FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Mission] The sealed demon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Namida Ten

avatar

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
135/1700  (135/1700)


MessageSujet: [Mission] The sealed demon Dim 25 Sep 2016 - 21:18


The sealed demon

Escorte anti-démon - Juillet 989



Les rideaux de ma chambre étaient fermés afin que la lumière du jour ne pénètre pas la pièce. Allongée sur mon lit, j’avais repris l’une de mes vieilles habitudes. J’avais depuis peu recommencée à m’isoler de la guilde. Néanmoins, cette fois, j’avais quelqu’un qui tentait de me faire sortir. Que cela rendait les choses plus complexes et amères pour moi. Je comptais pour quelqu’un. Le petit garçon de cinq ans venait me voir chaque jour. Et, chaque jour, il cognait à la porte. Chaque jour, il restait plus de deux heures à m’attendre. Chaque jour, il repartait en silence. Chaque jour, j’avais les larmes aux yeux en l’entendant s’éloigner. Chaque jour, il représentait ma seule source de lumière.

Tapis dans l’ombre de ma chambre, je me demandais parfois ce qui clochait chez moi. Pourquoi, après tant de temps, je n’avais toujours pas eux le courage de leur avouer la vérité à mon sujet. Que, malgré mes efforts, j’étais atteinte d’une maladie qui rongeait mon âme. Qu’un jour, qu’ils le veulent ou non, j’allais devoir quitter. Fermer les yeux tout en poussant mon dernier soupire. Devenir poussières. Je n’avais pas la force de regarder l’enfant dans les yeux et lui annoncer que celle qu’il prenait comme points de repère allait mourir.

Non, ce n’était pas encore mon heure. J’avais vécue pire, tout comme j’avais vécue mieux. Je n’avais simplement pas la force de faire face à la réalité. Peur d’affronter les autres. Dans ces moments sombres, elle m’enveloppait, la peur, d’un doux confort, avant de resserrer son étreinte afin de me piéger au cœur de moi-même … comme maintenant. Pourtant, avec tout ce que j’osais faire, j’étais de nouveau seule avec moi-même, sans personne avec qui parler. Mais, je n’avais pas envie de parler ou de simplement me blottir contre quelqu’un. Je ne désirais que la solitude ou, ne serait-ce qu’un moyen de pouvoir me changer les idées sans pour autant voir des visages familiers me rappelant mes faiblesses.

J’étais donc allongée, sur mon lit, en proie à ma folie. L’ombre de mes cauchemars était présente. Je pouvais sentir sa présence près de moi. Elle ne me parlait pas. Le silence était roi dans ce lieu empli de ténèbres. Je la sentais néanmoins m’observer tandis que mon corps se faisait lentement gruger. Mes crises étaient revenues, c’était chose courante lorsque j’utilisais une trop grande masse de magie d’un seul coup. Je croyais avoir réglée ce problème mais, il fallait parfois faire des sacrifices lorsqu’on désirait protéger ceux nous étant chers. Chose … que je n’avais plus autrefois.

Je ne sais pas combien de temps j’avais passée, dans cette pièce, à me lamenter sur moi-même, mon passé et mon manque de gestion concernant ma magie. Néanmoins, mon énergie vitale me revenait toujours et, la douleur finissait toujours par s’estomper … ne serait-ce que temporairement. Je me sentais physiquement mieux. Ce n’était pas le cas du reste. Je me levais doucement de mon lit, m’approchant du miroir sur mon mur. Celui-ci reflétait un visage blanchit par la maladie. Je m’éloignais de lui, incapable d’en voir davantage. Je devais faire quelque chose pour la fin du mois approchant à grands pas. Payer la chambre n’allait pas être chose aisée si je perdais mon temps cloîtrée à l’intérieur de celle-ci. Ayant repris des forces, peut-être était-il temps de faire une mission ou deux.

À l’extérieur, les premiers rayons solaires n’avaient pas encore traversés la cime des arbres. Alors que je traversais le passage entre Undine Hills et la guilde, les oiseaux se mirent à chanter. Bonne nouvelle, il y avait généralement peu de personnes à la taverne à cette heure-ci. Je traversais la porte. Toutes personnes présentes étaient trop bourrées pour s’apercevoir de ma présence sauf peut-être …

- Nahida *hic*

C’était Sô, un membre de la guilde anciennement affilié à Wave Stream. Celui-ci aussi fidèle qu’à son habitude, était complètement saoul. Il m’aborda en passant son bras autour de mon épaule tout en m’approchant de lui. Je sortis vite de son « câlin amicale ». Le pauvre sentait terriblement l’alcool, au point de me lever le cœur.

