FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Jeu 9 Jan 2014 - 23:16

Il est difficile de partir en vadrouille alors que nous n'en avons guère le droit. Bien que j'étais conseiller, j'aimais la plupart de temps me dérober de mes attributions. Etre enfermé non-stop dans un bâtiment froid et austère, c'était pas réellement mon truc. Il parait qu'une délégation d'une quelconque guilde avait pris rendez-vous, et c'était à moi qu'on avait conseillé la responsabilité d'accueillir ladite délégation. Sauf que j'avais d'autres chats à fouetter. Du moins pour le jour. J'avais bien protesté face à l'administration de notre organisation, mais que voulez-vous, même un membre du conseil en personne ne peut se permettre qui il doit rencontrer ou non, fallait-il croire. En vérité j'étais le seul disponible. Les neuf autres étaient ... dieu ne sait où. Enfin bon, peu importait, pour une fois que j'étais là et pas eux. Je n'appréciais pas énormément mes pairs du conseil, tout simplement parce que je ne m'y sentais pas particulièrement à l'aise. Notre rôle essentiel était de veiller à un certain équilibre magique dans le monde.

Une des mes principales activités au sein du conseil consistait à péleriner dans des régions hostiles, dans lesquelles les guildes se faisaient parfois rares, dans le but de découvrir et d'informer le conseil de tous phénomènes inquiétants. Attention, mon rôle ne consistait pas à massacrer toutes sortes de bestioles et d'adversaires. Non, je ne suis pas ce genre de mage. Voyez-moi plutôt comme un botaniste appliqué qui recherche sans cesse de nouvelles espèces. Et puis je ne voyageais pas vraiment seul. J'avais toujours sur moi la clé de Game Master, cet esprit aux pouvoirs loufoques. Il était d'ailleurs le seul à communiquer avec son détenteur sans passer par l'invocation. Ainsi nous conversions sans cesse autour du feu. Enfin, tel que vous me verriez, je serais un cinglé qui papote à une clé doté de l'usage de la parole. La plupart du temps j'essayais de négocier avec lui son temps de lecture des fameuses " Dix Règles ", mais rien à faire, ce satané bouffon aimait prendre son temps pour " s'amuser " disait-il. Il prenait un malin plaisir à me voir peiner contre mes ennemis, à attendre qu'il dicte les règles une à une, qui me garantissaient la victoire dans la plupart des cas.

Mais passons, j'avais donc décider de fausser compagnie à la délégation. J'avais entendu parler d'une course d'auroch (d'énormes taureaux) qui avait lieu sur le champ de course de Era. Ma décision était prise, je devais y jeter un oeil. On se bousculait au portillon à l'entrée de la caisse. Bien entendu, je pouvais entrer devant tout le monde et gratuitement, de par mon statut de conseiller. Dans les gradins, les paris allaient bon train, mais ce n'était pas vraiment ce qui m'intéressait. Les concurrents firent leur entrée sur la piste, chacun accompagné de leur bovin. Alors que la course allait débuter, une voix familière détourna mon attention.

- Hé pssst !
- Pas maintenant, Game Master.
- Comment ça ? Dis donc tu ferais mieux de regarder autour de toi !
- Rah, la barbe, scrogneugneu ! Laisse-moi regarder la course.
- Regarde à ta gauche !
- Mais comment t'arrives à voir ce qui se passe içi ? Non seulement t'es dans une clé, mais en plus elle est dans ma poche !
- Je suis un esprit, je te rappelle. Un peu de respect, dis donc !

Je me mis à tourner la tête vers la gauche, comme me l'indiquait Game Master. En effet, il y avait magouille. Pour un mage comme moi il était facile de déceler les sortilèges de persuasions. Et deux jeunes mages s'en donnaient à coeur joie auprès du public afin de truquer les paris. J'étais venu pour me détendre un peu, pas pour faire la police. Je n'avais guère le choix. Je me levai, et avançait lentement vers les deux jeunes apprentis.

- Qu'est ce que t'as, gros plouc ? Dégage de là !

Je pris un air courroucé, puis me mis à me curer le nez avec le petit doigt de la main gauche tout en prenant un air menaçant.

