FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Un fugitif en cavale [ PV Isalia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Lun 29 Avr 2013 - 19:52

Soudain, un homme derrière moi me pris par surprise
J'eus l'impression de manquer d'air, et je me sentais si mal...
Ses mains enserraient ma trachée, et je ne parvenais pas à me défendre convenablement, mise à pary les coups de coudes dans l'air qui me fatiguaient encore plus. J'allais tomber dans les pommes...
L'air se fendit soudain, et la pression sur ma gorge se fit moins insistante.
La chose qui avait tenté de m'étrangler quelques secondes auparavant, gisait, poignardée, par l'arme de sable créee par Azuki pour me sauver.
Je repris mon air à grande goulée, tout en regardant la bête poilue qui était tout sauf humaine.

- Merci...

Il eut un grand coup de vent.
C'était lui.
Le chef de toutes ces créatures que nous avons massacrées ou tuées sur le chemin.
Une sorte de marrionettiste. Oui, c'était ça. On tuait ou mettait hors de combat le mage, et ce serait terminé.
Dans un derneir espoir, Azuki et moi se jetèrent sur le mage.

...

Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Lun 29 Avr 2013 - 21:39

Cet endroit était un véritable labyrinthe, nous errions dedans depuis plus de deux jours et nous n'avions toujours pas trouvé les enfants enlevés. Durant tout ce temps nous avons été assaillit par des monstres, ils se ressemblaient tous. C'était comme si nous affrontions les mêmes adversaire depuis que nous étions entrer, comme si quelqu'un s'amusait à les ressusciter et à les envoyer nous combattre pour perdre la vie une nouvelle fois.
Je continuais à réfléchir à cette possibilité quand je remarquais qu'Isalia n'était plus à côtés de moi. Je retournais sur mes pas en courant ayant peur qu'il lui soit arrivé quelque chose, je l'aperçus soudain en train de se faire étrangler par un autres monstre. Je saisis ma lance et sans même prendre le temps d'avoir pitié je tuais la créature. Ceci fait je me précipitais vers Isalia pour voir si elle allait bien et je fus rassuré quand je m'aperçus qu'elle respirait encore.

-Merci...

Me dit-elle, je commençais réellement à m’inquiéter pour elle car depuis que nous étions entrée dans cette grotte, c'était toujours à elle que s'en prenaient les monstres. Je n'eus pas le temps de m'inquiéter d'avantage car je sentie quelque chose s'approcher, il y eut un immense coup de vent puis il arrivât. Celui que nous recherchions depuis si longtemps.
La mission précisait mort ou vif, nous pouvions le tuer, nous en avions le droit et c'était ce que je comptait faire. Isalia et moi nous fonçâmes sur lui.
Le combat commençât, ma camarade et moi nous couvrions mutuellement mais j'avais l'impression que c'était nôtre ennemie qui menait la danse, qui nous dictait le rythme.
Je ne sais pas comment expliquer ça, mais j'avais l'impression que mes attaques n'étaient pas vraiment les miennes, comme si c'était quelqu'un d'autre qui me les soufflaient.
J'attrapais nôtre adversaire par le poignet et je l'immobilisais, permettant ainsi à Isalia de lui occasionner un maximum de dégâts. Alors que je le tenais j'entendis un murmure qui s’amplifiât, c'était des pleurs d'enfants.

Terrifié par leurs cris de douleur je lâchais brusquement nôtre opposant et je courus me réfugier dans un coin de la pièce en me tenant la tête. Les voix ne voulais pas s'en aller, je m'assis recroqueviller sur moi, en pleurant et en criant au voix de s'en aller. Je ne voyais plus rien de ce qui se passait à côtés, pour moi seul comptais de faire partir les pleurs des enfants qui peuplaient ma tête.
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Mar 30 Avr 2013 - 13:33

- Azuki ! Azuki !