- Fait longtemps *hic* qu’on t’a … pas vu
- Malade, disais-je simplement avant de faire les derniers pas qui me manquaient vers le tableau d’affichage.

L’homme me suivi, visiblement curieux de voir ce que je devais faire. Celui-ci me demanda, aussi compréhensible qu’un ivrogne, ce qui m’amenait bien ici. Je l’ignorais, balançant mon doigt, et mon regard, sur diverses missions. Tient ! Celle-ci est une mission d’escorte. Pourquoi pas ?

« Il y'a fort longtemps, sur une île au nord de Fiore, à été scellé un démon qui semait la terreur dans les océans, c'était le pire cauchemar des marins à cette époque. Cependant, les sages de notre ordre sentent que le sceau commence à faiblir et nous avons peur que celui-ci ne se brise. Votre tache sera facile, nous vous demandons juste d'y escorter deux sages ayant le pouvoir de réparer le sceau. Attention, la zone grouille de pirates. »

Ce n’était pas la quête la plus palpitante, mais c’était déjà un bon départ. Le papier désormais dans mes mains, je pris la liberté de faire la procédure reliée à la prise de quête. Après quoi, je retournais à Undine Hills pour terminer de me préparer, laissant derrière moi les ivrognes.

Je devais retrouver le commanditaire et les sages au port d’Harujion. C’était l’entente établie quelques heures plus tôt. Celui-ci était bondé de commerçants avides de pouvoirs et de pêcheurs prêts pour commencer leur journée. J’étais perdue, en proie à la panique. Autant de personne autour de moi n’avait rien d’agréable. Néanmoins, je devais le faire. Je me faufilais donc, aussi discrète qu’une souris, entre les divers obstacles se plaçant devant moi : des marins bourrés avides d’une petite aventure, des caisses de marchandises, des pieds bref, beaucoup trop de choses me séparaient de mon point de rendez-vous. Pourtant, j’y étais. Saine et sauve.

Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





FichesAppartement
Ma couleur c'est #796f8fLa taverne d'UT ♦ 18 roses


Dernière édition par Namida Ten le Jeu 1 Déc 2016 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Game Master

avatar

Masculin Messages : 398
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Cosmos

Feuille du Mage
Surnom: Mr. Propre
Magie: Omnipotence
Points de Puissance:
999999999/999999999  (999999999/999999999)


MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon Mer 5 Oct 2016 - 22:00

(Informations) :
 

L’heure c’est l’heure. Quoi qu’on en dise ou qu’on en fasse. C’est donc à cette heure prévue qu’arrivent deux sages. Les deux hommes sont grands, quoi que tout soit relatif, l’un est très grand et l’autre de taille sans doute moyenne. Ils sont chauves. Le grand sembles assez costaud et le moyen assez teigneux, pour un sage. Le genre à s’enflammer et à aimer être écouté. Nous les appellerons donc « le benêt et la teigne ». Les deux hommes attendent tranquillement que leur « escorte » arrive. Sans doutes possible s’attendent-ils à voir arriver un homme costaud avec des épaules solides et large, le genre à inspirer confiance au premier abord et vous vous doutez ceci dit bien que voir arriver une jeune femme bien présentée ne leur déplaît pas pour autant. Les hommes, d’un âge avancé ne sont pas particulièrement vicieux, bien au contraire, reste qu’ils savent apprécier ce que la vie peux leur offrir comme petit plaisir et cette escorte semble les satisfaire juste ce qu’il faut pour leur offrir un bon petit coup de motivation. La teigne, s’avance, prenant un air enjoué et affichant un sourire partiellement édenté, bien que sans doutes rafraîchissant, au milieu d’une foule pareille.

-Bonsoir, bonsoir, noble mage ! Nous sommes les deux sages envoyés par maître Kahlaf. Êtes-vous notre escorte ?

Son ton est simple mais enjoué, il ferait un très bon marchand. Enfin, il pourrait faire un bon marchand, si l’on ne craint pas les têtes d’escroc et les mecs en robe. En tout cas, l’intéressé s’arrête là, ne se gênant pas de garder son sourire édenté, l’exhibant comme un fier trésor alors que son collègue semble lui au contraire plus méfiant, observant l’arrivante d’un œil curieux. En somme tu peux clairement ressentir une ambiance pouvant oui, te donner envie de fuir. Ceci dit, ils ne semblent pas bien méchants pour autant. Après avoir reçu confirmation de ta part, la teigne s’avance à nouveau, décidé à reprendre la parole

-Il y avait beaucoup de mouvement chez les pirates récemment, mais il semble qu’ils aient choisi de se tourner vers d’autres affaires de et ce fait, nous devrions êtres un peu tranquilles !

