FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Chapitre X - Fairy Tail [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Chapitre X - Fairy Tail [SOLO] Mar 23 Juin 2015 - 1:32



Chapitre X - Fairy Tail
"Jusqu'à notre prochaine rencontre"
Précédemment - Chapitre IX - Famille



Un soleil nu dans un ciel sans nuage annonça le lever du jour, en cette matinée bien étrange, et plus particulièrement pour Nylam. Après tout, comment aurait-il pu deviner que les événements qui s'étaient déroulés allaient le mener ici, à Magnolia, cité de commerce et un des berceaux de l’histoire de la magie ?
 
Le jeune mage contemplait Magnolia, les mains sur les hanches, observant l'architecture assez impressionnante des lieux. Il ne trouvait pas la cité fantastique en soi, mais il trouvait que parée de mille oriflammes, grouillant de vie et d'animations, elle était belle à voir. Cinq mois s'étaient écoulés depuis qu’il avait quitté Ca Elum, et il lui avait fallu un mois pour atteindre Magnolia depuis qu’il avait rencontré Amos.

- Nylam, tu viens ? S’exclama Alice, toute heureuse dans cette ville animée

- J'arrive, répondit le jeune mage en retournant auprès de ses compagnons.

Il réajusta sa tenue, et traversa la ville en compagnie d’Alice, Eclari et Amos. Celui-ci les guidait de manière parfaitement calculée, sans prêter attention à ce qui se passait autour de lui. C’était définitivement un habitué, d’ailleurs, Nylam jura avoir entendu des ébahissements de jeunes filles quand il passa devant elles. Une des autres raisons pour laquelle il ne supportait pas ce garçon aux cheveux d’argent. Il avait un effet sur la gente féminine qui l’agaçait, d’ailleurs, cela avait même affecté la douce Alice, qui avait des paillettes aux yeux, pleine d’admiration quand elle observait ce mage. La jalousie montait fortement en lui et il était obligé de maintenir l’allure, coude à coude à lui, essayant de s’imposer comme il le pouvait. Mais son compagnon l’ignora tout aussitôt, et cela avait accrue considérablement son agacement envers ce jeune homme.
 
Alors qu’il se concentra sur sa rivalité inconsidérée sur Amos, celui-ci finit par dire :
 
- On y est.
 
Le jeune Nylam s’arrêta net, observant le visage ferme, concentré mais rassuré de son compagnon, et finit par regarder à son tour en face de lui et admira l’immense édifice qui se tenait devant lui, pleine de couleurs rouges, orangés et jaunes, avec un symbole qui ornaient la face principal, ressemblant à un volatile à longue queue. Sa bouche s’ouvrit et se referma à plusieurs reprises avant qu’il ne vint à prononcer :
 
- Fairy… Tail.
 
Des cloches se mirent à retentir dans toute la ville, sonnant qu’il était deux heures de l’après-midi. Amos les savait en retard, mais il ne les dépêcha pas pour autant. L’admiration pour l’établissement de Fairy Tail provoquait toujours un effet qui laissait les gens silencieux pendant de longues minutes.
 
C'était calme. Le vent ne voulait pas souffler à un seul moment. Les feuilles tombaient sans bruit.  Aucun son bruyant n'avait été encore entendu. Leurs pas furent silencieux. Le portail de l'établissement était grand ouvert. Bien qu’on fût en pleine journée, il semblait n’y avoir que très peu de personnes à l’intérieur. Nylam s’était aussitôt émis cette hypothèse en constatant l’absence du vacarme dont était réputée cette guilde. Ils étaient donc seul à franchir cette immense porte de métal protégeant cette guilde. Un pas, et Nylam soupira, sans vraiment savoir pourquoi, mais une partie de lui semblait lui faire comprendre que c’était bel et bien du soulagement.
 
