FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Dim 29 Déc 2013 - 21:57




Edge m'avait demandé de venir avec lui pour une promenade. Ca s'annonçait mal pour moi. J'avais fait attention tout le mois à ne rien casser, j'avais ouvert les portes avec les mains comme le font les individus normaux, j'avais fait attention à chaque mission dans une ville ou un village. J'étais vraiment tendue... Allait-il encore me réduire mon salaire ? J'ai déjà limité tous mes achats toutes ces dernières semaines. J'avais mis mon manteau et nous sortîmes. Il faisait beau, le ciel était bleu azur mais il faisait froid, nos souffles étaient visibles. S'il y avait eu des nuages dans le ciel, j'aurais été sure que le sol serait recouvert d'un fin duvet blanc de neige. J'enfonçais ma tête dans mes épaules de sorte à ce que le col de mon manteau dissimule le bas de mon visage.  Edge souriait, il voulait me rassurer. Cela voulait dire que je n'avait rien à me reprocher. Tu es sauvée ! me disait la petite voix dans ma tête.  Mais ne te réjouit pas trop vite... S'il cherche à te rassurer, c'est pour autre chose.

Nous trouvâmes un café. Nous entrâmes et nous assîmes à une table non loin de la porte d'entrée. Ma commande fut un thé avec une part de tarte aux pommes. L'attente de nos commande se passa dans le silence si les phrases comme "Il paraît que leur tarte aux pommes est succulente" ne comptent pas. Nos commandes arrivèrent après quelques longues minutes de blancs. Je me réchauffai les mains avec ma tasse brûlante, les yeux dans le vague. Mettant fin à ma rêverie, je bus une gorgée de mon thé avant de demander à Edge en essayant de briser le silence :

- Pourquoi vouliez vous me parler Maître ? Ne me dites pas que je vais devoir faire une autre mission de réparations...

Il voulut ouvrir la bouche pour répondre une de ses longues phrases comme il sait si bien les faire mais... Un courant d'air indiqua que quelqu'un était rentré dans le café. J'avais senti une odeur familière. Je me retournai. C'était Aaron ou plutôt Aaron Groundswell le Maître de Wave Stream. Edge ne savait rien c'est vrai, il ne savait rein à notre relation. Si je me souviens bien je l'avais déjà vu avant notre rencontre, il était venu à la guilde.  Il jeta à Edge un regard froid plein d'éclairs. Je me penchai en avant pour demander à Edge à voix basse :

- C'est le Maître de Wave Stream. Non ?

Il hocha de la tête. Je devais agir comme si je ne le connaissait pas. Non, de toute façon notre amour sera bientôt révélé au grand jour. Je me rongeais l'ongle du pouce pensive. A en juger par les regards qu'ils se donnaient, ce n'était pas vraiment ou pas du tout l'amour fou entre eux...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mar 31 Déc 2013 - 19:51


  Arashi!
Ce n'était que ce nom. 
  Je ne tenais plus en place sur mon siège de première classe. Il fallait que je la prévienne. Trop préoccupé par ma guilde et par le monde en général, j'en avais oublié ma vie personnelle. Je me levais souvent, allais au bout du wagon voir le paysage, aux toilettes même si je n'en avais pas envie, au bar m'offrir quelque chose à boire ou à grignoter.
  Plus qu'aucun autre, elle devait recevoir cette mise en garde, qui plus est, de ma part pour pouvoir la prendre au sérieux.
  Qu'allait-elle faire si elle me croyait?
  Quitter Thunder Light pour Wave Stream? Rester et tenter de convaincre ses amis? Rester pour espionner (ça allait bien avec son caractère aventureux)?
  Et si quelqu'un apprenait qu'Ara' savait? Allait-elle être... Non.
Car, pour la protéger, je dirais à quelques personnes que nous entretenions une relation intime.       Puis, grâce au bouche à oreille, l'amour naissant se transformerait vite en passion vitale. Et personne, non, personne n'oserait toucher une de ses si beaux cheveux blond-roux... Les gens auraient trop peur de la fureur d'un maître de guilde...
  Je frappai d'un coup la vitre de mon poing ce qui fit sursauter quelques nantis (ce dont je me fichais éperdument). A la moindre action, à la moindre esquisse de mouvement, je jure de te faire payer, Celsius...

 Je descendis du train.
  Il faisait bon à Oak, cette charmante ville nichée dans les montagnes… Un véritable joyau enchâssé dans la pierre… Mais un joyau qui ne faisait que se noircir… Lentement, discrètement…       Les habitants et le membre de Thunder Light n’y verraient que du feu. Jusqu’au moment où tout sera prêt.
  Je déambulai maintenant dans les rues marchandes de la cité... L'ambiance était plutôt calme... Avec, tout de même, le minimum d'animation que l'on trouve en centre-ville.
  Je finissais une barre chocolatée que j'avais achetée (chère) pendant le voyage. Le caramel dedans me donnais une horrible soif.