L’homme ricane, visiblement satisfait à l’idée de ne pas trop sortir risquer ses fesses. En tout cas, ils ne tarderont pas à te conduire vers la petite embarcation qui servira à transporter votre petit groupe. Elle semble assez solide, malgré sa taille et sa structure.  En ce qui concerne la météo, le ciel est légèrement grisâtre et la mer sembles s’agiter doucement au mouvement de petites vagues et de quelques remous apportés par des courants sous marins quelconques.
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

avatar

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
135/1700  (135/1700)


MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon Dim 9 Oct 2016 - 20:34


The sealed demon

Escorte anti-démon - Juillet 989



J’arrivais à temps à mon lieu de rendez-vous après un long parcourt d’obstacles au quai de la ville. J’étais nerveuse, cela faisait un bon moment que je n’avais pas eu de missions hormis durant la guerre pour combattre au côté de mes frères et sœurs de guilde. En soit, ce n’était pas une mission, mais une obligation. À mon arrivé, deux hommes étaient déjà présents. Les moines sans aucun doute. Le premier, le plus grand, s’avança et s’empressa de me demander, d’un air enjoué, si j’étais le mage qui devait les accompagner. Je fis un mince « oui » de la tête, avant de l’affirmer de vive voix.

- Namida Ten, enchantée.

Le deuxième moine, plus bedonnant, me regardait d’un air plus méfiant que son collègue. Le premier s’avança de nouveau, reprenant la parole pour m’annoncer qu’il y avait beaucoup de mouvements de pirates ces derniers temps, mais qu’ils semblaient s’être tourner vers d’autres affaires. J’espérais que se soit effectivement le cas, que la mission se passe sans encombre.

Les deux moines m’emmenèrent au niveau de notre future embarcation. Elle était petite. Idéal pour la discrétion, néanmoins, j’avais un peu peur qu’elle ne soit pas assez solide s’il devait arriver quelques choses comme une tempête durant le voyage. Au moins, mon pouvoir de protection pourrait m’être utile en cas de problèmes contre dame nature

Au loin, la mer commençait à s’agiter sous le ciel gris comme les anciens membres de Wave Stream lors des fêtes durant la pleine lune. Néanmoins, cette fois, se ne serait pas contre un flot d’alcool et de gens ivres que j’allais devoir me battre, mais contre, potentiellement, une mer déchaînée et, cela ne me plaisait guère.

Je n’avais pas eu la chance d’apprécier la mer comme ceux de mon ancienne guilde. Néanmoins, j’avais le cœur assez solide pour résister aux caprices de cette mère bienveillante envers ses enfants, mais violente envers les ennemis de ceux-ci.

- Dites-moi, est-ce prudent de commencer la mission avec un ciel aussi gris et une mer aussi peu invitante ?

Informations pour changement de procédure concernant cette mission:
 

J’observais mes interlocuteurs, attendant une réponse de leur part. Mes paroles étaient parsemées de doute. J’avais de plus en plus l’impression que quelque chose de terrible se préparait. Plus que je ne l’aurais souhaité. Je savais que je faisais cette mission pour la bonne cause. Sans mon aide, ou celui d’un autre mage, un démon risquerait de réapparaître et semer le chaos sur les régions de Fiore. Dit comme cela, j’avais l’impression de mettre un poids encore plus lourd sur mes épaules, de me rendre la tâche plus complexe. Je ne m’aidais pas et, bien que mon moral ne diminuait pas encore, je restais convaincue que les aider était la meilleure chose à faire. Le premier homme, le plus mince, s’approcha vers moi. Beaucoup plus proche cette fois.

- Voyons, chère Namida, la mer n’a rien de menaçante. De plus, nous n’avons pas de temps à perdre avec des détails aussi futiles qu’une potentielle déchéance de mère nature.

Il me répondit dans un élan de joies comme je savais désormais le reconnaître. Il avait néanmoins raison sur un point : nous n’avions pas le luxe d’attendre et, ces deux hommes représentaient une mince lueur dans cette histoire. Leur histoire … dont je n’étais qu’un pion.

J’acquiesçais d’un signe de tête. Signe que j’acceptais ses propos. Les deux moines comprenaient mon signal et nous embarquâmes dans la modeste embarcation, en route vers notre destin.


Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





FichesAppartement
Ma couleur c'est #796f8fLa taverne d'UT ♦ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

avatar

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
135/1700  (135/1700)


MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon Mer 23 Nov 2016 - 3:04


The sealed demon

Escorte anti-démon - Juillet 989


J’ignorais combien de temps durerait notre voyage. Le commanditaire, lui-même n’avait pas désiré me fournir l’emplacement de l’île, histoire de me donner une idée. « C’est secret jeune demoiselle » m’avait-il dit. Les secrets ont parfois leurs lots de problèmes, j’en savais quelque chose. J’étais, pour le moins, prise avec un lourd secret dont je ne désirais dire mots. Pourtant, chaque jour qui passait, les conséquences devenaient plus difficile à porter que le secret lui-même.