Ils entrèrent et à leur grande surprise, un vacarme surprenant vint à se faire entendre, si bien qu’Alice vint à se protéger les oreilles et le jeune O’Byrn était en garde pour la moindre attaque, mais ce qu’il vit lui fit changer d’avis sur l’alerte du danger. A l’intérieur de l’établissement, on aurait pu croire qu’on avait affaire à une auberge, remplis de brigands à bon cœur, qui se chamaillaient, se battaient et buvaient si bruyamment, qu’ils n’avaient pas prêté la moindre attention aux jeunes gens qui venaient d’arriver. D’ailleurs Amos empressa le pas, il semblait ne pas vouloir être vu également. Ils le suivirent aussi vite qu’ils le pouvaient, mais leur fuite fut bien inutile, car au moment même où le jeune Neuri allait entrer dans une pièce menant à un escalier souterrain, un mage plutôt massif vint le frapper dans le dos :
 
- Mais ça s’rait pas notre p’tit Amos ! Hein ? Dis-donc, s’rait p’tet temps de penser à rejoindre la guilde, hein ?
 
Amos ne répondit rien, il inclina la tête légèrement en signe de respectueuse salutation avant d’entreprendre l’escalier qu’il s’apprêtait à prendre. Le mage de Fairy Tail regarde les compagnons d’Amos d’un air interrogateur et méfiant, mais il n’en fit rien et retourna à sa beuverie qui n’arrangeait pas du tout sa forte haleine.
 
Ainsi, ils descendirent de longs escaliers, avant de se retrouver dans une impressionnante bibliothèque faiblement illuminé par quelques bougies. Dans le fond, une personne était assise, et semblait être prise d’une activité écrite avec attention. En effet, il ne fit même pas attention à eux quand ils se mirent face à lui. Il fallut que le jeune Neuri vienne à toussoter pour réveiller l’homme de sa rêverie.
 
Ce dernier était fort impressionnant et dégageait une aura rassurante malgré son air dépité et ennuyé par les gêneurs qui l’avaient tiré de son importante tâche. Une cigarette à son bec, il finit par pousser un long soupir qui dégagea une immense fumée, faisant tousser tous les jeunes gens. D’ailleurs, cet homme ne semblait pas si vieux, à vue de nez, Nylam lui donnerait la trentaine, et ce n’était pas quelque chose sur lequel il avait tort. Il avait de long cheveux bleu-gris qui lui donnait à lui aussi un côté magique, et ses yeux verts étaient plus qu’envoutant, malgré son manque d’intérêt envers les personnes qui se tenaient face à lui. Il leur tourna le dos, saisit un bouquin avec adresse et précision et se retourna de nouveau vers eux :
 
- Alors Amos… Je t’avais chargé de… Ah oui, t’occuper des brigands dans le village de Briomhar, et récupérer un coffre dans la région de l’Est des Marécages Brumeux. J’ai appris que ça avait été fait pour la première, tu as le coffre ?
 
Amos se tourna vers Alice et d’un regard autoritaire, elle s’exécuta à lui présenter le coffre. L’homme ne fit pas la moindre attention et le saisit aussitôt avant de le jeter à ses pieds, encore une fois ennuyé par tout cela. Il regarda ensuite Alice, puis Nylam, comme s’il venait tout juste de les remarquer.
 
- J’ai ramené ce gars-là pour qu’il fasse également ce que t’appelle un "consultant", dit Amos, comme s’il répondait à une question muette de son interlocuteur.
 
Le jeune homme analysa Nylam de haut en bas, réajustant ses lunettes afin de mieux le voir, il regarda la princesse et le jeune Neuri s’empressa d’indiquer qu’elle ne faisait que l’accompagner. Eclari, elle, était vexée de ne pas être présentée, oubliant qu’elle ne pouvait pas être vue. Finalement, l’homme vint à parler :
 
- Tu as l’air d’avoir des compétences, repasse me voir plus tard, et je verrais ce que je pourrais te donner. Je me nomme Michael. Ravis de te rencontrer.
 
