FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Reminiscense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Reminiscense Sam 17 Aoû 2013 - 14:47

Il faisait nuit. Le soir était tombé depuis déjà plusieurs heures. Un son grave provenait de la cathédrale, un gong rassurant. Douze coups sonnés, déchirant la nuit. J’ai fermé les yeux, profitant de cet air rafraîchissant du printemps. J’étais sur un pont surplombant la rivière. Les Étoiles s’allumaient, une par une, se reflétant dans le fleuve miroitant. La lune était pleine. Qu’est-ce que c’était beau, le soir à Crocas ! J’avais envie de rester ici pour toujours, que le jour n’arrive jamais. J’aurais aimé emprisonner la brise pour qu’elle souffle toujours pour moi, avec les souvenirs de mon séjour à Crocas. Je voudrais que en fermant les yeux, je puisse revoir la fête, les lumières, et compter les Étoiles dans le ciel.

Malgré l’heure tardive, je pouvais entendre une lointaine clameur provenant de la partie Nord de la ville, là où se trouvait la rue principale qui menait au Palais Royal. Cette ville ne dormait jamais, et brillait toujours. De l’autre côté, se trouvait la partie Sud. C’était un dédale de petites ruelles piétonnes et pavées, où l’on trouvait des petits magasins et des échoppes très agréables. C’était de loin, le quartier que je préférais à Crocas.
J’ai fermé les yeux.

Des pas ont résonné derrière moi. Un pas ferme et rapide. Le bruit de pas s’est perdu dans le néant. Il me semble qu’il s’était éloigné. Je me suis retournée. Il était temps de retourner à l’hôtel, demain je prendrais le train et rentrerai à Magnolia. La Routine quotidienne reprendrait, et de ce festival, je n’en garderais que quelques beaux souvenirs à demi effacés.
Je me suis figée. Un garçon se tenait devant moi. C’était lui qui marchait tout à l’heure. Il était resté derrière moi. Des Cheveux bruns mis-longs, des yeux océans. Il aurait pu ressembler à Ryû avec des cheveux plus longs. Je lui ai souri. Il m’effrayait, et me fascinait à la fois, et je ne savais pas pourquoi. Il était habillé d’une grande cape noire, et ne semblait pas avoir participé au Festival, tout le monde était en Kimono. Des bottes lacées noires, avec une semelle épaisse. C’était tout ce que j’entrevoyais.
Il avait un regard triste. Ses yeux étaient brillants de larmes, et il me regardait avec regret.
Je me suis approchée. Un sentiment glacial s’est immiscé dans mon âme, jusqu’au bout de mon être. J’étais incapable de faire un pas. J’étais sous l’emprise de ce garçon. Ma main a frôlé la sienne. A ce contact, une sorte de décharge électrique m’a parcourue.
Et je me suis souvenue.
De tout.

Mes souvenirs sont remontés, les uns après les autres, libérés de leur paroi de verre, derrière laquelle Jude les avait enfermés.
Jude. Je l’aimais avant. Je pouvais m’en souvenir. J’avais l’impression que tous ces sentiments, mêlés à des souvenirs, remontaient éclataient dans ma poitrine. J’avais envie de me plier en deux, tant la violence de ma mémoire me faisait souffrir, tant toutes ces couleurs attaquaient mon âme et mon Esprit.
Le mystère que je voulais élucider depuis toujours. Mais voilà que j’aurai aimé retourner en arrière, tout oublier.
Mais c’était trop tard.

Je ne parvenais pas à supporter tout cela. Le parviendrais-je un jour ?

- Jude, ais-je murmuré.

Dans ses yeux brillaient de la stupeur. Il a ouvert la bouche, comme pour parler, mais aucun mot n’a franchi la barrière fine de ses lèvres. J’ai regardé le sol, mes mains, et puis lui. Le Garçon qui hantait mes rêves. Mon sommeil, le seul moment où je pouvais retrouver tous mes souvenirs d’antan.
Je me suis jetée dans ses bras. Le temps faisait oublier bien des choses.
Mais pas cet amour passé.

Un Rp avec moi même xD

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 


Dernière édition par Isalia Whitestorm le Sam 17 Aoû 2013 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jude Sakkaku

avatar

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Là où ils ne me forceront pas à être, je suppose.

