FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hinekureta Raphael

avatar

Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Si je dis: ''Derrière toi, dans ton lit.'' - Tu te retournerais?

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Magie de l'Harmonie
Points de Puissance:
0/0  (0/0)


MessageSujet: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia] Dim 5 Jan 2014 - 19:25


La Rouge et le Bleu

Je te montrerais une sirène!

''Mais, Monsieur Hinekureta, ça n'existe pas les sirènes!''

Les enfants s'étaient massés autour du bonhomme en kimono rouge, tout sourire et qui d'ailleurs lâcha un rire gras à la remarque du bambin. L'homme sécha ses larmes tellement il y avait de l'humour et considéra le gamin un instant.

''Mais pourtant, tu ne rêvais pas d'en voir un jour?''

L'enfant se défendit en rétorquant fièrement.

''Mais mon papa m'a dit que ça n'existait pas. Il est pêcheur, il sait de quoi il parle!''

Raphael admirait le fait que l'être haut comme trois pomme défende avec autant d'entrain son père bien aimé. Et c'était tout à son honneur, d'ailleurs il eut les ovations des autres enfants près de lui, impressionné par sa grandeur face à un adulte. Le chef des gnomes prit même goût à autant de célébrité qu'il s'autorisa de grands mouvements des bras pour chauffer la foule. Puis il se tourna vers le mage, l'air provocateur, autant la réponse de ce dernier, prêt pour le clash. Le madoshi n'avait toujours pas dissipé son sourire et reprit lentement.

''Et bien et bien, ton papa doit souvent braver les mers pour l'affirmer. Mais si je te ramenais une preuve, tu me croirais?''

Le groupe en bas âge le regarda bouches grandes ouvertes, le monsieur pouvait ramener une preuve?! Pas possible!, se dit le chef de file, il devait mentir. Il regarda ses troupes, et les remotiva à partir à l'assaut et prit les devants en pointant du doigt le pseudo-Colomb des sirènes.

''Je te mets au défis de nous le prouver!''

L'ex maitre de la Guilde de Cliver se releva et lui tendit la main.

''Marché conclut?''

Le gamin tapa dedans et rit aux éclats, se moquant de lui, et reparti avec sa troupe en prônant qu'il n'y arrivera jamais. Laissant le mage seul, tout sourire qui se grattait la tête, décoiffant un peu sa chevelure d'un bleu de minuit.

''Et bien mon petit Raph', va falloir trouver une sirène aujourd'hui.''

Direction le marché.

L'homme charmeur se mit donc à arpenter les rues noirs de monde à travers les échoppes. Le lieu de chasse habituelle pour toute chose: nourriture, jouets, des trucs rigolos, des gens avec qui discuter, et des sirènes pour certains. Raphael avait déjà tout en tête, un ami à lui faisait des robes étrange, mais aussi des costumes pour amuser la galerie, il avait eut vent d'une queue de sirène il y a peut. L'occasion rêver pour le jeune homme trentenaire de faire rêver tout ces enfants. Mais il demeurait un problème. Il n'avait aucune belle fille à mettre dedans, c'est pour cette raison que le marché est là: trouver la sirène parfaite. Et c'est là qu'il intervenait, il devait accoster toutes les jolies filles et leur proposer un rôle inoubliable. Et pour une fois, ce n'était pas personnel, mais pour émerveiller des enfants, c'est tout à son honneur, non?

''Alors, elle est où ma petite sirène?''



Dernière édition par Hinekureta Raphael le Lun 6 Jan 2014 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia] Dim 5 Jan 2014 - 20:30


  
La Rouge et le Bleu.