Des pleurs d'enfant semblaient résonner en elle, et ne plus la quitter. Moi, ils ne me touchaient pas. Plus.
Pourtant... Non, je n'avais aps le temps de m'occuper des geignement d'enfants, car l'homme maintenait mes poignets, et ma peau me faisait atrocement mal.
Il fallaut qu'elle vienne m'aider, je n'aillais pas tenir longtemps ainsi.

- Azukiii !

Rien à faire...
Je me tourna vers lui, malgrè la fatigue qui me brouillait les yeux et la tête.
Mon agresseur soutint mon regard.
Il était beau, trop beau, très beau.
Des yeux d'un bleu opalescent, de magnifique et longs cheveux bleus verts et une peau d'une blancheur diaphane.
Me perdant dans cette beautée, je le relâchait peu à peu. Lui aussi.
J'étais prise de pitié par cette homme qui semblait si bon,... Mais qui avait été corrompu par la magie noire et la soif de vie éternelle.
Ses grands yeux se sont remplis de larmes.

- Je suis désolé... Merci. Merci de m'avoir pris en pitié.

Il s'est écroulé sur le sol, ses magnifiques yeux bleus se sont fermés. Ses cheveux se sont répandus autour de sa tête, fins, translucides, et si brillants. Le collier qui portait autour du coup s'est détaché.
La clée. Je me suis jetée dessus et l'ai mise dans ma poche.
Je me tourna vers Azuki, qui n'avait pas bougé d'un centimètre.

- Euh... Azuki, ça va ?

Elle releva la tête, les yeux embués de larmes.

- C'est fini.. on va les délivrer. Viens.

Je lui racontai alors ce qu'il s'était passé dans les moindres détails.

- Tu vois... J'ai rien fait. C'est un peu bizarre. Cet homme attendait juste... d'être pris en pitiée.

Nous nous sommes levées, un peu fatiguées, mais acceuillies par un rayon de lumière que nous avons suivi. Nous arrivions au terme de notre mission.

[...]

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Ven 3 Mai 2013 - 23:17

Peu à peu les voix se turent, je relevais la tête en continuant de pleurer et je vis Isalia assise à côtés de moi. Elle me dit :

-Euh... Azuki, ça va ?

Non, je n'allais pas bien. J'entendais encore les pleurs enfantin et je sentais qu'ils ne partiraient jamais.

-C'est fini.. on va les délivrer. Viens.

Je ne voulais pas partir, je voulais rester là pour toujours, mais j'ai regardé Isalia et je me suis dit que je ne pouvais pas la laisser seule, ce serait trop dangereux pour elle et pour moi de rester seule. Alors je l'ai accompagner, j'ai vaguement compris qu'elle s'était battu avec cet homme et que finalement il l'avait laissé tranquille pour je ne sais qu'elle raison. Ça ne m'intéressais pas de toute façon, tous ce que je voulais c'était finir cette fichu mission et pouvoir rentrer chez moi.
Nous sommes passez devant l'homme, il était étendu sur le sol. Il avait l'air de dormir, d'être serein, je me suis agenouillé à côtés de lui et je l'ai regardé. Il était splendide, même la mort n'avait su défiguré sa beauté. Je me suis demandé pourquoi il avait choisit la magie noir, pourquoi il avait voulu devenir immortelle. Je me suis relevé et j'ai avancé près d'Isalia. Nous avons avancé vers la lumière et nous les avons trouvés. Des dizaines d'enfants allongé sur le sol, endormi ou mort, je ne sais pas. Isalia à crié et quelques un se sont levé et ont courus vers nous. Quatre ou cinq, pas plus. Les autres sont restés allongé les yeux clos, mort.
Pensant soudain à quelques chose je demandais au enfants :

-Est-ce que l'une de vous s’appelle Thecaryn ?

Une main timide se leva et je soupirais de soulagement, elle était vivante donc nous n'allions pas nous faire tuer par sa mère, c'était déjà ça.
Maintenant il fallait passer au chose sérieuse.

-Qu'est-ce qu'il c'est passé ici ?

