FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

Rencontre renversante [ PV Senji ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Rencontre renversante [ PV Senji ] Ven 8 Aoû 2014 - 17:37



Rencontre renversante
feat. Senji Sakki

E nfin un jour de liberté. Rei la Conseillère avait pris sa journée pour aller s’amuser un peu. Son lacrima, à présent cassé, personne ne pouvait plus la déranger pendant ses activités.  Rei avait pris le train en direction de Shirotsume.

Shirotsume, une ville d’apparence banale comme toutes les autres villes aux yeux de Rei. Les gens la regardaient encore de travers à cause de son uniforme de Conseillère. C’est sur que cette ville changeait beaucoup d’Era, le siège du Conseil de la magie. Mais la disposition de la ville ne changeait pas trop comme toute les villes de Fiore. Des rues principales qui abritent aussi de petites ruelles sombres que Rei affectionne tant. Les ruelles sombres étaient le lieu parfait pour tuer une personne sans se faire déranger. Aujourd’hui, Rei avait son cutter dans sa poche. Le lien de Rei avec son cutter était comparable à celui entre un enfant et sa peluche. Rei se baladait rarement sans. C’était une arme silencieuse et pratique pour les meurtres qu’elle commettait.

Rei, bien qu’il faisait chaud pour ce mois de juillet, avait opté pour son uniforme d’été.  Cet uniforme d’été était la preuve de ces couturiers occupés de faire les uniformes étaient de véritables pervers. Effectivement, sa jupe arrivait tout juste à cacher ses fesses. Alors qu’elle pestait sur cette foutue jupe qui remontait tout le temps, elle rentra dans une personne avec un couinement pathétique. Ils tombèrent tous les deux à la renverse.

Rei se retrouvait maintenant dans une position délicate. Elle était à cheval sur la personne qu’elle venait de renverser… Elle se releva, faisant semblant qu’il ne s’était rien passé et demanda au pauvre homme s’il allait bien.

Hors-RP:
 


(c) Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Sam 9 Aoû 2014 - 4:16

Alors que récemment je m’étais fait ma première « victime », je vagabondai ici et là, ressassant les événements récents, j’essayai de trouver une certaine logique, une cohérence à tout cela... Mais sans succès. Je me demandai toujours pourquoi l’autre snobinard m’avait laissé en vie et surtout ! Pourquoi m’avoir dit de souffrir encore plus ? Bref...

J’arrivai dans ce qui semblait être une autre ville près d’la capitale, elle était loin d’être aussi impressionnantes mais bon, on ne pouvait pas avoir des capitales monstres à chaque coin paumé du pays... Regardant les enfants jouer l’air innocent, leurs parents les regardaient d’un œil semi-attentif, tous se pensaient à l’abri de la mort, tous croyaient que leurs vies paisibles allaient continuer tranquillement... Laissais-moi vous dires que tout cela allait assez vite changer. Enfin, si j’arrivai à m’faire un nom au plus vite, histoire -peut-être- de recevoir quelques requêtes privées...

Les mains dans les poches, l’air décontracté je me mis à m’adosser sur un mur, levant mon visage en direction du ciel, le soleil enveloppa celui-ci d’une chaleur plutôt agréable. Dire qu’il y avait même pas un mois j’étais encore avec l’ancien sur nos missions... Je sortis mes mains d’mes poches et frappas -pas trop fort- ma tête à l’aide de celles-ci histoire de me remettre les idées en place. Je devais accepter qu’il était mort, que nos moments étaient finis, les autres enflures nous avaient abandonnés et que moi dorénavant je les traquai !

J’entendis soudain un morveux chialer, le gamin était pas trop loin d’moi et ses parents avait du mal à le calmer...  Je me sentais bouillir de l’intérieur, serrant mes poings, gardant un semblant de calme, je me mis à essayer de trouver une échappatoire. Tien, je vis une petite ruelle derrière l’enfant gueulard et ses vieux embarrassés. C’était ma chance ! Je passai donc juste à coter du gosse et sur le coup de l’énervement je le regardai avec mon air de psycho, celui que j’affectionne pas mal ouais... Le gamin se tus direct mais son regard en disait long, j’l’avais peut-être choqué à vie, qu’importe même les parents avaient eus peur, au moins ça me fis rire -intérieurement- c’était d’jà ça !

Dans ces petites ruelles je me sentais presque chez moi, ‘faut dire que quand je partais en solo pour quelques assassinats pas très importants, je me faufilé la nuit tombée dans ce genre d’endroit, ceux-ci étaient parfait pour un p’tit meurtre bien fait. En pensant ça je me mis à penser que peut-être un gars m’suivait, un tueur ou autre et si ma tête était mise à prix ? Pas qu’ça me dérangeai, un peu d’action fait jamais d’mal mais bon...

Alors que j’étais dans mes pensées et de manière vachement profondes, je ne fis même pas gaffe devant moi et au détour d’un virage -que je prenais car j’me baladai au pif...- SBAM ! Je rentrés dans un type... Attendez, non c’était une donzelle... Durant le choc j’entendis un petit couinement que je me surpris à trouver -presque- mignon. Une fois à terre et l’esprit un peu plus réveillé je remarquai qu’en fait due à la chute l’inconnue était à cheval sur moi, j’peux vous dire que mon teint habituellement blanc vira au rouge tomate en moins d’temps qu’il en faut pour le dire !

À ne pas oublier que la jeune femme était habillée d’une petite jupe à la limite du provocant et d’un uniforme que je ne connaissais pas encore mais B*RDEL ! Je me mis à paniquer, mon rythme cardiaque s’emballait, j’devais avoir l’air fin avec l’œil grand ouvert et  vue que ma veste restait ouverte la provocante avait eue un contact direct avec mon corps tant d’chose pour mon... « Plaisir »...

Bon elle se releva et fit mine que rien ne s’était produit, mais m*rde SI ! Il s’était passé quelque chose ! Étant plus que confus je n’arrivai point à me relever, encore sous l’choc... Mais les paroles de la donzelle me ramenèrent -UN PEU- sur la terre ferme. Bon elle me demandait si j’allai bien, sérieux ? Ma tête n’était pas assez explicite ?! J’essayai de répondre tant bien qu’mal en essayant de me relever...


J’... J’ai l’air d’all... D’aller bien ?!

Je tenais maintenant à peu près debout, mais je tremblais comme une feuille ! J’ai jamais compris pourquoi les filles me faisaient ça mais c’était énervant au possible, néanmoins je me mis à pseudo réfléchir, que faisait une femme là au fait ? Enfin passons, essayant de reprendre un rythme normal -au possible- et un calme foireux, je me décidai de me reprendre -enfin- !

Dé... Désolé j’voulais pas être agr... Agressif. Et v... Vous ça va ?

Fallait pas rêver, j’pouvais pas remettre de ÇA en quelques secondes, mais c’était une évolution hein ! Ma tête était un peu moins rouge, mais j’étais sûr que mes joues le restaient encore pas mal, j’essayai de ne pas la regarder dans les yeux, sans vouloir être vexant après tout, ma gêne se voyait bien... Et pour couronner l’tout mon ventre se mit à gargouiller, cette journée s’annonçait dès plus sérieuse !


Dernière édition par Senji Sakki le Dim 10 Aoû 2014 - 5:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Sam 9 Aoû 2014 - 18:39



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

B on d’accord. La jupe de Rei n’était PAS DU TOUT appropriée pour l’activité d’un Conseiller. Mais ce que Rei ne savait pas, c’était que cette jupe allait lui attirer quelques problèmes par sa longueur… La blonde s’épousseta. Il se releva. Il était un peu chancelant. Ce qui était sur c’était que Rei avait la tête dure. Pour faire presque tomber un type de cette carrure dans les pommes, Rei devait avoir porté un casque. Il se releva tant bien que mal.