- Non mais tu sais à qui tu t'adresses, jeune homme ?
- Laisse tomber, il doit être à moitié dingue. T'as vu ses fringues ?
- Kesssss t'as dit lâââââ ?????!!

J'empoignai de toutes mes forces le crâne du jeune mage et l'envoyai valdinguer dans les airs. Il s'écrasa contre une barrière, et tomba en arrière, les yeux vireux, et de la bave coulant à flots de sa bouche. Pendant ce temps, l'autre mage avait pris le temps de s'éclipser et de lancer un nouveau sortilège de persuasion sur tout une partie du gradin. L'ensemble des spectateurs se levèrent de concert, et me fusillèrent du regard en marmonnant " vous avez vu ? Il a frappé ce gosse ... ", " Non mais quelle brute ... ", " Il mérite ... d'être mangé ".

- Quoi ? Vous allez pas me manger pour si peu quand même !
- Ah ah ah ! ricana l'apprenti mage qui était désormais largement hors de ma portée. Je ne suis qu'un néophyte dans l'art de manipuler l'esprit des gens, mais sache que je les ai tous convaincu que tu étais leur proie. Ils n'ont plus qu'une envie : t'attraper et te déchiqueter jusqu'à la mort !
- Qu'ils essaient donc ! Grâce à mon sabre, je ...
- T'es naze ou quoi ???!
- Hein ?
- Tu vas pas te mettre à trancher dans tous les sens ces pauvres gens ! T'es à Era et tu es conseiller ! Si tu tiens à garder ta place dans cet ordre ne fais pas d'idioties. C'est déjà miraculeux que tu y sois toujours admis depuis trois ans mais bon ...
- Je fais quoi alors ?
- Mille sabords mais qui est le maitre de qui ? Cours, imbécile !

Je détestais cette foutue clé. Toujours à me faire la morale. J'obéis aussitôt, et me mis à dévaler les escaliers à vitesse grand V, poursuivi de très près par tout une armée de spectateurs de course d'auroch à mes trousses. La traque se poursuivit hors du stade, et bel et bien en plein milieu de la ville. Les terrasses de restaurants, les étalages des petits épiciers, tout fut renversé sans dessus dessous. Autant le dire, j'étais bel et bien dans une situation critique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Sam 11 Jan 2014 - 21:55



Du bruit, il y avait beaucoup de bruit. Les cris de la foule devenaient assourdissants pour Rei. Elle était assise dans les gradins, sur un siège les jambes croisées. La capuche de son manteau était rabattue sur son visage et col était remonté de sorte à ce que personne ne puisse apercevoir son visage. Elle surveillait les gradins. Aujourd'hui, elle avait commencé ce qu'elle appelait une partie de chasse, c'est à dire qu'elle repérait quelques criminels, les emmenait dans un coin sombre et les tuait, les laissant agoniser. Ce stade était l'endroit idéal pour sa chasse. Mais tout d'abord, il fallait qu'elle trouve sa proie. Quelqu'un d'assez stupide pour la suivre. C'est pour cela qu'elle surveillait les mouvement de chaque personne qui peuplait ce stade. Est-tu sûre que c'est cela que tu veux Rei ? Tuer des gens qui ne t'ont rien fait ? Elle secoua la tête. C'est la nature de chaque être de reprendre ses instincts primaires pour tuer.

Il faisait frais, le ciel était bleu et était couvert de ça et là de quelques nuages gris menaçants. Le stade n'était pas couvert, la pluie pouvait rendre le sol glissant et boueux. La Conseillère remarqua un mouvement suspect une dizaine de mètres plus loin. Il y avait une embrouille de mages. Une silhouette dévala les escaliers suivie de très près par un peloton d'enragés. Rei se leva. Peut-être qu'elle allait trouver une victime intéressante. Elle en ricanait d'avance. Elle les pris en filature. Elle dût courir assez vite pour ne pas les perdre de vue. Des bruits de chute se firent entendre. La jeune femme fit un détour pour s'approcher de plus près, elle s'aplatit contre le mur de briques. Une personne passa devant elle à bout de souffle. C'était celui qu'ils cherchaient. Elle l'attrapa par le col et lui fit comprendre de se taire. Elle le dévisagea longuement, elle l'avait déjà vu. Elle soupira, elle s'en rappellerait plus tard... Elle se retourna et sortit de sa cachette à la vue des spectateurs.

