FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

[Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isalia Whitestorm

avatar

Féminin Messages : 3106
Date d'inscription : 17/05/2012
Localisation : Above

Feuille du Mage
Surnom: La fille du vent
Magie: Maître du vent.
Points de Puissance:
1280/1700  (1280/1700)


MessageSujet: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre Lun 7 Juil 2014 - 14:02



Une journée au Ryuzetsu Land


« La piscine magique Ryuzetsu Land rouvre après plusieurs incidents liés à des mages. Cette fois-ci, l’administration a décidé de créer de toutes nouvelles attractions ciblant un public très varié et qui pourrait très certainement vous attirer dans ce lieu en plein Crocus, la capitale. Sur le célèbre boulevard marchant et surplombant les toits, Ryuzetsu est célèbre pour être l’une des principaux lieux attirant les touristes à Fiore. Disposant d’une technologie magique à la pointe, ses animations ont sut émerveiller à travers 2 siècles depuis sa construction.
Après deux ans de travaux consécutifs, elle nous présente de toutes nouvelles installations présentées dans ce dossier spécial (…) »


Je reposais le journal sur la table de ma chambre à Fairy Hills. Le parc rouvrait enfin après sa reconstruction, en vérité sa 5e en 2 siècles. J’avais lu deux fois le dossier, et avais entendu beaucoup de choses sur cet endroit qui avaient suffi à m’en faire rêver. Malheureusement, j’avais eu le désir d’y aller peu avant la période de travaux, et avais vite oublié ce rêve.
À présent, j’allais pouvoir y aller, et j’avais déjà une petite idée de la personne à emmener !
Le principal problème restait avant tout le prix. J’avais jeté un bref œil sur les offres d’ouverture écrites en tout petit à la fin du dossier spécial du Sorcerer, et j’avais failli tomber de ma chaise. C’était vraiment un prix exorbitant, mais cela devait très certainement valoir le coup …
J’en avais pour 7 000 J. Et en plein été, je n’avais pas travaillé beaucoup ce mois-ci à cause de la chaleur et bien d’autres facteurs… Mais tant pis. J’avais envie de me détendre un peu, et un peu de temps passé avec Ryû m’aiderait à me sentir mieux … Et j’avais une soudaine envie de le revoir, de son sourire, de sa voix. Rien ne m’aurait fait plus plaisir que de le voir ce week-end, passer un bon moment…


Pour une fois, la presse n’avait en rien exagéré l’ampleur de la folie du Ryuzetsu Land. La piscine s’étendait sur une vaste étendue de plusieurs étages, intérieur et extérieur, 3 bassins principaux, de plus petits bassins, des mini-jacuzzis et j’en passe. Du toboggan à la tyrolienne, des vagues aux tsunamis, tout y était, flambant neuf. Il y avait même une terrasse avec une piscine réservée à la détente, de laquelle on pouvait surplomber toute la ville.
La main dans celle de Ryû, on hésitait encore à savoir par où commencer tant la piscine était vaste, tant il y avait de mondes et de choses à faire. Devant nous, un couple avant des enfants d’un pays du Nord de Earthland passa devant nous. Les enfants d’un blond dépassant n’importe quel stéréotype nordique hurlaient d’un air surexcité dans une langue inconnue en courant partout. Un couple en ombre chinoise s’embrassaient dans un des innombrables bassins jacuzzis empilés les uns sur les autres, et je souris en voyant une petite dame négocier avec un vigile l’entrée de son caniche insupportable dans l’enceinte du parc aquatique à renfort de petits cris aigus.
J’ai promené mon regard un peu partout, renversée par le sur-plein d’informations, bruits d’enfants, d’adolescents, de mages, d’eau, de pas sur le carreau mouillé, d’odeur de chlore et de parfum déstressant, de lumière provenant des néons, de la verrière gigantesque au-dessus de nous de sensations comme un léger frais et une bise tiède sur mes mollets, et d’éléments à voir indénombrables. Avec un léger mal de tête qui risquait de s’accentuer si je restais à contempler comme si c’était inaccessible un rêve d’adolescente, j’ai saisi le coude de Ryû pour l’attirer dans le premier bassin, le principal.

- Allez ! On y va !