- J’... J’ai l’air d’all... D’aller bien ?! demanda-t-il.

Oh il va se calmer lui ?! Je n’ai pas fait exprès et puis il ne devrait pas s’adresser comme ça à une personne du Conseil. Effectivement il n’allait pas très bien. Il était tout rouge. Il n’était pas le seul. Cette chute avait profondément dérangé Rei. Elle était elle aussi écarlate et enfonçait sa tête dans le col de son uniforme de la même couleur pour essayer de faire camouflage. En vain, ça ne faisait que lui tenir encore plus chaud. Il n’avait pas l’air d’avoir découvert que c’était une Conseillère. Bah. Il le découvrira en temps voulu…

- Dé... Désolé j’voulais pas être agr... Agressif. Et v... Vous ça va ? dit-il, sûrement pour se rattraper.

Eh bien il n’était pas du tout à l’aise avec elle. Elle chercha alors ce qui pouvait toujours autant le gêner et baissa les yeux vers sa jupe. Elle était encore remontée. Toi tu ne bouges plus ! dit-elle intérieurement en tenant fermement sa jupe avec ses deux mains. Quand à celui sur lequel elle était tombée, il n’allait pas mieux. Peut-être avait-il perdu un peu de sa couleur pourpre mais il était quand même autant gêné. Il n’osais même pas la regarder dans les yeux. Rei faisait-elle aussi peur que ça ? Elle avait l’habitude d’effrayer les gens. Mais non banane… C’était plutôt l’embarras qui faisait ça…

- Euh o… oui ça va. C’est moi qui m’excuse de vous avoir renversé. C’est à cause de cette foutue jupe…

Elle examina la personne en face d’elle. C’était un jeune homme d’une vingtaine d’années, un peu plus grand que la jeune femme. Il avait sa veste légèrement entrouverte, ce qui fit tout de suite remonter le rouge aux joues de Rei. Hors contexte, elle avec sa jupe trois fois trop courte et lui avec sa tenue débraillée, on aurait pu croire autre chose. Elle jeta un regard au alentours et soupira de soulagement. Ouf personne ne les avait vus. Vous imaginez ? Une Conseillère qui batifole avec des inconnus ? Elle n’avait qu’à le tuer, ça irait vite ça dissiperait toute confusion. Elle tâta  l’emplacement de son joujou pour vérifier qu’il n’était pas tombé pendant la chute. Ouf. Un bruit mit un terme aux pensées divagantes de cette dernière. Ou plutôt un gargouillement d’estomac. Bizarre Rei avait mangé juste avant de partir et elle n’avait pas du tout faim. Elle regarda son ventre, vérifiant que ce n’était pas elle. Non c’était cet inconnu. Eh bien il faut manger le matin… Elle eut un petit rire qu’elle transforma en toussotement avant de dire.

- Eh bien vous avez l’air un peu faible. Vous devriez avaler quelque chose. Elle pointa du doigt un restaurant à quelques mètres de là. Ici vous pourrez manger quelque chose et vous asseoir pour reprendre vos esprits.

Elle le prit par le bras, tout à fait naturellement, sans lui laisser le temps de répondre. Tuer un gars presque mort n’a rien d’amusant. Elle attendrait et peut-être qu’entre-temps, elle trouverait une autre proie.  

Elle entra dans le restaurant. Les serveurs la saluèrent. Pff… Quelle bande de lèche-bottes… Tout ça parce qu’elle était Conseillère… Ils ont quelque chose à se cacher. Même un aveugle verrait ça tout de suite. Ils les firent asseoir à une table bien placée et leur remirent un menu entre les mains de chacun. Rei se cacha tout de suite faisant mine d’hésiter sur ce qu’elle allait prendre.

Le moment de la prise de commande arriva. Rei laissa l’inconnu parler en premier. Il avait légèrement repris du poil de la bête. Elle commanda une citronnade et une tarte aux pommes. La serveuse repartit, les laissant tous les deux sans aucune barrière pour les séparer. Peut-être ça faisait dix minutes depuis cette chute mais il ne la regardait toujours pas dans les yeux.

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 2:12

Une chose me rassura, enfin ceci est un si grand mot... Elle aussi semblait être gênée et bien, on faisait un bon duo écarlate à nous deux, mais je divague... Je me dis qu’au bout d’un moment cette -ravissante- jeune femme comprit une des raisons de ma gêne -pitoyable-... Elle tenait fermement sa jupe à l’aide de ses deux mains, bon même si cela « «m’obligeas » à porter quelques fractions de secondes mon attention sur cet endroit, je me rassurai en m’disant quelle ne devait pas porter cet habit par plaisir, sinon elle laisserait cette satanée jupe tranquille.

Euh o… oui ça va. C’est moi qui m’excuse de vous avoir renversé. C’est à cause de cette foutue jupe…

Bien on était mine de rien partit sur de bonnes bases, même si mon état -ridicule- n’avait pas beaucoup évolué... Elle semblait m’examiner pour les rares fois où mon regard croisait le sien -un dixième de seconde-, ‘tout cas c’était l’impression que cela me donnai. Étrangement alors qu’elle avait presque reprit ses couleurs originelles, elle rougit de plus belle une fois encore. Peut-être car j’étais à moitié torse nu qui sait, bon ok j’ai l’air de faire le fier là, mais c’moi qui en souffrais le premier !

La p’tite gazelle semblait presque nerveuse, regardant dans toutes les directions comme ci elle avait peur qu’on la remarque pour je ne sais quelle raison... Bref après un tâtonnement qui me semblait suspect mais bon, en l’état actuel des choses, je ne pense pas que je pouvais trop cogiter sur quelque chose alors ceci passait. Et lorsque mon ventre gargouilla -à mon plus grand « bonheur »- elle eut un léger rire qu’elle essayait d’étouffer pour éviter de... Me vexer je suppose ?

Bon même après tout cela je dois avouer que ses airs de petite sainte, polie et mignonne en lançant des p’tits rires par-ci, des couinements plutôt mignons par-là me plaisait bien, enfin comprenons-nous ! J’ai toujours pensé que les premières impressions étaient souvent loin d’la réalité, donc si j’me fiais à ça, ben cette donzelle serait plutôt intéressante...
 

Eh bien vous avez l’air un peu faible. Vous devriez avaler quelque chose. Ici vous pourrez manger quelque chose et vous asseoir pour reprendre vos esprits.

M’interrompant dans mes formidables pensées, elle m’invita en quelque sorte à manger dans un resto qu’elle me désigna pendant sa prise de parole... Moi je la regardai -enfin je regardai plus souvent le vide qu’elle mais bon...- toujours avec cet air idiot, gêné voir presque paralysé... Et ce qui suivit n’allait en aucun cas faire évoluer la situation, elle me prit par le bras et alla assez vivement à ce restaurant...

J’ai cru que j’allais exploser, ce coup-ci j’étais sûr qu’en plus de ma couleur écarlate, de la fumée devait sortir d’mon crâne, je ne compris que vaguement ce qu’il se passait à l’intérieur. J’eus crus entendre quelques personnes nous, enfin LA saluer et nous mettre à une des tables les mieux placées du commerce. Une fois assis il est vrai que je me sentais un chouïa mieux, mais ce qui m’aida encore plus c’était les odeurs magnifiques qui venaient des cuisines du restaurant, elles étaient toutes plus succulentes les unes que les autres.

C’est alors que je repris un air plus sérieux et que mon cerveau re-fonctionnait à peu près correctement ! Alléluia il était temps ! La jeune demoiselle -enfin je suppose- devant moi fit mine d’hésiter sur la carte que nous avait donné un serveur juste avant, ce coup ci c’était moi qui me posait la question... C’moi qui la gêné tant que ça ? Elle avait pourtant l’air d’être une personne assez importante, vue les courbettes et les avantages qu’elle avait, m’enfin bon... À table ! Le serveur arriva pour prendre nos commandes et je ne me gênai point !