 Il sembla que j'eût de la chance car au moment où je pensais cela, un café apparut sur ma gauche. Je me frayais facilement un chemin entre le passant et y entrai. Allez, j'achète une bouteille d'eau, je boirai en allant à Thunder...
  Au moment où je me disais ça, je me tournai en direction du bar. Table 1 : un jeune couple. Table 2 : Arashi et Edge. Table 3 : ... Quoi?!
  Je lançai un regard cinglant au maître de Thunder Light. Si mes yeux avaient été des fusils, il aurait été criblé de balles, troué comme une passoire. Ou bien foudroyé sur place...
  Quoique ça, j'aurais pu le faire... Mais... Chaque chose en son temps.

 Celsius s'était figé, sur le point de dire quelque chose, la bouche entrouverte. Ma petite amie lui chuchota quelque chose. A sa figure faussement intrigué, je compris qu'elle faisait semblant de m'être inconnue, par prudence, pensai-je.
  Mais elle avait bien raison.
  On ne sait jamais, si Celsius avait besoin de m'arrêter, tous les moyens auraient été bons...
Non pas à ce point là tout de même... Tu le diabolise un peu trop...
  Je jetai un regard à Arashi, un regard un peu affolé : l'avait-il convoqué seule pour lui faire un lavage de cerveau?

- Eh bien, si ce n'est pas mon cher hum... ami, mon homologue, Edge Celsius! déclarai-je d'une voix forte, affichant un sourire faux.

 J'avais parlé assez fort pour que tout le monde se tourne vers nous, en tant que maîtres de guildes réputées nous avions une sorte de réputation.
  Je devais lui arracher Arashi de ses griffes.
  Avec tout le monde à l'affût du moindre potin, nous serions obligé de discuter tranquillement, comme si de rien était. Et à la fin, je demanderais à la belle "inconnue" de m'accompagner ailleurs... Ce que Celsius ne pouvait qu'approuver.
  Ainsi, la fameuse "rumeur" commencerait...
Parfait.

- Qu'on m'apporte une chaise! lançai-je rayonnant au serveur. Prenons un café ensemble, Edge...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Edge Celcius

avatar

Masculin Messages : 110
Date d'inscription : 15/12/2012

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Seven Seals
Points de Puissance:
375/2000  (375/2000)


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mar 14 Jan 2014 - 9:48

C'est avec un pincement aux lèvres que j'accueillit la vision de Groundswell. Il semblait vouloir s'imposer a ma table alors que je comptait m'entretenir avec Arashi, il n'y a même plus moyen d'être tranquille dans sa propre ville que voila un emmerdeur qui débarque. J'avais mes habitudes dans ce café, comme dans a peu près tout les lieux de la ville, ils avaient tous eut a un moment ou un autre affaire à Thunder Light et nous avions toujours remplis la mission qu'ils nous confiait avec réussite.

Et voila que le culotté demandais une chaise, j'allais devoir le remettre à sa place. D'un mouvement de tête la serveuse compris ou je voulais en venir et passa devant Aaron avec la chaise en mains pour la déposer à l'autre bout de la salle.

- Si vous désirez boire quelque chose il me semble qu'une table viens de se libérer à l'autre bout de la salle, si c'est pour un entretien avec moi vous pouvez vous présenter aux portes de Thunder dans la demi-heure pour prendre un rendez-vous, ma secrétaire vous informera sur les créneaux de libre dont je dispose. C'est très aimable à vous d'être passé me saluer lorsque vous m'avez aperçut, et vous avez de la chance il me semble avoir un moment de libre en fin d'après midi pour vous recevoir. Je vous dit donc à tout à l'heure.

Je le quittais ainsi des yeux pas plus intéressé par sa présence, j'avais des choses à régler avec Arashi, il était juste un ennui de passage. C'est en me retournant vers elle que je vis son air pincé, elle semble tracassé, c'est pas la première fois qu'elle me vois congédier quelqu'un, est ce le fait que ce soit un maître qui la surprend ?

- Tu ne devrais pas ronger ton ongle comme cela. Ça prend du temps pour repousser. 

Je lui saisi le poignet avec douceur pour écarter la main de ses lèvres, j'en profitais pour sentir son pouls au passage... beaucoup trop rapide, il y a autre chose que le simple fait que je viens de congédier un maître de guilde comme le premier venu.


- Tu me semble un peu nerveuse. Je t'ait pas fait venir pour parler des dégâts de tes dernières missions, mais si tu souhaite aborder le sujet... Enfin je voulais surtout que tu participe au prochain examen d'accession au rang S en tant que dirigeante d'une des épreuves. Tu est une bonne mage, cela serai bien pour aider nos jeunes prometteurs que tu participe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Jeu 16 Jan 2014 - 8:03




- Eh bien, si ce n'est pas mon cher hum... ami, mon homologue, Edge Celsius ! déclara-t-il.

Son expression de tueur en série se changea en un grand sourire. Un sourire très faux... Tout le petit monde qui occupait la pièce se retourna. Il faisait vraiment du boucan. Mais cela avait l'air de l'amuser. Il faisait exprès. Mais dans quel but ?

- Qu'on m'apporte une chaise! lança-t-il au serveur. Prenons un café ensemble, Edge...

