FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Game Master

avatar

Masculin Messages : 398
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Cosmos

Feuille du Mage
Surnom: Mr. Propre
Magie: Omnipotence
Points de Puissance:
999999999/999999999  (999999999/999999999)


MessageSujet: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mer 21 Mai 2014 - 20:51

Fairy Tail



Thunder Light a explosé. Le retournement de veste d'Edge Celsius pousse certains mages à se réfugier  dans d'autres guildes. Le schisme est douloureux, les cœurs brisés, les larmes coulent à flots, ils arrivent. Ils errent, vides, détruits, parfois haineux.
D'autres rejoignent tout simplement les guildes officielles pour aider à combattre les guildes noires. Un conflit manichéen se prépare...  
Ces hommes et ces femmes... Maître Icefield en accueille une partie!
Fairy Tail les vengera!
_____________________________________________________________________________________

L'ordre de passage est à décider entre vous. Les nouveaux membres participent d'office en plus de Yûki. Les membres déjà présents peuvent participer s'ils le souhaitent.
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Ven 30 Mai 2014 - 15:27



 
Welcome to the Era of Darkness
Libre



“ A vouloir avancer trop loin dans ses convictions,
On finit par aduler ses idéaux, on vit dans un fanatisme.
On nourrit d'étranges desseins,
Qui changeraient plusieurs destins. ”

Yûki Hope Icefield, vingt-trois ans et maître de l'une des plus importantes guildes du royaume de Fiore, Fairy Tail. La jeune femme n'assumait pas encore pleinement ses fonctions, bien qu'elle ait toujours fait comme si c'était le cas. Mais après une nuit sans dormir, passée à réfléchir, elle savait qu'elle n'aurait pas d'autre choix que d'assumer le rôle du précédent maître. Les temps changeaient, et elle pressentait quelque chose de sombre. Les pressentiments de la jeune femme se vérifiaient presque toujours, ainsi, elle se demandait quel serait le plus grand combat des événements à venir.  

La jeune femme se décida à s'arracher de sa contemplation quotidienne du soleil levant. Elle se glissa alors par la fenêtre pour quitter le toit et rejoindre ses appartements. Elle s'habilla en suite et prit la direction de son bureau.

L'endroit était le seule qui n'avait pas subi et qui ne subirait pas de quelconques changements. Il avait accueilli les différentes générations de maîtres sans qu'aucun d'entre eux n'y apporte sa touche personnelle. C'était comme si l'endroit étai sacré, et qu'on ne pouvait le profaner.

On y retrouvait toujours le même bureau en bois, la même armoire où étaient rangés tous les documents signés prêts à être envoyés, le même fauteuil confortable dans lequel s'installaient les maîtres pour travailler, les mêmes tas de feuilles à remplir qui trainaient là depuis des semaines. 

Yûki prit place dans son fauteuil et tira vers elle un des tas de feuilles qui trainait sur le bureau. Il s'agissait de documents qu'elle aurait du renvoyer depuis bien longtemps. Alors qu'elle en prenait connaissance, elle espéra secrètement qu'il n'y en avait aucune adressé au Conseil, ou elle se ferait encore humilier, comme à chacun des réunions au sommet, puisque oui, les Conseillers ne se gênaient absolument pour descendre Fairy Tail et sa gestion en flèche.

La jeune femme poussa un soupir. Elle se leva, sortit de son bureau et se rendit au rez-de-chaussée. Elle se mettrait au travail quand elle serait plus réveillée.

- Bonjour maître. Je vous sers comme d'habitude ?
- Oui, s'il te plait.

La guilde se remplissait peu à peu. Elle reconnaissait toutes les têtes parce qu'elle connaissait chacun des mages de sa guilde. Des rangs S comme Ash – qu'elle ne voyait plus beaucoup d'ailleurs – aux mages en apprentissage comme Sky, aucun ne lui échappait.

Pourtant, ce matin-là, elle avait repéré des personnes qui lui étaient inconnues. Elle se leva, tandis que la barmaid se chargea de les accueillir. Yûki sentit une animosité naissante grandir en elle. Elle avait compris. C'était l'un des premiers changements.

- Vous venez de la guilde de Thunder Light, n'est-ce pas ? Que nous voulez-vous ? demanda-t-elle d'un ton encore plus glacial que d'ordinaire.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Ven 30 Mai 2014 - 16:20

"Ouais... C'est ce que je devrais faire... Absolument!"

Pendant que je réfléchissais à haute voix, je poussais ma chaise roulante de la table de mon bureau à la table de travail, de la table de travail à mon lit sur lequel reposait des composantes électroniques, et de mon lit à ma table de travail, pour enfin revenir à mon bureau. C'était ma manière de travailler avec efficacité, je le faisais sans m'en rendre compte. De toute façon, si j'essayais de contrôler mes mouvements, je finirais par perdre le rythme et tomber lamentablement. Qu'étais- je en train de faire avec un tel entrain? Une machine à coudre automatique capable de rafistoler les vêtements sans avoir à les enlever. Pour les utilisations plus complexes, j'aurais besoin de plus de temps pour trouver le moyen de les faire à même le corps de l'utilisateur.

"Allez, il est temps de faire des tests! Tu prends des notes Popeye?"

Je m'adressais à une araignée robotique contrôlable à l'aide d'une télécommande qui se nourrissait d'une petite lacrima de foudre. Elle me servait de compagnon et d'animal de compagnie. Ainsi, il était impossible pour elle de prendre des notes, mais j'avais souvent ce genre de délire quand j'étais euphorique. En effet, après une semaine de travaille acharné, j'étais sur le point de finaliser ma première machine depuis plusieurs mois. Depuis que je m'étais décidé à m'impliquer un peu plus dans les missions de la guide pour faire monter notre cote au détriment de Thunder Light et Wavestream, je bâclais assez souvent mon travail au point de ne plus pouvoir construire une œuvre qui en vaille vraiment la peine. Cette fois-ci, je sentais que je réussissais. J'appuyai sur la télécommande de Popeye pour qu'elle se décale sur la droite, mais elle commença à partir en vrille. Le fait de l'éteindre n'y changea rien. On aurait dit qu'un court circuit s'était fait avec le temps, encore une erreur dans mes soudures. Pour éviter qu'elle ne fasse trop de dégât, je l'attachais sur mon front avec une corde que j'enroulai rapidement autour de ma tête, malgré que les pattes continuaient de s'agiter frénétiquement. 

"C'est partit!"

Je posai la machine sur mon bras gauche, là où un trou d'une bonne longueur s'était formé, et appuyai sur le bouton marche. Au début, tout fonctionna comme prévu, jusqu'à ce que la machine s'emballe et couds le tissus et la peau ensemble, sans une goutte de sang cependant. C'était du grand art, je devais le reconnaître. Je ne pus tout de même pas retenir un cri de souffrance, ainsi qu'une petite larme. J'avais encore échoué! Pour me remonter le moral, changer d'air et trouver par la même occasion une personne apte à me guérir, je quittai Fairy Hills pour la taverne de la guilde. Je sentais les tiraillements de ma peau cousus à chacun de mes mouvement de bras, j'espérais que l'alcool m'aiderait à faire passer cette sensation. Je demandais donc quelque chose d'assez fort à la barmaid et le bus cul sec. Et voilà, je me sentais plus léger, et moins souffrant. Un coup d’œil à ma droite, je remarquais le maître et voulus le saluer, mais Yûki semblait très préoccupée. Elle ne tarda pas à nous faire part de son inquiétude: elle concernait les nouveaux arrivants. Je ne les avais pas du tout remarqué, tout ce que je voulais était de me remettre d'aplomb pour retourner au travail. D'après ce que j'avais compris, Thunder Light avait débarqué dans la taverne sans prévenir, les événements prenaient une tournure dangereuse. Bien qu'on fut des guildes légales, il n'était pas rare que des affrontements eurent lieu entre des membres des deux guildes. Je décidai de rester un peu plus longtemps au cas où il faudrait défendre Fairy Tail ou le maître.
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Sam 31 Mai 2014 - 4:51

J'étais, comme à mon habitude, arrivée à la guilde de bonne heure, et surtout : de bonne humeur.

Tout me sembler habituel : le chant des oiseaux qui me guider le long de mon trajet, l'odeur du petit-déjeuner qui émanait des maisonnettes de Magnolia, même le soleil et le ciel semblaient me sourire chaleureusement.

Respirer, puis entrer, voilà mes mots d'ordre, cette guilde était toujours très animée, il fallait donc que je soit calme avant d'y pénétrer. J'ouvris donc la porte doucement avant de la refermer derrière mon passage, j'allais d'abord au bar pour commander un lait aux fruit, boisson qui semblait enfantine comme ça mais c'était mon doux réveille , j'observais la guilde de droite à gauche, beaucoup de souvenirs commençaient à s'associer à ces lieux, plusieurs personnes que je connaissais maintenant, adieu solitude, tu ne me manques pas .

Mon regard s'était d'abord arrêté sur quelque chose d'inhabituel, des mages, d'où venaient ils ? ils semblaient pas être méchants, surement d'une autre guilde et sans aucun doute officielle, je tournai ensuite la tête , maître Yuki était là, je la vis commander une boissons qu'elle devait prendre habituellement, avant de remarquer à son tour le petit groupe, elle partit vers ce groupe et moi, là, je regardais, j'entendais de là son air glacial :

- Vous venez de la guilde de Thunder Light, n'est-ce pas ? Que nous voulez-vous ?

J'ignorais qu'ils venaient de Thunder Light, mais ça me rassurait d'entendre ça de maitre Yuki, cela signifiait qu'elle était prêt à réagir en cas de problème. Me sentant rassurée, je tournais la tête et vis un mage, dont je me souvenais l'avoir croisé une ou de fois son nom ... Aou .. nan .... Aio ... ha non, c'est Aoi , Aoi Iceread, je lui fis un petit sourire et un hochement de tête en guise de bonjour avant de regarder à nouveau ce qui se passait à la table là-bas .

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Ryû Kôki

avatar

Masculin Messages : 531
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : dans son hamac au bord du lac, un livre dans les mains

Feuille du Mage
Surnom: Red Lightning
Magie: Dragon Slayer de la Foudre
Points de Puissance:
966/1100  (966/1100)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mar 3 Juin 2014 - 23:05


Bien que je fusse le premier à quitter le bâtiment de mon ancienne guilde, j'eus besoin de temps pour admettre la vérité : Edge Celsius, le maitre de Thunder Light, avait renié le serment le liant au conseil, et pire que tout à mes yeux, il avait menacé l'une des guildes loyales, celle qui parmi tant d'autres accueillait Isalia. Depuis le festival, je ne pensais plus qu'à elle, à ses cheveux de jais, son sourire, les moments que nous avions partagés à Crocus... Ayant réussi à enfouir ces émotions, j'avais enfin rejoint Magnolia, mais curieusement, à l'entrée de la cité, quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer quelques membres de mon ancienne guilde. Légèrement méfiant, je m'étais approché pour connaitre leurs intentions, prêt à me battre le cas échéant. Ils affirmèrent vouloir rejoindre Fairy Tail, ayant été tout autant que moi écoeurés par la décision de notre ancien maître. Un fois convaincu de leur honnêteté, je les suivis jusqu'au siège de la guilde. Devant la porte, mes "camarades" ayant peur de la réaction de la maitresse de la guilde, je poussai les bâtants de la porte seul. Nous pénétrâmes dans ce lieu au milieu d'un silence inhabituel pour cette guilde. Après un léger temps d'attente, une personne nous approcha. Sans même la regarder, je soupçonnai qu'il s'agissait de Yuki H. Icefield. Avant que je ne me retourne, je l'entendis nous apostropher :


- Vous venez de la guilde de Thunder Light, n'est-ce pas ? Que nous voulez-vous ?

En l'entendant parler ainsi, je me souvins du duel ayant opposé Wave Stream et Fairy Tail et de l'intervention de Maitre Celsius... A moins qu'elle ne soit déjà au courant de la trahison... Poussé par l'un de mes compagnons d'infortune, je me levai et m'inclinant devant la reine de fées, je lui exposai la situation :

-Icefield-sama, nous venons bien de Thunder Light, même si j'ai effacée ma marque en quittant Oak. Cependant, je pense parler au nom de ce groupe en affirmant que nous souhaitons rejoindre Fairy Tail. Au vu de l'alliance entre Dark Dragon et Thunder Light, vous aurez besoin de tout les mages capables de se battre.

En attendant la réponse de mon interlocutrice, je fouillai la salle des yeux dans l'espoir d'apercevoir d'Isalia. Mais à la place, j'aperçus Sky quelques tables plus loin en train de nous observer... Une fois cette histoire d'intégration finie, j'irais voir Isa et Sky pour les mettre au courant de ce retournement. Mais dans l'immédiat, le maitre de la guilde semblait prête à reprendre la parole.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Jeu 5 Juin 2014 - 11:14



feat. Fairy Tail Members & Ryû Kôki


Welcome to the Era of Darkness…

Well… Hello (?)


"La brève joie, due à ces projections dans l'avenir, suffit à lui garantir d'avoir le courage de pousser les lourds battants de la guilde."







Un sentiment de vide. Voilà ce qu'il ressentait. Enfin... Erial était à la fois heureux et honteux. Débarrassé d'un certain poids, mais affublé d'un nouveau. Il l'avait enfin tuée... Mais ce n'était pas un acte pouvant être qualifié de « glorieux »... Ainsi, Erial avait enfin pris sa vengeance. Une chose de faite. Mais à présent, celui qui pouvait nouvellement être qualifié d'Ice Maker ployait sous les poids de ses péchés. Cependant, tout cela avait été prévu. On peut prévoir les réactions, les émotions... Mais quand on les vit... C'était un vide assez plein, tout compte fait.
C'est pourquoi le jeune homme à la chevelure bleutée marchait dans Magnolia. Piur se repentir. Il allait la rejoindre. Il lui avait promis. Oh, elle ne cautionnait sûrement pas les derniers actes d'Erial... Mais Isalia l'accepterait tout de même, tel qu'il est.
Et si... ?
Non. Autant oublier d'office cette possibilité.

Tout en se rapprochant du siège de la guilde, Alternost se remémorait les souvenirs associés à cette ville. Ils n'étaient, malheureusement, pas très bons...
Il y avait ces cinq années où il avait officieusement rejoint Fairy Tail. C'était pendant cette période que le solitaire avait appris à maîtriser la magie. Une magie de copie, voilà ce qu'Erial avait choisi. Aucune personnalité, ce gamin... Voler le pouvoir des autres et en être dépendant... Pff...
Et à présent, il se retrouvait avec de la glace. Oh, il est vrai qu'Ice Make avait toujours été une de ces favorites. Mais l'acquisition totale de cette magie au détriment de ses autres capacités ne s'était pas exécutée de plein gré. En réalité, la source de ceci venait d'une sorte d'orbe aux couleurs irisées. Lors d'une mission à Galuna, ils avaient été cinq mages sur le coup. Lui, deux autres solitaires, Elen et son coéquipier Fuyuki. L'artefact avait fait montre de ses étranges pouvoirs, téléportant les jeunes gens dans des endroits divers à l'environnement totalement différent. Le God Slayer et le pétanqueur temporel avaient été mis hors combat. Ne restaient plus qu'Erial, l'Ice Dragon Slayer et l'autre solitaire maîtrisant une magie étrange. Enfin bref, l'orbe avait explosé. Alternost en avait vu et surtout senti une bonne partie se fondre dans son corps, le faisant vomir ses tripes pendant un long moment... Une fois cette charmante nuit à la belle étoile passée, il n'en avait plus entendu parler jusqu'au jour où il avait tué sa Némésis. Le flot d'émotions combiné à la présence de l'artefact avait bloqué sa magie sur Ice Make...