A ces mots, il lui tendit une main que le jeune O’Byrn s’empressa de serrer et ressentit une chaleur qu’il n’avait pas ressentie depuis longtemps. Malgré son côté désintéressé, cet homme avait une magnifique aura pleine de compassion, et le jeune O’Byrn s’était, sans vouloir, attaché à lui. Quand il rendit sa poignée de main, il la secoua, oubliant même ce qu’il voulait lui demander.
 
- Il repassera, s’empressa de répondre Amos, avant d’arracher Nylam à son nouvel ami qui le salua de la main, un peu surpris du comportement d’Amos.
 
Il les tira jusqu’à l’extérieur de la guilde, et le jeune O’Byrn s’emporta :
 
- Qu’est-ce qui te prend à la fin !?
 
- Je dois partir, répondit aussitôt Amos. Je n’ai pas le temps pour vos accolades, je vais vous guider à un logement, et je m’en irais aussitôt.
 
Cette réponse jeta un immense froid sur le groupe. Ils étaient abasourdies, mais s’y attendait bien. Il savait que leur compagnon ne resterait pas longtemps avec eux, il avait d’autres choses à faire. Il l’avait lui-même dit, des devoirs envers sa famille, puis d’autres missions qu’il avait promis de compléter pour Fairy Tail, bien que le jeune O’Byrn ne comprenne pas vraiment comment ce "business" fonctionnait.
 
Ainsi, sans un mot, ils le suivirent de nouveau, dans le sens inverse de leur arrivé. Il les entraina hors de Magnolia, à la périphérie même de la ville, où se trouvait une petite maisonnette. Elle était parfaitement située, à une centaine de mètre de la forêt pour pouvoir chasser, mais également à une centaine de mètre pour se rendre dans la ville, et donc au marché de la ville.
 
Alice en semblait ravis, car, elle s’était déjà faite à l’idée de ne pas accompagner Nylam à ses missions, mais elle était ravie de lui rendre service en s’occupant de la demeure où il vivrait. Ainsi, ils s’installèrent. Ils découvrirent une maisonnette de trois chambres, où la troisième était plutôt un grenier bien agencé. Il y avait tout le nécessaire pour vivre confortablement, et même des vivres que le jeune Neuri avait certainement préparé.
 
Amos fit ses salutations à tout le monde, mais il réserva Nylam pour la fin qu’il invita à sortir de la demeure.
 
- C’est ma demeure quand je travaille pour Fairy Tail, expliqua-t-il, à présent c’est la vôtre. Bien que tu sois plein de mystères, Nylam O’Byrn, je te fais confiance et je sais que nos chemins viendront à se recroiser. D’ailleurs, il est fort possible que j’aurai besoin de toi dans le futur pour certaines missions que j’accomplirai, il est toujours bon de savoir que je pourrai compter sur quelqu’un. Mais maintenant, écoute-moi bien… Ce monde est plein de mystères, autant que toi, et tu pourrais découvrir des choses que tu regretteras, donc… Pense à ce qui est le mieux pour toi avant tout… et aussi à ceux que tu aimes. Sur ce… Au revoir, p’tit gamin.
 
Nylam sourit sur cette dernière insulte et empoigna la main d’Amos fermement, décidément, il n’espérait plus que le revoir et l’affronter de nouveau pour lui prouver qu’il était le plus fort. Aucun des deux n’avait pu dévoiler leur véritable potentiel, et d’ailleurs, Nylam ne connaissait pas son propre potentiel.
 
Il salua son bon compagnon qui s’en alla dans la forêt, Alice sortit de la maisonnette et hurla son nom, les larmes aux yeux, jurant qu’elle l’attendra lui aussi…
Revenir en haut Aller en bas

Chapitre X - Fairy Tail [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fairy Tail Zero, Scans !
» Partenariat Fairy Tail After ?.
» Fairy Tail remet ça... [Pv Yukiji Harséïs]
» Fairy Tail
» Demande de partenaria avec le Fairy-Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Est-