Demandais-je. Intérieurement, j’espérais que ces enfants n'avaient été témoin du meurtre de leur camarade, il était encore trop jeune pour voir des choses comme ça.
L'un d'eux prit la parole :

-Nous avons tous été rassemblé dans une cellule, ont avez été capturé par des grand hommes habillé de cape noir. Nous étions environ vingt-cinq quand les massacres ont commencé.

Sa voix commença à trembler et je sentais qu'il était au bord des larmes en racontant ça.

-Tout les jours un homme passait, lui aussi était vêtu d'une cape. On ne voyait jamais son visage, à chaque fois qu'il venait il emportait un enfant. Et... et... cet enfant, on ne le voyait plus après. Au début on à crut qu'ils les faisaient sortir, mais quelques jour après on as entendu des gardes dire que l'homme ne devrait pas tuer tout les enfants et là on as compris.

A ce moment là l'enfant ce mit à pleurer à chaude larmes, mais il continua tout de même à nous raconter ce qu'il c'était passer.

-On à compris que on se ferait tous tuer, à partir de ce moment on attendu que quelqu'un vienne nous sauver en ayant peur de devoir suivre l'homme avant que quelqu'un n'arrive. Et puis, il y à quelques jours l'homme nous as emmené dans cette salle. Quand on est entré il nous as montrés ces cadavres et il nous as dit que nos amis lui avait bien servit.
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Mar 7 Mai 2013 - 12:55

Nous avons ouvert la porte retenant les enfants prisonniers. Azuki a déclaré d'une voix forte :

- Est-ce que l'une de vous s’appelle Thecaryn ?

Une main se leva. Une jolie petite brune. Le portrait de sa mère. Pauvres enfants. Retenus prisonniers, maltraités, voires tués. Ce village avait beaucoup souffert. Que ce soit les enfants ou les parents, affolés par la disparition de leurs progéniture.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?

Cette question allait en faire pleurer quelques uns.

- Nous avons tous été rassemblé dans une cellule, ont avez été capturé par des grand hommes habillé de cape noir. Nous étions environ vingt-cinq quand les massacres ont commencé.

Les sbires prisonniers par le pouvoir de l'homme aux cheveux bleus verts. Rien que de me remémorer mon visage me terrifiait et m'apaisait à la fois. Rien que par cette beautée envoûtante et... utopique.

- Tout les jours un homme passait, lui aussi était vêtu d'une cape. On ne voyait jamais son visage, à chaque fois qu'il venait il emportait un enfant. Et... et... cet enfant, on ne le voyait plus après. Au début on a cru qu'il les faisait sortir, mais quelques jours après on a entendu des gardes dire que l'homme ne devait pas tuer tout les enfants et là on as compris.

Je me souviens d'une histoire terrifiante que m'avait raconté... je ne sais plus en fait. Une légende comme quoi boire régulièrement du sang d'enfant mélangé à de la magie noire et des produits douteux pouvait permettre d'obtenir la vie Éternelle. Cet homme était faible et sans pitié... Il était mal aimé et désirait juste... et ... C'était exactement l'historie qui nous arrivait en fait.
Plusieurs enfants se mirent à sangloter. Il continua quand même :

- On a comprit que on se ferait tous tuer, à partir de ce moment on a attendu que quelqu'un vienne nous sauver. Nous étions terrifiés à l'idée de devoir suivre l'homme en voir. Et puis, il y à quelques jours l'homme nous as emmené dans cette salle. Quand on est entré il nous as montrés ces cadavres et il nous as dit que nos amis lui avait bien servi

J'étais à deux doigts d'éclater en larme et j'ai pris le petit garçon dans mes bras.

- C'est fini. Fini. Vous êtes libres.

Et nous sommes sortis. On a un peu errés dans les souterrains, mais au bout d'une heure, nous avons retrouvé la vraie lumière.
En contrebas, nous pouvions voir ce village, tel un sanctuaire miraculeux.
Nous étions enfin sortis ! Enfin !
C'est à ce moment là que nous nous sommes souvenues.
Nous y avions pensé au même moment.
Au moment où nos regards se sont croisés.
Zuuuut ! Le corps du mage noir.
On devait le ramener, mort ou vif... Mais ou devait le ramener.
Comme deux débiles, on avait oublié.

