FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky] Ven 11 Jan 2013 - 19:36

Cela s'était très mal terminé, finalement. Nous avons été traînées dehors, et nous allions être contraintes de rester UN mois entier en prison à ne rien faire.
Jé réfélchissais. Qu'est ce qui était mieux, récurer les toilettes, ou croupir un mois en prison, loin du soleil et de la guilde ?
Rien que d'y penser cela me déprimait.
Avec Alysée en plus.
Même si, nos relations s'étaient un peu améliorées depuis les évènements de l'autre jour.
Nous n'échangions pas grand choses, mais j'avais une nouvelle impression en moi.
Comme si... je la connaissais depuis longtemps.
Il fallait que je la questionne à ce sujet.

A ce propos, elle semblait détenir un secret. Quelque chose qu'elle ne semblait pas vouloir me faire part, mais qui était important.

Alors qu'elle partait aux douches publiques (je détestais y aller, je soupçonnais les gardes qui surveillaient notre porte de nous espionner un peu plus que cela; je n'osais pas me plaindre car nous avions de la chance d'avoir le droit d'aller nous doucher une fois par semaine....) j'ai remarqué un bout de papier qui avait une étrange allure.
Il avait été roulé sous son matelas, mais il dépassait sans aucune discression de dessous de ses draps.

J'ai déplié le papier, et j'ai pu déchiffrer avec grand peine :

"Les jumelles de l'ombre - Renaissance"

Le document que nous avions récupéré.
Elle l'avait conservé.
J'ai lu aussi ...
... Un autre mot.
Et j'ai compris.
Quelque chose de beaucoup plus subtil.
Le ciel de Plomb.

N'étais-ce point Ironsky, le sujet de cet article ?
La porte s'est ouverte.
Qui est-tu réellement, Alysée Ironsky ?

M'avait-elle entendue, avec son pouvoir ? Je l'ignorais, mais elle me répondis-alors, à voix haute cette fois ci :

-...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Alysée Ironsky

avatar

Féminin Messages : 261
Date d'inscription : 18/05/2012
Localisation : euh...

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Mentaliste
Points de Puissance:
275/1100  (275/1100)


MessageSujet: Re: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky] Dim 9 Juin 2013 - 14:38

Et un mois de plus ! Un !
Pourtant on n'avait rien fait... enfin,à part faire à moitié explosé les sous-sols du conseil...

Et j'était là a me remémorer ses pensées, alors que l'eau ruisselait sur mon visage, un autre visage apparaissait dans ma tête, un beau visage entouré de cheveux noir aux regard sombre.
Gahal...
D'un vif mouvement de tête je tentai de le chasser de mes esprits.

Les douches étaient le seul endroits où je pouvais réfléchir sans sentir les regards plein d'interrogation d'Isalia.
Cette proximité avec elles s'était encore plus compliqué depuis que nous nous étions un peu rapproché, j'avais l'impression mes esprit essayait désespérément de se souvenir de quelque chose qui ne s'était jamais passé.

Alors que je me décidais enfin à éteindre la douche et à sortir, je captais des pensées [censuré dans se MP] provenant de la porte, celle ci s'entrouvrit laissant passer le regard d'un garde un peu trop curieux.
D'un ample mouvement du bras je me saisis de ma serviette la lui lançai à la tête et d'un même mouvement lui balançait ma jambe vers l'arrière du crâne, le rattrapais avant qu'il ne touche le sol et le frappa contre le mur carrelé.

Bon maintenant il n'y avait plus qu'à prier pour que ce petit écart ne me force pas à rester un mois de plus dans ce repaire de pervers.

Alors que je me rhabillé , je repensais à la nuit dont je venais de sortir, vers les deux heures du matin, un brusque frisson m'avait réveillé en sueur, et alors que je me tournais vers Isalia, mon esprit encore embrumé par le sommeil, me fit voir un autre visage que le sien. Amy...
D'un clignement de sourcil son véritable visage reparut faisant disparaître l'autre.
Soudain compressé je ressentis le besoin urgent de tenir dans ma main le texte que j'avais volé dans la salle que nous avions détruite. Ces quelques lignes incompréhensible suffirent à me calmer.