J’ai fait un plongeon en bouteille et me suis enfoncée assez profondément avant de remonter à la surface aux côté du brun aux cheveux noués en catogan. J’ai ri, puis je me suis fait emporter par une vague magique géante. J’ai ri encore plus fort en voyant la tête paniquée du jeune homme qui me voyait dériver au loin. J’ai fait quelques brasses difficilement pour me retrouver tout contre lui. Je l’ai enlacé avec un sourire ravi, ravi d’être ici, près de lui, pour passer une journée en tête à tête comme je voulais le faire depuis beaucoup de temps, depuis ce soir il y a déjà un an, lors de la fête des lanternes ... Je l’ai attiré au milieu du bassin, au milieu des gens. On a nagé quelques minutes. J’avais peur que la foule ne l’emporte alors je lançais des regards vers lui, sans cesse, je le regardais à la dérobée, je ne voulais pas le perdre, comme j’avais perdu Jude et toutes les personnes que j’avais un jour aimé. Je me suis forcée à me concentrer sur lui, juste sur lui, car c’était lui qui emplissait ma vie à présent. Rien ne comptait plus que de me trouver au milieu de l’eau, au milieu de tous mais au milieu de personne, sa main sur mon bras. Je ne voulais pas le perdre. Je ne voulais pas qu’une fois de plus, le destin l’emporte et le balance dans les ténèbres… Étais-ce pour cela que je n’avais pas cherché à le revoir plus tôt ? Car j’avais peur de le perdre si je le voyais trop souvent ? Si on se connaissais trop bien ? …

Un cri m’a interrompu dans mon face à face avec Ryû. Un garçon qui plongeait dans l’eau, faisant tourner toutes les têtes vers lui. Et avant la grande vague du tsunami magique qui arrivait, je n’eus pas le temps de réfléchir. Tout se bousculait violemment dans tous les sens, l’appel répétitif de sécurité « Attention, Attention. Que tous les mineurs de moins de 15 ans, les personnes présentant des problèmes cardiaques et circulaires, les personnes sensibles (…) sortent du bassin, sortent du bassin … »
L’eau a déferlé autour de moi. Quelque chose s’est agrippée à mon dos avec un sourire. Ryû, Ryû ! C’est bon, il était là. Il y avait toujours quelque chose de moite sur mon dos. J’eus un sursaut en la reconnaissant… Qu’est-ce qu’il faisait là ?!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Ma couleur c'est cerisier-déconfit-au-clair-de-terre-de-pétrichor-ombragé et c'est #cc0033.

Qui suis-je :
 


Dernière édition par Isalia Whitestorm le Lun 22 Juin 2015 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Flame Honotora

avatar

Féminin Messages : 2053
Date d'inscription : 18/11/2012
Localisation : Dans une prairie fleurie 8D

Feuille du Mage
Surnom: Tiger Blade - [Rapunzel]
Magie: Maîtrise des Flammes
Points de Puissance:
157/1700  (157/1700)


MessageSujet: Re: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre Mar 15 Juil 2014 - 17:45