Il fallait que je trouve un moyen de lui parler. Mais il me fallait un peu de temps pour réfléchir à un moyen plausible pour nous isoler. Il s'assit à côté de moi en face d'Edge qui n'était pas amusé mais alors pas du tout. Je jetai un regard noir au membre de Wave Stream qui lui conseillait de bien veiller à garder ses distance avec moi.  Je me rongeai nerveusement l'ongle...

- Tu ne devrais pas ronger ton ongle comme cela. Ça prend du temps pour repousser. 

Je relevai les yeux vers lui surprise de sa réaction. Il m'avait attrapé le poignet pour retirer mon ongle de ma bouche. Il exerça une pression sur mon poignet qui me disait qu'il prenait mon pouls. Je retirai vivement mon bras.

- Tu me semble un peu nerveuse. Je t'ait pas fait venir pour parler des dégâts de tes dernières missions, mais si tu souhaite aborder le sujet... Enfin je voulais surtout que tu participe au prochain examen d'accession au rang S en tant que dirigeante d'une des épreuves. Tu est une bonne mage, cela serai bien pour aider nos jeunes prometteurs que tu participe.

L'examen de rang S seulement ?!
 Je m'attendais à autre chose. Je lui répondis.

-  D'accord je peux m'en occuper, un mage de rang S doit lui aussi faire subir aux autres ce qu'il a subit pendant ses épreuves.  Je fis mine d'avoir une quinte de toux. Euh pardon, je ne me sens pas très bien en ce moment, c'est sûrement dû à ma chute dans la rivière lors de la dernière mission. Je pense qu'il faudrait que j'aille prendre l'air si vous le permettez.

Bien sûr, Edge ne put qu'accepter. Je me levai et mis mon manteau. Je me dirigeai vers la porte adoptant une attitude la plus normale possible. Aaron devra bien s'apercevoir que je suis partie. Mais il devra quitter la salle discrètement ou placer une illusion ou un truc du genre pour ne pas se faire repérer par Edge. Cela fait tout drôle de faire quelque chose en cachette de mon Maître, c'est lui qui m'a aidée à devenir mage de rang S, à m'améliorer, par exemple la technique Stormbreaker, c'est Edge qui m'a aidée à la mettre au point. Je refermai la porte derrière moi et je me mis à attendre Aaron loin de toute fenêtre qui pouvait trahir notre présence.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Dim 19 Jan 2014 - 11:07


- Si vous désirez boire quelque chose il me semble qu'une table viens de se libérer à l'autre bout de la salle, si c'est pour un entretien avec moi vous pouvez vous présenter aux portes de Thunder dans la demi-heure pour prendre un rendez-vous, ma secrétaire vous informera sur les créneaux de libre dont je dispose. C'est très aimable à vous d'être passé me saluer lorsque vous m'avez aperçut, et vous avez de la chance il me semble avoir un moment de libre en fin d'après midi pour vous recevoir. Je vous dit donc à tout à l'heure.

  Moi? Jeté comme un malpropre? Presque envoyé paître devant tout le monde? Je refuse, voyons! Il n'allait pas s'en tirer comme ça. Je voyais déjà les gros titres : "Des tensions entre Wave Stream et Thunder Light? Deux maîtres de guilde pour une même jeune femme?: Les maîtres Groundswell et Celsius ont été vus dans un café d'Oak... Le second, assis en compagnie d'une charmante magicienne aurait violemment congédié le chef de Wave Stream..."
  La serveuse alla poser la chaise aux antipodes de mon interlocuteur avec une mine confuse. Je m'approchai de la table qu'elle débarrassait après y avoir placé ma chaise.

- Ne vous embêtez pas, mademoiselle, c'est un vrai plaisantin... En plus, il a fait déplacer pour rien une si jolie jeune fille telle que vous. Je m'en occupe, lui dis-je à galamment à voix basse.

  L'employée gloussa et j'entrepris de déplacer à nouveau la chaise vers la table d'Arashi. Je me giflai intérieurement Si cette dernière avait entendu ce que je venais de dire...
  Quoique... Après tout, je ne pensais pas un mot de ce que j'avais dis à la jeune femme. Elle était tout ce qu'il y a de plus banal... Rien à voir avec ma petite amie.
  Je traversai donc la salle, en jetant des "Ah la la... Quel plaisantin ce Edge!" à toutes les personnes susceptibles d'être journalistes.
  Ainsi, je m'assis à côté d'Arashi qui rongeait ses ongles... Le maître de Thunder Light lui fit remarquer et lui conseilla d'éviter de prendre cette mauvaise habitude, m'ignorant royalement.

- Tu me semble un peu nerveuse. Je t'ai pas fait venir pour parler des dégâts de tes dernières missions, mais si tu souhaite aborder le sujet... Enfin je voulais surtout que tu participe au prochain examen d'accession au rang S en tant que dirigeante d'une des épreuves. Tu est une bonne mage, cela serai bien pour aider nos jeunes prometteurs que tu participe.

  Bon eh bien au moins il n'avait ps l'air de soupçonner une relation entre un de ses membre de rang S et moi-même.
  J'observai la plus belle des jeunes femmes du coin de l’œil. Malgré sa nervosité, elle ne me lancait pas de petits regards furtifs comme on aurait pu s'y attendre. Edge s'en serait rendu compte.