Je comprenais bien quelques petites choses, je me doutai bien que ce document me concernait en partie, mais beaucoup de détail me demeurait encore obscure.
Par exemple cette phrase :
"La compagne de deux Lune, remplaceras le second astre
et choisissant entre les éléments, frapperas le monde de son châtiments..."


Plus incompréhensible que ça, tu meurs.

Enfin je sortis de la douche, et passais la tête haute devant deux autres gardes qui visiblement avaient décidé de garder dorénavant une distance de sécurité avec moi.
En regagnant la cellule, je trouvais Isalia allongé sur son lit en train de lire les feuilles que je pensais avoir caché.
A voir son visage interrogateur elle n'ont plus n'avait pas tout compris, mais elle commençait à se poser des question.

"Je crois qu'on va devoir avoir une discussion toi et moi" déclarais-je.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky] Dim 9 Juin 2013 - 15:58

- Je crois qu'on va devoir avoir une discussion toi et moi...

Je la regarda entre mes yeux bleus. Elle n'avait aucune explication à me donner. Après tout, nous étions censées être ennemies, non ? En avait elle une d'explication, d'ailleurs ? Pourtant, elle acceptait de m'en donner une, et voulait bien discuter avec moi. Étais-ce notre enfermement commun qui nous avait rapproché depuis notre confrontation au port d'Harujion ?
Quoi qu'il en soit, si j'avais une chance, même infime d'en savoir plus, il fallait la saisir.
Et c'est ce que j'allais faire. Mais je ne savais pas par quoi commencer.
Par ces étranges papier ?
Ce texte était incomprehensible, mais il avait quand même un fond, j'en étais sûre.
Et il la concernait.

J'ai jeté les papiers sur son lit. Il étaient incompréhensible. Peut être pourrions nous essayer de réfléchir dessu, mais je doute que nous trouvions quelque chose. Elle s'est assis à côté de moi, et je me suis recroquevillée sur moi même. J'ai fermé les yeux et me suis balancée doucement. On aurait dit deux amies tout à fait normales qui discutaient tranquillement de sujets anodins.
Pas de deux prisonnières magiciennes ennemies qui s'étaient battues à Onibus et qui avaient provoquées une bagarre générale qui avait même réussi à attirer le conseil magique, et qui étaient considérées comme dangeureuses pour la civilisation et les habitants de Fiore. Je ne parle même pas de notre passé, une qui a des souvenirs complètement faussés, et l'autre dont des textes moisis considèrent comme élue d'une prophétie, et héritière d'une famille de dangeureux tueur.
J'étais partagée par l'envie de pleurer et celle de rire nerveuseument.
Le destin était cruel, non ? Rassembler deux ennemies jusqu'à la mort dans la même pièce.
Apèrs tout, les expériences difficiles forgent l'âme, et les enseignements sans souffrance ne portent pas leur fruits, c'est ce que l'on dit, n'est ce pas ? J'avais connu pire, mais j'étais incapable de donner un exemple.
Stupide mémoire défaillante.

Allions nous rester ennemies tout le reste de notre vie ? J'étais persuadée que non.
Nous avions tant de choses en commun, j'en étais sûre.

- As-tu comme moi une impression de vide en toi, dans ton passé ?

Pourquoi avais-je posé cette question ? Je ne savais pas. Elle ne semblait mener à rien.
Je me traitais d'imbécile intérieureument.
Pourtant, elle y répondit sans m'agresser.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky] Sam 8 Fév 2014 - 10:13

Rei s’ennuyait dans son bureau tel un lion en cage. Elle tournait en rond, en rond… Personne n’était au Conseil, aujourd’hui : personne à embêter, personne à torturer. Torturer, tiens en parlant de torture, elle avait vu des filles se faire torturer. Cela promettait d’être au moins un peu amusant. Elle mit son cutter chéri dans sa poche et se mit en route vers les cachots. Son bureau se trouvait au septième étage et les cachots se trouvaient au troisième sous-sol, le niveau le plus bas du Conseil. La plupart du temps les gens mourraient ou étaient libérés assez rapidement donc l’hygiène n’était pas au top. Il devait y avoir des flaques de sang coagulé partout par terre ou même sur les murs. Elle descendit par les escaliers, parce qu’elle n’aimait pas être enfermée dans un de ces foutus ascenseurs. Ses talons claquaient sur le sol, elle avait un grand sourire aux lèvres. Elle entendit des voix féminines qui discutaient.