Une journée au Ryusetsu Land ~
Rêve ~ OAV Libre


Le nez levé vers les nuages de beau temps qui s'étaient installés dans le ciel de la capitale du royaume de Fiore, l'esprit loin de ma présence terrestre, je me trouvai à flâner d'un pas paresseux à Crocus. Je n'avais aucune raison précise de me trouver dans la ville principale du pays, parmi cette foule étrangère et sans visage. Une simple... envie ? Sûrement... Malgré toutes les épreuves qui avaient barré le cours tranquille de mon quotidien, ce point là de ma personnalité n'avait pas changé. J'avais toujours aimé flâner dans les rues, peut-être pour pouvoir me retrouver seule avec moi-même, et ainsi être en mesure de retourner dans mon chez-moi avec l'envie de voir mon entourage... Oui, je n'avais pas changé d'un iota. J'avais toujours l'infime espoir qu'après ma petite promenade, j'allais rentrer et que tout serait comme avant. Un sourire mélancolique sur les lèvres, je m'enfonçai un peu plus dans la marée de monde, essayant de m'y perdre plus que je ne l'étais déjà.
Une heure plus tard, le tableau n'avait pas vraiment changé. Le temps était toujours le même, la foule toujours aussi dense. Mes pas m'avait lentement rapproché du centre ville, et je ne prêtai à présent aucune attention à ce qui m'entourait. Il aurait pu y avoir une grosse flèche qui clignotait au-dessus d'un pauvre distributeur de tract que je ne l'aurais même pas capté... J'aurais dû pourtant. En plus, il n'était pas difficile à situer : son boss avait dû le menacer d'expérience bizarre s'il ne distribuait pas son quota de publicité. Il ressemblait assez à une pile électrique, à gesticuler dans tous les sens, à harceler les passants en leur courant limite après, et à hurler pour qu'on le remarque bien. Cependant, une fois perdue dans mes pensées, m'en sortir relevait de l'épreuve de haut niveau... Pourtant, il ne fallut que quelques secondes au gugus à ressort pour réussir cet exploit. Alors que je marchais tranquillement dans la rue où il avait établi sa zone de travail, ce dernier essuyait un refus assez catégorique d'une vieille dame, mais en grand professionnel, il n'avait pas dit son dernier mot. Commençant à la suivre comme un toutou, les deux personnages passèrent juste à côté de moi, et d'un mouvement un peu brusque, le type, plus petit que moi, leva d'un coup le bras pour appeler la senior. Et évidemment son poing finit par percuter de plein fouet mon visage. Se rendant compte de sa bourde, l'inconscient fit volte-face pour s'excuser. Cependant, sa phrase mourut dans sa gorge en apercevant l'expression très peu contente présente sur ma figure. Me tenant le nez, j'étais à deux doigts d'exploser, mais le petit employé eut le bon réflexe de me mettre un de ses tracts sous le nez, avant de prendre ses jambes à son coup.
Lâchant un profond soupir, je m'éloignai de la rue où je me tenais, n'appréciant pas vraiment d'être dévisagée par la quasi totalité des gens qui m'entouraient. Une fois au calme, je me décidai enfin à prendre connaissance du sujet du papier que je tenais. Une publicité pour la réouverture du Ryusetsu Land... J'en avais déjà entendu parler, surtout du prix à vrai dire. Néanmoins, l'idée d'une petite séance détente me plut. Cela fait un temps fou que je n'avais pas mis les pieds dans une piscine, et je devais bien avouer que cela me manquait. Mon choix fait, je jetai un oeil sur le plan et pris la direction du parc d'activité.

~~~~~
Ah, que c'était agréable de se prélasser sur une chaise longue, au bord de la piscine, en observant d'un oeil attentif les baigneurs en face. On pouvait parfois assister à des scènes assez comiques, comme un vantard qui glissait avant de plonger et qui finissait par un plat parfaitement ridicule. Je fermai les yeux quelques instants, profitant de mon coin de tranquillité, ne remarquant pas du tout le couple que je connaissais bien, en train de nager dans le bassin juste devant moi. Pourtant, mon départ de sieste fut interrompu par une annonce que je mis un moment à assimiler. Sa raison m'échappait complètement, et, me redressant sur mon transat, je promenai mon regard orangée autour de moi, complètement perdue.


© Aki Epicode




°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°







Merchiiii Namida >w<