- Tant pis pour le corps, on ira marchander avec le maire... A part si sa fait baisser le prix de la mission.

Nous avons marché jusqu'à la mairie, pleines d'espoir et exténuées. Les enfants on courut, heureux d'être en vie et de pouvoir se dégourdir les jambes après presque un mois d'emprisonnement.
Des 25 enfants, il n'en restait que 19, malheureuseument. Demain, des villageois partiraient à la recherche des corps et nous organiserons une cérémonie en leur mémoire.

Ce que l'on ne savait pas... C'était que le maire tenait au corps. Et que le corps du mage à la bautée inhumaine... Était actuellement réduit à l'état de petit tas de cendre...


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Mer 22 Mai 2013 - 14:58

Je jetais un coup d’œil à Isalia, elle était sur le bord des larmes. Elle prit le petit garçon qui nous avait raconté cette histoire dans ses bras et lui dit :

-C'est fini. Fini. Vous êtes libres.

Nôtre groupe déambula dans la grotte à la recherche de la sortie et environ une heure plus tard nous trouvâmes la sortie. Cela ne faisait que quelque jours qu'on étaient coincées dans ces souterrain mais j'avais l'impression qu'un siècle était passé depuis la dernière fois que j'avais vu le soleil. Je tournais la tête et je croisais le regard de ma camarde et je compris, j'étais sur le point de revenir en arrière quand elle me dit :

-Tant pis pour le corps, on ira marchander avec le maire... A part si sa fait baisser le prix de la mission.

En voyant leur village plus bas les enfants se mirent à courir, pour eux qui était enfermé depuis plusieurs mois c'était une libération, ils allaient enfin pouvoir retrouver leurs parents et leurs amis qui n'avaient pas été enlevés.
Nous somme arrivé à la mairie en tenant Thecaryn par la main, dès qu'elle nous as vu, le maire s'est précipité vers nous. Elle as embrassé sa fille puis elle lui as dit qu'elle devait discuter avec nous et lui as demandé d'aller dans la maison pour l'attendre.
Une fois que sa fille fut rentré dans le bâtiment elle se tournât vers nous et nous demanda :

-Où est le corps que j'avais demandé ?

Nous étions un peu embarrassé et je décidais de prendre les choses en main :

-Le corps est si important que ça ?

Sa réponse fusât :

-Évidement, je vous l'avez demandé mort ou vif et là je ne l'ai ni mort, ni vif. Vous pouvez me dire pourquoi ?

Je décidais de mentir un peu, c'est vrai que c'est mal mais de toute façon elle avait l'air de vouloir nous gardez jusqu'à ce qu'on lui ramène ce foutu corps et j'étais pressé de rentrer chez moi alors je lui dit :

-En fait on avait prévu de rapporter le corps après pour ne pas choquer les enfants, vous comprenez ?

-Hé bien qu'attendez-vous ?

C'est pour ça que à peine quelques heures après la libération des enfants nous étions de retour dans l'endroit où le mage était mort. Ce qui était étrange, c'est que je ne le voyait nul part, à l'endroit où son corps aurait du se trouver un petit tas de cendre était présent. Je tournais la tête vers Isalia le teint livide, à l'instant où nos regard se sont croisé, j'ai compris que nous pensions à la même chose : le corps que nous devions aller chercher c'était transformé en poussière.
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Dim 26 Mai 2013 - 10:43

- Où est le corps que j'avais demandé ?

Je me mis à toussoter. Et zuut.

- Le corps est si important que ça ? demanda Azuki.

Bien tenté. Mais avec le tempérament fougueux de notre chère maire, je doute fort que cela passera aussi facilement. Ses yeux lancèrent des éclairs, elle répondit, en colère :

- Évidement, je vous l'avez demandé mort ou vif et là je ne l'ai ni mort, ni vif. Vous pouvez me dire pourquoi ?