J’étais sur le pont du navire observant la voute céleste. Le spectacle était magnifique. L’océan, bien que dangereux, offrait son lot de beautés. Selon le capitaine de ce maigre équipage, composé de cinq personnes en tout, nous devions longer la côte du continent lui-même jusqu’à un endroit tenu secret où l’île serait à proximité.

- Pourquoi la question ?
- Juste pour avoir une idée de notre parcours.
- L’île est au nord du continent, on doit longer la côte. C’est tout ce qu’on m’a dit. J’aurais de nouvelles instructions une fois Cliver passé.
- Cliver ?

Mes paroles étaient emprunts de surprises, bien que la tristesse était tout ce que mon cœur voulait m’offrir. Le capitaine du navire m’observa, quelque peu surprit, mais il comprit bien vite que je n’étais pas très douée niveau géographie.


- Hahaha ! Ouais ! Par Cliver ma p’tite dame ! On longe dans cette direction !
- Ha … bien, lui répondis-je un peu nerveuse.
- Vous étiez du coin ?
- Pardon ?

Je me retournais vers le capitaine, surprise une nouvelle fois par sa question.

- Désolé d’le demander. C’est juste que vous sembliez tellement surprise par la question que j’pensais que vous étiez … enfin, vous savez … ancienne de l’endroit … avant le début d’la guerre quoi !

Pauvre capitaine. Je ne voulais pas lui causer de malaise. Pourtant, il avait vu juste. Autrefois, ma « famille » vivait à Cliver sous le nom de Wave Stream. C’était des personnes bruyantes aimant festoyer, boire une bonne bière entre amis sur le bord de la piscine et regarder les clairs de lune. Dans ce temps-là, j’étais une jeune femme timide et effacée. J’avais perdue foi en eux et étais partie, prenant la fuite. Désormais, c’était chose du passé. J’avais une nouvelle guilde, Undine’s tears, dans ce qui était autrefois la demeure de mes ennemis. Je vivais désormais dans un endroit déchiré par de vieux conflits.

- Si on veut, lui répondis-je après un long silence, mais c’est du passé.

Je ne vivais toujours pas dans le présent. J’avais encore des chaînes me tirant derrière moi, mais je ne pouvais pas faire autrement sans cette partie manquante de moi-même, sans les fragments de ma mémoire.

- Et vous ? Vous viviez aussi dans les environs ?
- Harujion ma p’tite dame ! Un vrai marin !
- (rire forcé) Et vous faites souvent ce genre de voyage ?
- Sont pas rares. J’veux dire … Hajurion reste la plus grande ville portière du continent
- C’est vrai !


Informations concernant les combats:
 

- Des pirates cap’taine !

C’était l’un des membres de l’équipage qui venait de nous hurler l’avertissement. Le bateau ennemi avait été, jusqu’à lors impossible à détecter. Pourtant, il était là, au loin, illuminé par un sceau magique grisâtre venant de lancer un projectile énorme précédant une détonation. L’attaque n’effleura même pas le bateau, coulant lamentablement, cinq mètres trop à gauche.

J’avais, devant moi, le capitaine du navire qui hurlait des indications à son équipage. Naturellement, aucun d’eux n’étaient des mages, mais ils pouvaient néanmoins m’aider pour certaines tâches. Je n’avais pas l’habitude des combats navals, pourtant, il était tant d’agir.

Je devais me préparer. Pourtant, dans mes capacités actuelles, il m’était impossible de protéger le bateau en entier. Néanmoins, il m’était possible de placer des murs invisibles en prévoyant la trajectoire des projectiles. C’était risqué.

Il y eu une seconde lueur grisâtre puis, un nouveau projectile de glace. L’ennemi continuait son assaut sans se soucier de viser correctement sa cible. Je continuais d’observer, me disant à moi-même qu’il serait difficile d’argumenter avec des pirates. L’attaque ou la fuite. Voilà les deux chemins possibles se profilant devant la mage défensive que j’étais.

- Dites-moi capitaine, est-il possible de les semer ?
- Non, ce petit bijou n’est pas fait pour ça ma p’tite dame!