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Runes spé Mémoire
Points de Puissance:
1497/1700  (1497/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Sam 17 Aoû 2013 - 14:50

J’en étais sûr, c’était elle. Je sentais son énergie partout, incrustée dans les murs et jonchant les pavés. J’ai couru. Le Flux était partout, accroché à la moindre particule d’air.
Il fallait que je la trouve. Où était-elle ?

Je suis arrivé près de la rive du fleuve. Sur le Pont, une silhouette était penchée, contemplant les eaux étoilées. Je me suis approché. Mes pas résonnaient sur les pavés. Il faisait noir. Elle était là, sublime, ses cheveux dansant avec le vent. Je me suis arrêté, admirant la jeune fille mûre qu’elle était devenue. Tout se souvenirs en commun… Plus jamais elles ne se les remémoreraient. J’ai refoulé mes larmes, ai reculé. J’attendais en vain qu’elle se retourne, mais il fallait que je parte, que je fuie. Elle ne devait pas me voir. Elle ne devait pas se retourner. Je ne devais pas briser son bonheur.
Pourtant, mes pieds sont restés cloués au sol, incapable de bouger.
Et elle, elle s’est retournée. Elle est restée là, à me dévisager, sans rien dire. Elle avait changé. Ses cheveux étaient plus longs, ses yeux plus sombres, son regard plus mur, son visage plus fin. Elle était plus grande aussi. Ses mains tremblaient. Elle s’approchait. Pas à pas, elle avançait vers moi, son regard plongé dans le mien. Ses yeux étaient moins souffrants qu’avant, car j’y avais gommé tout ce qui aurait pu lui faire mal.
Malgré tout, elle restait la même qu’avant. Les mêmes cheveux noirs. La même douceur.

Elle était si proche que nos mains se sont frôlées. Elle s’est soudainement raidie, comme si elle combattait quelque chose intérieurement. J’avais envie de me jeter à ses pieds, et de m’excuser, lui faire retrouver tous ses souvenirs, et tout effacer –au sens imagé cette fois- tout repartir à zéro, et être heureux. Je me suis sentie brisé en deux à cette pensée. Le bonheur…

- Jude, a-t-elle murmuré.

Je me suis figé. Comment se souvenait-elle de mon nom ? Je n’aurais jamais osé l’avouer, mais j’étais à deux doigts de fondre en larmes. J’ai ouvert la bouche, pour dire tout ce que j’avais sur le cœur, tout ce que j’avais à lui dire, tout ce que je n’avais pas pu lui dire, mais tout cela ne se résumait pas à une seule phrase. Mais quoique j’aie voulu lui dire, aucun son, aucun mot, aucune parole n’aurait pu sortir de mes lèvres…
Elle s’est jetée dans mes bras. Je l’ai serrée fort contre moi, sentant son odeur, caressant ses cheveux. Elle a sangloté contre mon épaule. Mon sort était rompu. Je m'étais toujours cru surpuissant, en possédant un tel pouvoir. Elle, si faible dans mes bras, avait brisé l'enchantement.

- Tu te souviens de moi ?
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Sam 17 Aoû 2013 - 14:52

Les souvenirs sont remontés, les uns après les autres à une vitesse fulgurante. Le temps défilait devant mes yeux, les Rêves se mêlaient à la mémoire. J'ai pleuré en murmurant son nom, entre Cie et Terre, mais où étais-je ? Il m'a serré dans ses bras. Il était toujours là, lui. Il l'avait toujours été. Je l'avais juste oublié, derrière cette vitre de verre qui se brisait peu à peu. Les larmes ne cessaient de couler. Les larmes oubliées.
J'ai reculé de quelques pas, essayant de cerner mes souvenirs, en ce visage juvénile mais si grave, qui m'avait hantée pendant les dernières années.
Je me suis assise sur la rambarde du pont, le sourire aux lèvres. L'obscurité masquait mon visage rayonnant, mais mon rire trahissait ma joie.

- Ça faisait un bail, Jude.