-  D'accord je peux m'en occuper, un mage de rang S doit lui aussi faire subir aux autres ce qu'il a subit pendant ses épreuves.  (elle toussa) Euh pardon, je ne me sens pas très bien en ce moment, c'est sûrement dû à ma chute dans la rivière lors de la dernière mission. Je pense qu'il faudrait que j'aille prendre l'air si vous le permettez.

  Ainsi, elle se leva et, sans se faire prier sortit.
  Un duel de regard s'engagea, chacun tentant de sonder l'âme de l'autre... En fait, il fut avorté très rapidement par des mots que j'allais regretter après les avoir prononcés.

- Eh bien, puisque tu ne m'as pas l'air d'humeur loquace, mon vieil ami, je vais te laisser comme vient de le faire cette charmante magicienne, débitai-je d'un coup, pas naturel du tout.

  Sur ces mots, je me levai, fis volte-face, et me dirigeai rapidement vers la sortie.
Crétin congénital!
  Réaction à chaud dans l'empressement... Eh oui... Même les maîtres de guildes font des choses aussi bêtes et non-calculées.
 Mais pas le temps de ruminer mes actions passées. C'était arrivé, voilà.
 Je passai la porte. L'air froid s'engouffra dans le bar et me gifla. Tout en fermant, mon manteau, je rejoignis Arashi après quelques secondes de recherche.
  Cette dernière se trouvait dans une petite rue sur le côté de l'établissement. Je lui fis un grand sourire auquel elle me répondit et l'embrassai passionnément.

- Bonjour mademoiselle, vous êtes d'un charme fou aujourd'hui..., susurrai-je

Elle eut un petit rire.

- Bien joué pour tout à l'heure! Tu ne sais pas à quel point ça a pu t'être utile..., marmonnai-je plus doucement. Ecoute, fis-je en reprenant un ton normal, il y a des choses dont je dois te mettre au courant. Et ça concerne ton maître...


Dernière édition par Aaron Groundswell le Lun 29 Sep 2014 - 21:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Ven 24 Jan 2014 - 19:58


Je l'attendais dans une petite ruelle à l'écart. Il m'aborda comme avec n'importe quelle autre fille qui pouvait passer par là. Il m'embrassa fougueusement.

- Bonjour mademoiselle, vous êtes d'un charme fou aujourd'hui..., me dit-il en susurrant.

Je gloussai. Se rencontrer dans un endroit pareil avec mon maître de Thunder Light en plus, était vraiment un coup de chance. Il mit sa main dans mes cheveux et me serra dans ses bras musclés. L'effroyable pensée qu'il pouvait se comporter de la même façon avec une autre femme m'effleura l'esprit, mais je la chassai le plus vite de ma tête, pour savourer au mieux ce court instant de chaleur.

- Bien joué pour tout à l'heure ! Tu ne sais pas à quel point ça a pu t'être utile...,Ecoute,il y a des choses dont je dois te mettre au courant. Et ça concerne ton maître...

Je n'ai fait qu'éviter qu'il y ait un affrontement entre deux maîtres de guildes. La ville n'aurait pas survécu. Mais non, ce n'était vraiment pas un coup de chance, c'était prémédité. Il venait m'annoncer quelque chose et par le ton qu'il utilisait c'était probablement quelque chose de grave, de terrible... Je répondis sur la défensive. Je me préparais à tout, même si j'étais persuadée qu'Edge était la personne la plus irréprochable du monde. Je le fixai dans les yeux.

- Je t'écoute...

Je m'imaginais mal Edge en bandit. Ce devait sûrement être quelque chose de bénin comme par exemple Edge qui emploit des mages pour aller enquêter sur le territoire de Wave Stream. C'était probable, enfin peut-être. Tandis que je me lançais dans des hypothèses plus déplacées les unes que les autres, je ne m'attendais pas à ce qu'allait me dévoiler le maître Aaron Grounswell de Wave Stream.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Sam 1 Fév 2014 - 15:50


- Je t'écoute..., fit-elle un peu nerveuse.

Je pris une grande inspiration.

- Bon par où commencer... Déjà, apprend que les relations entre Wave Stream et Thunder Light ce sont pour le moins dégradées. Mais ça tu t'en ai rendu compte, commençai-je. Il ne faut surtout pas qu'Edge soit au courant de notre relation.

Elle me fixa, des rides se formant comiquement sur son front à cause de son air sérieux. Avec un petit rire (auquel elle me répondit par une pichenette dans le nez), je repris :

- Pourquoi cela s'est-il dégradé?

  Je marquai un tant d'hésitation après cette question rhétorique. Était-ce la bonne chose que de lui dire de but en blanc?
  Je fermai les yeux quelques instants et les rouvris sur le visage toujours aussi sérieux de ma compagne.

- J'ai... Des raisons. De croire que ton maître prépare un mauvais, très mauvais, coup, dis-je mystérieux.

  Si je lui dévoilais ma source (Heaven) elle allait me prendre pour un fou bien trop naïf. Mais il n'y avait pas que Heaven. Les réactions d'Edge à mes sous-entendus, ses manières, la façon dont il posait son regard sur les gens, ses sourires dissimulés quand le sujet de la guilde noire surgissait.
Et puis, il y avait mon infaillible (pour la plupart du temps) intuition.
  Nouvelle inspiration, plus profonde cette fois-ci.