C’est bien ce que je croyais. La fuite n’étant pas possible, il ne me restait plus qu’une seule option ; l’attaque. C’est alors que retentit de nouveau le bruit sourd, commun au lancement de projectiles du mage de glace. J’allais, cette fois, devoir intervenir. Je devais placer mes mursCréer un bouclier de type « mur » permettant d’arrêter une attaque. Dès qu’une attaque, ou objet, touche le mur, le bouclier est rompu et celui-ci peut tenir un maximum de 5 minutes. Utile notamment pour stopper une attaque en plein vol. Maximum de 3 murs simultanés.

À noter qu'une attaque avec une multitude de projectiles compte pour plusieurs attaques.
de façon stratégique, sans que cela ne retombe sur le bateau. Ma magie s’activa au bon moment, arrêtant net, à un mètre de notre embarcation, le boulet de canon glacé qui tomba violemment au fond de la mer. Le jeu continua ainsi, coup après coup, jusqu’à ce que le navire ennemi nous ai rattrapé.

C’était un beau bateau. En tout cas, beaucoup plus que le rafiot dans lequel je devais vivre ma petite aventure. La voilure arborait un symbole blanchâtre représentant une rose des vents dont les pointes des repères cardinaux étaient remplacées par des épées. Le tout contrastait avec le noir des voiles jusqu’à lors impossible à apercevoir malgré le ciel dégagé. Cette marque ne me disait rien. Même chose pour le reste de l’équipage.

Cinq hommes et une femme apparurent, tous vêtus de façon excentrique, sur le pont de leur navire, face à nous. Chacun d’eux abordant un sourire malsain. Peut-être espérait-il quelque chose de nous ; vole de bien matériel et autres idées malsaines pouvant les passer par la tête.

La teigne (le moine le plus amical), sorti de la calle du navire, bras en l’air s’excluant voulant parler avec leur chef.

- Je demande à voir votre chef ! Nous sommes en importante mission pour sauver le continent tout entier …

Bref, durant ce « beau » discourt émouvant et passionnant qui dura au total plus d’une minute (-_-), j’eus le temps de placer six mursCréer un bouclier de type « mur » permettant d’arrêter une attaque. Dès qu’une attaque, ou objet, touche le mur, le bouclier est rompu et celui-ci peut tenir un maximum de 5 minutes. Utile notamment pour stopper une attaque en plein vol. Maximum de 3 murs simultanés.

À noter qu'une attaque avec une multitude de projectiles compte pour plusieurs attaques.
 chacun face aux ennemis afin de les stopper dans leur potentiel abordage. Comme je mis attendais, nos ennemis rirent aux éclats avant de charger.

- COURREZ VOUS CACHER !

La teigne ne se fit pas prier, retournant comme un rat dans la calle du navire. Tant qu’à moi, et le maigre équipage, nous eûmes un beau spectacle. Le premier à se lancer dans la bataille fut un mage de glace (probablement celui lançant les projectiles) qui se retrouva, hors état de nuire, dans l’eau glacé. Chose tout a fait naturel vu que je venais d’utiliser mon sort repelRepousse un ennemi près de l’utilisateur (moins de 2 mètres). L’ennemi est propulsé d’au moins 1 mètre, maximum 5 mètres. Plus Namida envoie la cible loin, plus cela demande de magies.

Utilisé avec "Invisible wall", Namida est donc capable de causer des "dommages physiques" à son ennemi, aussi faible soit-il.
sur lui lors de son impact contre mon mur. Les cinq autres eurent plus de chance, prenant un mur une première fois puis, dans un océan de jurons, sautèrent sur notre embarcation.

La femme fut la première à intervenir, chargeant le capitaine avec une épée enflammée. Derrière ses coéquipiers, l’un des pirates semblaient renseigner ses compagnons sur diverses informations. Notamment sur la nature de ma magie et le fait que j’étais, sur ce bateau, le seul mage présent. Enfin, celui me posant problème, était le chef de cette petite bande ; un mage d’air ne cessant d’envoyer des rafales de vents dévastatrices. Cela faisait désormais deux fois qu’il parvenait à détruire mon bouclier et passer au corps-à-corps sans que je puisse avoir le temps de formuler quelconque appellation magique.

Pourtant, malgré tout cela, je restais calme. Ce n’était pas la première fois que je devais me battre et, ses pirates n’avaient rien à voir avec les mages que j’avais dû combattre durant la bataille pour défendre Cliver. Je n’allais certainement pas perdre après tout ce que j’avais enduré. Sans compter que Yuûko m’attendait à la guilde.