- Vous cherchez quelqu'un messieurs ?

Elle entrouvrit son manteau dévoilant son uniforme et mit la main sur son cutter dans sa poche intérieure. Elle le fit cliqueter, nerveuse. Un homme d'une trentaine d'années s'approcha d'elle.

- Qu'est-ce qu'une débile du Conseil vient faire ici ?

Elle sortit son cutter.  Elle le dédoubla pour en avoir un dans chaque main et en sortit les lames. Un grand sourire apparut sur son visage.

- Oh rien je voulais juste m'amuser un peu avec vous si vous me le permettez...

En fait, c'était sûr qu'elle ne leur laissait pas le choix.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Dim 12 Jan 2014 - 14:03

La course-poursuite s'éternisait. Même si la plupart d'entre eux avaient abandonné faute d'endurance physique, il en restait une petite dizaine qui me collait sévèrement aux basque. Je cherchais désespérément une solution pour me défaire de ce pétrin, il n'y en avait qu'une en vérité, c'était de me débarrasser du mage manipulateur. J'avais lu que la plupart des mages qui manipulaient l'hypnose ou les illusions, devaient se maintenir à une certaine distance de leurs victimes pour que leur sortilège garde son emprise. Ledit mage n'était donc pas bien loin, et qui plus est, devait lui aussi courir à mes trousses pour que le charme continue d'agir sur ses pantins. Il ne pouvait être nulle part ailleurs que sur les toits des bâtiments de la ville. Ni une ni deux, je m'accrochai à un rebord de fenêtre et grimpai jusqu'à la gouttière, puis enfin, rejoignis le toit. La vue était splendide, et mon raisonnement avait fait mouche. Le sorcier se situait de l'autre côté de la rue, sur le bâtiment en face du mien. Il était épuisé, et lorsqu'il m'aperçut, il détala, relâchant sa magie sur les habitants, qui aussitôt, retrouvèrent leurs esprits. Ce gredin m'échappait, et il fallait l'arrêter. C'était devenu une affaire personnelle, personne ne pouvait se moquer de moi impunément. Aussitôt, je redescendis du toit, et fit face à la horde de spectateurs qui venaient de retrouver leurs moyens.

- Rentrez chez-vous, vous avez été victime d'un sortilège de manipulation.

Aussitôt, les citadins se mirent à hurler de plus belle, en se plaignant de douleurs effroyables dans le crâne. Ce maudit mage renégat recommençait son terrible manège. Il avait feint de prendre la fuite pour au final, revenir à la charge. C'était reparti pour un second tour. Petit à petit, je perdais mon souffle, alors que mes poursuivants semblaient retrouver une seconde jeunesse. J'avais sous-estimé ce mage débutant. Alors que je passai devant une petite ruelle, on m'empoigna par le col et me plaqua contre le mur. Au moment où j'allais dégainer mon sabre, je reconnus aussitôt l'auteur de l'accroche. C'était Rei. Rei Bunkatsu. Tout comme moi, elle était une membre éminente du Conseil Magique. Mais contrairement à moi, elle s'appliquait avec sérieux et dévotion dans la tâche qui lui avait été confiée. J'avais rarement eu affaire à elle, ainsi qu'aux autres membres du conseil d'ailleurs, étant donné mes absences longues et répétées. Elle me fit signe de se taire, et sortit de l'ombre pour faire face à la cohue qui me traquait sans relâche. Elle dédoubla ses cutters, prête à bondir sur nos assaillants.

- Qu'est-ce qu'une débile du Conseil vient faire ici ? aboya un des citoyens.

