FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Ne pas croiser ton regard [FT. Ryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Ne pas croiser ton regard [FT. Ryû] Mer 8 Fév 2017 - 11:47



Elle avait laissé Jude au croisement, chacun de leur côté sur la route. Ils pouvaient enfin passer à autre chose, que ce soit lui ou elle. Ils resteraient en bons termes, et peut être même en contact, car maintenant ils savaient où ils allaient. Elle avait passé les portes d’une gare tandis que lui prenait le chemin opposé pour s’en aller à pied. Elle redevenait la femme des villes tandis que lui était resté l’homme des routes, quelle que soit sa guilde, et ce pour toujours.

Elle eut beaucoup d’appréhension en traversant la ville de Magnolia. Elle se disait qu’en pénétrant la lourde porte de Fairy Tail – Ou plutôt, Undin’s Tears, un épais silence risquerait de peser, lourd de reproches. Elle avait laissé tomber sa guilde, elle qui était de rang S, au pire moment. N’avait pas pris part à une seule des batailles. N’avait soutenu personne lorsque les membres de Wave Stream étaient venus trouver refuge ici. N’avait pas fait avancer les plans stratégiques contre l’ennemi. Elle s’était juste enfuie, laissant seulement traîner une lettre pour Ryû et rien d’autre pour ses frères, et elle était partie durant un an. Peut-être que pire, ils ne la reconnaîtraient plus. Oubliée, Isalia Whitestorm. Surtout que physiquement, elle s’était muée, en un an sur les routes avec une hygiène et un rythme de vie très contrastée par rapport à sa petite vie sécurisée à Magnolia, en une sorte de guerrière de sauvage des contrées lointaines. Elle revenait plus mature, et plus négligée avec un vieux sac magique en cuir tout abîmé et plein de terre, des vêtements boueux, d’un style bien plus mature qui ne lui ressemblait absolument pas. D’ailleurs, la moitié de ses vêtements étaient ceux de Jude qu’elle s’était appropriée depuis, comme le blouson de cuir que le garçon lui avait cédé ou encore la chemise que Isa avait ajustée en la nouant pas très proprement comme elle pouvait. Elle avait les cheveux plus courts, coupés par Jude un peu approximativement durant le voyage et parsemés de centaines de petites nattes à moitié défaites qui laissaient dans sa chevelure des mèches ondulées qu’elle n’était pas parvenue à arranger. Ils étaient aussi moins noirs et moins bleus que d’habitude, et avaient pris des teintes éphémères plus dorées, en accord avec sa peau que de long mois à marcher parmi tous les climats et sous tous les soleils avaient légèrement halé.
Mais un an, c’était surtout long pour que des affronts dégénèrent et que la situation de tout un pays soit bouleversée. Un an, c’était assez pour que les cœurs des gens changent. Un an…

En effet un silence se fit quand elle fit son entrée dans le grand hall de la guilde. Mais c’était plus une sorte de surprise générale. Une surprise heureuse, car cette dernière se mua assez vite en des manifestations de joies et de folies les plus totales. On l’acclamait. On lui souhaitait bon retour, on lui posait mille questions. C’était avec une certaine culpabilité qu’elle tentait de se frayer un chemin à travers les tables et les gens sans se sentir absolument ingrate et irresponsable.
Mais malgré tout, elle était là, mal à l’aise, mais chez elle. Enfin à la maison. Elle allait pouvoir revoir des centaines de personnes qui lui avait beaucoup manqué au fond de son cœur et se battre à nouveau pour sa famille. Elle allait leur prouver qu’elle ne les avaient pas laissés tombés, et qu’elle les aimait plus que tout au monde.

Elle était au milieu des cris de ses frères, le centre de l’attention de ce brouhaha général qui n’avait plus résonné autour d’elle depuis si longtemps. Et c’est là qu’elle le vit. Une sorte de source de silence, comme un impact de néant qui annihilait tout ce bourdonnement à ses oreilles. Posé près d’une colonne, son silence aussi dérangeant que les hurlements des mages surexcités et presque blessant. Ryû la regardait de ses yeux bleus. Il la scrutait, cherchait à croiser son regard. Un regard plein d’interrogation et plein de douleurs qu’elle eut peine à refouler, à ignorer, à mettre sur la touche pour le moment. Elle fut brisée, secouée du plus profond de son âme par ces deux iris bleus immobiles. Elle fut encore plus perturbée par le fait que Ryû semblait avoir perdu de son aura. Elle le voyait enfin comme il était lui-même ; et avec encore plus de douleur en allant s’asseoir au bar comme pour reprendre une vieille habitude, Isalia se rendit compte qu’elle ne le confondait enfin plus avec Jude.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Ne pas croiser ton regard [FT. Ryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ne pas croiser ton regard [FT. Ryû]
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Se croiser par hasard [pv]
» Regard Hanté - Mâle - Sang - Guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fédération d'Opale :: Magnolia :: Undines' Tears :: La taverne-