n'étions plus seuls. Une troisième silhouette se dessinait dans le smog, c'était à n'y rien comprendre, l'expression que j'arbore doit être franchement risible au vu de la tempête de questions qui balaie mon cerveau.

Qu...Quoi ?!?! Le nouvel arrivant se révèle être un homme d'assez grande taille, la peau relativement mate et les cheveux longs et obscurs. Sa tête, elle, est envahie, déparée d'une couronne de pseudo cornes. Ce n'est pas possible... Non...Non ! J'ai des sueurs froides, je tremble, chaque perle de sueur glisse en traçant un sillon de peur, de douleur, comme de l'acide. Qu'est-ce que c'est que cette magie ? La magie du cauchemar ? Complètement désorienté, absent, j'entends à peine les mots de la conseillère :

- ...e n'est pas m... avec qui ...u vas t'en...ner, c'est toi. Évite d'...tiliser la magie. Ça ne ferait que ren... la tâche plus diffi...le, car il apprend au fur et à mesure tes ...ttaques magiques. Je te laisse attaq.... On arrêtera à la mort ...e l'un des deux.

C'est toi, c'est toi, c'est toi, je suis toi, il est moi, moi, moi, moi... Je suffoque, n'en peux plus le sourire de l'apparition n'arrange pas mon état général. Je tombe à genoux., la tête par terre. Le souvenir, la douleur, le passé, la souffrance, le temps d'avant, l'anéantissement, oui, anéanti, je suis anéanti, tout se bouscule dans ma tête avec le fracas d'un marteau sur une enclume, d'une enclume sur ma tête, de ma tête sur le sol. Je me revois, avant tout ça, avant l'erreur, avant la mort de ma mère, avant l'avant, l'ancien moi. La vague de sentiments me submerge, non, je dois résister, ce n'est pas moi, il me ressemble mis ce n'est pas moi. Je n'ai jamais eu ce sourire. J'ai même rarement souri. La conseillère elle, avait l'air de sourire beaucoup plus, mais, dans son cas c'était carrément flippant. Comme le double d'ailleurs. Je commence à reprendre mes esprits et à me relever, je dois rester concentré, et puis qu'à dit Rei ? Il apprend au fur et à mesure tes ...ttaques magiques. Mes attaques magiques sûrement et elle a parlé, de mort ? Je n'ai pas intérêt à faire des erreurs. De nouveau debout, en garde, je scanne mon nouvel adversaire, vraiment bien réussi comme copie, mais en arts martiaux, elle est comment ? Si elle a les même capacités que moi je vais devoir y aller, et franchement. Je vais pouvoir juger et me faire juger, bien allons y j'ai pas l'intention de me retenir !

C'est parti, j'y vais sans armes, comme je le fait depuis toujours, je bondis en diagonale et, profitant de mon élan, change de direction grâce à une petite impulsion a contrôlée pour lui donner un coup de pied dans la jambe gauche, puis je recule légèrement et rapidement. Tout de même, c'est bizarre de s'attaquer à sois même ! J'enchaîne avec deux coups de poings rapides, ça me rappelle quelque chose... Surtout ne pas casser le rythme, je me baisse passe derrière lui avec un mouvement glissé, ah oui :

- Scratch .

M'agrippant à la veste du clone je tente de le faire basculer, mais perd moi aussi légèrement mes appuis. Décidément je rouille, bon, là, pas le temps de se déconcentrer, je tente ça !

- Coup de poing renforcé .

Vu mon équilibre précaire je ne peux attester de l'efficacité de ce sort mais pour le moment, je préfère tenter de reculer rapidement pour reprendre haleine et mon équilibre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ] Jeu 28 Mai 2015 - 17:19




Rei était concentrée et excitée en même temps. Ce combat s'annonçait comme un défi pour elle. Son handicap était qu'elle devrait se battre différemment que d'ordinaire avec un corps pareil. La Conseillère s'assit sur un bac en face le sourire au lèvres. La copie se mit en garde. Une  main en avant, qui l'aidait à calculer sa distance et l'autre main qui le protégeait au plexus. Son élève pouvait attaquer maintenant. Elle n'allait pas laisser passer ses attaques. Son élève opta pour y aller à main nues. Il était déterminé lui aussi. Deux coups de poings, une attaque classique. Rei fit bloquer à son pantin avec ses avant-bras. Une offensive telle cachait toujours quelque chose derrière. Il glissa dans le dos de son adversaire et tenta de le déséquilibrer en tirant sur sa veste qui se déchira. La marionnette de la Conseillère n'allait pas se retrouver par terre pour si peu. Ses jambes fléchies, n'importe qu'elle choc pouvait l'atteindre. Puis le jeune homme, voyant que c'était inutile, opta pour un coup de poing renforcé.  

- Je vais te montrer comment on fait un vrai balayage.  

La tutrice venait de prononcer une phrase. Cette phrase prononcée, sa création grâce à de l'air comprimé -qui est une technique issue de la magie de Rei- bloqua l'attaque. Elle enroula son autre bras autour du torse de l'individu. À proximité de lui, elle souleva sa jambe pour la placer derrière celle de son adversaire. Un coup de hanche et il se retrouva par terre. Le mouvement se déroula assez rapidement. Brieg n'eût pas le temps de comprendre ce qu'il se passait. Rei se leva de sa place et vint aider son élève à se relever.  

- Tu vas bien ? J'aurais dû y aller moins fort. Bon nous allons recommencer moins vite.

Rei venait de changer de personnalité. Son visage était illuminé d'un chaleureux sourire. C'était la gentille Rei. Sous cet état, l'entrainement promettait d'être moins dur. Elle attrapa sa création par les épaules. Remarquant un lambeau de veste qui pendait, elle retira l'habit.  

- Tu vois, dit-elle en se mettant en garde face à la copie. Déjà tu dois être en jambe contraire avec ton adversaire. dit-elle en accordant ses gestes avec ses mouvements. Ensuite tu t'approches en gardant la même jambe devant. expliqua-elle en prenant appui sur sa jambe arrière et en avançant vers sa cible, en l'enveloppant de son bras. Après, tu n'es pas obligé de mettre ton bras, si tu choisis le bon moment alors où ton adversaire est légèrement déséquilibré et si ta vitesse est assez importante tu peux le faire. Mais pour débuter, c'est mieux de te servir de ton bras. Comme ça, tu es certain de l'adversaire ne se sauve pas et comme ça tu peux le pousser en même temps. Enfin, tu finis par donner une coup de hanche tout en tirant ta jambe vers l'arrière. Elle illustra ses propos en faisant selon ses dires, sa marionettes se retrouva par terre, sur les fesses.  

Elle sourit à son élève. Histoire de le rassurer.  

- Maintenant à toi. dit-elle en désignant sa copie. C'est assez compliqué au début mais après cinq ou six fois, ça passe tout seul.  

Elle se rassit à sa place pour se reconcentrer sur le mouvements de sa copie.  


Hors RP:
 


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ]

Revenir en haut Aller en bas

[Abandonné]Un jour, on rencontre une personne bizarre.... [ avec Rei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un jour je conquerrais le monde avec mon armée de pélicans et de brosses à dents ! En attendant je mange des marshmallows avec mes copains les hérissons ... ~ Link
» Un rp avec une personne au genre fluctuant ?
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Centre-