- Il y a une... Alliance, on peut appeler ça comme ça entre la guilde noire Dark Dragon et Thunder Light. En fait, c'est plus entre Dark Dragon et Edge seulement car personne n'est au courant à part lui...

  Tout à coup, je frissonnai. On ne m'avait jamais clairement confirmé cette information. Et si tout avait été calculé? Un plan machiavélique, n'est-ce pas? Détruire le maître de Wave Stream, l’adversaire le plus sérieux de la sombre coalition en profitant de ses sentiments?

- Tu... N'es pas avec lui, n'est-ce pas? balbutiai-je, méfiant et affolé tout en saisissant fermement son avant-bras.

  A son petit gémissement de douleur je relâchai ma prise. Pas besoin de réponse, son regard suffisait amplement, elle n'avait jamais entendu parler de ça.

- Désolé! m'exclamai-je. Je deviens un peu paranoïaque avec toutes ces histoires. Je te prie de m'excuser.

Je la pris dans mes bras, l'étreignis quelques instants et m'écartai d'elle sans lâcher son avant-bras.

- Ecoute-moi bien... Ton maître est un homme corrompu jusqu'à la moelle, il pourrait profiter de notre relation. Si jamais un jour il nous surprend, il faudra faire mine d'être une rencontre ou une histoire d'un soir. Bref, rien de sérieux pour éviter tous soupçons. En attendant...

  Je sortis l'écrin de la poche intérieure de ma veste en cuir et l'ouvris devant ses yeux. Une chaîne avec un magnifique, mais néanmoins discret pendentif où s'entremêlaient les symboles de Thunder Light et de Wave Stream. Il fallait être averti pour le remarquer. Pour un œil banal, ce n'était qu'un amas d'arabesques finement travaillées.
  Je lâchai enfin son pauvre bras et embrassai ses lèvres souriantes en lui passant le collier autour du cou. Puis lui chuchotai à l'oreille :

- Une pression sur la queue du phénix s'il t'arrive quoi que ce soit. Une sorte de "micro-lacryma" de communication y est dissimulée. Et si jamais tu as des problèmes, la porte de Wave est ouverte.

De nouveau mortellement sérieux, je repris :

- Me crois-tu? A qui feras-tu confiance?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mar 4 Fév 2014 - 16:36




Aaron venait de m’annoncer que Edge était de mèche avec les sal*pards de Dark Dragon. Ce n’est pas possible… Il bluffe. C’est certain. Il veut que je haïsse Edge, mon maître. Ils se détestent tellement…

- Tu... N'es pas avec lui, n'est-ce pas? balbutia-t-il, méfiant et affolé tout en saisissant fermement mon avant-bras.

Je répondis affolée en secouant de la tête, aucun mot n’arrivant à franchir la barrière de mes lèvres. Il ne me faisait pas confiance non plus… Il me serra le bras fébrilement avec force. J’émis un bruit proche du gémissement et du couinement sous la pression de ses muscles.

- Désolé ! s’exclama-t-il en me relâchant. Je deviens un peu paranoïaque avec toutes ces histoires. Je te prie de m'excuser.

Non il ne me racontait pas histoire. Pourquoi me raconterait-il des histoires d’ailleurs ? Il m’enlaça dans ses bras.

- Ecoute-moi bien... Ton maître est un homme corrompu jusqu'à la moelle, il pourrait profiter de notre relation. Si jamais un jour il nous surprend, il faudra faire mine d'être une rencontre ou une histoire d'un soir. Bref, rien de sérieux pour éviter tous soupçons. En attendant...

Non ! Mais je ne pouvais pas vivre sans lui. Se voir en cachette, au loin de tout regard, était quelque chose que je ne pouvait tout simplement pas accepter. Il sortit de sa poche intérieur un bel écrin rouge foncé. Je tendis le cou pour savoir ce qu’il contenait. Il sortit un collier avec un magnifique pendentif avec les symboles de nos deux guildes. Je souris émerveillée par la beauté du bijou. Il m’embrassa du bout des lèvres et me chuchota à l’oreille :

- Une pression sur la queue du phénix s'il t'arrive quoi que ce soit. Une sorte de "micro-lacrima" de communication y est dissimulée. Et si jamais tu as des problèmes, la porte de Wave est ouverte.

Il reprit, les sourcils froncés, ayant retrouvé son sérieux.

- Me crois-tu ? A qui feras-tu confiance ?

Confiance ? Il m’était difficile de répondre à cette question. Ses yeux me fixaient avec insistance essayant de découvrir ma réponse avant qu’elle ne passe par ma bouche. J’étais tiraillée des deux côtés. Lui vouer une confiance aveugle me ferait renier tous mes camarades de guilde, mais, li tourner le dos me serait insupportable. Ce qu’il me serait plus insupportable, ce serait de découvrir que Aaron me ment et que toutes ces embrassades et ces mots doux n’étaient rien que du vent pour se rapprocher d’Edge. J’allais devoir faire un choix. Flame, Grire, Edge, Ryû et tous les autres, je suis désolée…

- B…bien sûr, je te fais confiance mais je pense qu’il serait préférable que je reste dans ma guilde. Ma guilde est ma maison et je sais que Edge ne ferait aucun mal à un de ses membres.