♥ Mon tableau ♥ Mon bébé ♥

J'ai un magnifique bouquet de 48 roses. Merci les gens ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre Mer 23 Juil 2014 - 13:44



Rêve


Une Journée à Ryuzetsu Land...

F*ck you, veggies!


"PIMENT DE M*RDEUUUUH!"








Crocus.
Qu’est qu’Erial le Tumultueux faisait à Crocus ?
Ah ! Oui ! Acheter des légumes.
Vos yeux ne vous font pas défaut, vous avez bien lu : Erial voulait, non, devait acheter des légumes. Des légumes issus de l’agriculture biologique. Et son maraîcher préféré se situait à Crocus. Il n’avait jamais vraiment été un fondu de ce genre de chose, mais… Voilà. A ce moment-là, c’était son désir le plus cher. Deux ou trois carottes, des patates douces, de la mâche, un sachet de poivrons, de belles aubergines, quelques concombres, un bouquet de radis…
Il salivait rien qu’à y penser.
Dans les rues pavées de la capitale, le jeune homme courrait presque vers la bonne adresse. D’ailleurs, cette adresse… Il ne la connaissait même pas, en fait.
Uniquement guidé par un instinct potager, Erial, bousculant des passants à la démarche robotique, arriva chez ce vieillard.
Enfin !
Enfin les étals colorés se présentaient devant lui. Les précieux légumes lui paraissaient être de véritables joyaux. Lustrés, odorants, lisses… Parfaits. Ils étaient parfaits.
Sortant sa liste de courses de sa poche, il commença à prélever les plus beaux spécimens et les mettre dans son panier sans compter. Après tout, le Tumultueux se faisait un petit plaisir en venant là…


L’Ice Maker avançait à présent d’une démarche guillerette en direction de la sortie de la ville. Qu’est-ce qu’il avait hâte de pouvoir cuisiner ces délices végétaux une fois arrivé chez… Lui. Oui, oui, chez lui. Erial avait récemment acquis un manoir pour la petite somme de dix Jewels. Il était fier de son affaire !
Le jeune homme porta un regard furtif aux légumes en questions… Quelques pas… Nouveau regard… Un mètre de plus… Il ne résista pas à la tentation. Fouillant dans le panier, il en tira le premier délice avec lequel sa main entra en contact.
Le brandissant tel un trophée fabuleux, Le Tumultueux s’arrêta en plein milieu de la rue piétonne. Et, lentement, fit descendre ce fruit divin dans sa gorge. Oh, oui… Un don du ciel, descendant lentement dans le monde des mortels pour venir se caler dans la bouche d’Erial. Il pouvait voir la lumière irradier du légume rouge.
Au contact de la peau du végétal, l’étrange solitaire frissonna. Les yeux révulsés, paupières fermées, il se cambra et, lentement, referma sa mâchoire sur une bonne moitié de ce mets issu de l’agriculture biologique.
Une explosion de saveurs ! Le jus inonda son palais, coula dans sa gorge… Et…





- AAAAAAAH ! Chaud ! Chaud !

Le visage du jeune homme fit un charmant contraste avec ses cheveux bleutés. Ses jambes se mirent à courir sur place. Le pauvre cramait de l’intérieur.
Erial créa des glaçons qu’il enfonça dans sa bouche. Mais l’eau, en fondant, ne faisait qu’augmenter le pouvoir piquant du légume.


- PIMENT DE M*RDEUUUUH !

Qu’à cela ne tienne ! Vite ! Un endroit rafraîchissant !
Se prenant pour une locomotive à vapeur humaine, il fonça vers la première piscine qu’il vit : le complexe aquatique géant : Ryûzetsu Land.





Ne prêtant pas attention à la beauté du bâtiment, une véritable ode à l’amusement, il fonça, sans même prendre le temps de payer ou de se déshabiller, à l’intérieur du stade nautique, bousculant hommes, femmes, enfants, vieillards, plantes vertes et chaises longues ; semant ses légumes partout. D’ailleurs, un LVNI (Légume Volant Non Identifié) atterrit en pleine face d’une mandarine humaine. Cette fille était orange de partout…
Bref, Erial s’enfonça subitement dans l’eau après avoir balancé son panier je ne sais où. Il n’avait pas sauté. Il avait juste… Juste… Courut et puis… Plouf.
Au contact de l’élément aqueux, le Tumultueux sentit un intense soulagement… Un sentiment de plénitude… L’incendie s’apaisa…  Mais tout ceci avait fatigué l’Ice Maker qui remonta à la surface pour s’accrocher à une sorte de bouée beige.
Il la serra fort contre lui, se blottit contre ce matériau étrange et ferma les yeux, ronronnant…


- Si agréable…