Pour moi, votre plus t... Tendre et saignante viande, si possible bien grosse, accompagné ça, de votre meilleure b... Bière et p’t’être quelques crudités.

La belle blonde en face de moi commanda une simple tarte aux pommes et une citronnade... Étrange je l’aurai plus vue avec un verre de vin et du caviar ou encore du saumon ou autre truc de noble...  Bref, le serveur repartit vers les fourneaux en nous laissant là, plantés comme des crétins. Le pire c’est que revenus à la triste réalité, je me rendis compte que c’était mon premier « diner » avec une femme... Quelle étrange journée.

L’évitant toujours du regard je me demandai comment je pouvais lancer une conversation, le silence était trop pesant et ça me mettait encore plus mal à l’aise, réfléchissant au maximum de mes actuelles capacités j’espérai trouver une idée et au plus vite... Trouvé !


Au... Au fait, j’n’ai pas pu me p...Présenter avec tout ç... Ça. J’m’appels S... Senji et vous ?

Bon c’était sans doute la manière la plus classique d’aborder un semblant de conversation, mais voilà c’était fait... Je décidai même de surenchérir, même si mon regards allait de droite à gauche, de haut en bas et que ma voix semblait plus « normale », même si quelques freinages étaient encore là. Lui laissant le temps de répondre tel un gentleman, je pense, enfin je sais pas, enfin on s’en fiche, je continuai...

Et j’suis peut-être n... Nouveau dans c’te pays, mais j’ai bien pus remarqu... Quer que vous aviez l’air d’avoir pas mal de respect ici. Désol... Lé d’avance si j’suis indiscret, m... Mais je suis assez curieux, pourquoi une telle marque de res... Respect ?

En essayant vainement de la regarder dans les yeux pour éviter d’être offensant, je me sentais stupide de taper la discut’ ainsi... Et surtout de ne pas pouvoir croiser son regard avec le mien plus d’une seconde et trois centièmes -j’ai compté !-. Enfin bon, je savais vraiment pas mis prendre avec les filles et j’espérai -étrangement- sincèrement ne pas l’avoir offensé, le serveur en prenait du temps. Si une quelconque chance était d’mon côté, peut-être qu’il arriverait pour mettre fin à ce supplice, enfin la donzelle n’y était pour rien, c’t’ait juste moi qui avait des réactions foireuses...

Hors rôle play:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 3:43



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Les voilà seuls, assis face à face. Rei et ce… cet inconnu. Ils attendaient leur commande et un silence s’était installé entre eux. Rei était en train de regarder les tapisseries quand il se décida à parler.

- Au... Au fait, j’n’ai pas pu me p...Présenter avec tout ç... Ça. J’m’appels S... Senji et vous ?

C’est vrai. Rei en oubliait presque les bonnes manières qu’elle avait été contrainte d’apprendre dès son arrivée au Conseil : Se tenir droite, vouvoyer les personnes haut placées et se présenter. Se présenter pour Rei n’était pas une priorité pour elle. Tuer pas mal de gens en tant que Conseillère lui avait forgé une réputation assez sombre et valait mieux ne pas savoir à qui on se frottait quand on la rencontrait. Elle répondit.

- Je m’appelle Rei. Rei Bunkatsu. fit-elle avec un petit rire plus nerveux qu’autre chose.

La plupart du temps, quand on parlait de Rei c’était plutôt la psychopathe du Conseil ou la Conseillère dérangée. C’était rarement Rei Bunkatsu. Il continua, bien décidé à meubler la conversation.

- Et j’suis peut-être n... Nouveau dans c’te pays, mais j’ai bien pus remarqu... qué que vous aviez l’air d’avoir pas mal de respect ici. Désol... Lé d’avance si j’suis indiscret, m... Mais je suis assez curieux, pourquoi une telle marque de res... respect ? demanda-t-il.

Rei se retint tant bien que mal de pouffer de rire. Ah ça alors ! Pour être nouveau il était nouveau ou plutôt complètement paumé. Pauvre chou. Il ne connaissait vraiment rien à la dure loi de Fiore… Elle souffla calmement en déclarant le plus naturellement possible.

- Eh bien… Je travaille au Conseil comme vous pouvez sûrement le voir à mon uniforme. Les gens d’ici me connaissent bien.

Trop bien même. Elle n’allait pas pouvoir rester bien longtemps au Conseil si elle continuait de ce train là. Déjà qu’elle avait du faire taire plusieurs personnes en les soudoyant… Elle savait que leur silence ne serait pas éternel et qu’on allait se poser des questions si elle les réduisait au silence en les envoyant au tombeau. Alors qu’elle était perdue encore une fois dans ses pensées, le serveur posa les assiettes sur la table en leur disant Bon appétit. Elle attrapa ses couverts.

Rei jeta un coup d’œil à l’assiette du jeune homme en la comparant à la sienne. Un plat bien équilibré et un dessert. Elle eut un peu honte d’avoir pris un simple dessert. Elle se ratatina dans sa chaise en attaquant sa tarte du bout des dents. Elle lui jetais quelques furtifs coups d’œil l’observant de temps en temps et quand il arrivait par malheur à la Conseillère de croiser son regard ne serait-ce qu’une milliseconde, elle rebaissait la tête aussitôt. Il mangeait rapidement, il devait avoir très faim. Mais pas trop pour ne pas ressembler à un animal qui dévore sa proie et surtout parce qu’un membre du Conseil qui l’observait. De nouveau le silence réapparut rapidement. Rei réfléchit à toute vitesse et sortit une parole au hasard.

- Sinon qu’est-ce-que vous faites dans la vie ? demanda-t-elle.

En effet, Rei n’était pas très douée pour meubler les conversations. Ses réponses sont souvent des onomatopées pur en dire le moins possible. Revenons à sa question. Elle n’avait remarqué aucune marque qui pouvait montrer quelconque appartenance à une guilde malgré le fait qu’il était assez… Eurhm… déshabillé. et s’il faisait partie d’une guilde clandestine, il ne se serait sûrement pas laissé embarquer par la Conseillère.

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 5:03

Pour être franc avec moi-même, je m’étais dit que ce serait mort, qu’elle ne répondrait même pas, surtout face à un inconnu rencontré il y a, à peine une demi-heure... Comment ça, ça faisait même pas un quart d’heure ? Faudra vraiment que j’essaye de régler c’te problème de temps, bon après tout avec la loi d’la relativité tout ça, tout ça, pour moi il s’était passé une demi-heure point ! Après une petite attente, vraiment minuscule, le temps que la demoiselle quittée des yeux la tapisserie -ô combien... Magnifique ?- du resto, elle me répondit.

Je m’appelle Rei. Rei Bunkatsu.

Oye j’avais pas demander le nom, le prénom était amplement suffisant, une erreur peut-être ? Une éducation trop poussée ? Bah, j’aurai tout l’temps de le savoir -un autre jour-, bizarrement elle finit cette présentation un peu trop complète par un petit rire nerveux, Parfait ! On devait sans doute être tout deux, des as de la discussion -ou pas-...

Eh bien… Je travaille au Conseil comme vous pouvez sûrement le voir à mon uniforme. Les gens d’ici me connaissent bien.

J’haussai un sourcil, montrant mon attention qui ne cessée d’augmentée. Le conseil ? Si tôt ? Et bien je n’aurai pas mis longtemps à rencontrer une potentielle ennemie, oui car c’rare que les autorités aimes les assassins... Ce qui m’étonna c’était qu’elle se retenu -encore une fois- de me rire au nez et le souffle qu’elle fit me rappela celui d’l’ancien quand je ne connaissais pas quelque chose d’évident. De quoi m’mettre la pression, je vais adorer ça moi ! Elle devait être vachement connue pour avoir ce genre de réaction, enfin c’est c’que j’pensai.