J’observai le collier qu’il m’avait passée autour du cou pensivement en baissant les yeux. Un micro-lacrima ? Aaron pouvait-il m’espionner et ainsi espionner la guilde de cette façon, même si j’ai désactivé l’écoute ?

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Edge Celcius

avatar

Masculin Messages : 110
Date d'inscription : 15/12/2012

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Seven Seals
Points de Puissance:
375/2000  (375/2000)


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mer 5 Fév 2014 - 12:59

J'avais pris mon temps après le départ de Aaron, m'étirer lentement pour délasser mes muscles, affiner mon ouïe à l'aide d'un de mes sceaux. Si il y a une chose que personne à part le précédent maître et moi sachions, c'est l'origine du nom de ma guilde. La lumière d'un éclair, en fait ce nom est celui d'une magie qui permet un déplacement instantané entre le maître de guilde et un de ces membres, à la condition que celui-ci soit a porté d'un de ses sens, c'est dans ce but que mon père choisi de m'apprendre une magie amplifiant les sens et le corps de son possesseur. Il voulait faire de moi le rempart inébranlable qui protège la guilde, un rêve d'enfant devenu réalité, mais il ne voyait pas assez loin, si on veut protéger la guilde il faut juste détruire toute raison de s'opposer à nous, le moyen le plus simple est vraiment que nous soyons les seuls mages au monde, il me fallait vraiment supprimer la magie chez tout les autres membres de toutes les autres guildes du monde, même si le moyen n’était pas des plus honorable.

Mes pensées m'égare, pourtant je me rappelais que mon Père n'avais pas compris une chose dans la magie des sceaux combiné à la Thunder Light, c'est que ça peut fonctionner dans les deux sens bien que j'ai beaucoup de difficulté encore à prendre les sens de mes membres, sentir par leur nez, toucher par leur doigts ou entendre par leur oreilles. Ils ne pouvais sentir rien d'autre qu'une démangeaison naturelle lorsque je faisait cela. C'est pour cela que trouvant vraiment étrange le comportement d'Arashi, j'entrepris de me calmer, de concentré ma magie et d'écouter par ses oreilles.

"""des problèmes, la porte de Wave est ouverte. """
""" - B…bien sûr, je te fais confian... ........... que Edge ne ferait aucun """


Je ne savais pas avoir manqué la parti la plus importante de leur échange, mais apparemment Arashi fait confiance à ce fouineur de Wave Stream, je pouvais donc plus lui parler aussi librement qu'avant, cette idée me rendait triste. Je voulais que les rangs SS et S soient bientôt au courant de mon projet, mais j'allais devoir reporter cette idée là et continuer d'agir seul, enfin presque seulement trois des mes vieux amis savent ce que je prépare.

Je me levais donc pour sortir en direction d'Arashi et du Fouineur dans l'espoir de les surprendre dans une position légèrement gênante pour eux. Je les trouvais en effet pas si loin que cela de l'Auberge un peu trop proche l'un de l'autre. Devrais-je intervenir ou me détourner de cela ? Je n’était pas souvent aussi hésitant sur le choix à faire. Aaron est sans doute un vrai emmerdeur, fouineur, vicelard.... je m'égare, c'est tout de même un excellent mage, il pourrais largement protéger Arashi de tout problème, sauf qu'il pourrais être la source de ses problèmes lui  même, mais ce n'est pas à moi de choisir... Et si il se sert d'elle pour me toucher ? Je le réduirais en morceaux si fin qu'aucune magie ne pourra jamais le ressusciter... enfin comme si une magie pareille existait.
Le seul soucis est le monde présent autour de moi, je suis connu ici, les gens s'arrêtent pour regarder dans la même direction que moi, et ils connaissent le fouineur au moins de vu, ainsi que mon antipathie pour lui, je ne pouvais rester sans réaction au risque de paraître inhabituel. J'approchais donc les mains dans les poches du couple en me raclant la gorge.

- Vu que tu n'a pas toucher à ta part de tarte au pomme, j'ai demandé à la serveuse d'en faire livrer une complète à la guilde pour que tu puisse en profiter en rentrant. A moins que tu est prévu de découcher cette nuit ?

Je tournais le regard en plissant les yeux vers Aaron.

- En fait je serai bien tenter d'imposer une permission de minuit ce soir. Bien qu'il ne soit pas question que je choisisse ou va battre le cœur de ma petite. Tu sait Aaron, si tu permet pour cette unique fois que je t'appelle par ton prénom en te tutoyant. Beaucoup des membres de Thunder sont plus jeune que moi, et être leur maître est la plus importante et la plus belle chose qu'il me soit arrivé dans la vie. Arashi comme d'autre sont les enfants que je n'ai pas par le sang, ils sont mes enfants de cœur, j'ai était choisi par eux, et je les ait choisi de la même manière. Alors je t'averti bien aimablement...

Et la mon regard souvent si calma irradia d'un brasier pouvant faire passer le plus terrible des volcans pour une flammèche dans le blizzard.