Pendant longtemps on a discuté de tout et de rien, de la magie, des guildes. Il a parlé du présent, m'a confié ses ambitions pour détruire Dark Dragon, je lui ai confié mes rêves, lui ai parlé de ma guilde, de mon bonheur. Tant de choses que nous n'avions pas pu nous dire pendant ces années de vides ! Il avait été le seul à en souffrir.

- Lorsque tu en auras assez d'errer de guilde en guilde, tu sauras où me trouver, Jude.

Il a souri. On a discuté longtemps. Il était tard, mais j'avais l'impression que le temps s'était arrêté. Je voulais que cela dure pour toujours.
Je n'avais jamais été aussi heureuse, sur ce muret de pierre surplombant l'eau et dominant la ville et son reflet. J'ai enfin cru aux Étoiles, mes gardiennes. J'avais tiré un trait sur le passé, et j'avais eu beau souffrir, ce n'était qu'un souvenir lointain qui n'était bon qu'à être oublié.
Nous avons parlé du passé, mais n'avons évoqué que les moments radieux. Le reste n'en valait pas la peine. Et de l'Avenir. Notre avenir. Celui dont je me surprenais à rêver. Mais le bohneur avait des limites. Des fichues limites. Il m'a fait cette proposition.
Et je me suis souvenue.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Jude Sakkaku

avatar

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Là où ils ne me forceront pas à être, je suppose.

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Runes spé Mémoire
Points de Puissance:
1497/1700  (1497/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Sam 17 Aoû 2013 - 14:59

Elle s'est assise sur la rembarde du pont, commençant la discution par un éclat de rire, les yeux brillants dans l'obscurité nocturne. Elle semblait heureuse. Moi aussi.

- Ça faisait un bail, Jude.

Oui, ça faisait un bail. Un vide béant à remplir. Un vide creusé par l'oubli et par les années séparant notre enfance de l'adulte. J'avais l'intention de le combler. D'une façon ou d'une autre.


Elle riait. Ses cheveux sombres dansaient dans l'obscurité, et les Étoiles semblaient nous regarder. Elles ne m'avait jamais été d'un quelconque soutient, ce n'étaient pas à elles que je devais le bonheur. Je n'avais jamais cru en quelconque entité invisible. Isalia y croyait. Y croyait elle encore aujourd'hui ?
Je lui ai parlé de Dark Dragon. J'avais hésité, mais après tout, elle méritait de savoir. Je l'aimais. Mais lui avait toujours tout caché, jusqu'à lui faire oublier son passé que j'avais jugé trop dur à porter pour qu'elle puisse vivre. J'avais cru la protéger, mais je n'avais fait que l'enfermer. Il était temps pour elle d'être libre. Et pour vivre pleinement le présent, il fallait accepter le passé.
Elle n'a pas semblé s'inquiéter de mes ambitions.
Elle m'a parlé de sa guilde. Du bonheur.

- Lorsque tu en auras assez d'errer de guilde en guilde, tu sauras où me trouver, Jude.

Que répondre ? De toute façon, elle avait déjà enchaîné sur un autre sujet. On a parlé du passé, de l'avenir. Seulement des bons souvenirs.
Je l'aimais encore. Une question me brûlait les lèvres, la langue, le palais et la gorge, se languissait de sortir, de franchir la barrière de mes que mon Esprit lui imposait.
Notre avenir... Et pourquoi pas...

- Isalia, veux-tu m'épouser ?

Son visage s'est brouillé.
J'avais fait une erreur. Mais je ne le savais pas encore.
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Dim 18 Aoû 2013 - 14:03

- Isalia, veut tu m'épouser ?

Ses mots résonnaient en moi, dans mon cœur et dans mon âme, comme une funeste litanie. Je ne savais pas. C'était quelqu'un que j'appréciais beaucoup, que j'avais aimé. Mais je ne pouvais pas l'épouser. Ce n'était pas du tout un problème d'âge – il avait certes une année de plus que moi, mais ce n'était pas flagrant - . J'étais aussi un peu jeune pour me marier, mais ça n'était pas si dérangeant.
Le problème était plus loin.