Azuki mentit un peu. Oui, bien tenté. Je ne disais toujours rien, de peur de vexer le maire et de voir notre récompense s'envoler.

- En fait on avait prévu de rapporter le corps après pour ne pas choquer les enfants, vous comprenez ?
-Hé bien qu'attendez-vous ?

Nous nous précipitâmes dehors pour aller récupérer le corps du mage étrange. Nous courions dans la lande, stressée à l'idée de ne pas toucher notre récompense.
Arrivées au lieu où nous avions combattu le mage, là où nous avions laissé sa dépouille... Il ne restait rien.
Juste un petit tas de cendre.
Énervée, je me mis à jurer contre ciel et terre.

- C'est rien, on va arranger ça. tenta de me calmer Azuki.
- Tu veux qu'on fasse quoi ? Une relique avec les cendres !? répondis-je du tac au tac.

Moment de silence. Mes joyaux me paraissaient bien loin soudain.

- Mais oui ! Excellente idée.

Paardon ? Oui, Azuki entreprenait de créer une relique avec les cendres. Oui, c'était une idée foireuse qui allait nous attirer les foudres du maire. Oui, elle n'allait pas apprécier. Mais c'était la seule solution...
Finalement, Azuki fabriqua une relique en sable avec son pouvoir, tandis que je l'arrangeai du mieux que je pouvais avec la peinture qui ne me séparait jamais.
Pour finir, nous ramassâmes les cendres et les disposèrent dans la cavitée.

Nous descendîmes la colline, anxieuse...
Le village était en vue, et il faisait nuit. Qu'allait dire le maire ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Mer 29 Mai 2013 - 21:31

Isalia était dépité, pour lui remonter le moral je lui dit :

-C'est rien, on va arranger ça.

Je n'y croyais pas vraiment, d'ailleurs Isalia non plus car elle me rétorquât amère :

-Tu veux qu'on fasse quoi ? Une relique avec les cendres !?

Une relique ? Pourquoi pas me dis-je, on ne sait jamais ça pourrait peut-être marcher.

-Mais oui ! Excellente idée.

Lui répondis-je, ma camarde ne semblait pas emballé par l'idée mais c'était nôtre seul solution. Finalement elle me donnât son accord et je commença à modeler le coffret dans lequel nous mettrions les cendres qu'Isalia rassemblait.

Lorsque nous eûmes finies nous sortîmes de la grotte et nous dévalâmes la colline en direction du village. Je sentais que mon amie était anxieuse, elle devait avoir peur de la réaction du maire. Pour la rassurer lorsque nous atteignîmes le village je lui dis :

-Tu sais je peux aller toute seul donner le coffret au maire, toi tu ferai mieux d'aller voir comment vont les enfants.

Aussi tôt dit, aussi tôt fait. Je lui prit le coffret des mains et fonçais en direction de la maison du maire. Arrivé là bas je cherchais le maire dans sa demeure et la trouvais finalement dans le salon, là je lui remis la relique en lui disant :

-Voici tout ce qu'il reste du corps que vous nous aviez demandé.

Je n'eus pas à attendre longtemps la réaction du maire, mais au lieu de me crier dessus comme je pensais qu'elle le ferait, elle se mit à pleurer. Je ne comprenais pas sa réaction et je ne compris son attitude que lorsqu'elle dit :

-Sano, mon pauvre Sano. Tu n'aurais pas du finir comme ça, je n'ai même pas pu te revoir une dernière fois.

Elle était amoureuse de celui qui avait enlevé les enfants !
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Dim 2 Juin 2013 - 19:32

Arrivées près du village, Azuki me proposa :

- Tu sais je peux aller toute seul donner le coffret au maire, toi tu ferais mieux d'aller voir comment vont les enfants.

Bon, après tout, si elle veut, elle subirait seule la colère du maire.
Et puis, j'adorais les enfants.