Un, deux, trois coups. Un bouclier protecteurCréer un dôme de protection pouvant contenir un maximum de 4 personnes autour de l’utilisateur afin de bloquer les attaques et ce, peu importe la direction. Plus le dôme est grand, plus y prend d'énergies magiques. en moins et un nouveau. Un, deux, trois coups et une rafale d’air. Un bouclier protecteurCréer un dôme de protection pouvant contenir un maximum de 4 personnes autour de l’utilisateur afin de bloquer les attaques et ce, peu importe la direction. Plus le dôme est grand, plus y prend d'énergies magiques. en moins et une blessure superficielle. J’étais à genoux au sol, l’équipage près de moi. Mon dôme nous protégeaient tendis que tournait autour de nous deux rats affamés nous montrant leur sourire jaunis. Le premier, leur chef, le mage d’air et, le second, un mage pouvant utiliser les ombres. Les trois autres n'étaient plus que de mauvais souvenirs. Le premier ayant péri des mains du capitaine. Le second s’étant lamentablement jeté lui-même par dessus bord après une mauvaise utilisation de sa magie (probablement un jeune mage en apprentissage) et le dernier était mort de la main de son capitaine de façon involontaire (un petit renvoie de sort ayant mal tourné).

Je respirais profondément réparant les endroits endommagés de mon bouclier. Je sentais tranquillement ma magie disparaître de mon corps. Sans compter que mes nombreuses entailles commençaient sérieusement à me faire mal. Pourtant, je devais tenir bon. Je fis signe au capitaine de s’approcher un peu plus de moi.

- Je vais devoir me débarrasser en un seul coup des ennemis restant. Je ne peux pas les achever, mais les faire tomber du bateau … si.

Le capitaine ne fit un signe de tête affirmant qu’il avait comprit ce que je venais de lui dire. J’avais néanmoins hormis de lui faire part d’un détail très important ; toutes personnes autour de moi se verraient affectées par mon sort. Oui, Holy repelMême principe que le sort "Repel". Néanmoins, ce sort cible toutes les personnes (ennemis ou non) autour de Namida et les repousses de 3 mètres.

Namida est incapable de l'utiliser plus de 2 fois sans se reposer par la suite.
pouvait être dangereux à utiliser en présence d’alliés, mais je savais que mon bouclier tiendrait jusqu’à ce que je tombe inconsciente de fatigue.

Ainsi, j’utilisais mon sort. Puis, petit à petit, ma vision s'embrouilla sombrant ainsi dans les ténèbres.

Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





FichesAppartement
Ma couleur c'est #796f8fLa taverne d'UT ♦ 18 roses


Dernière édition par Namida Ten le Jeu 1 Déc 2016 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

avatar

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
135/1700  (135/1700)


MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon Jeu 24 Nov 2016 - 1:25


The sealed demon

Escorte anti-démon - Juillet 989


Je n’avais ni froid, ni chaud. Autour de moi, la pénombre. Je savais ce que cela signifiait. J’étais inconsciente probablement encore sur le bateau en route vers une île dont j’ignorais la géolocalisation afin de, potentiellement, sauver le continent de la réapparition d’un démon. Pourtant, cette fois, l’ombre qui m’hantait n’était pas là et je ne savais pas si cela était positif ou négatif. Ma magie avait-elle eu raison de moi-même ? Peut-être étais-je morte ?

J’entendis une mélodie, comme celle lors de mes entraînements. Pourtant, cette fois, rien ne l’accompagnait. Pas même le son du vent. Que de vague accord sans la moindre harmonie. Non, définitivement, ce n’est pas comme la dernière fois. J’avais beau me concentrer, je n’arrivais pas à déterminer où je l’avais entendue. La musique monta en crescendo jusqu’à ce qu’elle soit si forte qu’elle me pousse à me réveiller en sursaut.

J’étais dans une petite chambre, joliment décorée. Un homme était posté devant la porte. Dès qu’il m’aperçut, il sort de la pièce, me laissant seule. Dans le corridor, j’entendis des murmures. Deux personnes se parlaient sans que je puisse les comprendre.

C’est alors qu’entra un nouvel inconnu, suivi du capitaine du navire qui me força un sourire. Son visage transpirait la nervosité. Toujours un peu dans les vapes, j'avais encore de la difficulté à comprendre ce que j'avais manqué.

- Mademoiselle, me répondit l’inconnu, nous avons eu des informations comme quoi vous seriez un ennemi de la coalition. Certaines personnes affirment aussi que vous êtes un mage de la fédération !
- Monsieur, s’empressa d’ajouter le capitaine, c’est complètement grotesque. Ma nièce ne possède …
- Silence !, coupa l’inconnu.