Après l’avoir sagement écouté, je me rendis compte qu’on finissait tous les deux dans nos pensées respectives, au moins j’avais fait le premier pas, on ne pouvait pas m’blâmer ! Et eurêka le serveur finit par venir, mon assiette était pas mal garnie, relativement équilibrée et surtout c’qui était là-dedans avait l’air tellement bon... Si une femme n’était pas devant moi à cet instant j’pouvais vous dire, que d’la bave coulerait d’mes lèvres...

Par contre je trouvai vraiment l’assiette de ma jolie « camarade » assez faiblement remplie comparé à la mienne et quand elle vit mon plat, elle eut comme un réflexe étrange, comme ci elle « s’enfonçait » dans sa chaise, regardant cela, j’eus sans doute une tête étonnée, ‘faut dire qu’une donzelle du conseil dans une position si... Bizarre, j’devais être pseudo-chanceux en un sens ! Mais bon passons aux choses sérieuses maintenant ! Je pris vite fait ma fourchette et j’allai attaquer c’te repas comme un véritable Barbare, mais brusquement je m’arrêtai dans mon élan, d’vant une fille cela ne se faisait sans doute pas alors... Je retenais mes manières de porc et décida d’y aller rapidement mais proprement, alors que cette demoiselle Bunkatsu mangée son dessert à petites bouchées.

J’eus presque pitié pour le coup, dommage que j’avais quasi finis mon repas, sinon je lui en aurais passé pour le coup... Je remarquai quelque chose d’amusant, il m’arrivait par moment de regarder -sans trop l’vouloir- dans sa direction pendant ma dégustation et chaque fois que nos regards se croisaient -involontairement- elle rabaissait de suite sa tête, donc je la gêné belle et bien... Enfin bref ! Le silence s’était encore installé parmi nous, satané silence vas ! Oust, oust j’te dis... Et comme ci ma partenaire de repas lisait dans mes pensées elle décida de le rompre.


Sinon qu’est-ce-que vous faites dans la vie ?

La question qui fâche là... Néanmoins, je n’étais pas homme à me cacher derrière des mensonges, alors évitant le plus possible les bégaiements je lui répondis franchement, honnêtement, la regardant sans -trop de- difficulté dans les yeux, en posant mes couverts.

Assassin de Minstrel ayant fait un nombre incalculable d'assassinats et disons que j'ai étais « déloca... Caliser »  dans ce magnifique pays, malheureusement je n’ai p... Plus beaucoup de contrat ici, donc va falloir que j’cherch... Che un peu. Et vous que faites-vous au con... Conseil hum ?  

J’avais dit cela d’un air -trop- décontracté pour une réponse pareille, surtout qu’en face de moi un membre du conseil de Fiore en personne était présent, mine de rien, je n’étais pas si stupide, mentalement je me préparai déjà à l’affronter, même si cela serait assez difficile pour des raisons évidentes, mais qu’importe ! Attendons sa réaction, qui sait elle pourrait sans doute me surprendre.


Dernière édition par Senji Sakki le Mar 12 Aoû 2014 - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 14:11



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Il posa ses couverts. Il leva la tête pour regarder la Conseillère dans les yeux. C’était quelque chose de sérieux là. Il répondit à sa question.

- Assassin de Minstrel ayant fait un nombre incalculable d'assassinats et disons que j'ai étais « déloca... Caliser »  dans ce magnifique pays, malheureusement je n’ai p... Plus beaucoup de contrat ici, donc va falloir que j’cherch... Che un peu. Et vous que faites-vous au con... Conseil hum ?  

Il disait ça l’air de rien. Eh bien… La réaction de Rei aurait pu lui paraître bizarre, mais un grand sourire se dessina sur son visage. Ce sourire si caractéristique de Rei.  La jeune femme croisa les bras sur sa poitrine tout en se redressant.

- Eh bien. Nous allons bien nous entendre car c’est un peu mon boulot à moi aussi. déclara-t-elle tout aussi naturellement. Je m’occupe de la chasse moi.

Mon boulot ? C’était plutôt son occupation préférée qu’elle pratiquait surtout quand elle en avait marre de trier de la paperasse. Ce n’était pas un boulot, c’était sa raison d’être, sa vraie nature. Quand elle tuait quelqu’un, quand elle sentait le sang sur ses mains, elle revivait. Ses multiples personnalités importaient peu lorsqu’elle pouvait avoir un pouvoir de vie ou de mort sur une personne. C’était comme si on devenait le roi du monde en l’espace de quelques secondes, quand on pointe son arme à la gorge de l’ennemi.

Le reste du repas se déroula comme n’importe quel repas ordinaire. Ils échangeaient parfois quelques mots bref mais rien de vraiment extraordinaire. Quand il eurent fini, un autre serveur vint récupérer les assiettes. Il posa l’addition devant Senji. Tout le monde devait penser qu’il s’agissait d’un rendez-vous galant et que le monsieur devait payer. Rei sortit malgré les protestations dé Senji un paquet de billets qu’elle posa sur la table.

Elle sortit d’un pas rapide du restaurant. Rester trop longtemps au même endroit ne la mettait pas vraiment à l’aise. Ce Senji, la suivit. Elle jetait des regards furtifs de ça et là, premièrement pour essayer de se repérer et deuxièmement pour Elle jetait des regards furtifs de ça et là, premièrement pour essayer de se repérer et deuxièmement pour essayer de trouver une nouvelle proie. Ils se trouvaient dans les ruelles de la ville. C'est à ce moment-là que Rei se décida à sortir son cutter.  elle le fit cliqueter  en rythme avec chacun de ses pas. C'était l'endroit idéal pour une petite partie de chasse. Peut-être que cet endroit était sombre, froid et inhospitalier mais c'était le seul endroit où il se sentait à l'aise. Maintenant, elle n'entendait plus l'agitation de la ville et se concentrer à présent sur une proie à traquer. L'autre  la suivait toujours. C'était bizarre, car il ne portait  aucune arme sur lui. Mais bon ce n'est pas grave, chacun a ses techniques.

Elle avait trouvé sa victime. Elle s’avança tout naturellement vers la personne qui n’allait rien comprendre à ce qui allait se passer. Elle sourit en s’avançant et dès qu’elle se trouva à quelques centimètres de sa victime, elle lui sectionna l’artère fémorale. Le pauvre homme tomba à la renverse en hurlant à s’en déchirer les cordes vocales. Si pathétique.  Le sang coulait à flot. Rei se tourna vers Senji son sourire de psychopathe toujours crispé sur son visage.

- Je te laisse l'achever.

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 19:46

Alors que je m’attendais à c’qu’elle me sauterait dessus, en mode « Fiore départemental police », les menottes à la main en criant à tout ce beau monde de se coucher à plat ventre de peur que j’explose dans une folie vengeresse en massacrant tout le monde, elle ne fit rien de tout cela -à mon grand regret-.

Au contraire un sourire assez étrange se dessina sur le doux visage de la blondine, il me rappelait le mien la fois où j’avais tué -à p’tit feux- ce déb*le de p’tite geule... Bref elle me répondit tout aussi naturellement ce qui allait suivre...


Eh bien. Nous allons bien nous entendre car c’est un peu mon boulot à moi aussi. Je m’occupe de la chasse moi.

Je ressentis comme, comment dire, toute la joie, la puissance et l’envie qu’elle devait éprouvée lors de nos activités communes, c’est vrai que de tuer quelqu’un donnait un sentiment de pouvoir et de supériorité, néanmoins, je n’ai était entrainé que pour tuer pour me défendre et pour mes missions. Les meurtres gratuits étaient la meilleure façon de se faire remarquer et éliminer, comment ça je venais juste de dire mon vrai métier à un membre du conseil ? Comment ça, question discrétion j’étais mauvais ?

