FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Abandonné]Momies Versus Armée Runique... FIGHT! [PV. Shometsu Hakai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné]Momies Versus Armée Runique... FIGHT! [PV. Shometsu Hakai] Mer 18 Mar 2015 - 11:31

La monotonie de la route contrastait fortement avec mon activité de ces derniers jours. Je revenais les poches pleines de Jewels et les mains pleines de sang. Est-ce que je me sentais mieux pour autant ? Non. Certainement pas. Les affrontements sans enjeux personnels ne sont jamais que des divertissements passagers. Appréciables sur l'instant. Inexistants sur la longueur. J'étais presque arrivé au niveau d'une ville abandonnée du nom de Kaisô. Abandonnée ? Peut-être pas tant que ça. D'épaisses colonnes de fumée noire s'élevaient de la masse grisâtre formée par les bâtiments délabrés. Je ralentis mon approche pour me dissimuler dans les ombres. Une bannière aux couleurs du conseil flottait vers l'entrée de la cité. D'où je me trouvais, il semblait clair que les forces présentes n'arrivaient pas à la conquérir. Risible... Les conseillers prétentieux avaient visiblement surestimé leur puissance ou sous-estimé celle de l'opposition. Au choix. En attendant, une véritable guérilla urbaine et fantomatique se déroulait juste sous mes yeux. Les mages noirs connaissaient mieux l'endroit, l'armée runique possédait l'avantage du nombre. Et en l'occurrence, le nombre semblait dominer la connaissance. Pour le moment tout du moins... Il était peut-être temps pour une momie de sortir de son sarcophage pour hanter les vivants. Ou plus simplement. Il était peut être temps que j'aille saigner du chevalier...

Des sentinelles avaient été dispersées tout autour de la cité pour empêcher d'éventuelles entrées ou sorties de la part des résistants. Mais les hommes en charge de la surveillance semblaient plus miser sur la fuite des illégaux présents en ville. Ainsi, j'avais une fort jolie vue sur leurs dos. Ma furtivité ainsi que l'inattention des gardes m'avaient permis de m'approcher suffisamment pour voir les veines de leurs cous saillir. Je franchis les derniers mètres me séparant du premier chevalier, me saisis de son poignard pour lui enfoncer profondément dans la gorge. Un gargouillis sinistre se fit entendre avant qu'il s'effondre brusquement sur le sol. J'amortis sa chute, puis franchis les derniers mètres me séparant des premières bâtisses. J'étais dans la place ! Plus qu'à trouver le chef de ces criminels à la manque. Tâche plutôt aisée. Il suffisait de suivre le bruit des affrontements et de chercher la position la plus sûre au milieu de tout ceci. Au fil du temps, j'avais remarqué que la plupart des dirigeants se servaient justement de ce statut pour se mettre le plus en sécurité possible. À croire que prendre des décisions rendait lâche... Toujours est-il que ce trait de caractère m'arrangeait pour le coup, je n'aurais pas à fouiller l'endroit durant des heures...

Je finis par repérer une maison en meilleur état et bien gardée. Je tenais visiblement mon homme. Je m'approchai sans me dissimuler, mais en restant prêt à réagir en cas d'attaque sans sommation. Mon look de momie dut certainement les convaincre de mon affiliation à leur cause. L'accueil que l'on me réserva fut donc plutôt cordial et je fus rapidement introduit auprès de leur patron. Mon guide me demanda ce que je faisais encore dehors alors que je devais être attendu impatiemment par l'homme responsable de la défense de la ville.

« Hhmph… »


Je ne comprenais rien à son baratin. Primo, je venais d'arriver. Deuzio, je n'étais certainement pas attendu. Tertio, avec qui ce larbin pouvait-il bien me confondre ? Je voulais bien croire que certains des leur soient blessés, mais de là à se retrouver avec autant de bandages que moi... Il ne fallait pas pousser... Je fus finalement introduit dans le QG de la résistance de Kaisô. L'instant de surprise passé, je compris enfin la méprise du sous-fifre. Il y avait là, un mec déguisé en moi... Des bandages le recouvraient presque entièrement si l'on exceptait la partie supérieure de son visage. Quel manque de goût... Non, je déLuciole enragée ! Classe le look. Je venais de trouver mon petit frère de physique... Plus qu'à voir si je le tuais ou si je coopérais avec. Dilemme cornélien... Ou pas. L'avenir nous le dirait. Pour le moment, il me fallait prendre les choses en main. Je découvris mon omoplate gauche pour montrer la marque de Thunder Light imprimée sur mes bandages.

«  Au risque de vous interrompre, besoin d’un coup de main ? »


Un bref moment de flottement suivi ma déclaration. Il était vrai que deux momies dans une pièce, ça n'arrivait pas tous les jours. Puis le chef du groupe paramilitaire reprit finalement la parole. Donnant des détails sur les effectifs adverses, sur leur situation et sur le temps qu'ils pouvaient encore tenir avant de se retrouver contraint de fuir ou de se rendre. Dire qu'ils étaient mal barrés serait un euphémisme. Plusieurs généraux accompagnaient les chevaliers adverses et la résistance ne possédait personne avec une puissance suffisante pour s'y opposer. Notre véritable mission consistait donc à nous charger de ces élites tout en faisant un maximum de dégâts collatéraux. Marché conclu. Tant qu'il y avait du sang à faire couler, je ne pouvais être que volontaire... Faire équipe avec l'autre momie restait le seul problème à résoudre. Malgré ma dernière mission, je n'aimais toujours pas coopérer avec des inconnus. S'il s'avérait être un allié de choix, tant mieux. Dans le cas contraire, il pouvait être le handicap provocant ma défaite. Le seul moyen de le savoir : combattre avec lui. Le serpent qui se mord la queue. Et il ne servait à rien de tergiverser plus longtemps. L'homme ayant fini son monologue, je me tournai vers mon homologue.

« Allez en route ! »


Je me demandais ce que pensait cet homme de mon arrivée imprévue. Après tout, une récompense devait être prévue pour son intervention et ma présence risquait de diviser sa part de moitié. J’avais tout intérêt à surveiller mes arrières si je ne voulais pas voir ma vie s’achever prématurément. J’ouvris la porte de la pièce avant de céder le passage à mon « parteversaire ». S’il était devant, je pourrais le surveiller plus aisément. J’attendis donc patiemment qu’il se décide à bouger. Même si je n’avais rien de spécial à faire, je n’aimais pas gaspiller mon temps…
Revenir en haut Aller en bas

[Abandonné]Momies Versus Armée Runique... FIGHT! [PV. Shometsu Hakai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Centre-