- Si tu est responsable d'une seule de ses larmes... Tu souhaitera dix milles morts plutôt que de m'avoir en face de toi.

Mon sourire suivant de la plus parfaite complaisance et amitié devais terriblement contraster avec mes paroles mais bon ça ne devrais pas étonner Arashi qui m'a déjà vu une fois dans cet état là lorsque que j'avais surpris une autre membre de la guilde en compagnie masculine derrière les dortoirs de la guilde.

- Bref, je ne te conseille pas de prendre soin d'elle, puisque je pense que tu sait déjà comment on s'y prend de ce côté là. Je compte donc sur toi Aaron. Et avant que j'oubli, je suppose que finalement ce n'est pas moi que tu venais voir donc je peut annuler le rendez-vous de ce soir ? 
- Et pas de bêtise ma grande, je ferai mettre la tarte au frais pour que tu ais un petit déjeuner demain matin. 


Je m’attardais encore un peu a les regarder attendant une réponse éventuelle avant de faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mer 12 Fév 2014 - 15:40


- B…bien sûr, je te fais confiance mais je pense qu’il serait préférable que je reste dans ma guilde. Ma guilde est ma maison et je sais que Edge ne ferait aucun mal à un de ses membres.

Ces rassurantes paroles prononcées, un raclement de gorge se fit entendre derrière moi.

- Vu que tu n'a pas toucher à ta part de tarte au pomme, j'ai demandé à la serveuse d'en faire livrer une complète à la guilde pour que tu puisse en profiter en rentrant. A moins que tu est prévu de découcher cette nuit ? annonça la douce voix d'un être méprisable.

 Je me retournai et sursautai presque imperceptiblement. Une lacune de plus : j'agissais bien souvent sans réfléchir. la magie de cet homme lui permettait d'aiguiser ses sens.
  Depuis quand était-il là? Qu'avait-il entendu? J'espérai de tout mon cœur qu'il ne sût rien par rapport au pendentif finement travaillé offert par mes soins à une de ses protégées.
"Protégées"... Oui, c'était le premier mot qui nous pouvait venir à l'esprit lorsqu'on parlait d'Edge. Malgré tout.     Toutes ces petites attentions, cette voix mielleuse s'adressant aux membres de sa guilde... Paradoxalement, il m'évoquait à la fois une vipère tapie dans l'ombre aux sombres ambitions et un vieillard gâteux ayant pour seul but de couvrir ses petits-enfants de cadeaux.
  Edge se tourna vers moi.

- En fait je serai bien tenter d'imposer une permission de minuit ce soir. Bien qu'il ne soit pas question que je choisisse ou va battre le cœur de ma petite. Tu sait Aaron, si tu permets pour cette unique fois que je t'appelle par ton prénom en te tutoyant. Beaucoup des membres de Thunder sont plus jeunes que moi, et être leur maître est la plus importante et la plus belle chose qu'il me soit arrivé dans la vie. Arashi comme d'autres sont les enfants que je n'ai pas par le sang, ils sont mes enfants de cœur, j'ai était choisi par eux, et je les ait choisi de la même manière. Alors je t'averti bien aimablement...

  Ben voyons! Une permission! Et puis quoi encore? Bref, il avait découvert notre relation. Il fallait bien que ça arrive un jour... Ô sommeil, je pensais à t'écrire une lettre d'adieu...
  Sourire ironique de ma part, air innocent de la sienne. Regard perplexe et nerveux pour moi, prunelles volcaniques pour lui. Contrastes.

- Si tu est responsable d'une seule de ses larmes... Tu souhaitera dix mille morts plutôt que de m'avoir en face de toi.

  Je retins mes lèvres de s'étirer au maximum. L'avoir en face de moi aurait été une des choses les plus souhaitables. Néanmoins, envenimer les choses n'était pas mon but. L'histoire se réglerait plus tard...

- Bref, je ne te conseille pas de prendre soin d'elle, puisque je pense que tu sait déjà comment on s'y prend de ce côté là. Je compte donc sur toi Aaron. Et avant que j'oubli, je suppose que finalement ce n'est pas moi que tu venais voir donc je peut annuler le rendez-vous de ce soir ?
Et pas de bêtise ma grande, je ferai mettre la tarte au frais pour que tu ais un petit déjeuner demain matin.


  Vraiment gentil... Mon avis sur cette personne était-il entrain de changer? Après tout, malgré qu'il soit un véritable gentil schtroumpf par rapport à certaines choses (et pas des moindres!), l'humain en lui-même était bon. Il restait mon ennemi, quoi qu'il en soit. Mais c'était à présent avec plus de remords que j'allais devoir le stopper net, le conduire en prison voire le supprimer si je ne pouvais pas faire autrement.
  A moins que tout cela ne soit que manipulation? Et si j'étais naïf au point de pouvoir tomber si facilement dans le panneau...?
  Non. Le doute est humain. Et puis je suis bien trop malin pour ce genre de choses. Mais j’étais aussi bien arrogant de croire que personne ne pouvait me surpasser, que personne ne pouvait m'atteindre.
  Après ce silence d'une quinzaine de secondes, je pris la parole :

- En effet, tu ne m'intéresses pas. Pas aujourd'hui du moins. Mais tu sais bien qu'un jour cela sera inévitable..., lâchai-je en haussant les épaules, comme si de rien était.