Bref, cette donzelle semblait quasi parfaite pour un gars comme moi, enfin en toute amitié enfin connaissance... Raaaah, je savais pas où la caser du coup ! Ennemie ? Non elle avait bien prit le fait que j’étais un tueur et elle l’était aussi mais officielle de c’que je compris. Connaissance donc ? Je sais pas, j’m’y étais -un peu- attaché moi du coup, ses mimiques assez mignonnes, son caractère assez imprévisible, bon et le fait qu’elle était assez jolie aussi... On verra par la suite me dis-je !

Toutes ses pensées m’occupèrent le reste du repas, ils nous arrivaient de sortir quelques banalités par-ci par-là, mais rien d’formidable, en mon fort intérieur j’espérais que cela ne se voyait pas trop que je réfléchissais un max... Soudain je vis le serveur posait un morceau d’papier juste devant moi, je le regardai bizarrement de mon seul œil encore à sa place et compris que c’était à moi d’payer...

Le plus gros d’mes économies étant encore à Minstrel, j’avais pu prendre quelques piécettes de rien du tout à mes premières victimes de cette contrée... Cependant, la blondinette voulut payer, cela ne me dérangeais point, mais voulant faire bonne figure, j’essayai de lui dire que ce n’était pas la peine, mais elle paya quand même -ouf-. Après ce payement qui lui avait l’air naturel, elle partit au pas d’course hors du restaurant, pas d’bol, je sentais qu’une dette venait de s’installait au dessus d’moi...

Je la suivis mine de rien, et je remarquai que mon mal à l’aise était parti, étais-je guéris, en tout cas devant elle ? Cela serait parfait ! Nous finissions dans les ruelles étroites de la cité, elle sortit un cutter de sa poche et... Je le savais mon instinct premier ne m’avait pas trahit ! C’était bien une arme ! Même lobotomisé mes talent d’assassin restait actif ! Bref, j’en étais où... Le cutter ! Donc elle le sortit et tapa très légèrement dessus au rythme de ses pas, une traque venait de commencer on dirait, je voulais voir comment elle se débrouillait!      

D’un coup, un homme qui se trouvait ici pour une bonne raison j’en étais sûr -en fait j’en savais foutrement rien...- semblait être celui que la tueuse assermentée par le conseil avait prit en chasse. En s’avança doucement vers lui, sourire aux lèvres et l’autre crét*n ne bougea pas, limite en souriant aussi et arrivée devant lui la belle jeune femme lui coupa une artère... Oh, je fus un peu déçu de cette méthode trop classique, néanmoins elle se mit à me regarder toujours avec son sourire que j’aimai à la folie et c’était l’cas d’le dire et elle me balança :


Je te laisse l'achever.

Sincèrement, je n’étais pas motivé... Le pauv’ gars m’avait rien fait et semblait pas intéressant à tuer... Mais, je me dis que c’était -peut-être- une façon de rembourser le repas qui sait ? Cette idée me donna un minimum l’envie de le faire, m’avançant nonchalant, je regardai l’homme qui était dans un état pathétique, mon visage resta de marbre.

Il était au sol, sur le dos, je lui mis un coup de pied bien fort dans la tête histoire de la tourner vers la gauche, sa tête semblait dorénavant coincée et j’écrasai celle-ci sur les pierres qui formaient les chemins des rues de cette bourgade... Le crâne bien explosé comme il fallait, je regardai maintenant en direction d’la donzelle et un sourire non pas fier, plutôt psycho -mais pas au même point que face à p’tite gueule- ornait mon visage...


Hé hé, on s’est fait un joli pactole avec notre marchandise...

Ouais t’as raison patron, maintenant allons voir si la recrue est toujours là.

Ces voix venaient d’une sortie de bâtiment pas très catho, ayant une ouïe un peu plus fine que la moyenne j’étais sans doute le seul à les avoir entendus. Ils parlèrent d’une recrue, dommage la seule personne des environs était morte avec le crâne -mystérieusement- explosé. Les deux compères arrivèrent et furent étonnés de nous voir nous au pied du cadavre d’leur pote...

Oye patron, regarde notre nouveau est dans un sale état...

Il a l’air mort plutôt oui... C’est vous les bâtr*ds qui avaient fait ça ? Vous allez l’payer !

Alors que je regardai la scène plutôt amusé, je me dis qu’une véritable démonstration de mes talents s’imposait ! Les deux crétins avancèrent droit devant eux, chargeant comme des taureaux mais en moins impressionnant, je m’avançai tranquillement devant ma part’naire craquant mon cou et mes phalanges...

D’un coup sec avec mes bagues je me coupai les avant-bras et fis sortir mes lames écarlates, dans un murmure je sortis sous l’impulsion « Blade Reaper... ». Je chargeai à mon tour vers les deux imbéciles, mais ma vitesse était beaucoup plus impressionnante et après un petit son de tranchant je me retrouvai derrière eux les bras superposés, en avant en forme de pseudo-croix et mes splendides lames de sang étaient recouvertes d’un peu du leur...

Alors que je me remis dans une position plus « normale », je me retournai vers cette mystérieuse Rei,  les têtes des tarés glissèrent en avant et tombèrent au sol suivis par leurs corps... Leurs sangs jaillirent au niveau de leur semblant de cou. Je m’avançai donc tranquillement vers la belle blonde, rentrant mes lames et lui dis quelques mots...


Votre technique est efficace, mais classique, la mienne l’est tout autant mais au moins, je garde un certains style qui m’est propre ! M’enfin, ce doit être normal qu’un membre du conseil manque de style après tout.

Je me mis à partir dans un léger rire naturel en me grattant l’arrière du crâne, et je repris mon air sérieux -à deux balles-. Mes cicatrices étaient déjà refermées, un des avantages à maitriser ma magie ! Et dans l’élan j’allai même lui proposer plusieurs choses dis donc !

Ce doit être sympathique de faire ça tous les jours, mais peut-être un chouïa déprimant seul... Si un jour vous avez l’envie d’vous taper un gros poisson, ou un nombre conséquent d’guignols dans le style ou même d’autres mages pourquoi pas m’appeler, j’aimerais pouvoir encore m’amuser comme ça un d’ces quatre ! Et au fait, maintenant qu’allez-vous faires ? J’vais pas vous laisser toute seule après tout c’que vous avez fait quand même !

Tout dépendra de sa réponse tien ! Si je la considèrerai comme amie ou simple connaissance -à peu près- sympas... Ma façon d’être avait changée, mais je restai un minimum courtois tout en étant le plus relax possible, j’espérai qu’elle n’avait pas prit mes autres paroles comme insultantes, c’tait juste pour la taquiner un peu mais bon, je verrai bien !


Dernière édition par Senji Sakki le Mar 12 Aoû 2014 - 6:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 10 Aoû 2014 - 22:02



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Senji écrabouilla la tête de la victime. Le sang tacha le sol pavé et avec, les chaussures de la jeune femme. Les meurtres gratuits, c’était mal. Sauf si vous prenez la simple logique que chaque individu, chaque individu vivant sur cette terre a une partie de mal en lui. Rei voulait le voir vraiment à l’action, utiliser sa magie. Elle aurait ainsi une occasion de mesurer sa force. Simple mesure de précaution. Elle n’aimait pas avoir un ami supérieur à elle. Cela installerait un sentiment d’infériorité en elle, quelque chose d’impensable à ses yeux. Mais ce qui était sur, c’était qu’ils étaient de la même espèce, forgé dans le même métal. Ces sourires effrayants qu’ils s’échangeaient en étaient la preuve.