Enfin, pour en revenir aux réminiscences qu'Erial avait en revenant à Magnolia ; elles sont mauvaises, car c'est ici qu'il commit son premier meurtre. Un double homicide involontaire de ces deux tuteurs en termes juridiques. C'était d'ailleurs cet événement qui l'avait plongé dans la clandestinité... mais... En y repensant, personne ne l'avait jamais poursuivi pour ça. Étrange.
Autres souvenirs à Magnolia : les rencontres de Rei Bunkatsu, l'autre tarée de Conseillère et Jude, l'amant maudit d'Isalia. Ces deux personnages se valaient niveau étrangeté. La première avait tout bonnement tenté de l'assassiner, le coursant dans les ruelles puis les bois. En plus de ça elle souffrait de troubles de la personnalité à cause de sa magie de dédoublement. Complètement dingue, cette fille. Et puis il y avait Jude. La rencontre avait bien plus été tournée sur le plan sentimental. Les deux ténébreux s'étaient rencontrés au sommet d'une grande roue. Une des discussions les plus incompréhensibles (et fortes !) que l'Ice Make ait jamais connu. Jude, mage des plus énigmatiques semblait lire dans ses pensées. Non, ses souvenirs plutôt ! Mais il ne savait pas non plus tout. Les émotions s'étaient amusées à nous manipuler, à la manière de spectres tapis dans l'Ether, tirant les ficelles des vivants. « La vie est belle », avait déclaré Erial. Ironique. Car la plus belle chose pour lui était la mort. La mort de cette femme. Irina. Irina Alternost. Et dire que...

Arrivé à la cathédrale de Kaldia, Erial s'immobilisa et détourna la tête quelques instants. Le fratricide. Joli. Bien joué, Ery !
Au loin, le futur mage de Fairy Tail aperçut un petit carré d'un bleu profond entre les passants, les bâtiments et les artifices magiques. Ce devait être le lac Sciliora. Le Sud. Vers Fairy Tail.
Erial s'y engagea, traversant une des rues piétonnes de la ville d'un pas parfois pressé, parfois lent. Tantôt penché en avant comme s'il voulait se donner une forme aérodynamique pour aller plus vite, tantôt arqué vers l'arrière comme si ses pieds le portaient contre sa volonté. Sans s'en rendre compte, il arriva très vite devant la taverne de la guilde. Le symbole des fées y était affiché, grandiose. Oh comme cela avait évolué. Le bâtiment était si grand. Si imposant. Si... Protecteur. Doucement, le jeune homme plaça son poing dans le creux de sa paume pour y créer une petite réplique de ce symbole, version glacée.
Devant la porte, Erial l'admira, sous toutes ses coutures. La courbe des ailes, les pointes de la tête et de la queue, la position de la fée lui donnait l'air de courir ou plutôt, de bondir gracieusement, innocemment. Un faible sourire illumina momentanément le visage du solitaire, car oui, même avec un point d'attache, l'Ice Maker allait rester ce qu'il était. Un esprit libre, une âme solitaire, une personnalité indépendante. La brève joie, due à ces projections dans l'avenir, suffit à lui garantir d'avoir le courage de pousser les lourds battants de la guilde.
Il prit une grande inspiration, posa sa main sur le bois, le caressa, s'emplit de son essence. Alors, le bois céda la place avec douceur à un environnement bien connu, mais depuis longtemps oublié. La taverne était là. Les mages aussi, mais... L'ambiance semblait tendue. Dans un espace plus dégagé que les autres, on voyait un jeune homme faire une courbette devant Yûki H. Icefield, le maître de Fairy Tail.


-Icefield-sama, nous venons bien de Thunder Light, même si j'ai effacé ma marque en quittant Oak. Cependant, je pense parler au nom de ce groupe en affirmant que nous souhaitons rejoindre Fairy Tail. Au vu de l'alliance entre Dark Dragon et Thunder Light, vous aurez besoin de tous les mages capables de se battre.

Erial s'immobilisa dans le pas de la porte. Avant que les regards se tournent vers lui, l'inconnu aux cheveux fluos. Intimidé, car dans un état qui ne lui permettait pas de railler, d'ironiser et de provoquer à tue-tête, Erial bredouilla des paroles incompréhensibles avant de toussoter et de reprendre, un tantinet plus assuré.

-  Euh... Bonjour... Je suis euh... Eri... Eria-a... A... Erial Alternost. Et euh... Isalia est ici? bégaya-t-il, médusé par sa propre réaction.

Allez, allez, il fallait trouver quelque chose... Il n'était plus lui-même s'il parlait comme ça. On aurait dit un poulpe autiste en train d'essayer de raisonner un requin. Il se tourna vers les ressortissants de Thunder Light.
Ah ! Trouvé.


- Je souhaite intégrer la guilde. Et, ne vous inquiétez pas, Icefield-sama, pas de doutes, je ne viens pas d'une guilde noire, moi..., déclara-t-il.

Le coin d'une de ses lèvres s'étira timidement, ses traits se détendirent, et voilà, un authentique et insupportable sourire en coin d'Erial. Enfin, bien que lancer des piques le détendait, il fallait encore affronter le regard d'Isalia...
Lorsque cette pensée revint, il reprit instantanément l'expression de petit être émotionnel qu'il arborait deux minutes auparavant.  


© Code de Anéa pour N-U



Spoiler:
 


Dernière édition par Erial Alternost le Dim 3 Aoû 2014 - 10:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Sam 21 Juin 2014 - 21:53


On se sentait supérieur du balcon. Il y avait un effet intérieur de puissance, à regarder, tranquille, l'agitation habituelle de la guilde sans y participer. Reclus, invisible, mais pourtant en haut de tout. Il y avait personne pour nous déranger, si ce n'est le bruit, d'en haut, rien ne pouvait nous atteindre, tout en se sentant concerné par les mouvements.
Et c'était discret. On pouvait espionner faits et gestes. Se trouver en haut, puis en bas, grâce aux quatre escaliers, aux quatre coins du second étage qui restaient accessibles facilement.
Et puis la fraicheur des fenêtres entre-ouvertes. D'en bas, avec l'agitation habituelle et le monde qui peuplait la salle commune, impossible de profiter de l'air, surtout au début des beaux jours.
Et les tables, les pièces annexes autour, vides.
J'étais la seule maître de l'endroit.
Alors je regardais les gens, l'habituel remue-ménage.
Ash, qui pour une fois prenait un verre à la guilde, chose rare depuis une éternité.
Sky, qui se reposait sur le comptoir, une boisson que j’espérais ne pas être de l'alcool, jeune mage en apprentissage avec laquelle j'étais partie en mission, ainsi qu'avec Grimm qui était aujourd'hui absent, et Aoi dans un coin aussi.
J'eus soudain chaud dans ma robe blanche à manche longue et mes bottes brunes. Penchée à la rambarde, j'eus un haut-le-coeur et je ne pus m'empêcher d'avoir un mouvement de recul devant le vide de trois mètres devenu soudain insurmontable. Je m'appuyait un instant au pilier à ma droite, haletante, les murs, les gens, la salle devenue noire et le bruit assourdissant. Je me sentis tomber, et ma tête heurta durement la balustrade.

Klang, klang, klang.
Quelque chose tape dans mon crâne, sur mon crâne, mon cuir chevelu, mon front, ma nuque.
Assourdissant et silencieux, pointu et arrondi, ça tape, ça fait mal, ça continue...
Klang, Klang, Klang.

Je fus réveillée par une voix qui ne m'étais pas inconnue.

- Icefield-sama, nous venons bien de Thunder Light, même si j'ai effacé ma marque en quittant Oak. Cependant, je pense parler au nom de ce groupe en affirmant que nous souhaitons rejoindre Fairy Tail. Au vu de l'alliance entre Dark Dragon et Thunder Light, vous aurez besoin de tous les mages capables de se battre.

J'eus du mal à réaliser. Ma principale occupation était mon état désastreux, une fille avachie sur le parquet, complétement aplatie pour dire vrai, les cheveux éparpillés sur son visage, et depuis combien de temps, et pour quelle raison ?
Je sentais le sol sous mes genoux nus, le bois frais et rêche, et le noir s'était dissipé. Avec grand peine, je me relevais en m'appuyant au balcon, au poteau et à la chaise de laquelle j'avais chu.

Et j'ai réalisé.
La voix était celle de Ryû.
Qu'est ce que Ryû foutait ici ?

Plusieurs mois au par avant, j'avais fait la connaissance de Ryû, pour lequel j'avais eu un coup de foudre assez soudain, quelque chose qui ne m'étais pas arrivé depuis longtemps mais qui avait fait du bien; tomber amoureuse me rendait plus légère. Penser à Ryû me faisait du bien. Ce jour là rebaptisé "Jour des révélations" au train où allait les choses, j'avais rencontré un ami d'enfance oublié avec tout mes souvenirs, remplacés avec des moments synthétiques et fabriqués de toute pièce. Revoir Jude m'avais fait souvenir de tout, la glace s'était brisée sur le choc, tout m'était revenu, souffrance, haine mais aussi amour et tout s'était bousculé avec précipitation dans mon esprit.

Aujourd'hui, j'aurais dû me réjouir de la présence de Ryû que je n'avais pas eu l'occasion de revoir. Je n'avais pas eu l'occasion de prendre de réelles décisions avec lui.
Mais j'étais surtout intriguée. En faisant un petit retour en arrière, je me rendis compte qu'il avait prononcé des mots, des phrases vraiment étranges. "J'ai effacé ma marque en quittant Oak" Pourquoi cela ? Qu'est ce qui s'était produit de si terrible qui l'ait amené à effacer la marque de son appartenance à sa guilde, sa famille !? "Nous souhaitons rejoindre Fairy Tail" et "Au vu de l'alliance entre Dark Dragon et Thunder Light" Une alliance entre une guilde noire et une guilde de lumière était tout a fait illégal ! Elle pousserait la guilde blanche dans les Ténèbres ! Et pourquoi monsieur Celcius aurait voulu une chose pareille ? Pourquoi vouloir détruire sa famille en prenant une décision aussi néfaste ?
Sa dernière phrase ... Une bataille se préparait, dont les motifs étaient pour moi encore incertains, et démesurés. Ce n'était pas encore clair, mais je dressais un bilan rapide dans mon esprit.
Ryû et d'autres mages de Thunder Light - car il y en avait d'autres d'après ses premiers mots où il disait s'adresser à groupe entier - avait quitté cette guilde car elle avait passé une alliance avec la pire guilde noire du royaume. Et visiblement, elle était prête à détruire toutes les autres guildes du royaume.

Cela suffit à me faire précipiter dans les escalier comme une dingue qui a envie de se casser les tibias. Je me suis arrêtée net au milieu de l'escalier ouest (celui du fond de la salle, vous savez...) lorsque j'ai entendu une seconde voix étouffée et à moitié recouverte par le bruit.

-  Euh... Bonjour... Je suis euh... Eri... Eria-a... A... Erial Alternost. Et euh... Isalia est ici ?

Erial ! Il avait enfin accepté de venir me rejoindre. Sa voix était étrange, il y avait de la gêne, quelque chose qui sonnait faux.
Je le voyais, planquée sur mon escalier, bien dans l'axe entre un ultime poteau et le reste de la grande salle. Il était dos à moi et s'adressait soudainement à Yûki.

- Je souhaite intégrer la guilde. Et, ne vous inquiétez pas, Icefield-sama, pas de doutes, je ne viens pas d'une guilde noire, moi.

Il avait les cheveux bleus aujourd'hui. Il tremblait et hésitait. J'ai dévalé ce qu'il restait des escaliers, je me suis plantée derrière lui. Il était face à Ryû , mais Ryû n'était pas tout à fait face à moi, et aucun des deux ne m'avait encore vue.
Comment manifester ma présence ? Que dire, et auquel des deux en premier ? J'ai joué des coudes dans la foule, en tentant de les atteindre au milieu des curieux, des mages, des ivrognes, des tables, des bancs, des serveuses, des filles, des hommes, des garçons, des femmes, et tombant à moitié sur Erial, lui enfonçant presque mes ongles soigneusement manucurés au passage, je déclarai la première phrase qui me vint à l'esprit :

- Ryû ? Que s'est il passé à Thunder Light ?

Et puis, il se sentirait tout les deux concernés. Pas de jaloux. Bien qu'un avait les ongles désagréablement plantés dans le dos, et l'autre un sourire. Pourquoi se plaindre, tout de même ...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Lun 23 Juin 2014 - 9:06

Entre temps je m’étais trouvée un siège, un tabouret du bar assez haut mais très confortable, la voix glaciale de maître Yuki repassa dans ma tête puis une voix qui ne m’était pas inconnue me fit sursauter sur mon siège et lancer un regard en arrière, Ryû ??
 
Ryû était un mage que j’avais connu en effectuant une mission avec lui à Akane, il avait été très gentil et m'avait paru puissant, que faisait il ici ? Il appartenait à Thunder Light ?
 
Ces mots revinrent  peu après dans mon esprit qui avez accidentellement commencé par l’information que je préférai, il allait rejoindre Fairy Tail, joyeuse, j'avais commencé à me balancer sur mon siège mais quand à l'évocation de l'alliance avec Dark Dragon, je perdis l'équilibre et je chus, entraînant le tabouret dans ma chute.
 
En voyant donc le plafond de la guilde je me souvins alors que Ryû était le petit ami d’Isalia, une mage expérimentée de la guilde avec laquelle j’avais eu la chance de faire une mission ainsi qu’avec Grimm. Je regardais autour de moi, j'entendis quelque rire et je lâcha un petit "oupss" en secouant la tête. En me relevant, je compris alors qu’il était partit de sa guilde. Je m'étais alors tournée vers le bar, jetant un œil à ma bouteille vide, avant de baisser la tête. Comment avais-je pus me réjouir ainsi alors que Ryû venait de perdre sa guilde, sa famille, ses amis … je me sentis hypocrite sur le coup, me disant que j’étais un monstre …

-  Euh... Bonjour... Je suis euh... Eri... Eria-a... A... Erial Alternost. Et euh... Isalia est ici ?

 
Il fallait que je me calme, respirons, il y avait d’autre chose à faire ici que d’avoir des pensées aussi néfastes,  je devais aller de l’avant. Je regardais donc le dit « Erial Alternost » de loin, des cheveux un peu bleu, d'une teinte qui semblait bien plus foncé que la mienne mais qui lui allez bien, il semblait un peu gêné ou un peu intimidé par le maître, ce qui me fit sourire.
 
- Je souhaite intégrer la guilde. Et, ne vous inquiétez pas, Icefield-sama, pas de doutes, je ne viens pas d'une guilde noire, moi.

 
Je les regardais encore un instant avant de voir Isalia se précipiter et demander à Ryû ce qui c’était passé, mais elle semblait connaître l’autre … c’est vrai il avait d’abord demandé si elle était la,  je jetai ma bouteille vide et analysa un peu ce qui nous entourait : il semblait  y avoir  quelques personnes perdues, d’autres bouleversées mais le fait qu’elles venaient de trouver un lieu où aller me rassura.

HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Sam 12 Juil 2014 - 3:42



 
Welcome to the Era of Darkness
Libre



Elle fixait ceux qui, à ses yeux, étaient encore des intrus. « Ne juges jamais l'âme quand tu n'as pas vu le coeur ». C'était le conseil que lui avait donné le précédent maître lorsqu'il avait vu le potentiel de sa magie qu'elle n'avait pas encore su faire évoluer. Elle savait que le coeur pouvait bien être une source fiable des intentions et des sentiments, il ne l'était pas plus que cette petite mais si puissante lumière qui éclairait l'âme de ceux qui évoluaient ailleurs que dans les ténèbres. Le maître avait appelé cette lumière Soul's Spirit. Et Yûki ne voulait qu'une chose, atteindre le niveai nécessaire pour la voir.

Pour l'heure, elle était partagée entre méfiance et dégoût. Elle ne savait pas ce qu'elle devait faire. Après tout, combien de mages d'une guilde noire étaient venus la voir pour lui demander de rejoindre ses rangs ? Aucun, et c'était bien ce qui la dérangeait. Il n'y avait rien de logique, et cela perturbait la jeune femme.