  
Tu t'étais réveillée à cause d'une douleur atroce ce matin-là. Ton tatouage Mâ* te brûlait et tu comprenait qu'Uma avait envie de sortir un petit moment. Depuis un bon moment elle n'avait pas été invoquée et Satan sait à quel point rester indéfiniment dans leur monde était pénible pour les esprits. Tu pris donc la décision de la laisser sortir de sa cellule dimensionnelle. Enfin la douleur s'estompa. La belle métisse était comme d'habitude habillée de sa longue robe violette mais bizarrement, elle ne portait pas de maquillage aujourd'hui. Avant même que tu aies pu dire quoi que ce soit l'esprit du Cheval était déjà en train de se frotter contre toi. De ta mauvaise humeur matinale, tu n'hésitas pas pour la pousser violemment contre le mur.
-"Recommence pas ça ou j'te renvoie d'où tu viens." dis-tu en fronçant les sourcils, déjà agacée. Que voulait-elle ? Pourquoi avait-elle éprouvé le besoin de sortir ? Tu regrettais déjà de l'avoir libérée mais bon, il fallait faire ainsi, au fond elle t'avait beaucoup aidée par le passé et ce n'est pas comme si tu éprouvais à son égard une quelconque haine. La brune émit un hennissement sourd et se mit à courir dans la pièce. Voyant ton regard s'assombrir, elle ralentit jusqu'à s'arrêter et vint contre toi.
-"Il me faut du nouveau maquillage.." murmura-t-elle dans les creux de ton oreille. C'était donc la raison pour laquelle elle n'en portait pas aujourd'hui ! Tu ne pris même pas la peine de lui répondre, car elle savait d'ores et déjà ta réponse. Tu détournas le regard et repartis vers ton lit.
-"S'il te plaît.. Nîîiîîîîîh !" hennit-elle, ses instincts animaux reprenaient parfois le dessus. Tu pouvais bien lui céder quelque chose pour une fois.. Alors dans un soupire tu ôtas tes vêtements, te retrouvant nue devant Uma. Elle, elle n'était même plus surprise mais avait l'irrésistible envie de toucher ton corps que tu qualifiais de "Déesse". Tu pris une douche chaude et à chaque fois, la métisse t'espionnait. Quelle plaie celle-là. Enfin tu te vêtis de ton habituelle tunique et vous quittâtes les locaux pour vous retrouver dans les rues d'Akurio. Ces ruelles sombres et humides te rappelaient de mauvais souvenirs que tu chassas bien vite de ta tête. Tu te demandais comment la femme-jument arrivait à courir alors qu'elle était perchée sur des talons..
Mais trêve de paroles inutiles, celle-ci voulait que vous vous rendiez à la ville maritime de Cliver, comment avait-elle appris qu'un marché avait lieu là-bas ? Tu l'ignorais également mais tu ne pris même pas la peine de lui demander car rien que de te trouver en sa présence te faisait honte.. Alors lui parler serait pire encore. Dans le silence tu avançais tandis que c'était dans la précipitation et la logorrhée que la brune le faisait.
La route ne fus ni longue, ni agréable en la présence d'Uma. Ton regard la méprisait encore et lorsque vous pénétrâtes dans la foule du marché, la brune fit exprès d'activer son pouvoir de distraction pour que tous les regards se posent sur elle. Qu'est-ce qu'elle pouvait aimer ça, être la star. Un peu comme toi en fait : Telle maîtresse, telle esprit. Voyant tous ces hommes tu n'avais qu'une envie.. Voir de la souffrance.


* Mâ = Cheval en chinois. Tatouage sur le dos de Felicia.

  
© Nye-Hael sur Epicode
  
Revenir en haut Aller en bas

Hinekureta Raphael

avatar

Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Si je dis: ''Derrière toi, dans ton lit.'' - Tu te retournerais?

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Magie de l'Harmonie
Points de Puissance:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia] Dim 5 Jan 2014 - 21:27


Je te veux comme comédienne!

Raphael erra comme un fantôme dans les rues, depuis son retour, tout le monde reprit goût à sa présence, mais aussi à sa notoriété... A chaque femme accostée, c'est comme si toute se passait le mot, alors on l'évite par crainte de finir dans son lit, ou tromper son mari, bien que certaines ne seraient pas contre. Mais quand il expliquait que, pour une fois, ce n'était pas pour lui mais des enfants, elles riaient gorge toute déployé et s'éloignaient les larmes au yeux en lâchant: ''Sacré Raphael!''. En fait, la quête du mage était au point mort, et ça ne l'arrangeait pas vraiment. L'homme se posa après une demi-heure de recherches infructueuses et finit par conclure.

''Une étrangère, c'est le seul moyen! Comme ça les gamins auront encore moins de chances de la reconnaître!''

L'homme se releva et pointa le ciel, s'exclamant: ''Un signe!''. Ci-tôt dit, ci-tôt fait, un parfum étrange flotta dans l'air, au dessus de sa tête, et son visage pointa à droite, comme tout les hommes de la place. Et une masse énorme de sexe masculin en chaleur convergea vers un même point. Le madoshi ne réagit pas au début, il n'a pas besoin de quelconque substance pour être attirer d'une femme, son sang en est déjà une, mais par curiosité il alla jette un œil.

Et voilà qu'une ceinture d'excités du zizi s'était formée autour d'une personne, Raphael sautilla pour voir ce qui s'y tramait, mais ne vit rien. Ok... Va falloir faire autrement... Il s'approcha d'un premier homme et l'invita à se retourner pour le laisser passer. Comme d'habitude, en le voyant, ce dernier devrait céder la place parce qu'il n'avait aucune chance. Raphael y pensait déjà et s'avança les yeux fermer, mais...