Rei se figea. Elle avait cru entendre des voix non loin de là. Deux personnes. Ils parlaient de quelqu’un. La Conseillère baissa les yeux vers le pauvre homme, la tête misérablement écrasée sur les pavés qui ressemblait davantage à une marmelade qu’à quelque chose d’humain. Elle fit le lien. Effectivement, deux idiots firent irruption dans la ruelle et furent surpris en découvrant le corps de leur “ami“ si on peut l’appeler comme ça à l’heure qu’il est.

- Oye patron, regarde notre nouveau est dans un sale état...

- Il a l’air mort plutôt oui... C’est vous les bâtr*ds qui avaient fait ça ? Vous allez l’payer !

C’est alors que ces deux idiots foncèrent sur eux. Rei Bunkatsu contracta les muscles prête à bondir sur leurs assaillants pour leur trancher la gorge, quand, Senji lui passa devant elle prêt à je jeter dans la bataille. Il se craqua les os du cou et ceux de ses phalanges -sûrement pour se donner un air classe mais qui n’impressionna point la jeune femme et encore moins ces débiles-.

Là il fit quelque chose que Rei n’avait jamais vu. Il se mutila pour faire jaillir de ses avant-bras deux lames comparables à celles de faux. Rei dut se concentrer un minimum afin de voir la scène qui se déroulait devant elle. En moins de trois petites secondes, deux corps étaient couchés par terre avec leur tête un peu plus loin qui avait roulé avec la violence du découpage. Celui qui était à l’origine de ce carnage s’avança vers Rei tranquillement, naturellement comme si c’était le cours normal de la vie.

- Votre technique est efficace, mais classique, la mienne l’est tout autant mais au moins, je garde un certains style qui m’est propre ! M’enfin, ce doit être normal qu’un membre du Conseil manque de style après tout.

Réalisant que la Conseillère n’était pas vraiment amusée par cette remarque, il se gratta l’arrière la tête en riant. La seconde d’après, son visage était redevenu sérieux. La Conseillère, lui sourit chaleureusement. Les activités de Rei lui demandaient efficacité point barre. Elle n’avait pas besoin d’y ajouter de “style“.

- Ce doit être sympathique de faire ça tous les jours, mais peut-être un chouïa déprimant seul... Si un jour vous avez l’envie d’vous taper un gros poisson, ou un nombre conséquent d’guignols dans le style ou même d’autres mages pourquoi pas m’appeler, j’aimerais pouvoir encore m’amuser comme ça un d’ces quatre ! Et au fait, maintenant qu’allez-vous faires ? J’vais pas vous laisser toute seule après tout c’que vous avez fait quand même !

Quelqu’un ? Lui proposer de chasser avec elle ? La proposition quoique bizarre plaisait à Rei. Même si elle n’était pas si seule dans sa tête, cela lui ferait du bien de “travailler“ avec quelqu’un. Elle répondit en souriant.

- C... ce serait avec plai... plaisir.

C'était la première fois qu'on proposait à Rei ce genre chose. Bon la suite. Qu’allaient-ils faire maintenant ? C’était une bonne question. Rei baissa les yeux vers son cutter avant de continuer.

- Nous pourrions aller à l’armurerie, j’ai justement besoin de me rééquiper.

Et les voilà, encore une fois, Rei à tirer le jeune homme par le bras pour l’emmener dans les rues de Shirotsume.

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Lun 11 Aoû 2014 - 5:21

C’est avec un peu de peine que je vis qu’elle ne prit pas à la rigolade ma petite vanne foireuse, mais c’est vrai les membres des forces de l’ordre faisaient souvent ce qu’on leur demandé et n’ajoutaient rien de « personnel » à leur travail, c’est réellement ça ce que je trouvai dommage, m’enfin je n’allai tout d’même pas rester dessus toute la journée ! D’ailleurs lorsque je m’étais calmé elle me sourit disons chaleureusement...  B*rdel... Seul mon « père » me souriait comme ça...

Après mes paroles qui semblèrent enjouées, mon visage prit une expression mélancolique, en vérité j’déprimai facilement ou quoi ? C’est alors qu’elle me répondit en souriant, son sourire enleva ma petite mélancolie et je devais donc la considérer comme amie, en un sens j’en étais ravi.


C... ce serait avec plai... plaisir.

Je me mis à sourire bêtement mais bêtement content, je m’attendais pas à cette réponse mais j’en étais limite heureux. Je réajustai ma veste, remis bien mon col et me passa brièvement la main dans mes cheveux, fallait pas que j’sois décoiffé non mais ! Hum ? J’suis pas coiffé d’base de toute ? Namého on reste calme ! Hum, hum pardonnez-moi...

Nous pourrions aller à l’armurerie, j’ai justement besoin de me rééquiper.

Hein que quoi ? Aller à l’armurerie, je me mis à penser, réfléchir quelques instants et je ne pus répondre -ça m’apprendras à réfléchir dans l’vide...- car elle me prit de nouveau par le bras et m’emmena vers cette fameuse boutique d’arme. En un sens cela serait intéressant de voir comment ce pays était armé et même si j’ai ma force et ma magie, j’vous avouerai que j’aimerai bien faire le crack avec une hallebarde ou une grande faux ultra aiguisée... Mais passons, je m’égare -pour changer-...

Alors qu’elle se tenait à mon bras, moi je sentis une fois de plus mes joues virer au rouge, bon... Tant pis j’aurai juste l’air idiot, j’ai déjà connu pire que ça... Nous vagabondions dans les ruelles -magnifiquement classique- de la cité, à la recherche de l’armurerie perdue... Quelques minutes passèrent avant que mon « guide » nous conduit devant ce magasin. Rien de surprenant de l’extérieur, espérons qu’à l’intérieur ce serait mieux...

Nous entrâmes donc dans ce bâtiment, un vieillard se trouvait derrière le comptoir de vente, sans doute le vendeur... Je suivis la belle demoiselle regardant par-ci par-là, pour me donner une idée de l’armement majeur de Fiore... Beaucoup d’arme contondantes et tranchantes, certaines magiques d’autres non, ce que je remarquai de suite était qu’il avait peu d’arme à feu et d’arme à distance généralement et encore moins magiques... Oh et aussi un peu de bâton de mage que je trouvai personnellement inutile m’enfin...

Les armures et autres objets de défenses devaient se trouver dans une autre pièce, peut-être à l’étage car un escalier y mené... ‘Fin bref, après que la petite Bunkatsu trouva son bonheur, j’me demandai c’que nous allions faire... N’empêche maintenant qu’j’y pense, je ressemblai plus à un chien-chien qu’autre chose à la suivre ainsi et comble de la chose, cela ne me dérangeai point spécialement... J’devais vraiment me sentir bien à côté d'elle.


Et bien maintenant que vous avez trouvé votre bonheur mademoiselle, peut-être faudrait-il l’essayer, voir si ce n’est pas d’la camelote pour touriste... Cela serait dommage que vous vous promeniez avec un joujou pour enfant.

Toujours avec un sourire sympathique, mes paroles puaient l’ironie à plein nez et vue que j’étais mauvais comique, vous devez comprendre c’que j’veux dire... Néanmoins, j’étais aussi sérieux, il n’était pas rare que des armes de mauvaise qualité circulaient dans c’te genre d’endroit, cependant, les tester sur quoi aussi ? Sur moi ? Mhh pourquoi pas, après tout l’on ne peut me tuer en me coupant et avec ma maitrise de sang il ne fallait pas compter sur une hémorragie pour me finir... Enfin j’arrêtai d’me faire des films, peut-être que la demoiselle avait une idée derrière la tête...


Dernière édition par Senji Sakki le Mar 12 Aoû 2014 - 6:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Lun 11 Aoû 2014 - 15:13



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Rei trainait maintenant le jeune homme à travers Shirotsume. Hors-contexte au aurait pu dire qu’elle promenait son chien. Il ne manquait plus que le laisse. Mais bref passons. 