Oui, à cette époque je prenais définitivement trop les choses à la légère.

- Je te remercie mille fois d'avoir daigné donner ta permission, ironisai-je amèrement. Néanmoins...

Mon ton se fit plus mélancolique, sincère. Je décidai de lui dire clairement ce que je pensais.

- Je ne sais pas vraiment ce que tu es. Mais je vois comme tu traites tes "enfants". Franchement, sur ce point là, ça m'attriste que l'on soit ennemis. T'es vraiment un bon gars avec eux...

Je relevai mes yeux qui avaient progressivement glissé vers le bas pour se fixer sur le sol et durcis mon regard.

- Malheureusement je sais ce que tu trafiques. Ne t'inquiètes je n'en ai pas touché mot à notre "amie" commune. Elle continuera à te voir comme un père aimant. Ah! Et, dernière chose, ne me sous-estime pas comme tu le fais... Ou plutôt... Non, fais-le, la chute n'en sera que plus dure. Ce n'est pas parce que je n'ai accédé au poste de maître que récemment que je suis un jeune utopiste idiot et dupe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mer 19 Fév 2014 - 17:19




Que faisais-je à cet endroit ? Deux maîtres de deux guildes complètement opposées… J’avais été vraiment naïve de penser que ma vie avec Aaron serait un conte de fée. J’aurais pensé que Aaron et moi nous marierions et ferions beaucoup d’enfants. Et puis j’aurais adoré que me faire appeler la femme du maître. J’était vraiment trop naïve à ce moment-là. Notre histoire ne sera qu’une éternelle bataille entre le maître de Thunder Light et celui de Wave Stream.
 
- Malheureusement je sais ce que tu trafiques. Ne t'inquiètes je n'en ai pas touché mot à notre "amie" commune. Elle continuera à te voir comme un père aimant. Ah! Et, dernière chose, ne me sous-estime pas comme tu le fais... Ou plutôt... Non, fais-le, la chute n'en sera que plus dure. Ce n'est pas parce que je n'ai accédé au poste de maître que récemment que je suis un jeune utopiste idiot et dupe.


L’atmosphère était lourde, voire suffocante. Je n’arrivais pas à prononcer un seul petit mot et il m’était devenu difficile de respirer. Leur aura à tous les deux était devenue plus forte plus oppressante. J’avais beau être une mage de rang S mais leur puissance m’écrasait autant que si j’avais été un petit insecte insignifiant et encore cet insecte aurait eu la possibilité de fuir. Les piques qu’ils se lançaient au début s’étaient vraiment transformées en tronçonneuses. Je ne pouvais pas m’estimer heureuse ou non d’être dans cette situation. Si je n’avais été présente, ils se seraient probablement entretués… Je pris ma respiration, risquant quelques mots :
 
- Euh… Merci Maître de m’avoir mise ma part au chaud. Je voulais juste le remercier pour l’autre fois où il m’a aidée lors de ma mission. bredouillai-je
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Edge Celcius

avatar

Masculin Messages : 110
Date d'inscription : 15/12/2012

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Seven Seals
Points de Puissance:
375/2000  (375/2000)


MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge] Mar 25 Nov 2014 - 0:39

- Ne t'inquiète pas Arashi. Tu est une grande fille et une de mes plus grande fierté. Fait juste attention à toi, ni plus ni moins.

Je le pensait réellement de tout mon cœur, elle comme flame et tout les autres membres de la guilde seraient à jamais mes enfants malgré tout ce que je prévois de faire dans le futur, qui ne manquera surement pas de les attrister, de les mettre en colère ou même de les emplir de haine à mon égard. Ce Aaron malgré sa grande bouche est un homme perspicace et Arashi aura un foyer ou se tourner si elle ne me suit pas dans les événements qui arrivent. Je la veut heureuse, comme devrais l'être chaque être humain... et sans magie, cette Jolie chose créée par la nature de magie qui ronge le cœur des humains, les rend ivre de pouvoir et de volonté de domination.
Mes pensées s'égarais, je devais me refixer sur ce qu'il reste à accomplir et reprendre le chemin de la guilde.

- Puisque vous me désignait en ennemi ma foi c'est votre vision des choses mon cher Aaron. Mais je reste l'ami de tout être vivant que cela vous plaise ou non.

Aucune parole ne pouvait être plus sincère dans ma bouche, c'est vraiment ainsi que je me voyait, essayant de rendre le monde plus sur pour le maximum d'être vivant en supprimant toute trace de magie, cette chose ne causant que peine et déséquilibre dans l'ordre naturel. Je viendrais à bout même si je doit salir la guilde que ma famille me lègue ainsi que mon nom. De toute façon mon nom s'éteindra avec moi, je suis le dernier Celcius, et il n'y en aura pas d'autre, ma magie héréditaire maudite s'éteindra avec moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge]

Revenir en haut Aller en bas

Une si belle après-midi [PV Aaron et Edge]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le lieutenant et la prostituée, par une belle après-midi d'hiver
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Oak-