''Le pervers tu dégages!''

Le mage fut repoussé et tomba sur le cul. Son esprit se mit à... dérailler. Quoi? Il a résisté? Mais quel genre de maléfice? Ce n'est pas possible?! Le samouraï se releva tout tremblant, semblant avoir perdu tout ses moyens. Si des enfants s'étaient moqués de lui, les femmes qui regardaient impuissantes leur maris ou petits amis étaient aussi époustouflées par la chute du grand Guild Master Dragueur par excellence. Comment se faisait-il que-? Non! Il n'abandonnerait pas, Il veut savoir ce qu'il se passe, et il le saura coute que coute! Le trentenaire avec la queue de cheval se craqua les doigts, puis les os du cou et inspira profondément.

''Alors comme ça on ne respecte pas la coutume... Ma coutume en plus...ça va chi*r des bulles, c'est moi qui vous le dis...''

D'un pas assuré et provocateur, l'homme parti... en arrière! Les femmes s'écartèrent sur son passage et le fixèrent sous le choc. Lui? Reculer? Non! Impossible! Mais ce n'est que pour mieux sauter, très chères... Raphael s'arrêta plus loin et se retourna, prêt à en découdre.

''Je vais vous montrer une entrée en la matière que vous n'êtes pas prêt d'oublier.''

Il prit le nodachi dans son dos, toujours au fourreau, et semblait prêt à- Découper tout ses innocents? Non! Ne fais pas ça! Tu es un gentil mage Raphael! Mais rien à faire, il s'élança, et arriver devant le mur humain il- Se servit de son arme comme perche pour sauter par dessus? Mais quel timbré! Un magnifique saut! Une pirouette en l'air! Une réception parfaite pieds joints! Et le mage de Wave Stream s'immobilisa en gardant la pose, tellement s'était beau, le visage vers le bas, mystérieux prince charmant. Et resta ainsi quelques secondes avant de lâcher discrètement.

''Trois secondes, fourmis dans les jambes...''

Gne?!, fit toute l'assemblé. Et l'homme se releva, glorieux et souriant, presque la rose entre les dents, ouvrit les yeux et- Ma petite sirène... Il prit les deux mains de la fille métisse et lui annonça.

''You! Do you want to become a star?!''

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia] Dim 12 Jan 2014 - 13:26


  
La Rouge et le Bleu.

  
On voyait sur ton visage l'agacement croître à une vitesse phénoménale. Uma s'amusait à charmer quelques beaux demoiseaux et quelques charmantes demoiselles. Elle espérait te rendre jalouse, mais rien à faire tu t'en fichais complètement. La seule chose qui pouvait t'énerver était ces hommes, pervers qui étaient trop proches de toi. Bim, bam, boom, quelques coups de pieds bien placés et voilà le travail. La foule commençait à être dérangeante et soudainement, il y eut du grabuge au fond de celle-ci. Soudain, un homme fit une entrée en scène "majestueuse" enfin tu le trouvais plutôt pathétique.. Il avait réussit à dégager la plupart des gens qui étaient alors autour de vous. Sans que tu ne comprennes pourquoi, il se saisit des mains d'Uma en annonçant sur un ton étrange :
"You! Do you want to become a star?!"
Qui était ce clown ? En tout cas, tu ne le laisserai pas faire quoi que ce soit à la belle jument. Tandis que celle-ci souriait, toute excitée par la proposition, elle se mit à répondre :
"Of course, I..." elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle disparut dans un éclat de lumière venant reprendre place dans ton tatouage dorsale. Non mais oh, on ne te vole pas la vedette ainsi. Tu t'étais sentie humiliée, toi la magnifique déesse. Cet homme... Que voulait-il ? Tu ne sais pas mais en tout cas il était assez sexy pour toi alors pourquoi ne pas tenter de le mettre dans ton lit, surtout que l'autre imbécile de Kei ne s'était pas manifesté depuis un bon bout de temps...
"Alors comme ça, tu cherches une star ?" dis-tu un sourire pas très rassurant au visage. La foule s'était dissipé à la disparition d'Uma et ça avait toujours cet effet vexant sur toi.. Mais bon ce n'était qu'un artifice magique après tout.Tu te permettais de le tutoyer, après tout, tu étais supérieur à lui, tu es une déesse.
"Je suis ta femme. J'veux dire que je peux jouer ce rôle de star. Et pourquoi pas être ta femme par la même occasion." tu t'approchais dangereusement de lui, ta langue glissait sur tes lèvres.