Quelque chose clochait. J'avais déjà entendu la voix de cet homme. Il s'agissait de la voix du mage manipulateur. Je désobéis au conseil de mon homologue, et surgit à mon tour de la cachette. C'était bien ce que je pensais. Tout le monde avait les yeux rouges. Ce n'était pas une simple manipulation ... Le mage avait inséré son esprit dans chacun des corps dont il disposait. Autrement dit, il les contrôlait totalement. J'avais fait fausse route. Le gaillard était extrêmement doué. Il avait certainement menti en se qualifiant lui-même de " néophyte ", afin de baisser ma garde. La situation était catastrophique. Nous avions un véritable terroriste dans la nature. Soudain je réalisai qu'une louloute me chatouillait intensément mon nez. Je plongeai mon index dans la narine droite, et extirpai avec grâce la " perle " dont je venais de faire trouvaille. Puis j'essuyais mon doigt sur l'épaule de ma partenaire.

- Ca fait longtemps, Rei. Mais crois-moi, cette fois-çi on affaire à du lourd. Ces gens sont innocents, et soumis à un sortilège de charme manipulateur, mais pas seulement ... L'auteur de cette sorcellerie a fait de ses pantins de simples enveloppes charnelles accueillant son esprit. Ils ne sont plus eux-même, leur personnalité a été effacée. Notre seul espoir est de retrouver le mage. Je l'ai identifié dans les gradins du stade, et c'est pour ça que désormais il veut ma peau. Alors évitons de blesser quiconque aujourd'hui, ou ça retomberait sur la pomme du Conseil Magique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Lun 13 Jan 2014 - 18:23



- Ca fait longtemps, Rei. Mais crois-moi, cette fois-çi on affaire à du lourd. Ces gens sont innocents, et soumis à un sortilège de charme manipulateur, mais pas seulement ... L'auteur de cette sorcellerie a fait de ses pantins de simples enveloppes charnelles accueillant son esprit. Ils ne sont plus eux-même, leur personnalité a été effacée. Notre seul espoir est de retrouver le mage. Je l'ai identifié dans les gradins du stade, et c'est pour ça que désormais il veut ma peau. Alors évitons de blesser quiconque aujourd'hui, ou ça retomberait sur la pomme du Conseil Magique.

Rei se tourna lentement vers lui, lentement... Elle s'en souvenait ! Henry Bourbon, mage du Conseil Magique tout comme elle... Elle allait devoir faire attention à ses actions. En réalité, elle ne faisait pas vraiment attention à ce qu'il disait mais plutôt à ce qu'il faisait. Il se curait le nez. Avec beaucoup d'application. Consciencieusement, il sortit de sa narine droite une crotte de nez bien collante et bien gluante et l'essuya sur l'épaule de la veste de la Conseillère qui le regardait faire. Rei bouillonnait de rage. Était-ce là sa façon de la remercier ?  Elle jetta un regard noir à son collègue. Elle utilisa son cutter pour enlever la déjection du jeune homme, le secoua et s'approcha du lui de façon à ce que sa bouche soit tout près de son oreille.

- Tu vois cette déjection provenant de ta narine ? Les types comme toi je les traite de la même façon...

Elle se retourna lentement vers le mage, un grand sourire toujours figé sur son visage. La seule chose qu'elle avait retenue c'est qu'elle ne pourrait pas s'amuser autant qu'elle l'éspérait. Toutes les personnes ayant perdu leur intégrité mentale et ayant les yeux rouges seraient à mettre hors de combat. Elle soupira et se jeta dans la mélée. Elle causait quelques coupures et quelques bleus pour pouvoir les assomer mais rien de bien méchant. Finalement après une ou deux minutes, en ayant eu recours à un double, la dizaine de poursuivants avait été mise hors d'état de nuire. Leur dirigeant s'était fait la malle. La Conseillère enleva son manteau et le lança à Henry.

- Tiens, c'est pour le pressing. Allons-y il n'a pas pu aller très loin.