Quand la sirène retentit pour signaler l’arrivée d’une nouvelle vague, il releva les paupières et cligna des yeux quelques fois avant de se rendre compte.
Puis, tout naturellement, il lança :

- Oh ! Salut Isa ! Ton dos est très confortable, tu sais ?

Se rendant compte d’autre chose, il retira vivement sa main… Qui était accrochée à l’attache du haut de son maillot de bain…
Oups.
Avec un sourire gêné, il tenta de fuir incognito, avant qu’Isalia remarque l’incident. Alors qu’il s’apprêtait à disparaître sous l’eau, il se retrouva nez à nez avec… Ryû.
Petit rire nerveux.
Vague.
Effet machine à laver.
Respiration.
Vision des agents de sécurité au loin.
Course vers un toboggan, afin de se cacher parmi la foule.

Isalia, Ryû, les gens bousculés, les gens qui s’étaient pris des légumes, la sécurité… Combien de personnes devaient être à ses trousses ?
Il soupira…
Ce jour allait sûrement marquer la cinquième destruction de Ryuzetsu Land…


© Code de Anéa pour N-U



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre Dim 3 Aoû 2014 - 17:00

Le Ryuzetsu Land ? Mais qu'est-ce que c'était ce truc ? Pourquoi tout le monde parlait de ça  J'en savais rien. Où que j'aille, j'entendais ce nom. En rentrant à la guilde, je fus surpris. Où est-ce qui étaient tous passés ? Il y avait une épidémie de grippe ou quoi ? Moins d'une dizaine de membres se trouvaient dans les locaux. Je pris place au bar et on me servit un verre lait bien frais. Avant même que je commence à interroger le barman, il me soumit une affiche sous les yeux. Ryuzetsu Land... Oh !

Sans prendre le temps de finir ma boisson, je sautai de mon siège et courus à toute vitesse jusqu'à la gare. En arrivant, le train direction Crocus était en train de quitter le quai et le prochain ne sera pas là avant une bonne heure. Pas question d'attendre. Entamant une folle course après le dernier wagon, sous le regard abasourdi des passants qui devaient se demander qui était ce malade... , je pus accélérer mon rythme grâce à l'adrénaline présente à cet instant en moi et bondir à travers une fenêtre atterrissant sur des passagers. Présentant poliment mes excuses, je déguerpis de leur cabine pour me poser dans une autre.

Une heure plus tard, une voix grave annonça l'arrivée à destination.
Enfin, l'excitation et l'enthousiaste étaient les maîtres mots qui guidèrent mes pas hors du train. Une journée idéale pour se baigner, la chaleur omniprésente, étouffante même, en était le premier facteur. Pourtant dans cette saison chaude, j'aurais dû avoir une tenue plus adéquate mais non. Je portais les mêmes vêtements que d'habitude et mon corps en subissait les frais: mes lèvres étaient sèches, mes joues gonflaient, mon front suait, mes jambes fatiguaient, malgré tout, cela me motivé d'avantage. Je marchais donc d'un pas vif dans la ville sans trop m'attarder sur le paysage. Les indications pour le Ryuzetsu Land étaient tellement nombreuses que même Roronoa Zoro trouverait la place.

Une fois arrivé, je fus stupéfié. Autant par toutes ces personnes rassemblaient devant en train de faire la queue pour entrer, que par la beauté du bâtiment qui reflétait bien l'âme de son architecte. Magnifique. Après une longue attente, me voilà enfin au guichet. Les prix étaient affichés sur le tableau: 7 000 pour un adulte, 3 500 un ado... tss. L'impasse. Dégoûté. À cause du bilan catastrophique de mes dernières missions, mon budget ne dépassait pas les 1 000 J. Sur moi je n'avais que 753 J, ainsi qu'une brosse à dents et une photo dédicacée de Groundswell-sama.
"Ça vous fera 500 J."
Quoi 500 ? C'était le prix pour un enfant de moins de 12 ans... Je payai la somme, fis un tour au vestiaire pour enfiler mon short de bain à fleurs bleues et sur le chemin du premier bassin, une patate vint heurter ma nuque projetant alors mon corps au sol.
Aie !
Quelques secondes après, un type prit mon dos comme paillasson augmentant un peu plus mon agoni. Ma dernière vision avant de tomber dans 10 secondes de coma aura été celle des cheveux de mon agresseur. Ils étaient bizarre, on aurait dit un chou-fleur...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre Lun 4 Aoû 2014 - 15:54