Lorsqu'elle vit Isalia s'approcher, Yûki s'avança et tandis le bras devant elle. Elle était le maître et elle devait protéger ceux qui faisaient partie de sa guilde. C'était son rôle. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle prenne conscience de ses responsabilités lorsque la situation devenait dangereuse pour son entourage ?

Isalia questionna un dénommé Ryû. Elle n'était pas au courant. Personne n'était encore au courant et tôt ou tard, tout allait se savoir. Mais si Isalia, ou tout autre membre de la guilde connaissait quelqu'un dans ce ramassis de mages imprudents, Yûki devait agir. Elle considéra les mages venus de la guilde du Phoenix ainsi que celui qui s'était présenté comme Erial Alternost et qui lui aussi avait demandé Isalia. Ce dernier avait l'air tout aussi net que les mages de Thunder Light.

Le maître de la guilde des fées prit la décision de répondre à la place de l'interrogé. Elle savait qu'elle aurait dû mettre sa guilde au courant. Mais elle n'avait pu s'y résoudre.

- Ce qu'il se passe à Thunder Light est une chose dont j'aurais dû vous parler depuis longtemps. Cette guilde n'abrite plus désormais qu'un ramassis de mages noirs, indésirables.

La jeune femme avait insisté sur ses derniers mots. Elle n'accepterait jamais dans sa guilde des mages venus corrompre les siens. Quant au solitaire, il avait quelque chose, hormis son sourire mécanique, qui laissait Yûki un peu réticente.

- C'est Celsius qui vous envoie ? Votre maître est-il assez stupide pour croire que je resterais les bras croisés sans rien faire ? Est-ce qu'il a la moindre idée de la personne que je suis ?

Yûki était d'un naturel méfiant. Mais peut-être l'était-elle un peu trop.

- Je veux une preuve. Et ne croyez pas que vous pourrez me berner.

Elle s'adressa ensuite au solitaire vers lequel elle n'hésita pas à s'approcher.

- Quant à toi... Je ne pressens aucune menace. Néanmoins, quelque chose chez toi m'intrigue.

Ce n'était pas la première fois que des mages solitaires se présentaient aux portes de Fairy Tail. Mais arriver en même temps qu'un groupe d'individus suspects ne pouvait qu'intriguer la jeune femme.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ryû Kôki

avatar

Masculin Messages : 531
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : dans son hamac au bord du lac, un livre dans les mains

Feuille du Mage
Surnom: Red Lightning
Magie: Dragon Slayer de la Foudre
Points de Puissance:
966/1100  (966/1100)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Jeu 17 Juil 2014 - 13:38




Autant l'arrivée d'Isalia m'avait réjoui, autant les remarques du dénommé Alternost et d'Icefield m'avaient fortement contrarié. Entre le solitaire qui non content de remuer le couteau dans une plaie déjà béante, avait, à peine arrivé, demandé à voir Isa; et la Master coincée dans une paranoïa somme toute compréhensible, je commençais doucement à grincer des dents... Icefield voulait "une preuve" ? Mais que voulait-elle comme "preuve" ? D'un ton cassant, je décidai de lui faire part de mon ressenti :


Icefield-sama, je comprends votre besoin de protéger vos membres, mais s'il n'y avait pas parmi eux au moins une personne avec laquelle la vie me paraitrait parfaite, croyez moi, je serais allé voir Groundswell-sama.Tiens, tant qu'on en parle, au vu de la défaite que le maitre de Wave Stream vous a infligé, je pense qu'à votre place je ne cracherais pas sur un Dragon Slayer ou tout autre mage voulant vous rejoindre...

Me tournant en direction de celle qui depuis le Festival des lanternes faisait battre mon cœur, je repris la parole :

Comme la maitresse de ta guilde vient de l'annoncer, Thunder Light et Dark Dragon ont lié une alliance, et Celsius a renié le conseil. Je ne pouvais supporter que l'ont fasse alliance avec de tels criminels... et encore moins cautionner leurs intentions belliqueuses à l'encontre de ta guilde...

Puis, je détournais les yeux d'Isalia pour me rapprocher de l'insolent avec ses cheveux bleus dans une posture qui se voulait menaçante, laissant volontairement sortir un ou deux éclairs autour de moi.

Quand à toi, Alternost, que Thunder Light soit passé du mauvais coté  est un fait, mais que tu tentes de te moquer de nous pour cette raison est inadmissible. Nous avons quitté ceux qui constituaient notre famille... donc il serait très mal venu d'un solitaire de se moquer des membres d'une guilde.

Retour sur Icefield
 
Revenons en à nos moutons. et qu'avez vous en tête ? Quelle preuve pourrions-nous bien donner ? Nous n'allons pas nous faire Seppuku pour votre bon plaisir... D'autant que je n'ai pas pensé à vous apporter la tête de Celsius en cadeau...



Il était rare que je sois aussi amer mais entre la trahison de Celsius, la méfiance d'Icefield et les railleries d'Alternost, je commençais à songer sérieusement à quitter le circuit des guildes pour devenir indépendant... Après tout quand le monde vous devient hostile, le mieux est parfois de le quitter ou tout du moins de s'en éloigner. Dans mon esprit une tempête faisait rage entre le point de vue précédemment exposé et son opposé qui m'ordonnait de retourner dans une guilde, où les membres sont plus que des collègues ou des amis mais une famille... Mais pour faire partie d'une famille, il faut y être accepté, or, Icefield ne semblait guère convaincue...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Lun 21 Juil 2014 - 13:53



feat. Fairy Tail members & Ryû Kôki

Welcome to the Era of Darkness

Irritate


"Je suis ici pour me racheter."

What You Want by Evanescence on Grooveshark







Avant que quiconque puisse répondre à la pique du solitaire, un poids informe doté de pics manqua de le faire basculer en avant. Il n'eut pas de mal à deviner ce qu'il s'était passé.
Isalia venait de lui enfoncer ses ongles si jolis au regard, mais qui donnaient l'impression d'appartenir à une sorcière quand on les avait plantés comme une multitude de petits poignards dans le dos.
Erial ne put retenir une expression de surprise.


- Itai... !

Ce que cette chère amie ignora totalement. Elle lança alors au mage de Thunder Light venant d'être raillé par le Tumultueux quelques instants auparavant :

- Ryû ? Que s'est il passé à Thunder Light ?

Ryû, Ryû... Ce garçon s'appelait Ryû. Comme le dragon oriental ? Bah. On s'en foutait après tout. Seulement, dès lors, il connaissait le prénom de la personne dont il se moquerait.
Eh bien.
L'Ice Maker avait imaginé ses retrouvailles avec Isalia bien plus... Portées sur l'émotion. C'est vrai : en passant la porte de ce bâtiment, il était prêt à se faire jeter comme un pauvre détritus. En arrivant, il se sentait affreusement mal. Là, la seule impression qu'il avait était celle de participer à un grand festival de n'importe quoi, dans lequel son rôle était de fournir un perchoir à quelque rapace aux serres acérées.
Fort heureusement, la grande, sage et glaciale Icefield reprit la parole, empêchant le pseudo-mage noir de répondre.
Elle s'adressa à la guilde tout entière.


- Ce qu'il se passe à Thunder Light est une chose dont j'aurais dû vous parler depuis longtemps. Cette guilde n'abrite plus désormais qu'un ramassis de mages noirs, indésirables.

Ah ça... Erial était déjà en possession de ces informations... A vrai dire, quand on arpentait Fiore, difficile de ne pas le savoir. Qui plus est, quand on savait que le mage de glace voulait se racheter en éradiquant les guildes noires, germes purulents sur la face du monde.
Dark Dragon était sa priorité. Néanmoins, s'il croisait un mage de Thunder Light, il n'hésiterait pas à le réduire en miettes...

- C'est Celsius qui vous envoie ? Votre maître est-il assez stupide pour croire que je resterais les bras croisés sans rien faire ? Est-ce qu'il a la moindre idée de la personne que je suis ? lança Icefield d'un ton menaçant en se tournant de nouveau vers les ressortissants de la guilde noire. Je veux une preuve. Et ne croyez pas que vous pourrez me berner.

Nouveau sourire en coin de la part du solitaire. Cette femme avait un sacré caractère. Une véritable dame de fer. Pour sûr, les mages de Fairy Tail devaient se sentir bien protégés quand elle se confrontait à leurs ennemis.
Icefield fit alors quelques pas vers notre provocateur préféré.


- Quant à toi... Je ne pressens aucune menace. Néanmoins, quelque chose chez toi m'intrigue.

« Quelque chose chez toi m'intrigue »... Si tu savais, ma pauvre ! Si tu savais ! Tout ce que j'ai pu endurer, tout ce j'ai pu faire ! Tout ce qui se cache derrière mes yeux brumeux, mes sourires amusés et mes airs tantôt narquois, tantôt mélancoliques !
L'euphémisme qu'elle venait de proférer provoqua chez lui une hilarité nerveuse. Franchement ! « Quelque chose » !
Il s'apprêtait à répondre à sa future Master, se retenant de pouffer à nouveau, quand il fut coupé par le dénommé Ryû de Thunder Light. L'envie de rire lui passa très vite. Pendant qu'il baragouinait, l'Ice Maker glissa un mot à Isalia, toujours accrochée à mon dos.


- S'il te plaît... Pourrais-tu... Rétracter tes griffes, je te prie...?

Il avait prononcé ces mots assez rapidement pour n'avoir manqué qu'une très courte partie du discours du supposé mage noir.

- ... Mais s'il n'y avait pas parmi eux au moins une personne avec laquelle la vie me paraîtrait parfaite, croyez-moi, je serais allé voir Groundswell-sama. Tiens, tant qu'on en parle, au vu de la défaite que le maître de Wave Stream vous a infligé, je pense qu'à votre place, je ne cracherais pas sur un Dragon Slayer ou tout autre mage voulant vous rejoindre...

Comment dire...?
En temps normal, Erial aurait ri d'un tel bagout. Cependant... Le fait que cela soit ce personnage-là qui sorte de telles paroles l'irritait. Envoyer sur les roses de la sorte la femme susceptible de vous donner asile. Sans déc*nner.
Mais pourquoi ne l'avez-vous pas déjà réexpédié à Oak, Icefield-sama...?
Bon, il est vrai ; le solitaire aurait tout à fait été capable de rétorquer la même chose voire pire à la Master de Fairy Tail à la place de Ryû.
Seulement, voilà : ce mec lui paraissait si antipathique qu'il n'avait aucunement envie de se mettre à sa place ! Il avait plus envie de le remettre à sa place, lui !
Erial crut que le ressortissant de Thunder Light se tournait vers lui, mais en réalité, c'était à Isalia qui s'adressait, celle-ci se situant légèrement en retrait par rapport au mage de glace.


- Comme la maitresse de ta guilde vient de l'annoncer, Thunder Light et Dark Dragon ont lié une alliance, et Celsius a renié le conseil. Je ne pouvais supporter que l'on fasse alliance avec de tels criminels... Et encore moins cautionner leurs intentions belliqueuses à l'encontre de ta guilde...

Le Tumultueux, comme on le surnommait, ne savait pas quel type de lien Ryû pouvait entretenir avec Isalia. Mais rien que cet élément-ci lui donna envie de l'emplâtrer sur-le-champ.
Soudain, il se rapprocha des deux amis, mais, cette fois-ci, bel et bien tourné vers le mage de glace. Des éclairs courraient dans l'air, près de son corps. Erial haussa un sourcil railleur. Alors, c'était donc ça, sa magie ? De la foudre.
Ouais.
Une magie aussi irritante que lui.


- Quant à toi, Alternost, que Thunder Light soit passé du mauvais coté est un fait, mais que tu tentes de te moquer de nous pour cette raison est inadmissible. Nous avons quitté ceux qui constituaient notre famille... Donc il serait très mal venu d'un solitaire de se moquer des membres d'une guilde.

Cette manière de prendre les gens de haut...
Erial n'entendit pas l'énième réplique qu'il balança à Icefield, mais il saisit quelques bribes... Et le ton employé.
Prenant une grande inspiration, le Tumultueux, braqua son esprit chaotique, fragile et nébuleux sur l'image du mage de foudre, de dos, face à Icefield. En quelques enjambées, il le rattrapa et posa une main... « Glaçante »... Sur son épaule.
Le sifflement lancinant du froid se fit entendre.


- Ecoute-moi bien, dit-il sans hausser le ton. Deux choses. Premièrement, qui es-tu pour décider de ce qui est admissible et de ce qui ne l'est pas ? De ce qui est mal venu et de ce qui est bienvenu ? Avec ta voix hautaine, tu penses nous être supérieur ? Ton petit jeu de pédant est à la fois ridicule et irritant.


Tout en gardant un contact glacial avec son interlocuteur, le solitaire pivota sur son bras et se retrouva face à lui.

- De plus. As-tu seulement remarqué l'insolence dont tu fais preuve ? Penses-tu réellement que tu as ne serait-ce qu'une chance qu'Icefield-sama t'accepte vu tout ce que tu lui mets impunément dans la gueule ? Grandis, nous n'avons pas à pâtir de tes humeurs massacrantes. Mais surtout, reste à ta place ! Tu crois être le seul à avoir vécu des événements difficiles ? Thunder Light ? De la rigolade si l'on compare ça à ce que j'ai pu vivre. Et pourtant, moi, je me contrôle. Alors, je le répète : reste... À... Ta... Place ! épilogua-t-il avec force.

Erial se rendit soudain compte de l'accès de colère auquel il venait de s'abandonner. Ça ne lui ressemblait franchement pas.
Il fit basculer sa tête en arrière, yeux fermés et déglutit avant de relâcher son emprise sur l'épaule de Ryû qui devait être si engourdie qu'on aurait pu lui faire un moignon sans qu'il ne sente rien. Ce gars venait de lui faire ressentir de la colère, chose vraiment rare. Il avait failli sortir de ses gonds.
Après avoir adressé un sourire à ce dernier, il plongea son regard gris qu'était le sien dans le bleu des yeux d'Isalia.


- Je l'ai fait. Et comme promis, je t'ai rejoint...

Isalia savait ce dont il parlait. Le sourire provocateur se mua en une expression mélancolique.

- J'espère que tu ne m'en veux pas trop... Mais aujourd'hui, je prends un nouveau départ, ici, à Fairy Tail, soupira-t-il.

Le Tumultueux marqua une pause et finit sa prise de parole par une réplique destinée à la dernière personne du quatuor principal de la scène.

- J'ai fait des choses horribles dans ma vie, Icefield-sama. Je suis ici pour me racheter. Néanmoins, je ne vous révélerai pas ces actes... Sauf si cela peut me garantir une place dans votre guilde.
[/color]

© Code de Anéa pour N-U



Dernière édition par Erial Alternost le Dim 3 Aoû 2014 - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Sam 26 Juil 2014 - 22:43


Je fus fière d’avoir une maître comme celle-ci. Jeune, mais sage, puissante et avisée. Elle parlait avec calme, et imposait le silence. Tous la respectaient. Clarté, aisance, elle faisait une maître exemplaire.
 
Ce qu'il se passe à Thunder Light est une chose dont j'aurais dû vous parler depuis longtemps. Cette guilde n'abrite plus désormais qu'un ramassis de mages noirs, indésirables.

Je n’étais pas au courant. En rencontrant Ryû, toute supposition que les mages de Thunder Light puissent être liée à une quelconque organisation maléfique avait été annihilé. Mais il serait faux de croire que je n’avais jamais eu cette idée en tête même quelques seconde… Maintenant que Yûki–Sempai évoquait cela, je me souvenais avoir une des doutes il y a bien longtemps … Yûki poursuivit, d’un ton menaçant. Aucun son ne venait troubler ses paroles.

▬ C'est Celsius qui vous envoie ? Votre maître est-il assez stupide pour croire que je resterais les bras croisés sans rien faire ? Est-ce qu'il a la moindre idée de la personne que je suis ? Je veux une preuve. Et ne croyez pas que vous pourrez me berner.
 