Ils passèrent la porte de l’armurerie. On pouvait maintenant comparer Rei à une gamine qui était rentrée dans une confiserie. Elle se faufilait entre les nombreux types d’armes proposés avec, bien entendu Senji sur les talons. La Conseillère trouva enfin ce qu’elle cherchait. Les petites armes tranchantes. Elle prit un cutter. Ce modèle lui plaisait, il était fin et léger. Elle prit les lames qui allaient avec. Rei paya et sortit de la boutique avec son brave chien sur les talons. Il risqua quelques mots.

- Et bien maintenant que vous avez trouvé votre bonheur mademoiselle, peut-être faudrait-il l’essayer, voir si ce n’est pas d’la camelote pour touriste... Cela serait dommage que vous vous promeniez avec un joujou pour enfant.

Il avait raison sur ce point là. Mais bon de toute façon, la dernière fois qu’elle avait acheté une arme de mauvaise qualité, elle avait massacré le vendeur avant de faire sauter la boutique. L’essayer sur quelqu’un. Pourquoi pas mais sur qui ? La jeune femme posa les yeux sur son “acolyte“. Non mauvaise idée. Elle se remit à marcher en lui prenant le bras. Elle se concentra en se mordant la lèvre. Elle était à la recherche de sa prochaine victime. Une personne seule. Une femme. Non. Les femmes n’étaient pas drôles à tuer. Elles hurlaient dès que que Rei faisait une toute petite égratignure. Un homme était une proie plus amusante, et la psychopathe n’aurait aucun mal à le faire tomber dans ses filets.

Elle avait à présent choisi sa victime. Elle lâcha le bras de Senji et prit l’homme en filature. Il prit une ruelle. Discrètement elle le suivit. Senji fit de même. Finalement, elle décida de se mettre à découvert. Elle lui fit un grand sourire, vous savez le type de sourire que vous ne voudrez jamais vous voir adresser, le sourire qui dis jevaistedécouperenpetitsmorceauxpourtejeterdanslestoilettes. L’homme transpirait maintenant à grosses gouttes. Il savait que sa fin était proche. Il essaya vainement de s’enfuir mais tomba immédiatement sur un cul de sac. Rei s’avança vers lui en sifflotant. C’était le moment d’utiliser la magie. Elle sortit une lame de sa poche et la dédoubla. Elle lança les deux lames qui vinrent se planter dans se mains de sortes à ce qu’il ne puisse plus bouger. Il était maintenant cloué au mur. Elle s’approcha et  sortit les deux lames en même temps. Elles tombèrent par terre pas un tint Il glissa au sol. Lorsque vos mains sont touchées, vous ne pouvez plus vous défendre, bref vous êtes vulnérable. Elle posa son pied sur une de ses mains meurtries. Il gémit pathétiquement. Elle appuya dessus. Elle mit tout son poids. Maintenant il hurlait. Rei leva son pied. À hurler comme ça, il allait rameuter des gens du Conseil depuis Era. 

Rei soupira en considérant l’état de sa victime. Ses mains ne saignaient presque pas mais devaient être cassées ou avoir des tendons sectionnés vu la violence avec laquelle Rei avait lancé ses armes. Bref il n'était pas mort mais demeurait dans l'incapacité de se défendre. Parfait. Elle se tourna vers le jeune qui était resté à côté d'elle, regardant le spectacle avec un demi sourire. 

- À ton tour.

Cette fois, il fit la même chose que toute à l'heure, il s'entailla les veines et du sang en sortit pour former une lame. Il ne tressaillir pas, contrairement à toute personne qui se blesse. Mais en regardant de plus près, les cicatrices qu'il devait avoir aux avant-bras avaient disparu si bien qu'on n'en soupçonnerait même pas l'existence. Cette magie était décidément bien pratique. Rei, quant à elle ne l'avait pas choisie sa magie. La magie de dédoublement était avec elle depuis sa naissance comme ses autres personnalités. Ses personnalités ! Rei, l'espace de ce moment passé avec lui les avait totalement oubliées. Elle redoutait à présent que l'une d'entre elles prenne sa place. À cette pensée, un très douloureux mal de crâne survint. Pas encore...

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Lun 11 Aoû 2014 - 19:29

Alors comme ça un autre cutter hum ? Les dagues étaient bien mieux question robustesse et bien sûr le tranchant était quasi identique... M’enfin si cela lui convenait qui étais-je pour dire quelque chose ? Après ma réflexion de génie la demoiselle me regarda un bref instant, bien j’allai servir de cobaye, un imperceptible sourire s’installa sur mon visage, mais lorsque je m’attendais au plus intéressant la belle bonde me reprit par le bras et nous nous remîmes à marcher tout deux, le rouge de mes joues refit surface, mais qu’importe, cela devenait un détail sans importance...

Nous marchions depuis un petit moment maintenant, j’me demandai ce qu’elle recherchait, une autre proie peut-être ? Un mannequin en bois ou même en ferraille ferrait l’affaire, m’enfin, cela me donnera -peut-être- l’occasion de voir sa magie, car depuis le début je ne l’avais point vue celle-ci... Un malchanceux était maintenant dans le champ de vision de la jeune femme, elle lâcha mon bras -ce qui enleva direct l’aspect rougeâtre de mes joues- et se mit à suivre l’homme qui se doutait encore de rien...

Mes années d’entrainements et d’expériences en temps qu’assassin se voyaient, nous nous fîmes même pas remarquer par la nouvelle proie de la donzelle... Soudain elle se mit à adopter une façon étrange de filiation, elle était complètement visible et elle lança -de c’que je voyais- une expression qui en disait long sur ce qu’elle avait l’intention d’faire... Le mec s’enfuit comme il pouvait mais pas d’bol, un cul d’sac l’attendait juste derrière lui.

C’est alors qu’elle sortit son nouveau jouet et je fus -un minimum- surpris lorsque je vis qu’elle le multiplia, elle lança ses lames avec une certaine force et l’gars en face d’elle fut cloué sur place ! C’t’ait pas une métaphore hein... Il était à présent littéralement cloué au mur... La chasseuse du conseil prenait un certain plaisir à torturer cet homme, moi j’me tenais encore un peu dans l’ombre souriant quelque peu face à cette scène...

Dans l’incapacité de se défendre, il était maintenant dans de sales draps, surtout quand ma partenaire se mit à me regarder, je devinai déjà ce qu’elle allait me dire, mon sourire se fit plus grand, plus... Fou en un sens, elle m’amusait cette petite...


À ton tour.

M’entaillant les bras, mes ô combien merveilleuses lames sortirent de mes membres entaillés... Je m’approchai de la victime en faisant aller mon cou dans tous les sens pour le faire bien craquer, en plus ça me donnait une allure de psycho encore plus poussée... La pointe de ma lame sous la gorge de l’imbécile, je réfléchissais à comment en finir... Tant de façons différentes... Le gars tremblait comme une feuille, en même temps je faisais durer le suspens quand je me décidai enfin !

D’un coup habile et furtif je coupas sa langue -pas entièrement mais une bonne partie...-, maintenant qu’il ne pouvait plus crier j’pouvais véritablement m’amuser... Mon visage se fit plus sombre l’espace d’un instant ce gars me rappela mon ancien « acolyte », j’en avais complètement oublié la présence du membre du conseil... D’autres coups tout aussi rapide que les précédents s’enchainèrent, j’avais -subtilement- coupé ses jambes en petits morceaux bien dégueux... L’homme essayait de beugler mais de simple grognements s’entendirent, je refis la même chose mais avec ses bras.

Mon œil lançait un regard dès plus psycho et mon sourire incarnait toute la folie qui résidait en moi, pour en finir je transformai mes lames en simple petite boule de sang -en cicatrisant au passage mes cicatrices, dieu que cette magie était utile-... Je me retournai et avançai devant moi en disant de reculer à ma coéquipière à l’aide d’un simple geste de la main, et de faibles explosions sanguines suivirent juste après et le corps de notre cobaye commun n’existait plus...