Il y avait, en Jude, une noirceur, une part d'ombre inquiétante qui risquait de se réveiller à tout instant. Il y avait aussi... Le Temps. Le vide béant des années, mes souvenirs oubliés.
Et Ryû-Kun, que j'appréciais tout autant que Jude, si ce n'était plus. Lui, ne m'avait jamais rien caché. Était moins sombre. Il fallait faire un choix. Un choix diplomate.
Il fallait que je refuse sans le blesser. C'était un garçon sensible. Si j'étais dure avec lui, il allait être triste.
Et, le pire qu'il puisse arriver, c'est qu'il ne dévoile sa part de Ténèbres Qu'il la laisse prendre possession de lui, qu'il ne soit plus lui même. Lorsqu'il avait lancé des enchantements pour me protéger, c'était des sorts de magie noire visant à faire souffrir l'adversaire pour le déconcentrer de son but. A ce moment là, il n'était plus lui même. Ses yeux étaient vides, dénués d'âmes. J'avais eu très peur. Mais je m'en étais sortie, et pas si mal en fait.
Lui, n'avait jamais renoncé à la magie noire. Moi, j'avais même oublié comment la déclencher. Mon Père me l'avait appris, mais je ne m'en souvenais plus. Je n'y tenais pas, d'ailleurs.

J'étais là seule à pouvoir maîtriser son pouvoir. J'étais la seule à pouvoir le rendre heureux, mais je ne pouvais pas m'y résoudre. J'avais beau essayer de me faire une raison, en vain. Il était encore trop tôt. Je préférais Jude en temps qu'ami. Mon regard s'est brouillé de larmes.
Le sien aussi. Avant même que je n'ai dit quoi que ce soit, il avait compris.
J'ai passé mes doigts sur sa joue, j'ai baissé la tête.

- Jude...

Je l'ai regardé dans les yeux, à la recherche d'une lueur pouvant me faire changer d'avis. L'étincelle n'est pas venue. Il était trop tard. Si seulement j'avais eu plus de temps...

- Je t'ai aimé. Je t'aime toujours, mais pas de la même façon.

J'ai repris mon souffle, ai pris le temps de regarder son visage, en ai mémorisé les moindres détails, le moindre trait pour ne jamais l'oublier. J'ai admiré ses yeux, tentant d'emprisonner leur couleurs dans ma mémoire, ses cheveux, sa bouche, son nez.

- Je suis désolée...

Son visage s'est décomposé lentement, je voyais bien qu'il faisait tout pour se maîtriser.
Il a fermé les yeux quelques instants. J'étais vraiment une sale fille.
Oui vraiment.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Jude Sakkaku

avatar

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Là où ils ne me forceront pas à être, je suppose.

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Runes spé Mémoire
Points de Puissance:
1497/1700  (1497/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Dim 18 Aoû 2013 - 15:09

Elle est restée silencieuse longtemps. Je guettais sa réaction, mais je la connaissais déjà. Ses cheveux pourtant si brillants me paraissaient ternes, reflétant sa tristesse. Une belle erreur. J'étais vraiment stupide.
Elle a passé un doigts sur ma joue, les yeux brillants de larmes cristallines. Elle a baissé la tête en murmurant mon nom. Elle a relevé soudainement la tête, a soutenu mon regard.

- Je t'ai aimé. Je t'aime toujours, mais pas de la même façon.

Ses mots ont atteint mon cœur douloureusement, comme un coup de poignard dans le ventre.
Elle m'a regardé longtemps. Je l'ai regardée à mon tour. Elle était jolie. Je ne supporterais jamais de ne plus pouvoir admirer son visage, ses cheveux sombres. On se connaissais depuis si longtemps, mais pourtant, elle ne me faisait pas assez confiance. Son bras à frôlé le miens. J'avais omis un détail. A chaque fois que je touchais une personne, je connaissais toute sa vie. Isalia, elle, se soustrayait à mon pouvoir. Je ne parvenais pas à introduire sa mémoire. Ça ne m'étais jamais arrivé. Après tout.... Je m'en fichais. Tant mieux.

- Je suis désolée...