On s'est séparés à un croisement de route, d'un côté, Azuki qui allait voir le maire avec la relique, de l'autre, moi, allant dans la salle commune du village m'occuper des enfants qui attendaient le retour de leurs parents qui étaient soit encore aux mines; le village vivant essentiellement de charbon, ou qui étaient justement à leur recherche.
Il restait quatre petits, un garçon, celui qui nous avait expliqué la situation, et trois filles qui pleurnichaient.
Je les consolai au mieux.
Une demie heure plus tard, il étaient tous partis, et heureux de retrouver leur famille.
J'avais les larmes aux yeux tant ce spectacle était attendrissant.

Je décidai alors de rejoindre Azuki, pour voir ce qu'elle devenait et si le maire ne lui en voulait pas trop.
Je fus devant une bien étrange scène... Le maire pleurait avec la relique entre ces bras, et Azuki restait là, embarrassée...

- Que s'est-il passé !?
aie-je dit à Azuki.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Dim 2 Juin 2013 - 22:42

Quelques minutes plus tard Isalia est arrivé à regardé la scène avec étonnement, puis m'a demander surprise :

-Que s'est-il passé !?

Je ne pouvais pas lui répondre sans avoir tenté quelque chose pour consoler le maire. Alors je lançais un regard gêné à Isalia et je me rapprochais du maire. Je lui dit d'un voie apaisante :

-Si vous voulez, je peux vous le montrer une dernière fois.

Elle me regardât avec surprise, puis acquiesçât. Je regardais autour de moi et je vis une armure, je la touchas et je commenças ma sculpture. Je me rappelas du visage du magicien et je fit prendre la forme de son corps à cette armure. Isalia eu un sursaut en revoyant le mage et elle ne compris pas tout de suite pourquoi j'avais donné cette apparence à cette armure, mais lorsqu'elle vit le maire se précipité sur ma sculpture et la serrer dans ses bras j'eus l'impression qu'elle compris.
Je me rapprochais d'elle et je lui chuchotais :

-Je pense que maintenant tu comprend sa réaction, non ?

Ma camarade était trop étonné pour me répondre et elle se contentas de me dire oui de la tête. Finalement le maire se tournât vers moi et me dit :

-Merci, aller voir mon domestique et il vous donnera vôtre récompense.

Après avoir dit ça elle montât en courant des escaliers qui devaient mener à sa chambre. Isalia et moi nous dirigeâmes un peu troublé vers l'entrée où nous attendais le domestique du maire. Il nous donnât l'argent de la mission et nous remercia pour ce que nous avions fait. Nous n'avions mis qu'une semaine pour remplir cette mission, mais j'avais l'impression que cela faisait une éternité que nous avions commencé ce travail.
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ] Lun 10 Juin 2013 - 18:40

La mission s'était terminée sans encombre, enfin, plus ou moins. Nous avons touché la totalité de la récompense. C'était assez extraordinaire d'ailleurs.
En rentrant, sur le quai de la gare, je pensais encore à cet amour perdu et interdit, et aux yeux magnifiques du mage tombé dans l'oublié.
Le mystère était tout a fait élucidé à présent.
Peut être était t-il devenu ainsi, corrompu par des idées de vies éternelles car sa compagne s'était éloigné, et qu'il voulait changer le monde. Cet histoire était étrange.
Certains veulent se suicider, lui, souhaitait ne plus mourir.
J'en avais les larmes aux yeux. Cet homme s'était tué à petit feu depuis toutes ces années.
Et elle aussi. Peut être vivait t-elle pour Thecaryn. Cette petite devait être la fille du mage. C'était grâce à elle que le maire vivait.
Une femme si forte mais si faible en elle même.
Le temps est assassin,
Le destin est cruel.
Mais la vie continue.


J'ai sourit à Azuki, et j'ai regardé le train quitter la gare.
C'était fini.

Spoiler:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un fugitif en cavale [ PV Isalia ]

Revenir en haut Aller en bas

Un fugitif en cavale [ PV Isalia ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Un fugitif en cavale [ PV Isalia ]
» Mistral défis #1 : La cavale du mistral !
» Avant de partir en cavale (PV Nico)
» Cavale nocturne
» Tiens la Cabale! Moi, je cavale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Autres lieux-