Sur-ce, elle s'engouffra dans la première ruelle droit devant. Il ne durent pas faire quelques dizaines de mètres en courant quand ils tombèrent sur celui qu'ils cherchaient, complètement essoufflé. Elle s'approcha l'air de rien, et posa sa main sur son dos comme on pourrait le faire agec son ami et lui donna un coup de coude, le faisant tomber à terre. Elle prit son cutter, se mettant accroupie et le pointa sur sa gorge. Elle ricanait.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Mar 14 Jan 2014 - 20:35

En guise de réponse de la part de Rei, je n'obtins qu'une vulgaire menace. Visiblement elle n'avait pas apprécié le cadeau que j'avais déposé avec élégance sur sa veste. Peut-être n'était-il pas à son goût, mais quelque part, je fus vexé. Je ne connaissais que très peu cette Conseillère, mais elle était réputée pour son professionnalisme et son efficacité dans toutes les affaires qu'elle avait traité. Davantage pragmatique que spéculative, elle aimait aller à l'essentiel. Et elle en fis la démonstration sous mes yeux en se jetant à corps perdu dans la foule, n'hésitant pas à blesser (légèrement) les citoyens afin de les mettre hors d'état de nuire après s'être dédoublée. Un beau coup de poker. Notre ennemi ne s'était pas douté un instant qu'un Conseiller se risquerait à attaquer des innocents. Mais pas Rei n'était pas comme moi, apparemment. Je croisai les bras, car je désapprouvai cette méthode.

- Au moins elle, elle en a une paire.
- Ca va. Tu sais très bien le conseil n'approuvera jamais ce qu'elle vient de faire.
- Depuis quand tu te soucies du conseil ? Je crois plutôt que tu es trop sentimentaliste. Et puis du moment que la mission est une réussite, nul besoin de la réprimander. Elle est douée. Avec une précision chirurgicale, elle a simplement entaillé nos poursuivants. J'ai bien peur qu'elle ne t'aie surclassé. Et de loin.
- Si seulement tu pouvais te taire et rester à ta place ... Dans ta clé en silence !

La jeune femme ôta sa veste et la lança dans ma direction, en me donnant consigne que c'était pour le pressing. Humiliation totaaaaaale ! Elle venait de me ridiculiser en beauté ! Game Master avait bien raison, elle faisait une bien meilleure conseillère que moi. En même temps ce n'était pas bien difficile, j'étais le plus grand tir-au-cul de cette terre. Rei ne s'arrêta pas là, et s'engagea dans une ruelle non loin de l'avenue principale d'où nous étions. Elle se retrouva nez à nez avec notre homme. D'ailleurs, il était complètement épuisé, et certainement à court de magie. Il fut rapidement immobilisé. La conseillère plaça son cutter sous la gorge de sa victime et se mit à ricaner. Le mage tenta de se défaire de son emprise, mais sans succès. Je m'approchai à mon tour, et toisai celui qui avait tenté de me tuer.

- Rei Bunkatsu ... Malédiction, un membre du Conseil Magique ...
- J'en suis un moi aussi. Henry Bourbon. Voilà pourquoi je t'ai dit que c'était une grave erreur de s'en prendre à moi.
- Sérieux ? T'es un Conseiller ? Bouah ah ah ! Mais t'es un gros minable alors !
- Silence !! T'es pas en position de faire le mâle alpha, je te singnale que ma camarade est prête à te saigner comme un porc !
- Il n'a pas tort ...
- Toi aussi, ferme-la !
- C'était quoi ça ?
- De quoi ?
- Ca.
- Moi ?
- Quoi ?
- Oui, toi.
- Nom de nom !

Je retirai la clé stellaire de ma poche et me mis à la secouer dans tous les sens.

- Arrêêêêêêêteuh !!!! gémit-elle.
- J'ai dit silence !
- Bouah ah ah ! Le mec qui n'arrive même pas à maitriser son esprit ! T'es obligé de secouer ta clé pour le faire taire ! AH AH AH !
- Bon, ça suffit ! Passe aux aveux. T'es qui, qui était ton complice que j'ai mis hors service dans le stade ? C'est quoi cette magouille de paris sportifs ?
- J'accepte de cracher le morceau mais uniquement parce que la jolie dame masquée me fout les jetons ... Je m'appelle Basil Kyojin, et l'autre du stade c'était mon petit frêre, Hayate. Comme vous l'avez vu, nous sommes des mages spécialisés dans le contrôle mental et l'hypnose. Notre manoeuvre était bien entendu de gagner un maximum d'argent sur ces paris ... Nous faisons partie d'une organisation maffieuse nommée la " Main Noire ". Cette mafia composée exclusivement de mages est récente, nous devions donc trouver des fonds pour la financer. Mais la plupart des autres membres sont partis dans les quatre coins du pays pour trouver de l'argent eux aussi, et à leur manière ! Attendez-vous à des surprises dans les jours à venir.