Chaud… Tellement chaud… Rei était affalée sur sa chaise de bureau en la faisant tourner essayer vainement d’avoir un peu de courant d’air. Déjà que travailler chez elle est une chose quasi impossible, avec cette chaleur écrasante c’était devenu impensable. Un bip. Son lacrima. Elle parvint à ramper dans toute la pièce pour attraper son lacrima. C’était un message de Gahal. Tous ces efforts pour… Un simple message de Gahal ?! Pourquoi le sort s’acharnait-il sur elle ? Elle lut le message.



Destinataire : Rei Bunkatsu
Expéditeur : Gahal Hikage

Hey Rei !
Tu as chaud n’est-ce pas ? Tu pourrais me rejoindre à Crocus à 14h30. C’est juste derrière la gare. J’ai laissé un sac au Conseil dans ton casier. Tu en aura besoin.


Rei soupira si fort qu’elle en fit trembler les murs du bâtiment. Et passa devant son casier et en effet se trouvait un sachet. Elle le prit sans se soucier de ce qu’il y avait dedans. Elle marcha au pas de course vers la gare pour prendre le train direction Crocus. Elle resta pendant tout le trajet le nez collé à la vitre pour regarder le paysage. Elle arriva à Crocus. Elle suivit les indications pour arriver devant un grand bâtiment. Ryuzetsu Land. Un autre bip de son lacrima.



Destinataire : Rei Bunkatsu
Expéditeur : Gahal Hikage

Rentre dans le bâtiment en montrant ta carte aux vigiles.



Elle poussa sans ménagement les gens qui étaient alignés devant la porte. Le vigile la regarda bizarrement. Elle montra son cutter. Une carte ? Elle n’en n’avait pas besoin. Autre bip.



Destinataire : Rei Bunkatsu
Expéditeur : Gahal Hikage

Va dans les vestiaires et met ce qu’il y a dans le sac.



Rei s’exécuta. Elle enfila le truc et s’aperçut au dernier moment que c’était un maillot de bain. Elle bouillonna de rage. Comment avait-il pu lui faire mettre ça ?! Bon le mal était fait. C’était un maillot de bain avec le symbole du Conseil sur le haut.  Un uniforme maillot de bain. Elle sortit le cutter à la main et ses affaires dans l’autre. Autre bip de son lacrima.



Destinataire : Rei Bunkatsu
Expéditeur : Gahal Hikage

Ce sont les nouveaux maillot de bain du Conseil. Il te plait celui ci ? Oh zut ! Je dois m’absenter pour une urgence. Désolé… Tu vas devoir te baigner toute seule.



Rei serra le poing tellement fort que son lacrima en souffrit. Et un lacrima de cassé. Un ! Tout à coup quelqu'un la poussa et elle se retrouva la tête écrabouillée contre une porte de vestiaire. Elle se retourna. Et vis cette touffe de cheveux si caractéristique. Alternost. Elle posa ses affaires dans un casier et se dirigea vers les bassins son cutter à la main. Son visage fut déformé par un sourire malsain. Elle courut sans faire attention au maitre nageur qui la réprimandait avec son sifflait. Elle plongea et s’approcha en rasant le fond de la piscine. Un pied. Un pied lui marcha sur le dos. Elle enfonça son cutter dans la jambe de celui qui l’avais prise pour un paillasson. Elle donna un coup de pied dans l’eau pour s’éloigner et ainsi éviter de se faire jarter de la piscine. Elle remonta à la surface en fixant son cutter. Il avait rouillé. Elle le jeta un peu plus loin vu qu’il lui serait inutile. Elle entendit un Aarg ! de la part de la personne qui devait se l’être pris à la tête.

Elle trouva enfin celui qu’elle cherchait.  Elle s’approcha à pas de loup quand elle se prit une vague. Elle qui ne voulait pas être mouillée…. Elle était servie… Et.. elle l’avait perdu de vue. Elle sortit de la piscine et se mit à courir un peu partout pour essayer de le retrouver. Elle l’aperçut. Il était à un toboggan. Elle sprinta en doublant sa vitesse jusqu’au début du toboggan. Elle était arrivée à côté de lui. Elle n’avait qu’à l’égorger. Mais… avec quel cutter ? Elle allait devoir se contenter de ses mains. Elle posa sa main sur son épaule. Elle serra son épaule en prenant bien soin d’enfoncer ses ongles dans la chair. Il y avait une cicatrice. Effectivement, c’était l’épaule qu’elle avait mordu la dernière fois. Elle lui fit un grand sourire.

- Alors Alternost on se souvient de moi ?[/justify]

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre

Revenir en haut Aller en bas

[Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Rêve] Une journée au Ryuzetsu Land ▬ OAV Libre
» Une journée comme les autres ou presque [libre]
» Une journée à la fête foraine (LIBRE)
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Territoires partagés :: Crocus-