  
© Nye-Hael sur Epicode
  
Revenir en haut Aller en bas

Hinekureta Raphael

avatar

Masculin Messages : 93
Date d'inscription : 04/03/2013
Localisation : Si je dis: ''Derrière toi, dans ton lit.'' - Tu te retournerais?

Feuille du Mage
Surnom:
Magie: Magie de l'Harmonie
Points de Puissance:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia] Dim 12 Jan 2014 - 19:17


Casting n°2!

Qu'elle était belle et douce, ses mains entre les miennes, quel plaisir indescriptible, mais reprend toi mon bonhomme! Oui, il devait retourner sur terre, pour les enfants, pas pour lui aujourd'hui. Peut être pour lui plus tard cela dit, il n'avait rien promis la dessus. Mais trêve de plaisanterie, puisqu'une autre arrivait, lorsque sa prétendante allait répondre, et bien... POUF! Disparue et envolée, comme lui il fut un temps, mais en plus spectaculaire! De fines particules de lumière s'évaporèrent et... Nooooooooooon! Ma petite sirène! Que vais-je devenir?! Le pathétique Raphael intérieur fit mine de réagir comme la foule en écarquillant grand les yeux, et oui! C'était de la magie, bandes d'ahuries! Mais l'art de faire genre émanait de l'homme au nodashi, il n'est pas très bon acteur, sauf pour la drague, et la mise en scène d'un personnage non mage étonné par de la lumière n'était guère crédible... Et la foule s'écarta du prince charmant ébahi, comme si rien ne s'était produit. Oh Dieu! Oh désespoir! Mais cesse de faire le pitre Raphael! Va faire ton boulot de mage au prochain RP, va cogner des gens! Je ne veux plus avoir à te décrire faire le clown! Et puis, coup de chance, une divinité semblait te répondre.

''Alors comme ça, tu cherches une star?''

L'homme lève la tête, et tombe nez à nez avec une charmante fille aux cheveux rouges. Ariel? Non idiot! Mais on ne pouvait changer cet esprit dérangé, qu'il pense ce qu'il veut, moi narrateur j'arrête de le comprendre. Mais toujours utile que la nouvelle venue avait un certain charmes, et des mensurations plus que correctes, juste peut être un sourire mi-artificielle mi-jevaistefairedumal. Mais au moins elle s'intéressait à la quête de notre zéro. Alors le madoshi se releva lentement sans la quitter des yeux, rangeant son arme dans son dos, dont il s'était précédemment servit comme perche. Il étudia la femme du regard, ses cheveux étaient irrésistibles, l'armure qui ne couvrait qu'un petit quart du corps tout au plus, une peau ni trop bronzée ni trop blanche, presque aussi bien que la candidate précédente! Mais son vrai plus, c'était les cheveux. Mais pourquoi ne pas évoquer les yeux? C'est important les yeux. Tout bonnement parce que si Raphael s'y attardait trop longtemps, il n'y aurait plus les enfants dans sa tête, et son esprit dangereux et tordu prendrait le volant. Puis elle s'approcha dangereusement, avec des idées pas très saines du tout au vu de son intonation de voix.

"Je suis ta femme. J'veux dire que je peux jouer ce rôle de star. Et pourquoi pas être ta femme par la même occasion." 

Mais... Elle n'était pas en train de le charmer? C'est le monde à l'envers Hine'! C'est à toi de lancer l'assaut normalement! Peut être était-ce ton double féminin? Qui sait? Mais pense aux enfants! Il te faut une sirène dans l'immédiat! Pas une femme dans le sens vie de couple! Pas un plan un plan cul! Ni un baisé mais si on sait que tu en meurs d'envie! Garde ton sérieux! Et il le fit, il toussa doucement et se remit droit avec un grand sourire, et un petit rire sorti pendant sa réponse.

''C'est amusant, on aurait presque dit que la fille de tout à l'heure ait été vaporisé par toi. Marrant non?''

L'homme lui fit une tape toute gentille sur l'épaule, elle était directe avec lui, pourquoi ne pas en faire autant. La crainte d'une gifle? Pas vraiment, puis si cela arrive, ça n'en ferait qu'une de plus. Il devrait faire un ratio des baisés et gifle reçu dans le mois, cela serait amusant. Puis Raphael ajouta tout content.

''Et bien oui, il me faut une star, et tu semble avoir le profile! Pour ce qui est de l'autre requête, on verra cela plus tard! *rire* On commence de suite!''

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]

Revenir en haut Aller en bas

La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]
» Face au Petit Livre Rouge, le Portail Bleu
» Kit de loup
» Rouge, vert, jaune, bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Cliver-