* Hein ? Sa nièce ? C’est quoi cette histoire ? *

Je fis alors un bouclier corporelBouclier recouvrant qu’une partie du corps de Namida (un bras, une partie de la jambe, etc.). Permet de se protéger contre les coups (principalement au corps-à-corps). au niveau de la marque blanchâtre entre mes deux omoplates pour ensuite la rendre transparenteSort, peu consommant, permettant de rendre les boucliers de Namida (et ce qui s'y trouve à l'intérieur) invisibles.. L’inconnu se retourna vers moi, attestant qu’il devait me fouiller pour voir si je possédais une marque de guilde. Ouais ! En fait, il voulait simplement se rincer l’œil. Par réflexe, mes mains se mirent au niveau de ma poitrine afin de cacher ce que mes vêtements couvraient déjà. Tirant le rideau derrière lui, l’homme m’obligea à enlever mes vêtements et m’observa sur toutes mes coutures. Après son examen approfondi, il quitta visiblement déçu la pièce. Une fois vêtue, je tirais le rideau pour apercevoir le visage ébahi du capitaine.

- Comment ?
- Votre nièce ?
- C’est tout ce que j’ai trouvé à dire.
- On est à Cliver ?
- Oui, le bateau avait besoin de quelques réparations ma p’tite dame. Après votre grand coup … vous auriez pu nous prévenir quand même !
- Et gâcher la surprise ?
- J’voulais pas vous le dire mais … vous êtes rouge comme une pivoine ! Quoi que c’est normal !
- Vous savez qui …
- l’a dit?, me coupait-il, aucune idée.
- Il nous reste combien de temps avant de repartir ?
- Quelques heures.
- Alors, je vais marcher.

Puis, je sortis de la pièce. J’étais dans une petite auberge du centre-ville. Dehors, le soleil illuminait les carreaux des fenêtres laissant passer les rayons sous de nombreuses couleurs différentes. Ha Cliver ! C’était si bon d’y revenir malgré le comité d'accueil si agréable et amicale.

Informations:
 

La sonnette d'une boutique pour fournitures diverses tinta. Je désirais offrir à Yuûko, mon petit protégé, et des nouvelles de ma mission ou, du moins, des nouvelles de ma personne. J'approchais du comptoir sans aller voir les rayons.

- Excusez-moi, disais-je timidement, auriez-vous des lettres magiques ?

Je n’avais pas le temps de chercher. J’étais pressée et, qui plus est, je devais aussi écrire une lettre avant que le navire retourne en mer.

- 10 000 joyaux le papier, me répondit le cassier visible emballé par l'arrivée d'une cliente.
- Je vous en prends cinq.

Je lui tendis la monnaie qu’il accepta avant de me demander si je désirais un sac.

- Non, ça va, j’ai un sac magique.

Une fois ma transaction effectuée, je retournais à l’extérieur pour me prendre une table sur une terrasse de bistro. Je pris la première feuille puis, enregistrai mon message : «  Salut Yuûko, j’espère que tu vas bien et que tu ne fais pas trop de bêtises. Écoute, je sais que tu as hâte de me revoir, mais j’ignore combien de temps durera ma mission, mais ne t’inquiètes pas … je serais bientôt de retour à la maison et on pourra faire des biscuits aux chocolats ensemble d’accord ? Bisou !». Une fois terminée, la lettre se transforma en oiseau de papier et fila dans le ciel à la rencontre de mon destinataire.

Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





FichesAppartement
Ma couleur c'est #796f8fLa taverne d'UT ♦ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Namida Ten

avatar

Féminin Messages : 776
Date d'inscription : 31/12/2015
Localisation : À la guilde d'Undine's Tears à servir l'addiction des membres

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Shield
Points de Puissance:
135/1700  (135/1700)


MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon Jeu 1 Déc 2016 - 21:17


The sealed demon

Escorte anti-démon - Juillet 989


Le reste du voyage s’était passé sans encombre (étrangement d’ailleurs). Je n’avais toujours pas retrouvée le coupable qui m’avait valu ma petite humiliation devant un agent de la loi à Cliver. Se devait absolument être quelqu’un de notre petite embarcation. Qui d’autre ? Et pourquoi vouloir me faire arrêter ? Lorsque j’avais posé la question aux deux moines, ceux-ci avaient tout les deux répondus qu’ils n’en avaient aucune idée. Je crus même entendre le bedonnant lancer un « chanceux » entre deux répliques. J’étais une mage blanchit par la maladie et non un morceau de viande bon à regarder dans une vitrine sans pouvoir l’acheter. Pour les hommes du capitaine, ils n’en savaient rien non plus. J’étais de nouveau face à mon problème : qui m’avais dénoncée ?

Enfin, je pouvais apercevoir l’île de ma mission devant moi, encore toute petite. Les deux rats étaient sortis de leur calle afin de prendre l’air et d’admirer le paysage.