C’était vrai. Quelques secondes auparavant, j’aurais été prête à accueillir n’importe quel mage de Thunder Light. Mais la théorie de Yûki était juste. Elle avait réfléchi. C’était une maître mature. Et cela pouvait être vrai.
Jetant un coup d’œil entre Ryû et Yûki, j’essayais de cerner. Et si la personne que j’aimais le plus au monde avant Jude et ma guilde était venu pour nous espionner, et pire, nous détruire de l’intérieur en nous faisant gober une histoire émouvante pourvue d’un grand réalisme ? Seraient-ils prêts à nous tuer, pour la gloire de leur guilde tombée dans la clandestinité des Ténèbres ? Ryû me tuerait-il, sans la lumière de vie, d’amour que j’avais perçu ce soir-là à la clarté des lanternes ?
Elle se tourna alors vers la personne en qui j’avais eu le plus confiance quelques jours auparavant, tandis que rancœur et déception remontaient en moi peu à peu malgré mes efforts de concentration.
 
▬ Quant à toi... Je ne pressens aucune menace. Néanmoins, quelque chose chez toi m'intrigue.

Haha. Non. Maître Yûki, cet homme est un tueur. Il a tué le maître de la guilde noire Dark Dragon avec un des membres de cette guilde justement, cette personne avait requis son aide, il a donc pactisé avec les ténèbres et ne vaut pas mieux qu’eux. Je m’abstiens cependant, ma maturité de mage de rang S que je m’efforçais de retenir en moi prenant le dessus, et un élan de confiance pour Erial. Ou une intuition ?
 
▬ S'il te plaît... Pourrais-tu... Rétracter tes griffes, je te prie...?
 
Hah, oui. J’étais actuellement accrochée comme un rapace à ce garçon, mais ça n’avait pas d’importance particulière. Je me reconcentrais ailleurs, Erial ne méritait pas encore mon attention pour l’instant.
 
▬ ... Mais s'il n'y avait pas parmi eux au moins une personne avec laquelle la vie me paraîtrait parfaite, croyez-moi, je serais allé voir Groundswell-sama. Tiens, tant qu'on en parle, au vu de la défaite que le maître de Wave Stream vous a infligé, je pense qu'à votre place, je ne cracherais pas sur un Dragon Slayer ou tout autre mage voulant vous rejoindre...

Mon se remit à battre dangereusement, et je sentis mes joues s’empourprer. Il avait une classe, quelque chose de beau qui émanait de Ryû, et j’espérais que Yûki-sempai l’avait senti. Ce garçon était mon avenir. Je le détaillais, chacun des traits de sa peau, et j’étais tellement admirative devant ce garçon, j’éprouvais un tel désir de hurler mes sentiments que j’en eus les larmes aux yeux et un léger tremblement parcourut mon échine.
Il parlait bien … Il poursuivit :
 
▬ Comme la maitresse de ta guilde vient de l'annoncer, Thunder Light et Dark Dragon ont lié une alliance, et Celsius a renié le conseil. Je ne pouvais supporter que l'on fasse alliance avec de tels criminels... Et encore moins cautionner leurs intentions belliqueuses à l'encontre de ta guilde...

C’était à présent à moi qu’il s’adressait. Me redressant pour mieux lui parler, tentant de cacher mon moment d’émotion et de me concentrer sur ses paroles, je plantais mon regard dans le sien. L’imperceptible mouvement de ses cheveux, que son pouvoir faisait vibrer, ses yeux flamboyant, c’était bien plus que cela que j’aimais, qui m’avait séduite, c’était cette façon claire et posée de s’exprimer, avec des mots soutenus, des mots de gens intelligents, une diplomatie sans faille. Un peu comme le maître, avec mon d’assurance. Il était mal à l’aise de devoir parler en public devant des gens hostiles, mais il s’en tirait merveilleusement bien.
Celcius avait fait une alliance avec …. Le nouveau maître, et … Le nouveau maître ? Mais alors, l’ancien maître…
Minoru Takuma. Père de Jude Sakkaku, ça me tombait dessus comme une évidence à présent que j’étais calme et en présence de mon amant, qui m’éclaircissait les idées. Son Père et notre bourreau, notre tortionnaire. Sorti d’un passé révolu, je voyais à nouveau les caves, la magie noire, la douleur, encore la douleur, le sang, des vêtements, une peau lacérée maculée de sang…
Et son regard… Jude Sakkaku, tu m’avais sortie de l’obscurité… Vous aviez le même regard. Tendre, gentil, lumineux, humain. Voilà pourquoi j’avais aimé Jude, voilà pourquoi j’aimais Ryû. Ce regard …
 
Quant à toi, Alternost, que Thunder Light soit passé du mauvais côté est un fait, mais que tu tentes de te moquer de nous pour cette raison est inadmissible. Nous avons quitté ceux qui constituaient notre famille... Donc il serait très mal venu d'un solitaire de se moquer des membres d'une guilde.
 
Il regardait Alternost, et lui parlait avec des mots que j’aurais envie d’avoir. Il avait raison… Serais-je prête, dans la même situation que lui, à quitter ma guilde sans remord, en gardant la tête droite et les idées claires ?
Une infinie satisfaction me remplit alors. Erial remit à sa place, comme il le méritait…
Mais le gamin solitaire ingrat et hypocrite n’avait pas dit son dernier mot, et dédaigneux, il regarda d’un air mauvais celui que j’aimais, regard qui me déplut beaucoup, et s’adressa à lui d’un air froid. Il avait posé une main que j’avais envie d’enlever immédiatement, et ce sentiment remonta dans ma poitrine, douloureux, mutant, et terriblement mauvais…
 
▬ Écoute-moi bien. Deux choses. Premièrement, qui es-tu pour décider de ce qui est admissible et de ce qui ne l'est pas ? De ce qui est mal venu et de ce qui est bienvenu ? Avec ta voix hautaine, tu penses nous être supérieur ? Ton petit jeu de pédant est à la fois ridicule et irritant.
 
Ridicule ? Qui était ridicule ? C’était lui. Un solitaire, débraillé, se fichant un peu de ma guilde, de moi, de mon maître, hypocrite à en mourir, tueur accompli et s’en prenant à un homme bien plus sage et mature que lui.
J’avais envie de lui donner une belle paire de baffe, ce sentiment de colère face à ma trahison remontant en moi peu à peu …
 
De plus. As-tu seulement remarqué l'insolence dont tu fais preuve ? Penses-tu réellement que tu as ne serait-ce qu'une chance qu'Icefield-sama t'accepte vu tout ce que tu lui mets impunément dans la gueule ? Grandis, nous n'avons pas à pâtir de tes humeurs massacrantes. Mais surtout, reste à ta place ! Tu crois être le seul à avoir vécu des événements difficiles ? Thunder Light ? De la rigolade si l'on compare ça à ce que j'ai pu vivre. Et pourtant, moi, je me contrôle. Alors, je le répète : reste... À... Ta... Place !

L’insolence ? Aucune chance ? Lui aurait aucune chance dans quelques minutes, lorsque j’aurais fait comprendre à Icefield – Sempai toutes les raisons qui pourrait sans hésiter la pousser à recaler aussi sec Erial Alternost. Il serait envoyé au conseil, interrogé car il connaissait des informations de haute importance, jugé et condamné pour meurtre.
Est-ce vraiment ce que tu veux ? Le faire condamner, lui faire passer le reste de sa vie croupissant en prison ?
J’étais totalement perdue, ma colère m’aveuglant. Je tentais de respirer le plus régulièrement possible mais ça devenait de plus en plus difficile.
Il lui ordonnait de grandir, ce sale gamin immature ? On aurait dit un enfant capricieux se rebellant contre son grand-frère, son oncle ou son supérieur moral ou hiérarchique je ne savais pas bien, mais un sale gamin qui me répugnait de plus en plus.
Tuer un homme pour son intérêt personnel dans le but dans tuer un autre après était une chose difficile, je ne le reniais pas, mais quitter sa famille, ses amis, tout ce qui avait constitué une vie était à mes yeux bien plus compliqué. Erial avait tort. Sans aucun doute.
 
Il semblait avoir fini sa crise de gamin gâté, et se tourna vers moi en lâchant enfin un Ryû haineux. Je n’étais pas plus calmée que quelques minutes au pare avant.
 
Je l'ai fait. Et comme promis, je t'ai rejoint...

Je n’avais pas la force de l’écouter, juste une envie haineuse de lui faire mal. De lui faire comprendre que quoi qu’il dise, je lui en voulais, plus que tout, ma confiance trahie par ce sale garçon hypocrite.

J'espère que tu ne m'en veux pas trop... Mais aujourd'hui, je prends un nouveau départ, ici, à Fairy Tail…

C’était trop tard. Maintenant, me rejoindre ne suffisait plus, il me fallait des preuves, et du temps, beaucoup de temps pour digérer et perdre cette haine qui enserrait mon cœur. La confiance, elle, ne reviendrait pas. Jamais.
De toute façon, il n’était pas la première personne à qui je tenais à parler. Je voulais voir Ryû.
 
- J'ai fait des choses horribles dans ma vie, Icefield-sama. Je suis ici pour me racheter. Néanmoins, je ne vous révélerai pas ces actes... Sauf si cela peut me garantir une place dans votre guilde.
 
Il était bien plus insolent que Ryû en disant cela. Il se fichait du monde, à déclarer qu’il pourrait obtenir une place dans la guilde en étant franc. « Salut, je suis un meurtrier. Je peux intégrer cette guilde Maître ? »

Ryû !
 
Ignorant le garçon aux cheveux bleus, je me jetais dans les bras de Ryû. Me blottissant contre lui, oubliant tout soupçon envers sa guilde, je demeurais dans ses bras qui me réchauffaient avec douceur. Derrière son épaule je voyais le reste de la guilde, Sky, Azuki, Wilson, Pierrick, tous ces gens qui restaient muets, à réfléchir fort, à décider quelle attitude adopter. Moi, je choisi, dans la chaleur des bras de celui que j’aimais, de le croire, lui et sa guilde. Il ne pouvait pas mentir. Je le savais.

Tu as tellement bien parlé, aie-je murmuré imperceptiblement à son oreille.
 
Je l’ai enlacée, j’avais envie de l’embrasser, le serrer contre mon cœur pour ne plus jamais me séparer de lui. J’étais heureuse qu’il soit là, heureuse de pouvoir le revoir à nouveau, mais ces gens que j’avais détaillé juste avant étaient eux aussi, et j’avais besoin d’intimité pour profiter de la présence du garçon que je chérissais. J’allais donc en finir avec les dialogues qui devait arriver à un moment ou un autre et que j’avais repoussé dans un coin de mon esprit avec dédain, puis j’irais me promener comme à notre habitude avec Ryû, quelque part, loin de tout …
Je me suis tournée vers Erial, me décollant légèrement du brun, tout en laissant ma main dans la sienne, la serrant plus fort que nécessaire pour ne plus le perdre à nouveau.
 
▬ Erial … Tu es donc venu, malgré toutes ces vengeances que tu n’as pas pu t’abstenir d’accomplir …

Je lui ai souri d’un air vague et menaçant, plantant mes yeux bleus dans ses iris gris, avec un imperceptible hochement de tête hautain.
 
▬ Tu penses que ton statut de solitaire à la magie puissante et ancien de mes amis, aie-je poursuivi en accentuant sur le ancien, te permet de parler ainsi, sûr de toi, hypocrite et avec insolence à mon maître de guilde ? Et pire, d’insulte Ryû ?
 
J’ai eu un petit rire moqueur, et je me suis approchée du garçon aux cheveux bleus sans lâcher le brun.
 
▬ Reste... À... Ta... Place !  lui aie-je énoncé d’une voix claire dans une parfaite imitation de ses propos.
 
La caricature de ses paroles déclencha une vague de petits ricanements brefs et étouffés. Je l’ai menacé de mon index.

▬ Alors à partir de maintenant, tu appliques cela. Tu restes là où tu dois être, et tu n’insultes ni te moques de quiconque de cette guilde, ou proche de moi. Et …

Je lui ai murmuré de sorte que seul lui entende le début :
 
▬ Revenir en se repentant, comme une jolie fleur après une série de meurtre ne suffit pas… - puis, en haussant le ton –Tu vas devoir faire tes preuves. Si Yûki-Sempai t’accepte réellement dans ma guilde, car c’est à elle et elle seule que revient cette décision, tu te devras te battre à nos côtés, contre la nouvelle menace, et sera prêt à y laisser ta vie, en portant fièrement notre symbole. Tu ne pourras plus reculer.
 
Dans un souffle, pour finir, je lui ai adressé cette dernière chose :
 
▬ Ne te fais pas d’illusion, peut-être ne retrouvera-tu jamais ma confiance…

Je me suis tournée vers Ryû, en l’entraînant plus loin. La foule s’est écartée autour de nous. J’ai adressé un salut à mon maître. Elle prendrait sa décision pour tous ces gens, et pour lui.
Menant Ryû à l’étage, pour prendre sortir par la terrasse de l'autre côté et prendre l'air, un léger sourire aux lèvres, j’ai contemplé les gens du haut des marches que nous gravissions. C’était le début d’une nouvelle ère, d’une nouvelle guerre. Je commençais cette vie avec Ryû, laissant mon passé, sans haine, dossier bouclé dans une cave close. J’avais choisi cet avenir à ces côtés, au milieu de la magie avec laquelle j’avais grandi. Tous ces gens que je laissais en bas avaient façonné ma personne actuelle, y compris Jude. J’ignorais ce qu’il devenait, j’espérais avec force qu’il prendrait le bon chemin, comme moi.
Car on ne pourrait désormais plus jamais faire demi-tour.


[/color]

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 


Dernière édition par Isalia Whitestorm le Mer 27 Aoû 2014 - 12:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Dim 27 Juil 2014 - 21:20



 
Welcome to the Era of Darkness
Libre


Il y avait peu bruit à Fairy Tail. Tous les mages étaient silencieux. Parmi toutes les têtes se distinguaient le groupe de mage de la guilde déchue et celui qui semblait s'être paré du rôle de porte-parole ainsi qu'Alternost. Ces deux derniers se livraient à une joute verbale dans laquelle la reine des fées se trouvaient incluse malgré elle.

Celle-ci se tenait debout, fronçant un peu plus les sourcils à chaque nouvel argument craché par l'un ou par l'autre. Qu'est-ce qui lui avait échappé pour en arriver là ?

Icefield croisa les bras sur sa poitrine. Où se croyaient-ils tous ? S'ils voulaient se balancer les quatre vérités au visage, ce n'était certainement pas le moment, et encore moins en la présence du maître qui se retrouvait comme effacée alors qu'une bande de gamin était en pleine dispute parce qu'on leur avait confisquer un jouet. Le genre de dispute où tout le monde est fautif mais personne ne l'accepte. Malheureusement pour eux, Yûki gérait assez mal ce genre de situation.

La jeune femme leva un bras et créa une sphère lumineuse qu'elle fit exploser de façon sonore au dessus de nos gosses en dispute. Elle reprit alors, de son ton froid mais néanmoins plus dur.

- Je dirai que chacun d'entre vous devrait rester à sa place. Si vous en avez un tant soit peu la connaissance bien sûr, ce que ne semble pas être le cas.

Yûki contourna les mages de Thunder Light pour ouvrir les lourdes portes de la guilde et vint ensuite se replacer de façon à avoir tous les mages dans son champ de vision. Personne ne se disputait sous son nez à Fairy Tail, et ce n'était pas prêt de changer.

- La sortie est derrière vous. Les choses sont très simples : vous vous taisez, ou vous dégagez.

Elle s'adressa ensuite au porte-parole. Elle avait réussi à le cerner, et elle ne trouvait rien de plus pathétique que de chercher à l'humilier, elle qui était la seule à pouvoir dire si oui ou non ils pouvaient entrer dans sa guilde.