Je fronçai les sourcils. Cette Main Noire allait nous causer pas mal de soucis. Je jetai un regard interrogateur à Rei afin de savoir ce qu'elle en pensait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Mer 15 Jan 2014 - 20:29



- J'accepte de cracher le morceau mais uniquement parce que la jolie dame me fout les jetons ... Je m'appelle Basil Kyojin, et l'autre du stade c'était mon petit frère, Hayate. Comme vous l'avez vu, nous sommes des mages spécialisés dans le contrôle mental et l'hypnose. Notre manoeuvre était bien entendu de gagner un maximum d'argent sur ces paris ... Nous faisons partie d'une organisation mafieuse nommée la " Main Noire ". Cette mafia composée exclusivement de mages est récente, nous devions donc trouver des fonds pour la financer. Mais la plupart des autres membres sont partis dans les quatre coins du pays pour trouver de l'argent eux aussi, et à leur manière ! Attendez-vous à des surprises dans les jours à venir.  

Il fronça les sourcils vers la jeune femme, s'attendant à une réponse de sa part. Elle se releva en époussetant ses vêtements couverts de poussière. La Main noire... Ce nom lui disait quelque chose... Elle revoyait dans sa tête ce dossier coincé sous une pile de dossiers tout aussi incomplets. Rei n'était pas sûre des dires du bandit, il a craché le morceau trop facilement. Soit il bluffe pour s'en tirer ou alors il veut leur tendre un piège étaient les deux seules explications possibles à ce retournement de situation. En tous les cas, il veut sauver sa peau, il tremblait et suait comme un boeuf. La  "dame" l'attrapa par son col pour l'obliger à se lever. Elle s'approcha de son visage, le fixant dans les yeux révélant son sourire carnassier.

- Eh bien tu vas nous emmener gentiment à ton QG... Ou bien tu peux dire à adieu à ta charmante petite tête...

Elle le poussa devant pour qu'il leur montre le chemin. Cette affaire va être vite réglée. Elle trouva à sa ceinture son tazer, elle soupira, l'utiliser aurait été plus rapide contre ces pseudos-mages. Mais tout de même, le cutter était le moyen le plus amusant. Le dénommé Basil s'arrêta. La Conseillère lui pointa son tazer sur la nuque en l'avertissant, que placée au bon endroit, une décharge même faible pouvait être mortelle. Une douleur suraigüe transperça la poitrine de Rei et résonna dans sa tête. Elle s'arrêta et tomba à genoux. Les deux hommes s'arrêtèrent pour lui demander ce qu'elle avait. Elle répondit en feulant de colère qu'elle allait bien. Elle se passa la main sur le front. Sa température avait doublé ! Si l'un ou l'autre s'en apercevait, elle serait foutue. Elle se releva titubante et grimaçante en se tenant les côtes. D'un geignement, elle dit aux autres d'avancer car elle devait surveiller les arrières. Surveiller les arrières... Bientôt il n'y en aura plus besoin ! Ha ha ha ! Son rire perçant vrillait dans ses tympans si bien qu'elle se retourna de frayeur qu'elle ne soit pas loin. Mais non, tout cela se passait réellement dans sa pauvre tête. La douleur était atroce cette fois-ci, même si elle y était maintenant habituée. Elle arrivait, elle allait tout détruire et il ne restera plus que des cendres.  Ils continuèrent à avancer et ils s'arrêtèrent devant l'entrée d'une cave sombre.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu] Jeu 30 Jan 2014 - 20:08

Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu]

Revenir en haut Aller en bas

[Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Abandonné]La course d'auroch ! [PV Rei Bunkatsu]
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Era-