L'horloge de la ville a sonné deux coups. On avait discuté aussi longtemps ?
J'étais stupide. Je n'avais pas pensé qu'elle avait peut être refait sa vie, qu'elle avait peut être rencontré quelqu'un qu'elle aimait beaucoup ! Mes yeux se sont brouillés de larmes. J'avais du mal à les retenir. J'ai avalé ma salive, ai fermé les yeux. Lorsque je les ais réouverts, j'ai murmuré :

- Si tu es heureuse... Alors ça me suffit.

Elle a soupiré. Elle ma regardé avec compassion, presque un regard d'une mère sur son enfant. Elle a sauté de la rambarde du pont. A reculé d'un pas, en souriant tristement.
C'était sûrement son dernier sourire qui m'était destiné.
Dans un souffle, elle m'a dit ces dernières paroles, telles des dernières bénédictions . J'aurais du les graver dans ma mémoire à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Dim 18 Aoû 2013 - 20:51

Il m'a regardé de ces yeux intenses et tristes, ces magnifiques yeux turquoises qui avait hanté mes rêves pendant ces longues années.

- Si tu es heureuse... Alors ça me suffit.

C'était toujours le même après toutes ces années. Il avait changé, grandi, mûri, mais au fond, il demeurait le même garçon qui souffrait sans le montrer en public. Le même enfant qui gardait profondément enfui rancœur et tristesse dans son cœur. Il s'était toujours sacrifié pour moi, et je continuais à en profiter. J'étais vraiment affreuse. Je me sentais sale jusqu'au fond de mon cœur. Mais j'avais choisi.
Jude faisait parti du passé. Il fallait que je tire définitivement ce trait. Tout ce que j'espérais, c'est qu'il ne soit jamais en proie aux Ténèbres qui l'avait toujours entouré.

- Ne laisse pas les Ténèbres prendre possession de ton cœur, Jude, aie-je dit d'une voix douce.

Je lui ai adressé un sourire triste. J'ai reculé un peu de lui. La voûte céleste était masquée par les nuages. Il faisait sombre. Seule une petite lumière provenant d'un lampadaire sur la rive nous parvenait. Le doux éclat de la pleine lune était lui aussi caché par les nuages...
Il a couru vers moi, m'a serré dans ses bras. J'ai tenté de retenir mes larmes, mais elles n'ont pas obéi. J'ai mouillé le manteau noir de Jude. Je suis désolée...
J'ai reculé. Il était là, devant moi, la mine grave et les yeux éteints. J'ai mémorisé sa silhouette, son allure. Je ne voulais pas l'oublier.

- Trouve le bonheur, Jude...

J'ai souri. J'ai reculé, pas à pas. Il est resté là immobile. Il n'a rien dit de plus. J'ai fermé les yeux, je me suis retournée d'un seul coup pour ne pas le voir, pour ne pas avoir de regrets.
J'ai couru. J'ai couru le plus vite possible, grisée par la vitesse, accablée par la douleur, sa douleur, que je sentais jusqu'ici. Je ne savais pas où j'allais, mes poumons étaient en feu, je ne parvenais plus à respirer.
Je me suis écroulée sur le sol, ai ouvert les yeux. Je ne savais pas où j'étais. Il faisait froid. J'ai levé les yeux vers le ciel, à la recherche des Étoiles. Les nuages s'étaient dissipés. Elles étaient là, froides et cruelles, des milliers et des millions d'astres qui brillaient dans le ciel nocturne.
Elle semblaient m'observer de leur regard sans pitié, on aurait dit qu'elle me sermonnait. Je me suis sentie pitoyable, et si minuscule par rapport à toute cette galaxie !

La petite ourse, la Grande Ourse, Andromède, les signes du Zodiaques, Cassiopée, Persée.
Les Étoiles étaient si belles et lumineuses... Parfois, elles filaient dans le ciel, comme si elle voulaient fuir un danger imaginaire. Il suffisait de lever la tête...
Je vous en supplie,... protégez Jude.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Jude Sakkaku

avatar

Féminin Messages : 301
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Là où ils ne me forceront pas à être, je suppose.