- C'est frustrant n'est-ce pas ? Être trahi de la sorte. Perdre ce à quoi on tenait énormément. Se retrouver face à un maître qui n'éprouve que de la méfiance, quoique peut-être un peu de pitié pour vous. Seulement, rien ne t'obligeait à te présenter devant moi. Tu croyais m'atteindre en reparlant de cette bagatelle ? Alors je crois que tu es mal renseigné en ce qui me concerne.
La porte de Grounsdwell n'est pas plus fermée que la mienne. Et devant un tel manque de respect, je ne te retiens pas. Je ne ressemble pas à Groundswell et encore moins à Celsius. Je ne tolérerai pas ce genre de comportement venant de toi ou de n'importe qui d'autre.


Yûki tourna ensuite la tête vers Alternost.

- C'est bien de vouloir défendre ses convictions, et je n'empêche personne ici de se disputer ou de se battre. Seulement, ce n'est ni le moment, ni en présence de la bonne personne.

Elle se retourna ensuite et d'un geste de la main, elle fit signe au porte-parole dont elle ne connaissait toujours pas le nom, et à Alternost de la suivre. Mais visiblement Isalia l'avait déjà devancée et Yûki dut réprimer une nouvelle salve de reproches.

- Isalia, arrête toi. Maintenant. Lui comme l'autre ne font pas pas partie de Fairy Tail. Je peux savoir où tu l'emmènes ?

Se décidant enfin à se tourner vers Isalia, Yûki fronça les sourcils. Elle lui fit signe à elle aussi et ne rajoutant pas un mot de plus, elle se dirigea vers la salle d'entrainement.

- Si vous avez des problèmes à régler, faites le dans les règles de l'art. Je veux voir ce que vous valez. Vous savez, on peut apprendre beaucoup sur quelqu'un en observant un combat. Je te propose donc d'être très attentive Isalia.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





   
   
   


« Search for freedom... »


Je parle et je pense en gold
Mais l'Autre parle et pense en darkgoldenrod

Revenir en haut Aller en bas

Ryû Kôki

avatar

Masculin Messages : 531
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : dans son hamac au bord du lac, un livre dans les mains

Feuille du Mage
Surnom: Red Lightning
Magie: Dragon Slayer de la Foudre
Points de Puissance:
966/1100  (966/1100)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Sam 2 Aoû 2014 - 16:15




J'étais encore en train de fixer Icefield lorsque une sensation de froid envahi mon épaule tandis qu'un sifflement se faisait entendre... Alternost venait de révéler sa magie et d'augmenter notre inimitié en tentant de me faire la leçon :
 

Ecoute-moi bien, dit-il d'une voix basse avant de poursuivre. Deux choses. Premièrement, qui es-tu pour décider de ce qui est admissible et de ce qui ne l'est pas ? De ce qui est mal venu et de ce qui est bienvenu ? Avec ta voix hautaine, tu penses nous être supérieur ? Ton petit jeu de pédant est à la fois ridicule et irritant.


Tout en gardant sa main sur mon épaule, le solitaire se déplaça de manière à me faire face.


De plus. As-tu seulement remarqué l'insolence dont tu fais preuve ? Penses-tu réellement que tu as ne serait-ce qu'une chance qu'Icefield-sama t'accepte vu tout ce que tu lui mets impunément dans la gueule ?Grandis, nous n'avons pas à pâtir de tes humeurs massacrantes. Mais surtout, reste à ta place ! Tu crois être le seul à avoir vécu des événements difficiles ? Thunder Light ? De la rigolade si l'on compare ça à ce que j'ai pu vivre. Et pourtant, moi, je me contrôle. Alors, je le répète : reste... À... Ta... Place ! Conclut-il dans une piètre tentative théâtrale.

 

Certes son discours était juste mais je ne lui ferai pas le plaisir de lui répondre. Ne serait-ce que par respect envers Icefield. Après tout, cette master était celle que je respectais le plus après Celsius. D'ailleurs elle se trouvait maintenant à la première place. Malgré son jeune âge, à peine deux à trois ans de plus que moi, elle avait déjà le respect de ses membres et avait à cœur les intérêts de sa guilde... Et même si mes mots devaient me faire perdre mes chances d'intégrer la guilde, mon respect lui resterait acquis.



Afin de chasser la sensation de froid dans mon épaule, j'invoquai de petits éclairs dans mes tissus musculaires de manière à les stimuler et à limiter l'engourdissement. Mais plus que les éclairs, c'est le fait qu'Isalia se soit ensuite jeter dans mes bras pour m'étreindre, qui me réchauffa le plus. et lorsque je l'entendis me murmurer à l'oreille que j'avais bien parlé, j'eu envie de l'embrasser, libéré de mes idées noires, et plus encore lorsqu'elle commença à s'en prendre à Alternost... J'aurais presque eu honte de la voir me défendre, mais entendre Erial se faire remettre à sa place était une belle musique...



Une fois qu'Isa eut remis Erial à sa place elle tenta de m'emmener plus loin malgré qu'Icefield-sama nous ait fait signe à Erial et moi de la suivre, mais la reine de fées nous arrêta en faisant exploser quelque chose en l'air. Puis elle nous adressa, à Erial et moi, chacun un discours :


- C'est frustrant n'est-ce pas ? Être trahi de la sorte. Perdre ce à quoi on tenait énormément. Se retrouver face à un maître qui n'éprouve que de la méfiance, quoique peut-être un peu de pitié pour vous. Seulement, rien ne t'obligeait à te présenter devant moi. Tu croyais m'atteindre en reparlant de cette bagatelle ? Alors je crois que tu es mal renseigné en ce qui me concerne. La porte de Grounsdwell n'est pas plus fermée que la mienne. Et devant un tel manque de respect, je ne te retiens pas. Je ne ressemble pas à Groundswell et encore moins à Celsius. Je ne tolérerai pas ce genre de comportement venant de toi ou de n'importe qui d'autre.



"Frustrant"... évidemment que la situation actuelle me frustrait... "Rien ne m'obligeait à me présenter devant Yûki Icefield ?" faux. Mon amour pour Isalia et mon envie de rester du bon coté de la force. Je me sentis mal de lui avoir balancé sa défaite au visage... C'était un coup bas. Quand à la partie avec Groundswell, c'était une bravade, un moyen de défense que j'avais construit à la hâte pour me protéger du rejet... m'enfin il était peut être trop tard.

Icefield nous guida ensuite jusqu'à une salle d'entrainement avant de nous dire :



- Si vous avez des problèmes à régler, faites le dans les règles de l'art. Je veux voir ce que vous valez. Vous savez, on peut apprendre beaucoup sur quelqu'un en observant un combat. Je te propose donc d'être très attentive Isalia.



Malgré tout ce qui venait d'arriver, l'idée de me battre ne me semblait pas du tout une bonne idée... mais bien que pas très chaud, je n'avais pas envie de m'attirer plus les foudres d'Icefield-sama. Aussi, j'étais allé me placer à une extrémité du gymnase, en position de garde. Les yeux fixés sur Erial, chassant de mon esprit toute les pensées parasites.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Dim 3 Aoû 2014 - 17:47



feat. Fairy Tail members & Ryû Kôki


Welcome to the Era of Darkness

Bitter, bitter, bitterness ~


"Il avait fait son deuil d’Isalia."








Icefield n’eut pas le temps de réagir la première. Isalia cria le nom de celui qui semblait manifestement être son bien-aimé et le serra dans ses bras.  Erial tiqua. La jeune femme pouvait facilement se trouver un petit ami… Et parmi tous les habitants de Fiore, il avait fallu  que ça tombe sur ce truc électrique et hautain.
Ca ne plaisait pas à l’Ice Maker.
Après quelques instants de câlineries niaises, la jeune femme s’en écarta légèrement et s’adressa au solitaire.


- Erial … Tu es donc venu, malgré toutes ces vengeances que tu n’as pas pu t’abstenir d’accomplir …

Un sourire tel que le Tumultueux n’avait jamais imaginé se graver sur la face de la magicienne étira  la commissure de ses lèvres. Une toute autre personne se tenait devant Erial. C’était une assez troublante expérience.
Oui, il était venu. Oui, il avait fait ce qu’il avait à faire. C’était une possibilité à envisager. Le rejet d’Isalia était une possibilité. Il s’y était secrètement préparé.
Il prit une grande inspiration.


- Tu penses que ton statut de solitaire à la magie puissante et ancien de mes amis te permet de parler ainsi, sûr de toi, hypocrite et avec insolence à mon maître de guilde ? Et pire, d’insulter Ryû ?

Alors c’était comme ça. Un « ancien » ami. Ha. Qu’elle aura duré longtemps cette amitié ! Après toute cette confiance mutuelle, cette compréhension qu’elle était censée avoir quant à la situation de l’Ice Maker... Où est-ce que c’était passé, hein ?
Et comme si c’était lui l’insolent. Ce n’était pas Erial qui avait envoyé Icefield sur les roses ! Non, non. C’était Ryû. Mais cette fille était complètement perdue. Aveuglée par son amour ridicule.
Erial ne la pensait pas si perfide. Il ne la pensait pas si prompte à se laisser emporter. Mais tant pis. Après tout, il n’était qu’un assassin. Le jeune homme pouvait encaisser.


Isalia s’approcha un peu plus et tenta une imitation de ses paroles. L’intéressé ne prêta pas attention aux réactions parmi les autres mages de la guilde. Ceci fait, la jeune femme, dont les dires étaient dans la plus grande disharmonie si on les comparait à son apparence, ordonna quelques mots, se donnant une autorité faussement crédible en pointant son interlocuteur de son index.

- Revenir en se repentant, comme une jolie fleur après une série de meurtre ne suffit pas…, murmura-t-elle. (Sa voix se fit plus forte). Tu vas devoir faire tes preuves. Si Yûki-Sempai t’accepte réellement dans ma guilde, car c’est à elle et elle seule que revient cette décision, tu te devras te battre à nos côtés, contre la nouvelle menace, et sera prêt à y laisser ta vie, en portant fièrement notre symbole. Tu ne pourras plus reculer. Ne te fais pas d’illusion, peut-être ne retrouvera-tu jamais ma confiance…

A vrai dire, chaque mot, malgré son expression qui restait de marbre, faisait l’effet à Erial d’un couteau dans le dos.
Jamais, ô grand jamais, ce jeune homme aux cheveux bleus n’avait osé imaginer Isalia Whitestorm ainsi. Sous la forme d’une vipère.
La personne ayant essuyé une trahison ? C’était lui et pas elle.
La seule personne à laquelle il tenait. Envolée. Une sensation de de vide intérieur l’assaillit. Enfin Erial s’était rendu compte de la situation. Si ce dernier se trouvait à ce moment-là à Fairy Tail, c’était à cause d’Isalia. Grâce à Isalia.
Cette fille qui avait été son fil conducteur l’abandonnait. Et voilà le Tumultueux qui se retrouvait seul. Sans personne pour s’inquiéter de lui.
L’équivalent d’un organe vital venait d’être arraché à ce jeune homme fratricide, laissant à la place une plaie béante, une hémorragie de l’âme.
Qu’est-ce qui le gardait encore de ressortir et d’accomplir des missions en tant que solitaire ? L’Ice Maker était perdu.
Oui… Quoi ? Qui ?

Lui. Lui et lui seul. Non, ce n’était pas Isalia. Ca n’avait jamais été Isalia. Oh, elle l’avait aidé, chose indéniable, mais même sans son aide, Erial était persuadé, ou du moins, tentait de se persuader qu’il aurait fini par chercher à se repentir.
Seul.
Voilà sa destinée. Des ennemis, des connaissances, pas d’amis. Soit le solitaire les détruisait, soit l’inverse se produisait.
Ce jour-ci, Isalia Whitestorm s’était jouée de lui. Sa naïveté avait causé sa perte. Dire qu’une telle fourberie se cachait derrière ces deux grands yeux bleus.
Ce ne fut pas de la colère. Mais une déception des plus froides qui le toucha une fois ces réflexions faites.
Certes, la jeune femme lui avait laissé une chance. Mais pouvait-elle seulement comprendre ? Ne valait-elle pas mieux que lui à déverser son venin, corrosif des esprits ? Non. Non…
Au final, chacun avait ses torts.
Chacun pensait avoir raison.
Il n’y aurait pas de fin heureuse pour Erial. Peut-être y en aurait-il une pour Isalia et son preux chevalier.
Tant mieux pour eux.


Ils s’éloignèrent, montant des escaliers, prenant de haut les gens. Qui pensaient-ils être ? Un couple donneur de leçon formé d’un ressortissant d’une guilde noire dénigrant en public la personne pouvant l’accueillir ; une jeune femme se targuant d’être mâture, incapable d’une quelconque empathie, traitant les autres comme des gamins alors qu’elle sortait à peine de l’adolescence, croyant encore que le monde était fait de guimauve rose et de licornes magiques. On aurait dit que, selon elle, le gris n’existait pas, la poursuite d’un idéal était la clé de tout, les Hommes pouvaient résister facilement à la tentation…
Dégoûtant. Ryû pensait être au-dessus de tout et suivait une Isalia  qui ne savait rien du Monde. Alors bienvenue. Je vous souhaite la bienvenue dans ce Monde. Un endroit merveilleux où tout n’est pas aussi beau que votre idylle. Installez-vous et surtout, appréciez le spectacle. Il promet d’être grandiose.
Un fracas magique fit soudain sursauter le jeune homme resté immobile et inexpressif jusque là. Ses iris gris reprirent vie, son regard était inchangé. Au final, cynisme, indifférence et ironie se mêlaient dans celui-ci. Rien du tumulte intérieur l’ayant ravagé n’était visible. Il avait fait son deuil d’Isalia.


- Je dirai que chacun d'entre vous devrait rester à sa place. Si vous en avez un tant soit peu la connaissance bien sûr, ce que ne semble pas être le cas.

Icefield reprit donc les commandes d’une main de fer. Elle vint se positionner devant les lourdes portes de l’auberge après les avoir ouvertes.

- La sortie est derrière vous. Les choses sont très simples : vous vous taisez, ou vous dégagez.

La menace avait le mérite d’être claire. Cela frustrait Erial mais… Soit. De toute façon, il n’avait plus grand-chose à dire à ces gens bien trop supérieurs à lui…
Les propos qui suivent furent adressés à Ryû.


- C'est frustrant n'est-ce pas ? Être trahi de la sorte. Perdre ce à quoi on tenait énormément. Se retrouver face à un maître qui n'éprouve que de la méfiance, quoique peut-être un peu de pitié pour vous. Seulement, rien ne t'obligeait à te présenter devant moi. Tu croyais m'atteindre en reparlant de cette bagatelle ? Alors je crois que tu es mal renseigné en ce qui me concerne.
La porte de Grounsdwell n'est pas plus fermée que la mienne. Et devant un tel manque de respect, je ne te retiens pas. Je ne ressemble pas à Groundswell et encore moins à Celsius. Je ne tolérerai pas ce genre de comportement venant de toi ou de n'importe qui d'autre.


Erial ne connaissait pas les tempéraments des autres maîtres de guilde. Juste leur réputation. Groundswell était apparemment un impulsif, Celsius un homme confiant et retors.
Mais il aurait parié que ces deux personnes auraient agi de la même manière.
Ce fut au tour de l’Ice Maker d’être visé par la Tsuki no Hime. Il se tourna vers elle, prenant un air des moins incorrects. Au diable sa fierté ! Cette tête bleutée voulait rejoindre Fairy Tail.


- C'est bien de vouloir défendre ses convictions, et je n'empêche personne ici de se disputer ou de se battre. Seulement, ce n'est ni le moment, ni en présence de la bonne personne.

Sa voix était sèche. Le Tumultueux n’avait pas été la victime d’un discours long et chargé de reproches contrairement au mage de foudre, cependant, l’avis d’Icefield quant à Erial devait être le même.
La Master leur intima d’un geste de la suivre, ce qu’ils firent une fois qu’Isalia eut elle aussi prit sa dose de réprimandes. Ils débouchèrent dans une salle d’entraînement.