« - …toi, dans ton passé ? »

Elle sourit, son intuition était bonne, il y avait bien des gens ici. Son sourire s’élargit d’un peu plus. Tout aurait été parfait, si seulement l’autre n’avait pas fait son apparition. Elle les aurait torturées et ainsi égayer un peu plus la décoration des cachots. Une douleur lui perfora de crâne, elle tomba à genoux, serrant les dents pour ne pas faire repérer son arrivée.

❖ ❖ ❖

Rei Bunkatsu se releva, secoua la tête en jetant des regards inquiets un peu partout. Elle reconnut les cachots, après que ses yeux se soient habitués à l’obscurité de la pièce. Elle s’approcha d’un cachot et y découvrit deux jeunes femmes. En y réfléchissant un peu, l’autre Rei devait être descendue pour les libérer. Bon allez finissons son travail… Elle déverrouilla la porte. Elle leur annonça qu’elles étaient libres avec son grand sourire de constipée. Elle les conduit à la sortie, leur enlevant leurs menottes qui leur enserraient les poignets.
Revenir en haut Aller en bas

Alysée Ironsky

avatar

Féminin Messages : 261
Date d'inscription : 18/05/2012
Localisation : euh...

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Mentaliste
Points de Puissance:
275/1100  (275/1100)


MessageSujet: Re: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky] Dim 9 Fév 2014 - 18:36

- As-tu comme moi une impression de vide en toi, dans ton passé ?



La phrase me fit l'effet d'une gifle, comment pouvait-elle le savoir ? Et elle disait qu'elle aussi , cela avait il un lien? Pour dire la vérité je n'avait pas totalement perdu la mémoire, les psy appelait plutôt ça, un syndrome post-traumatique... enfin pour moi le résultat était le même, plus de souvenir, et des cauchemars horrible dans lesquels je me faisais battre jusqu'à la mort, où plus exactement jusqu'à ce que je perde la mémoire...


Alors que j'allais lui répondre sincèrement, la porte s'ouvrit à la volée et une jeune femme entra. Elle portait l'uniforme du conseil, et affichait un air plutôt étrange comme si elle... euh comme si elle ne nous voulait pas que du bien !


"Vous êtes libre, nous annonça t-elle avec un sourire tordu.


Après qu'elle nous ait détaché nos menottes, elle parti nous laissant au mains du geôliers que j'avais corrigé après ma douche, et qui visiblement avait un peu peur de moi étant la distance de sécurité qu'il laissait entre nous. Enfin nous vîmes la lumière du soleil en haut d'un escalier et sortîmes dans la cour. Alors je vis quelqu'un venir vers nous. Gahal. Qui avait remis ses lunettes et son serre-tête immondes.
Je ne pus m'empêcher de soupirer en voyant ce visage à l'air idiot, ne pouvant réussir à le superposer, avec celui qui désormais  ne pouvait sortir de ma tête :


"Je suis chargé de vous faire la leçon afin que vous ne recommenciez pas..."


Après un discours de vingt bonnes minutes, dont je n'entendis pratiquement rien, occupé que j'étais à me convaincre que c'était bien la même personne qui m'avait sauvé dans les souterrains du conseil.
Lorsqu'enfin il nous fit signe de partir, j'échangeais un regard soulagé avec Isalia, on ne pouvait pas dire qu'on était devenu meilleures amies pendant ses 2 mois de prisons, mais cette dernière question laissait sans réponse avait éveillait en chacune une curiosité croissante envers l'autre. Je pensais pouvoir affirmait sans me tromper, qu'on ne tarderait pas à se revoir.



Quand je fis demi-tour, à la fois joyeuse de partir mais surtout déçu de ne pas avoir revu celui que je considéré comme étant le vrai Gahal, une main agrippa la mienne.


"Néanmoins, si il te prend l'envie de refaire un tour au conseil ou dans ses souterrains... fais moi signe, dit Gahal d'une voix irrésistible, débarrassé de ses lunettes et de son serre-tête, un sourire ironique plaqué sur les lèvres...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky]

Revenir en haut Aller en bas

Un souvenir, un secret... [PV Alysée Ironsky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Secret War
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Era-