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Runes spé Mémoire
Points de Puissance:
1497/1700  (1497/1700)


MessageSujet: Re: Reminiscense Dim 15 Sep 2013 - 17:42

- Ne laisse pas les Ténèbres prendre possession de ton cœur, Jude

Elle m'a adressé un sourire triste, et a reculé. Sans elle, que deviendrai-je ? Le ciel était si sombre que j'avais l'impression qu'il reflétait mon cœur. On ne voyait presque plus les étoiles. Seule la lumière d'un lampadaire lointain nous parvenait tel l'éclat qui émanait des yeux d'Isalia. Les fanions de fêtes étaient soulevés par une brise légère.
Je n'ai pas résisté et j'ai couru vers elle, tant son radiance m'appelait, l'éclat de ses yeux, la lueur de son âme. Je l'ai serré dans mes bras, et je l'ai laissé pleurer. Des larmes d'adieu. Je retenait les miennes avec peine, et j'avais du mal à ne pas faiblir.

Tout commence comme tout se finit. Mes yeux étaient éteints et mon visage pâle. Ce soir là, j’aurais fait n'importe quoi pour la retenir, mais c'était trop tard. Quoique je fasse, c'était ainsi. Elle avait choisi sa voix. Je devais trouver la mienne aussi douloureuse soit-elle.
Tout ce que je souhaitais, c'était que son souvenir ne cesse jamais de me revenir.

- Trouve le bonheur, Jude...

Elle a souri, son dernier sourire, un rictus triste et grave, qui reflétait son cœur, et a reculé pas à pas. J'étais pétrifié, et ma gorge étais restée nouée. Pas d'adieu, rien, rien pour la retenir, rien pour la faire rire encore une dernière fois, rien pour la rassurer, rien pour dissiper cette impression de gêne et de blanc.
Il n'y avait plus rien à dire et je ne pouvais pas. Je l'ai regardé s'éloigner, se retourner et courir, courir sans s'arrêter.

Il ne restait que son souvenir, une illusion bercée par l’innocence de l'enfance, des mèches de boucles brunes et des yeux si purs qu'ils me paraissaient toujours heureux.
J'avais été tellement stupide, n'est ce pas ?


L'être humain est-il attiré par une âme en particulier, ou pas l'amour lui même ?
En tombant amoureux d'une fille que j'avais forcé à m'oublier, j'avais fait une erreur pitoyable qui m'avait gâché cinq ans de ma vie. J'ai ricané, après tout, ne valait-il pas mieux rire que pleurer ? J'étais quelqu'un qui vivait trop sur le passé, comment aurais-je pu croire qu'elle serait restée la même en cinq ans ?
Ce rire nerveux s'est vite mué en un gémissement, et je me suis écroulé sur le pavé glacial d'une ruelle sombre et vide. Les larmes ont brouillé ma vue, telle une délivrance d'un fardeau passé. Il ne restait qu'une blessure béante au fond de mon cœur déchiré.
J'ai pris ma tête entre mes mains. J'ai laissé affluer tout mon pouvoir noir et sale, empli de Ténèbres qui dormait en moi depuis tout ce temps. Je l'ai déchaîné contre les murs et le sol, ai brisé les fenêtres des immeubles, ai brûlé les morceaux de verres qui tombaient du ciel nocturne, reflétant les étoiles, ces saletés d'étoiles qui du haut des cieux me regardaient avec ce sourire moqueur, indifférentes à ma douleur et à mon désespoir. J'ai hurlé contre la lune et le ciel, réveillant des pauvres gens contre qui j'ai défoulé mon flux d'énergie. Cette fois, je n'ai pas retenu ma puissance, je l'ai frappé contre ces gens, contre ce monde; j'aurais aimé détruire la ville et tout ce que je croisais dans cet endroit maudit.

J'ai laissé le pouvoir remonter de nouveau en moi et ne faire plus qu'un, ai accordé un dernier regard aux personnes qui avaient eu le malheur de sortir dans ce quartier abandonné à cette heure tardive, gisant dans leur propre sang et j'ai fait demi tour en marchant vers la gare.
J'arriverais sûrement à temps pour le dernier train.

Je ne pouvais plus faire marche arrière.
Il ne me manquait plus que vendre mon âme au diable, pour qu'il me dépouille de tout mes derniers sentiments humains.
Après tout, c'est ce que disait mon Père...
J'avais toujours été voué aux Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reminiscense

Revenir en haut Aller en bas

Reminiscense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Crocas-