- Si vous avez des problèmes à régler, faites le dans les règles de l'art. Je veux voir ce que vous valez. Vous savez, on peut apprendre beaucoup sur quelqu'un en observant un combat. Je te propose donc d'être très attentive Isalia, dit Icefield-sama.

Ryû alla se placer à une extrémité de la salle, Erial se plaça en face, le plus loin possible
Ce dernier toisa son adversaire quelques instants avant de s’adresser à lui et sa compagne.


- Pour être honnête je me fous de vous. Faites ce que vous voulez. C’est dommage, mais bon... De toute façon, je n’ai plus besoin d’Isalia pour avancer.

Le Tumultueux marqua une courte pause et prit la position nécessaire à la création de glace.

- C’est parti ! Bonne chance !ironisa-t-il.Ice Make : Floor !

Erial posa ses mains au sol, celui-ci se couvrit d’une épaisse couche de glace. Ce sort constituait une bonne base. L’Ice Maker pourrait remodeler la glace se situant sur le terrain pour attaquer Ryû par surprise. De plus, ses risques de chutes s’en trouvaient fortement augmentés.  
Après s’être créé deux lames de glaces sous ses bottes pour s’assurer une certaine mobilité et une stabilité sur sa propre glace, le solitaire lança un autre sort de base afin de jauger les capacités de son adversaire.


- Ice Make : Rifle !

Un grand nombre d’éclats de glace acérés se lancèrent à l’assaut de Ryû, à la manière d’un essaim de frelons.
Etant un mage de foudre, celui disposait d’une grande mobilité et pouvait se retrouver très facilement derrière lui. Voilà pourquoi Erial recula pour se coller au mur. Ainsi, son adversaire ne pourrait l’attaquer que de front.
L’Ice Maker n’allait pas lui faire de cadeaux. Il devait mériter sa place à Fairy Tail.


© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Jeu 7 Aoû 2014 - 9:41

Restais dans mon coin, au bar, je n'avais rien perdu des discutions, mais plusieurs chose me perturbèrent, la première était bien sur la relation de Erial et d'Isalia-sempaï, au début ils semblaient amis, oui, cette façon d'avoir était vers lui, de lui parler mais au file des dialogues je ne comprennais plus tellement, n'étaient ils plus des amis ? l'avaient ils un jour été ? Je soupirais, il faut dire qu'ils mettaient une sacré pagaille ici, sans compter Ryû-sama qui semblait lui aussi ne pas apprécier Erial. 
Yûki-sama remis un peu tout le monde à sa place, aussi bien Isalia-sempaï que Ryû-sama en passant par Erial

- Si vous avez des problèmes à régler, faites le dans les règles de l'art. Je veux voir ce que vous valez. Vous savez, on peut apprendre beaucoup sur quelqu'un en observant un combat. Je te propose donc d'être très attentive Isalia, dit Yûki-sama.

je m'étais glissé avec ceux qui allai observer ce combat, j’espérais de tout cœur qu'il n'aurait pas de blesser, qu'aucun des deux ne détruira le bâtiment... tant dis que les deux mage mage se positionnèrent l'un deux déclara :

- Pour être honnête je me fous de vous. Faites ce que vous voulez. C’est dommage, mais bon... De toute façon, je n’ai plus besoin d’Isalia pour avancer.


Je le fixais quelque instant ... que voulait il dire par "plus besoin d'Isalia pour avancer . " ? il se servait d'elle ? mon esprit resta en suspends quelque minutes .


-C’est parti ! Bonne chance !ironisa-t-il.Ice Make : Floor !

J'aurais pus hurler sur le coup si je n'avais pas profondément respirer, un maker ... dans toute ma petite carrière de mage je n'en n'avais pas encore croiser et ceci qui semblait être puissant allez être le premier que j'allais voir combattre, je les regardais, comme une petite fille émerveillé qui allait s'instruire en même temps que rêver.

- Ice Make : Rifle !


Un grand nombre d’éclats de glace acérés se lancèrent à l’assaut de Ryû-sama, à la manière d’un essaim de frelons. Erial se colla au mur  ... la tension était palpable

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Jeu 7 Aoû 2014 - 20:46

"Je ne suis rien, mon visage n'est que le voile du désespoir, criez autant que vous le voudrez, la vie est une chaine de souffrance !"

Un seul mot lui venait à l'esprit : Amusant. C'était le moins qu'il ne puisse dire. Voir les membres de Fairy Tail et de l'ancienne guilde officielle Thunder Lights se chamailler était un spectacle ravissant. Ils avaient l'air d'enfant se disputant le contrôle du bac à sable. Méprisant, rien de plus. Voila ce qu'était l'humanité, des êtres égoïstes et hypocrites. Elen connaissait bien les mensonges de Fairy Tail : Famille, amitié, camaraderie...
Tout cela n'était rien de plus qu'un enchaînement d'inepties, une traîné de mensonge. A cet instant précis, le maître de Fairy Tail, Yûki Icefield, refusé son aide au sans abris de Thunder Lights, aux êtres aveugles qui refusaient d'ouvrir les yeux face à la terreur que leur inspirait le monde. Mais ce n'était pas une hallucination, mais bien le monde réel, aussi sombre et terrible qu'il puisse paraître. Il l'avait compris dès le premier instant, il n'y a pas d'espoir dans ce monde. Il n'y a que déception, haine et colère. A quoi bon se voiler la face? "Le pouvoir de l'amitié"?" Que de sottises !  Seul un enfant candide penserait de la sorte, et pourtant, les membres de chaque guildes officielles croyaient à cette aberration. 
Lorsqu'Elen se dissimula au fond de la grande salle de Fairy Hills et qu'il observa silencieusement chaqu'un des membres de cette piteuse guilde, ce qu'il vit n'était pas des visages d'hommes et de femmes prêt à tout sacrifier pour leurs idéaux, mais bien des visages apeurés et piteux. Visages qui ne pouvaient inspirer rien d'autre que de la pitié. Comment voulez-vous protéger quoi que ce soit en étant si faible? C'est impossible. Et cette idée même de protection est une faiblesse. Dépendre de quelqu'un nous transforme en rien d'autre qu'une vulgaire brindille, qui s'envolerait à la moindre bourrasque, il suffit que notre adversaire nous arrache ce bien, pour que l'on se retrouve sans défense, terrifié à l'idée de comprendre que nous avons échoué. Que notre bien le plus précieux a disparut à jamais, que toute notre existence a été mené dans le seul but de voir cet instant arrivée.
La force imaginaire des guildes officielles n'est rien de plus qu'un rêve, un rêve pitoyable et naïf, un rêve qui se change au fil des années en fardeaux et en souffrance. Il n'y a rien que l'on ne puisse faire pour protéger ceux que l'on aime, si ce n'est pas un homme, ce sera la maladie ou la vieillesse, et s’apitoyer sur son sort n'y fera rien. Voila la triste vérité du monde et de l'univers tout entier. Cette vérité, que chaque hommes et femmes se refusent d'admettre, alors qu'elle leur tend les bras à longueur de journée. Il n'y a rien que l'on ne puisse faire. La réalité nous rattrape toujours, qu'on le veuille ou non.

Il était adossé contre un pilier, telle un spectre enroulé dans sa longue cape noire, il avait pris soin de dissimuler son masque blanc, masque qui était devenu bien trop "populaire" dans le royaume de Fiore, son identité, ce masque, était presque connus de tous. Lastblow pesta intérieurement, ces stupides rumeurs se propagent aussi vite que la peste. Et il pouvait difficilement garder un contrôle sur cette plaie. Sur ce fl"au inventé par les hommes, qui consistait à diffamer et révéler au grand jour chaque secret d'une personne. Il n'épargnait aucun aspect de la vie de sa victime, tout était dévoilé sans scrupule, sans compassion, sans pardon. Il n'y a rien de plus vil et corrompu que l'humanité. Mais ceci, ils ne l'accepteront jamais.

La discussion entre Erial Alternost et le garçon aux cheveux bruns, exilé de Thunder Light et qui visiblement avait pour nom Ryu, s'envenimait, attisé par la colère d'Icefield. Qui soufflait inlassablement sur les braises, tentant tant bien que mal de ranimer la flamme de la colère. A force d'essayer, elle finira par parvenir à son but, la détermination mêlait à la méfiance qui rayonnait sur son visage ne laissait aucun doute sur le sujet. Rien de plus facile, en voyant l'amour que ce portait ces deux jeunes garçons, il n'avait pas besoin de bien connaître leur relation pour deviner qu'un conflit ne tarderait pas à éclater. 
Cette attraction lui était plutôt bénéfique, puisqu'elle attirait l'attention de la totalité des membres de la guilde. Seul un garçon aux cheveux noirs comme la nuit ne semblait pas y prêter attention, perdue dans ses pensées sans doute, Elen n'y prit pas plus attention et passa sous silence cet incident, si ce combat ne l'intéressait pas, grand bien lui fasse ! 

Une jeune femme s'avança et s'interposa entre les deux jeunes hommes. Il était bien trop éloigné pour entendre leur discussion. Ce qui lui attira l'attention chez cette personne n'était pas plus son audace que son regard désespéré, non, une autre sensation venait le perturber. Un sentiment de mal à l'aise, de déjà-vue. Comme si son chemin avait croisé celui de cette femme auparavant, mais il ne pouvait pas se rappeler ni où ni comment. Et cela fit naître en lui un sentiment de frustration, qui ne fit qu'augmenter au fil du temps. Pourquoi son visage lui évoquait-il des souvenirs? Lui avait-elle causé des problèmes? Non, il n'aurait pas pu être gêné par une personne aussi fragile. Cela lui semblait impossible, invraisemblable, complètement loufoque.
Quoi qu'il en soit, tandis qu'il se torturait l'esprit pour arracher les souvenirs de cette personne du tréfonds de sa mémoire, la discussion s'enflamma et il semblait qu'Erial n'allait pas tarder à briser la ligne et à faire le premier pas. Il n'attendait rien de moins de lui. Ce garçon, aussi borné soit-il, ne pouvait pas nier tout ce qu'il avait accomplis. Il s'était engager sur une voie sombre, et personne ne sort de ce chemin sans s’égarer dans la foret. Il allait finir par retomber dans une abîme sans fond, où il ne subsiste plus que haine et désespoir. Il viendra grossir les rangs des émissaire et prendre sa place parmi les pions.
Il profita de cette échauffourée pour s'avancer, et ainsi pouvoir saisir quelque bribe de leur discussion, car après tout, il devait l'admettre. Il était intrigué par ce qu'ils pouvaient se cracher à la figure de l'un et de l'autre. Il s'approcha à temps pour entendre Yûki leur dire :

- Si vous avez des problèmes à régler, faites le dans les règles de l'art. Je veux voir ce que vous valez. Vous savez, on peut apprendre beaucoup sur quelqu'un en observant un combat. Je te propose donc d'être très attentive Isalia.

"Voir ce que vous valez?" Elen eut dû mal à réprimer un rire rauque. Qu'elle amusant façon de se débarrasser de deux gêneurs. Elle avait beau dire ce qu'elle voulait, elle ne pouvait pas cacher que cette intrusion l'avait contrarié. Elle n'appréciait pas vraiment la visite inattendue de ces deux inconnus.
La jeune femme s'appelait donc Isalia? Elen prit un air sombre, ce nom ne l'aidait pas plus. Il ne lui disait rien non plus. Mais qui était-elle? Ce sentiment le rongeait de plus en plus. Il prit une bouffée d'inspiration silencieuse pour reprendre son calme. Il n'avait pas de temps à perdre avec de futiles souvenirs. Il s'occuperait de cette affaire plus tard, quand il aura le temps de s'en soucier à nouveau.

Tandis que ce Ryu restait immobile, Erial lança avec colère et véhémence :

Pour être honnête je me fous de vous. Faites ce que vous voulez. C’est dommage, mais bon... De toute façon, je n’ai plus besoin d’Isalia pour avancer.


Elen ne put réprimer un sourire. C'était ce qu'il voulait entendre. Erial ne pouvait cacher sa colère, son désespoir. Il a arpenté des chemins bien sombre, et ce genre de voyage laisse une marque indélébile au plus profond de notre âme. Il pouvait y mettre toute la volonté du monde il ne changera pas. Rien ni personne n'effacera cette marque. Ce souvenir de ce voyage dans les profondeurs les plus sombres de l'eprit humain. C'était un fardeau qu'il devra porter toute sa vie durant.


Le ton s’accéléra et le duel éclata sans plus de sommassions. Erial lança son attaque sans attendre de réaction de son adversaire, il l'attaqua sauvagement et violemment. Le parquet entre les deux hommes se figea dans la glace. Il cherchait à réduire les mouvements de son adversaire, ce n'était pas stupide, mais sans pouvoir évaluer les facultés de cet étrange "Ryu", il ne pouvait pas dire précisément l'effet que cette action aura sur lui. Quoi qu'il en soit, Erial ne lui laissa pas le temps de contre attaquer. Il enchaîna presque aussitôt avec une nouvelle attaque : Ice make, Riflle. Bloquer les mouvements de son adversaire et l'attaquer à distance, c'était une mesure sûr d'évaluer le potentiel de son adversaire. Attirer l'attention pour ensuite le forcer à réagir sans s'exposer au danger d'une contre-attaque. Son combat contre Alternost avait été bénéfique pour le mage solitaire. Il fallait avouer qu'Erial avait aussi perdu sa diversité de sort, sans pouvoir copier ceux des autres mages, il était maintenant réduit à utiliser des sorts de glace, ce qui ne mettait à sa disposition qu'un choix réduit de possibilités. 

C'était le moment qu'il attendait, le moment où il devait sortir des ombres et passer à l'action, le moment idéal où les deux hommes seraient dos au mur, piégé entre leur colère et leur haine. C'est à cet instant que les hommes sont le plus influençable . Il allait rallier Erial ainsi que les mebres dissidents de Thunder Light à sa cause, et cette tentative désespéré de rejoindre une guilde officielle était le moment rêvé. Quand à Icefield, il savait qu'elle ne le laisserait pas faire, elle retournera sûrement sa veste  dès qu'il fera son apparition. Mais il était confiant. Et son illusion ne risquait rien, même si les membres de Fairy Tail parvenait à en venir à bout, il voulait seulement rallier ces pauvres êtres naïfs à la réalité. Il n'était pas là pour porter un coup à Fairy Tail. S'il avait souhaitait anéantir cette guilde, il n'aurait pas envoyer une illusion à sa place. Il serait venu en personne.  

Il s'avança entre les deux hommes, interrompant ainsi le combat, il utilisait sa magie pour léviter à quelques mètres du sol, il évitait ainsi de perdre l'équilibre sur ce sol gelé. Il avait pris soin de n'effleurer que légèrement le tapis de glace, de telle sorte que l'on croit qu'il glissait lentement sur cette surface bleutée. Sans prêter attention à la mine surprise qui s'empara de l'assemblée. Il leva les mains vers la capuche de son manteau et il la rabattit en arrière. Dévoilant son visage masqué à la vue de tous. Un sentiment de stupeur envahit immédiatement la pièce. Et une lourde aura de malaise pris place au sein de la guilde de Fairy Tail. 

Amusé et convaincu par la réaction qu'il avait causé, Elen prit doucement la parole d'une voix douce et aussi froide que l'hiver :

-Vous n'avez pas besoin de vous battre en ce lieu. Il marqua une pause et laissa sa phrase en suspens. Je me présente, Elen lastblow, mais je suppose que la plupart d'entre vous l'aviez déjà supposé. Si vous souhaitez connaître la raison de ma venue, je vais vous la dire. Je suis ici pour faire ce que votre chef, Icefield, n'a pas le courage de faire. Rallier à sa guilde les membres exilés de Thunder Light ainsi que ce jeune solitaire que j'ai déjà eu la chance de connaître. Il accentua la fin de sa phrase tout en y ajoutant un sourire malsain en direction d'Erial.