- N’est-ce pas magnifique ? Ce beau paysage à l’horizon transpercera vos âmes de sa splendeur !
- Naturellement ! C’est la mer !, lança le capitaine.

La teigne ne parlait pas de la mer et le capitaine en était conscient, mais cela arracha un sourire à son équipage et à moi-même.

Nous arrivâmes sur la terre ferme, laissant derrière-moi le maigre équipage s’occupant joyeusement de leur navire. Je me mise donc en marche, accompagnée de mes deux guides, vers l’emplacement du sceau. Celui-ci se trouvait au cœur de l’île, dans une partie plus rocheuse des environs, dans les souterrains. Et si seulement on avait eu le courage de me donner ce détail, j’aurais pu mieux me préparer. Apporter de quoi faire de la lumière par exemple. Mais non ! Il avait fallu qu’on me laisse dans l’ignorance.

Nous atteignîmes l’endroit en quelques heures, sans problème, tout comme le reste de notre voyage. Les moines commencèrent leur cérémonie tandis que j’observais les lieux. S’était une grotte à air ouverte où coulait de l’eau des parois rocheuses. Il y faisait humide, ce qui laissait place à de nombreuses plantes exotiques de toutes sortes dont j’ignorais les noms. L’on pouvait aussi apercevoir de petits points lumineux, comme des lucioles, qui éclairaient la zone d’une lueur tamisée. Avec tout cela, le son des psaumes de la teigne et du bedonnant. D’ailleurs, l’air était plutôt inquiétant. Sans compter que la voix rocailleuse du premier ne s’harmonisait en rien avec la seconde trop enjouée pour un tel chant. Un regard furtif vers eux. Tout va bien. Ils étaient à genoux, l’un face à l’autre, récitant leurs incantations étranges. Je retournai au paysage, chose beaucoup plus intéressante, mais hormis la végétation, rien ne semblait y vivre comme si la présence du démon effrayait les créatures. Normal je suppose. Moi je plus, je ne désirerais pas vivre près d’une telle chose.

J’entendis un cri, une alarme, un appel au secours. Je pris quelques temps pour constater que la teigne venait de planter un couteau dans la chair de son ami. Le sang coulait déjà de la plaie. J’accourue vers le blessé, utilisant mon sort repelRepousse un ennemi près de l’utilisateur (moins de 2 mètres). L’ennemi est propulsé d’au moins 1 mètre, maximum 5 mètres. Plus Namida envoie la cible loin, plus cela demande de magies.

Utilisé avec "Invisible wall", Namida est donc capable de causer des "dommages physiques" à son ennemi, aussi faible soit-il.
pour repousser l’attaquant de quelques mètres.

- Ça va pas ?

La teigne riait comme le ferait un fou. Il était là, à peine sonner de mon attaque, les bras dans les airs, priants la venue du démon.

- La terre doit renaître de nouveau par les cendres du démon ! C’est le seul moyen d’enrailler le mal qui ronge le continent, NOUS ! HAHAHAHAHAHA !

Oui, il délirait complètement. Passant d’un moine éloquent à un fou désireux de faire revenir à la vie un démon.

- Alors vous avez prévenu les autorités à Cliver ?
- Dommage que vous vous en soyez remis. Ça aurait été plus simple sans votre adorable petite présence.

Je ne disais mots, observant mon nouvel ennemi qui profitait de cet instant de silence pour recommencer un nouveau discourt sur la corruption de l’humanité sur le continent. Durant ce temps, je soignai le bedonnant grâce à mon sort Holy HealingAura blanchâtre permettant de soigner des blessures majeures d’une cible. Il est possible pour Namida de l'utiliser sur elle-même, mais demande plus de temps et de concentration. tout en lui demandant discrètement s’il lui était possible de terminer la protection seul. Il acquiesça.

Ainsi, le beau parleur termina au fond de la caverne, broyer par la roche et sa chute vertigineuse, tendis qu’il continuait son discourt sur le mal. Le bedonnant termina le rituel et nous retournâmes sur le navire avant la nuit tombée. Personne ne posa de réel questions et, ceux qui auraient souhaités en avoir ne dire mots. Puis, nous retournâmes tranquillement vers le port d’Hajurion ou je dus m’expliquer auprès du commanditaire pour la mort de l’un de ses moines. Se fut le bedonnant qui lui annonça la trahison de son compagnon et voyage. Je pu, enfin, retourner chez moi auprès de ma « famille ».

FIN


Crédits CSS - Namida Ten 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





FichesAppartement
Ma couleur c'est #796f8fLa taverne d'UT ♦ 18 roses
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] The sealed demon

Revenir en haut Aller en bas

[Mission] The sealed demon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mission] The sealed demon
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres lieux & Mers-