Il observa l'assemblée, dans laquelle se mêlait un sentiment d'incompréhension suivit de colère. Ils étaient tous prêt à lui bondir dessus. Il laissa échapper un soupir las. Beaucoup n'avait pas dû remarquer son illusion, et ils devaient croire qu'il avait fait le voyage jusqu’à leur guilde en personne. Il se tourna vers les membres de la guilde officielle avec un regard méprisant : 

-Ne prenez pas la peine de vous battre contre moi, je ne suis qu'une illusion. De plus, je n'ai pas de temps à perdre avec les sous-fifres de votre espèce. 

Il se tourna vers l'ex-membre de Thunder Light, Ryu, et il lui annonça solennellement  :

-Rejoignez ma guilde, et vengez-vous de cette guilde qui n'a pas voulu de vous malgré la "tragédie" qui a brisé votre ancienne guilde. Il ne put s'empêcher d'utiliser un ton sarcastique lorsqu’il lui fit cette déclaration.  Je sais que vous pensez que les guildes noires sont exécrables, mais essayez de réfléchir un instant. Pensez-vous vraiment que les guildes officielles valent mieux que nous? Ou bien sont-elles plus hypocrites? La réponse se trouve au fond de votre âme, même si vous refusez de l'accepter. Il n'y a pas de différence fondamentale entre une guilde officielle et une guilde noire. Les guildes officielles se comportent entre elles comme les guildes noires. Elles sont indépendantes, rivales, presque adversaires. Elles soupçonnent les membres qui ne sont pas de leur guilde et ne leur font que rarement confiance. C'est donc ce genre de guilde que vous souhaitez rejoindre? Une fausse guilde, qui ment du matin au soir, qui dissimule ses intentions, qui cache la vérité même à ses propres membres !

Ce discours flamboyant et émouvant devrait suffire à remettre en question l'idée même d'une guilde dans ce petit groupe de Thunder Light. Qu'ils le veuillent ou non, il y avait une part de vérité dans ce qu'il venait de leur dire. Il se tourna ensuite vers Erial et il lui dit avec un sourire narquois :

-Quand à toi, tu n'as plus vraiment le choix n'est-ce pas? Ce n'est pas une question, puisque tu connais toi même la réponse. Tu ne peux pas fuir ton passé, pas plus qu'oublier ou renier toutes tes actions. Il le laissa assimiler ce qu'il venait de lui révéler avant de poursuivre. Tu es un tueur Erial, un tueur qui n'en est plus à son premier meurtre. Tu tues de sang froid, sans regret, sans arrière pensée. Crois-tu vraiment qu'Icefield puisse accueillir un membre tel que toi? Alons Alternost ! Réveille toi ! Cesse de faire des rêves éveiller ! Tu ne dois pas chercher le pardon, pas plus que la rédemption. Suis moi et tu auras tout ce que tu souhaite. Reste, et tu ne rencontreras sur ton chemin que solitude et désolation. Tu seras rejeté par toutes les guildes. Les villes refuseront d'ouvrir leur porte pour toi, tu seras en dessous du mage solitaire, tu ne seras plus qu'une vulgaire mage criminel.

Elen Lastblow attendit leur réponse. Ils étaient acculés, face à la triste vérité. Que leur restait-il maintenant? Ils ne pouvait plus fuir la vérité. Ils sont condamné à l'accepter et à la surmonté. Et la seule option qui leur reste, c'est de rejoindre les rangs des guildes noires. Accepté leur sort et faire face. Et enfin, prendre une terrible revanche sur ce monde injuste qui leur a tout pris.
Revenir en haut Aller en bas

Yûki H. Icefield

avatar

Féminin Messages : 108
Date d'inscription : 01/04/2013

Feuille du Mage
Surnom: Tsuki no Hime
Magie: Solar Magic
Points de Puissance:
875/2000  (875/2000)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mar 26 Aoû 2014 - 17:32



 
Welcome to the Era of Darkness
Libre


Yûki avait balayé du regard l'ensemble de la salle d'entraînement lorsqu'elle en avait poussé les portes. Elle espérait qu'il n'y aurait pas de dégâts trop importants et que la salle résisterait aux différentes attaques mais c'était bien sans compter sur un éléments qui venait toujours perturber ses plans. Et cet élément pertubateur là, bien qu'irréel, était beaucoup trop important pour être simplement ignoré.

La reine des fées observait les premiers attaques avec attention. Alternost s'était montré actif dès les premiers sorts ainsi Yûki avait préféré se concentrer sur son style de combat plutôt que sur ses mots. Mais le combat avait vite été interrompu par une personne indésirable, du genre de ce qu'était devenu les mages restés avec Celcius au yeux de Yûki.

- Lastblow...

Elle ne le connaissait pas, seulement de nom comme la plupart des mages noirs. Elle s'était tenu à distance de ce type de mages toute sa vie, jusqu'à ce qu'elle accède au rang de maître. Alors elle n'avait plus pu les ignorer, elle avait retenu des noms sans creuser plus profondément. Ainsi, elle rencontrait Lastblow pour la première fois.

Ironique n'est-ce pas ? Elle qui avait appris à être impartiale et ne juger personne, elle n'avait pas pu s'empêcher de froncer les sourcils, parcourue d'un sentiment de dégoût, de colère peut-être également. Elle ne savait que trop bien pourquoi elle ressentait ça. Un ennemi. Le discours de Lastblow acheva de renforcer le sentiment naissant qui habitait notre master.

Elle s'avança. Son sentiment était partagé, l'ambiance de toute la guilde devenait bien plus désagréable. Les mages s'agitaient, tous n'avaient pas encore compris. Une illusion, une banale illusion qui était venue la provoquer, tenter de rallier des mages à sa cause, les corrompre. Elle était obligée de s'interposer, de parler.

Yûki s'avança un peu plus, de façon à être devant tous les mages présents. Elle devait choisir ses mots. Son regard se posa sur Alternost, son rival et les autres mages qui étaient avec lui. En fin de compte, elle allait devoir se décider. Quoi qu'elle dise, ou elle les acceptait ou elle les rejetait. Et tout compte fait, elle ne pouvait pas se le permettre, parce qu'ils étaient venus vers elle.

Elle s'apprêtait à répondre à Lastblow mais se ravisa lorsqu'il s'adressa à l'Ice Maker que son oeil de glace fixa avec insistance. Elle avait enfin compris ce qui la perturbait, ce qui l'intriguait. Une personne qui a tué... Il n'était pas le seul dans la salle.

Yûki soupira. Elle n'avait plus le choix. Elle dressa devant elle un mur lumineux. Pour le coup, elle devait jouer son rôle de maître, rôle que les différents évènements la poussaient à l'accepter.

- Je ne peux pas accueillir de tueurs. Mais je peux accueillir ceux qui veulent résister et rester dans la lumière. Il y a une différence fondamentale entre les guildes légales et les guildes noires. Un principe des plus machinéens mais vrai. Et personne ne pourra le nier, mise à part les personnes dans ton genre, les vermines qui se prennent pour des illuminés. Regarde bien Lastblow, et retiens bien une chose. Je n'ai pas la stupidité de retourner ma veste comme Celcius, de trahir le monde. Mais je sais une chose. Tous ces mages derrière ce mur... Tous... Ils font partie de Fairy Tail, et ils se battront.

Revenir en haut Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mer 27 Aoû 2014 - 12:15


J'ai regardé le débat entre les deux maîtres avec un sourire ironique. Ça ne menait à rien. Plus rien ne menait à quelque chose. Telle était, la définition du chaos.
Chaos était ce combat, entre un être aimé et un être connu. Chaotique, stupide. On se battait entre nous alors qu'il aurait fallu combattre un ennemi qui n'avait jamais été aussi proche de nous provoquer.
Chaos était les protecteurs de la magie, leur uniformes de couleur zinzolin, couleur pour se donner de la dignité et de l'importance, ridicule, si ridicule, tétanisés par les événements, la médiocre gérontocratie qui restait à sa place, jeunesse perdue, se croyant saufs, en hauteur dans leur tour à Era, alors que l'ennemi d'en bas les provoquait.
Il provoquait déjà. Il nous provoquait, partout, son souffle était là, au milieu de nous, il semait l'incompréhension, la révolte, le chaos, encore, toujours. Son ombre vivait en nous, se nourrissait de nos sentiments contraires, grandissait dans notre souffle et dans notre haleine, dans chacune des pores de la peau, et avec une azaphie dans la voix il murmurait à quel point les Ténèbres étaient belles.
Nous toisant de haut, l'ersatz de Lastblow nous regardait, cheveux immaculés et regard pourpre, vantant sa guilde tel un marchand ayant inventé un tout nouveau produit un jour de foire, il nous proposait, de sa voix de miel aigre, de choisir notre camp. Il nous invitait, nous scrutait avec finesse, et nous brouillait l'âme. Ses paroles, fausses pour des mages de lumières, sonnaient différemment. Elles laissaient un goût étrange dans la bouche. Un goût poisseux, métallique, mais pas désagréable.
Et les Ténèbres étaient là. Noircissant nos âmes au fusain, nous ne voyons plus rien qu'elles.
Pantins de nos propres esprits, incapable de comprendre, elles prenaient possession de nous. Une couleur noire, se mouvant doucement, fascinante, hypnotisante, remplissait nos têtes. Notre envie de nous battre n'était que velléité.

▬ Lastblow...

Silence.
Rien que le silence. Le silence au milieu d'un puits noir. Et les hommes qui baissent la tête. Ils n'ont rien d'autre à faire.

La nuit descend comme un agenouillement
Et ceux qui vont mourir demain s'agenouillent
Humblement
La nuit descend sans sourire
Ombre des temps qui précède et poursuit l'avenir


La lumière renaît de l'ombre, l'ombre renaît de la lumière. Ainsi le temps poursuivra son cours. Seul avenir pour les vivants. Les mortels.
Un mur se dressa devant nous. Les hommes relèvent la tête, avec dignité.
Ils vont se battre. Notre maître, avec fierté, venait de créer notre salut.

▬ Je ne peux pas accueillir de tueurs. Mais je peux accueillir ceux qui veulent résister et rester dans la lumière. Il y a une différence fondamentale entre les guildes légales et les guildes noires. Un principe des plus machinéens mais vrai. Et personne ne pourra le nier, mise à part les personnes dans ton genre, les vermines qui se prennent pour des illuminés. Regarde bien Lastblow, et retiens bien une chose. Je n'ai pas la stupidité de retourner ma veste comme Celcius, de trahir le monde. Mais je sais une chose. Tous ces mages derrière ce mur... Tous... Ils font partie de Fairy Tail, et ils se battront.

La lumière renaît. Qu'elle était belle... ! Que feras- tu Lastblow ? Enverras-tu ton armées ? Il devrait savoir que c'était le moment ou jamais pour agir, mais nous étions prêts...
Le futur était prévisible. A chaque époques, l'ère des Ténèbres et le la lumière se succédait. Il ne restait plus qu'à écrire le dénouement. Et c'était nous qui l'écrirons. Avec fierté et dignité. Quel que soit notre soutient. Quel que soit notre passé. L'avenir ne nous attendrait pas.
Il allait falloir le suivre...

▬ Nous nous battrons Yûki !

J'attendais qu'on suive mon exemple. Balayant la foule de mage, de compagnons, j'ai ajouté, une main sur le coeur, avec fierté :

▬ Nous sommes des mages de Fairy Tail !
HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mer 10 Sep 2014 - 16:13

Ma fascination fus stopper net, un homme au masque blanc c'était avancer, il avait stopper le combat, quel abrutie, moi qui voulais voir un combat avec un makeur, je soupirais, ce n'était pas demain la veille que j'aurais a nouveau l'opportunité, tant pis ...

- Lastblow..

Après le discours du dit "Elen" qui inciter grandement les mage de Thunder Light et Erial à le rejoindre dans sa guilde, pfff si on pouvais appeler ça une guilde, tuer des gens n'est pas un travaille c'est une façons de salir sa pierre, ternir son éclat, c'est trahir les gens qui nous on aimer en retirant la vie, c'est déshonorer le maître qui nous a appris la magie ...

Yûki-sama avait dresser un mur de lumière, quelle brillance, oui, nous sommes avant tout Fairy Tail


- Je ne peux pas accueillir de tueurs. Mais je peux accueillir ceux qui veulent résister et rester dans la lumière. Il y a une différence fondamentale entre les guildes légales et les guildes noires. Un principe des plus machinéens mais vrai. Et personne ne pourra le nier, mise à part les personnes dans ton genre, les vermines qui se prennent pour des illuminés. Regarde bien Lastblow, et retiens bien une chose. Je n'ai pas la stupidité de retourner ma veste comme Celcius, de trahir le monde. Mais je sais une chose. Tous ces mages derrière ce mur... Tous... Ils font partie de Fairy Tail, et ils se battront.

Oui,Oui,OUI, nous somme fairy tail nous allons nous battre, nous ne détruirons pas seule cette .... ce rassemblement de malfaiteur qu’abrite le dragon , j'allais m'exprimer quand une voix qui m'étais familliaire me coupa :


▬ Nous nous battrons Yûki !


Isalia-sempaï, elle aussi se battera, oui pour Fairy Tail, pour notre guilde, pour nos amis, pour nous, pour notre deuxième famille.




▬ Nous sommes des mages de Fairy Tail !


Je me lança alors, je n'étais peut être qu'une apprentie mais une mage, les mot du sama et de ma sempaï m'avaient redonné du courage et de la force alors, je m'étais à mon tour avançait en j'avais déclarer


-Oui, nous somme Fairy Tail, nous ne devons pas abandonner, nous sommes des amis, nous sommes une famille, nous lutterons ensemble

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Ryû Kôki

avatar

Masculin Messages : 531
Date d'inscription : 01/04/2013
Localisation : dans son hamac au bord du lac, un livre dans les mains

Feuille du Mage
Surnom: Red Lightning
Magie: Dragon Slayer de la Foudre
Points de Puissance:
966/1100  (966/1100)


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mer 17 Sep 2014 - 20:13

Alternost était malin, geler le sol et s'approcher du mur pour gêner mes offensives était une bonne idée. De même, utilisant sa magie de modélisation, il projeta dans ma direction de nombreux éclats de glace. Ce tir de barrage, combiné à sa technique de limitation de mobilité aurait fait quelques dommages si je ne m'étais pas empressé de bondir en m'aidant de la "Rairyu no Kenkaku". Profitant de l'impulsion pour m'approcher de mon adversaire, je pris dans le même temps une grande inspiration, que je liberai ensuite sous la forme d'une cascade d'éclairs :




-Rairyû no Hôko !


N'attendant pas qu'Alternost réplique, je lançai à son encontre des sphères de foudre :


-Rairyu no Sukeru !


Un instant plus tard, je me "posai" à une certaine distance de lui, voyant un Erial indemne ou presque-difficile à evaluer de là ou je me trouvais- ecarquiller les yeux, fixant de ces derniers une silhouette avec de courts cheveux blancs. Devant la réaction de la foule, je plissai le front, irrité de ne pas reconnaitre ce mage noir... Jusqu'à ce qu'il me regarde, tentant de nous embrigader, Erial, mes anciens camarades de Thunder et moi-même. Le masque blanc et le ton qu'il employa éclairèrent ma lanterne j'avais devant moi Elen Lastblow, maitre de Dark Dragon depuis qu'il avait vaincu et semblerait-il tué Minoru Takuma, l'ancien maitre de sa guilde. Laissant chacun s'épancher dans son discours, je m'étais approché des membres de Fairy Tail, clamant ma nouvelle allégeance en prenant la pose emblèmatique de la guilde, pouce et index dressés vers le ciel, glissant mon autre main dans celle d'Isalia.


-Désolé Lastblow, tu es venu dans la mauvaise guilde, Tu ne trouveras personne pour rejoindre tes partisans ici.

HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Dim 21 Sep 2014 - 18:43



feat. Fairy Tail members & Ryû Kôki


Welcome to the Era of Darkness…

Rallying


"Ainsi été tombé le verdict."








Au lieu de tenter une esquive, l'adversaire exécuta une manœuvre des plus... Surprenantes. Nimbé de son élément, le Dragon Slayer fonça sur Erial, visiblement sans éprouver une quelconque gêne quant à son Rifle. Le jeune homme était bien chanceux, et le voilà qui s'apprêtait à enchaîner sur un autre sort foudroyant, défiant le pronostic de venue au corps-à-corps qu'avait établi le solitaire. Ryû inspira profondément, laissant deviner qu'une attaque de souffle allait suivre. L'amant d'Isalia allait se retrouver repoussé par son propre sort, ainsi, Erial n'avait qu'à se déporter sur le côté afin d'éviter tout dégât. Cependant, il se rendit vite compte qu'il n'avait pas le temps d'éviter l'attaque, c'est pourquoi l'arcane défensif vint se matérialiser tout naturellement, tel un bouclier vengeur.
Vengeur ?

L'adjectif était juste. Ice Make : Mirror. Une surface réfléchissante  renvoyant toute offensive immatérielle à son envoyeur. Ainsi, les éclairs de Kôki étaient de bons clients.
Le Tumultueux plongea, laissant le hurlement draconique rebondir sur le miroir avec force. L'Ice Maker crut à l'éclatement de celui-ci. Mais il n'en fut rien. La construction tint et redirigea l'électricité sur son maître. Néanmoins, Alternost fut surpris pas les multiples sphères qui explosèrent crûment sur le sol gelé, à l'endroit où il se trouvait quelques instants plus tôt, projetant des éclats de glace dans sa direction. Le jeune homme à la singulière chevelure en fut blessé, et des traits rougeoyants se dessinèrent sur sa peau. Au final, son propre sort (qu'il s'empressa de renouveler) s'était plus ou moins retourné contre lui. Mais ce n'était que des écorchures bénignes. Tant mieux. Ryû semblait légèrement plus faible que lui, le souffle de foudre ayant rebondi sur sa construction.
Adversaire jaugé.
Bientôt, l'aspirant à Fairy Tail éliminerait son adversaire. Place à son sort préféré !


- Ice Make : Gey...

Un sourcil bleuté s'arqua devant l'étrange expression qu'arboraient la majorité des spectateurs.
Mais il en vit la source assez rapidement. Une silhouette éthérée entra dans le champ de vision d'Erial. Coiffée de neige, portant un masque. Elle semblait ne faire qu'effleurer la patinoire en laquelle s'était changé le champ de bataille, presque immatérielle.
On pouvait noter une augmentation des rythmes cardiaque et respiratoire du Tumultueux, au fur et à mesure qu'il devinait qui était la chose.
Peu de choix s'offraient à lui. Peu de gens portaient ainsi l'objet dissimulateur de visage. Peu de gens avaient une si atypique couleur de cheveux. Peu de gens étaient capable d'entrer à Fairy Tail sous la forme de projection astrale.
Elen Lastblow.
Amas de vilenie. Concentration d'infamie. L'avatar du mal. Le pendant ténébreux de l'humanité était représenté par cette personne.
Mais l'Ice Maker ne ressentait plus de peur face à Elen. Non. Plus une sorte de colère... Modérée, il fallait le dire. En effet, sans le God Slayer, jamais Alternost n'aurait pu accomplir son sombre dessein quant à Irina. La fanatique chimère avait été utile.
Celle-ci prit la parole et commença à discourir. L'homme était ici pour... Rallier les mages exilés de Thunder Light et Erial lui-même... ?
Il ponctua ses paroles par un rictus dérangeant.
C'en était presque... Risible. Comme s'il avait une misérable et singulière chance de faire suivre le Tumultueux ! Ha ! Banni le jeune homme manipulable ! Banni le pion ! Place au véritable Erial Alternost ! Il était né. Enfin la genèse de sa personnalité véritable !
Les mages de Fairy Tail commençaient à réagir par la colère. Les pauvres... Ils ne savaient pas les possibilités d'un maître de l'élément lumière...
Bien évidemment, ce dernier ne manqua pas l'occasion de s'enorgueillir de leur ignorance, leur transmettant outrecuidance par les mots et le regard.
La suite se divisait en deux paragraphes. L'un pour les ressortissants du Phénix, l'autre pour le solitaire aux cheveux bleus.


-Quant à toi, tu n'as plus vraiment le choix n'est-ce pas? Ce n'est pas une question, puisque tu connais toi-même la réponse. Tu ne peux pas fuir ton passé, pas plus qu'oublier ou renier toutes tes actions.

Il l'avait fait son choix ! Lastblow avait-il une mémoire aussi courte... ? Il le laissa continuer, cependant. Ce discours était d'une folle tristesse, vraiment...

- Tu es un tueur Erial, un tueur qui n'en est plus à son premier meurtre. Tu tues de sang froid, sans regret, sans arrière pensée. Crois-tu vraiment qu'Icefield puisse accueillir un membre tel que toi ? Allons Alternost ! Réveille-toi ! Cesse de faire des rêves éveillés ! Tu ne dois pas chercher le pardon, pas plus que la rédemption. Suis-moi et tu auras tout ce que tu souhaites. Reste, et tu ne rencontreras sur ton chemin que solitude et désolation. Tu seras rejeté par toutes les guildes. Les villes refuseront d'ouvrir leur porte pour toi, tu seras en dessous du mage solitaire, tu ne seras plus qu'une vulgaire mage criminel.

Mais quelle présomption...
Sourire en coin.
Erial lui aurait bien répondu directement et avec toute la douceur du monde, cependant, une barrière lumineuse fit son entrée sur la scène gelée. Prise par Master Icefield fut la parole :

- Je ne peux pas accueillir de tueurs. Mais je peux accueillir ceux qui veulent résister et rester dans la lumière. Il y a une différence fondamentale entre les guildes légales et les guildes noires. Un principe des plus manichéens, mais vrai. Et personne ne pourra le nier, mise à part les personnes dans ton genre, les vermines qui se prennent pour des illuminés. Regarde bien Lastblow, et retiens bien une chose. Je n'ai pas la stupidité de retourner ma veste comme Celsius, de trahir le monde. Mais je sais une chose. Tous ces mages derrière ce mur... Tous... Ils font partie de Fairy Tail, et ils se battront.

Ainsi été tombé le verdict. Deux paires d'ailes poussaient dans le dos des anciens Thunder Light. De Ryû Kôki. D'Erial Alternost. Les jeunes gens s'illuminaient, ils devenaient mystiques, ils brillaient. Des fées.
« Tous ».
Le cœur du solitaire... Qui n'en était plus un... Se réchauffait. Il se trouvait derrière la muraille magique, en compagnie de ses nouveaux camarades de guilde. Nous y étions. La rédemption commençait à cet instant. Aussi, la première chose qu'il fit fut de porter sa main au niveau de son cou, légèrement sur la gauche. Il ne savait pas pourquoi, mais une intuition lui soufflait que la marque de Fairy Tail devait s'y trouver. La couleur ? Noir et blanc. Bicolore. Deux couleurs opposées pour un être double. Jamais, ô grand jamais Alternost ne devait oublier son cheminement... Ce serait pour lui une façon de se rappeler qui il était... Un mage de Fairy Tail... Mais pas que...

L'Ice Maker s'était tourné vers la masse de mages. Il se trouvait entre cette dernière et Icefield-sama. Son adversaire du jour de s'était englué à sa chère et tendre. Chacun annonça son soutien envers la guilde. Chacun annonça fièrement son appartenance, nouvelle ou de longue date : Isalia, main dans la main avec Ryû... Ce dernier prit également la pose... Tout comme une autre fille aux cheveux aussi bleutés que le Tumultueux.
Ce dernier fit alors pivoter sa tête vers l'Elen illusoire.
C'était son tour. Cet insupportable sourire accroché à la face, il arracha le pouvoir de parole aux autres en déclamant d'une voix claire :


- Elen, Elen, Elen... Comment te dire... ? Je suis libéré de toi. Tu n'as plus aucune emprise sur moi. J'ai tué de sang-froid et sans regret...? Quelle prétention ! Tu penses avoir été assez insidieux pour m'avoir pourri jusqu'à la moelle...? Alors grand bien te fasse ! Tu n'as qu'à te bercer d'illusions en songeant avoir semé les graines du mal en moi, ça adoucira ta peine. Parce que bon, soyons clairs... T'es vraiment pitoyable, là... Tu t'accroches à moi comme une jeune fille s'accroche à son amour perdu... J'avoue que les débiles que tu dois maintenant mener doivent provoquer chez toi une grande tristesse mais de là à revenir vers moi... Haha... C'est désespérant..., se moqua-t-il.

Mais Elen avait raison... Oui... Il avait tué de sang-froid. Alors que sa sœur, blêmissante, amputée d'un œil et de la moitié d'un bras se vidait de son sang, Erial s'était détourné, le regard dur et froid. L'Ice Maker avait, sans une once d'émotion sur le visage, foré un trou suffisant dans la gorge de sa Némésis afin de provoquer sa mort. Une mort lui laissant tout le temps d'agoniser dans un manteau de neige tiédie, au goût ferreux et à la teinte sanglante...
Les émotions qui avaient suivi après avaient été incompréhensibles. À cette heure, le jeune homme ne savait toujours pas si les larmes étaient de joie ou de tristesse... Ou si la tristesse découlait du fait de ne pas être réellement triste...
Mais ça, personne ne le saurait. Il n'ouvrirait plus jamais son cœur. À personne. Et les barrages que l'on placerait devant lui, sa volonté les pulvériserait comme le fleuve en crue.
Le premier barrage se nommait Elen.


- C'est la deuxième fois que je te le dis : disparais. À moins que tu ne comprennes pas le sens de ce verbe...? Pour faire simple, dégage ! Ou je t'assure que je trouverais un moyen de te toucher à travers tes illusions.

Le ton était froid et incisif.
Après cela, d'une démarche tranquille mais décidée, l'homme-fée naissant tourna les talons et vint se poster près de sa semblable capillaire ; la fille aux cheveux bleus. À l'extrémité du groupement de mages, mais tout de même en son sein.
Erial posa les yeux sur sa main qu'il fit s'articuler de façon à ce qu'elle soit semblable à celle de la majorité de ses camarades... Il l'observa sous toutes les coutures, une expression ironique agrafée au visage avant de la lever d'un geste plutôt hésitant, car inhabituel et jugé étrange.
Ce simple geste semblait si fédérateur...
Dans quel repaire de joyeux tarés venait-il de tomber... ?
L'Ice Maker inclina la tête sur le côté, défiant Elen de son regard narquois, l'air de dire...


*Allez, viens me chercher maintenant...*

© Code de Anéa pour N-U

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail) Mar 30 Sep 2014 - 9:53

Ils faisaient preuve d'une sincérité presque touchante. Il devait l'admettre. Le désespoir offrait aux hommes une douce illusion. Elen les voyaient tous, unis, regroupé, se tenant face à l'homme venu troublé leur apathique tranquillité. Les bras en l'air. Mettant ainsi en avant le signe de Fairy Tail. Cette scène était tout de même cocasse. Ce symbole n'était rien de plus que le paroxysme de la naïveté, et pourtant, toute la guilde conservait encore aujourd'hui cette allure fière lorsqu'ils adoptaient cette pose.

Ô candide créature, moi qui t'apporte la lumière, pourquoi préfère tu te complaire dans les ténèbres? Je t'offre la rédemption et tu la refuse. Pourquoi refuser d'accepter l'inévitable? Cette guerre, les guildes officielles ne la gagneront pas. Comment le pourraient-ils? En rêvant d'un monde meilleur, ils ne font qu'accroitre leur désespoir. Il n'y a pas de paix, pas de bonheur éternel dans ce bas monde. La seule chose offerte à l'homme est la déception. Aussi pessimiste soit-elle, c'est la triste vérité qui régit notre monde. Et personne ne peut y réchapper, elle nous rattrape, tôt ou tard. Nous plongeant dans une abimes si sombres que même le plus heureux des hommes n'y trouvera que du néant.

Elen observait silencieusement ce bal exécuté tour à tour par les membres de Thunder Light et Erial Alternost. Écoutant à peine le discours de ces derniers. Il aurait pu trancher net ce pitoyable spectacle de bêtise humaine et y mettre ainsi fin mais il n'en fit rien. Se contentant seulement d'observer d'un œil attentif le peu de réconfort qu'ils obtiendraient d'une tentative aussi désespéré.

Il observait d'un autre œil la réaction de Yuki H. Icefield, maitre actuelle de Fairy Tail, qui ne tarda pas à faire elle aussi un flamboyant discours sur le pardon et le rôle d'une guilde telle que la sienne. Un sourire malsain effleura le visage de l'homme à la chevelure d'argent. "Nous verrons si tu parles toujours de pardon une fois que j'aurais massacré la moitié de ta guilde. Tu peux être sûr que je te le rappellerai en temps voulu Icefield. J'espère seulement que tu n'auras pas oublié ce discours aussi touchant d'ici là !"

Une fois que toute l'agitation de la pièce fut dissipé, il chercha les mots justes, ceux qui parviendrait à avoir un impact, aussi insignifiant soit-il, sur certains membres de la guilde. Il aurait certes put répondre directement à chaque personnes lui ayant adressé la parole, ne serais-ce que par pure politesse. Mais il n'avait pas envie de prendre cette peine, d'autant plus que les membres de Thunder Light étaient bien trop fier de leur récente intronisation. Quand à Alternost. Il était toujours aussi borné et aveugle. Refusant d'accepter ses propres choix et ses propres décisions. Alors à quoi bon gaspillé à nouveau du temps et de la salive? Non, il valait mieux faire un dernier discours plus impactant que plusieurs réponse vaines. Il débuta donc par un applaudissement : 


-Bravo ! Bravo ! Quel touchant spectacle. Je n'en ai pas l'air mais je suis ému aux larmes. J'ai rarement vu autant de naïveté concentré dans un seul et même endroit. Vous pensez être protégé dans cette guilde? Que les liens d'amitié sont plus forts que tout, qu'ils préservent vos camarades des griffes glacés de la mort. Grand bien vous fasse ! Je ne chercherai plus à vous convaincre, je vous ai offert la lumière et vous avez préféré rester aveugle. Je ne forcerai personne à accepter la vérité. A quoi bon? Puisque vous ne tarderez pas à le découvrir de vos propres yeux. Toutefois, permettez moi d'ajouter une dernière chose. Lorsque vos amis, votre famille, lorsque tous ceux que vous aimaient tomberont à vos cotés, il sera trop tard pour pleurer. 


Il laissa sa phrase en suspens, pour qu'elle empreigne chaque esprit présent dans cette pièce. Après avoir attendu un certains moment, quand le silence qui emplissait la pièce avait atteint son apogée. Il leur tourna le dos, comme s'il s’apprêtait à partir. Il lança à Erial, sans prendre la peine de se retourner : 


-Libre à toi de croire ce que tu souhaite. Mais sache que dans cette guilde, tu seras celui qui souffrira le plus avant la fin. Et pour ça, tu peux me faire confiance Alternost. 


Il s'évapora telle un nuage de cendre balayé par la brise du matinale. Il quitta les lieux sans ajouter un mot, partant aussi silencieusement qu'à son arrivée. Laissant derrière lui une guilde en proie au doute. Fairy Tail avait beau faire en sorte de se bander les yeux, personne, aussi fort soit-il, ne peut échapper aux vérités qui régissent notre monde. Car après tout, le bonheur n'est pas d'ici.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail)

Revenir en haut Aller en bas

[Event] Welcome to the Era of Darkness... (at Fairy Tail)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Prix de La Liberté [Event Fairy Tail : Nathaniel , Natsu Dragneel, Lucy Heartfilia & Enya Taylor]
» Fairy Tail The New Darkness
» Fairy Tail The New Darkness [TOP]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Magnolia-