Vous avez pas des gars plus résistants à tuer, ceux-là m’ennuies... Aller j’suis sûr qu’étant au conseil, vous avez des infos sur certains gros poissons non ?

J’accélérai mon rythme cardiaque, histoire de ne pas manquer d’sang comme un débile, cela se voyait aussi grâce à mes veines qui grossirent assez visiblement... Et d’un coup je vis la blondine comme perdue dans ses pensées, je m’adossai sur un mur à quelques centimètres attendant patiemment sa réponse...  


Dernière édition par Senji Sakki le Mar 12 Aoû 2014 - 6:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Lun 11 Aoû 2014 - 22:35



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Ce spectacle, ces morceaux de chair qui se détachaient du corps, ce sang qui jaillissait de profondes entailles, ce plaisir avec lequel il exécutait ses mouvements, tout ceci était tellement effrayant que ça en devenait fascinant. Rei luttait à présent contre son mal de crâne qui ne faisait que de s’amplifier. Elle se passa la main sur le front afin d’essuyer la sueur qui y perlait. Elle s’adossa à un mur ne pouvant détacher ses yeux que la scène qui se déroulait devant elle. Un terrible goût de bile emplit sa bouche. Elle déglutit. Le psychopathe, lui s’amusait toujours autant. Que ferait-il s’il la voyait en position de faiblesse ? Il n‘hésiterait pas à abuser d’elle, lui offrir le même sort qu’à cet homme, ou même pire… Rei se refusa d’y penser et entreprit de bouger. En vain. Le changement était proche. Rei avait peur. Si c’était la bête, l’autre ne ferait pas long feu, si c’était la débile, le contraire se produirait. Et si elle demeurait comme ça, il mettra aussi un terme à sa vie. Elle mourrait pathétiquement comme la vulgaire m*rde qu’elle était.

Il s’adressait maintenant à elle. Elle ne pouvait qu’entendre des bribes de phrases, comme si vous étiez sous l’eau. Seul demeurait un rire aigu qui lui perforait les tympans. Elle essaya de parler mais aucun son ne franchit la barrière de ses lèvres. Un voile noir descendit devant ses yeux. Elle glissa à terre et perdit connaissance.

❖ ❖ ❖

Rei Bunkatsu ouvrit les yeux, dans un état de demi sommeil. Tout était flou autour d’elle. Une silhouette était penchée au dessus d’elle. Elle cligna des yeux. La lumière, même si dans une ruelle il faisait assez sombre, lui faisait mal aux yeux. Ses yeux s’habituèrent peu à peu à cette lumière et elle voyait un peu plus clair à présent. Elle reprenait le contrôle de ses sens un à un. L’odeur du sang, le goût de la bile, la voix de quelqu’un qui lui demandait si elle allait bien, la sensation du sol pavé dur sous son dos et sa vision qui redevenait nette. Elle promena son regard aux alentours et il se posa sur l’individu accroupi au dessus d’elle. Senji lui soufflait la voix dans sa tête. Elle se redressa la tête encore toute embrumée. Son regard se posa ensuite sur sa jupe. Eh bien… Elle n’avait pas perdu son temps l’autre. Senji lui tendit la main  pour l’aider à se relever. Une fois debout, elle épousseta sa jupe.

Elle considéra ensuite celui qui l’avait aidée. Il est mignon. J’en connais un qui va être jaloux. Elle pensait évidemment à Owen. Mais elle le chassa immédiatement. Rei n’en saura rien. Elle l’attrapa par le cou. Et au vu de sa tenue, elle n’était pas loin de conclure.

- Allez viens, on s’en va d’ici, je n’aime pas cet endroit. dit-elle tout simplement.

Ce qu’elle venait de dire devait avoir un sens complètement contradictoire aux yeux de son interlocuteur. Rei la psychopathe adorait ce lieu et préfèrerait y vivre que d’occuper sa superbe maison à côté du Conseil qu’on lui avait attribué d’office. Ce cher Senji était à présent tout rouge mais bizarrement elle s’y était habituée. Rei haussa des épaules intérieurement. Ce devait être sa couleur d’origine.

Hors-RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mar 12 Aoû 2014 - 3:24

Alors que j’attendais normalement ma réponse, je compris un peu trop tard que la demoiselle se sentait pas vraiment bien... J’avais peut-être abusé avec le gars, m’enfin c’était marrant quand même... Elle semblait vouloir parler mais aucun son ne parvenait à moi, pourtant j’étais loin d’être sourd, c’est alors qu’elle... Tomba et se dirigea un peu trop dangereusement -à mon gout- du sol.

Alors qu’elle tombait je pris appuis sur le mur grâce à l’une de mes jambes et me propulsa juste en dessous d’elle, au passage l’une de mes épaules se cogna assez fort sur un pavé vachement mal enfonçait, mais pas grave ! La donzelle était sauve ! Mais bon j’étais face contre terre maintenant, alors je me mis doucement sur le dos sur élevant non brusquement sa tête avant de la reposer.

Sa tête était maintenant logée sur mes abdos, zieutant à droite à gauche si personne n’était là je me rassurai de découvrir que non ! Ravalant ma salive vachement gêné par cette situation, je repris doucement sa tête et je commençai à me relever sans geste brusque. Une fois à peu près debout et le corps de ma coéquipière mit dans une position décente, j’attendis patiemment qu’elle se mit à bouger...

Quand elle ouvrit enfin les yeux, je m’empressai de me tenir au dessus d’elle, lui demandant dans une pseudo-panique si elle allait bien... Elle commençait à reprendre ses esprits, une fois assuré qu’elle était vraiment revenue à elle, je lui tendis ma main histoire de ne pas la laisser comme une pauvre malheureuse à terre...

C’est alors que l’impensable -pour moi- se produit ! Une fois relevée la donzelle m’attrapa par le cou, le rouge me montait rapidement au visage, elle était vachement proche de mon visage, mais il se passait quoi là, MER*E ? Je ne compris point ce qu’il se passait, j’étais vraiment dans un sale état maintenant, mon cœur battait beaucoup trop vite, mais j’essayai de récupérer quelques fonctions d’mon cerveau assez maltraité aujourd’hui... Je pus comprendre quelques mots qu’elle laissa échapper.


Allez viens, on s’en va d’ici, je n’aime pas cet endroit.

De quoi ? Mon spectacle de tout à l’heure lui avait grillé quelques neurones ou quoi ? Au vu de sa personnalité, j’étais sûr qu’elle raffolait de ce genre d’endroit, tant d’incompréhension, tant d’incohérence... J’aurai juste dû couper la tête à l’autre gars, ça m’apprendra tien... Mais je n’allai pas la laisser dans l’vent, je réfléchis du mieux que j’pouvais et réussit à dire quelques mots.

D’acc... D’a... D’accord... M... Mais du c... Coup t... T’veux... All... Aller o... Où ?

B*RDEL ! J’allai vraiment mal là, c’était limite si moi aussi j’allai tomber dans les vaps... J’essayai de faire un pas devant l’autre et je réussis -très difficilement mais quand même !- Et alors je me mis à prier pour qu’elle choisisse un endroit assez basique... J’voulais pas me retrouver seul avec elle dans cet état m’enfin on verra de toute, j’étais sonné pour le reste de la journée...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mar 12 Aoû 2014 - 9:04



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

La personnalité qui occupait la place de Rei avant que cette Rei n'arrive devait vraiment avoir fait un truc avec ce type. En plus que rougir comme un dingue pour une raison qui ne devait pas paraître évident pour cette dernière, il trouvait normal cette quantité astronomique de sang qu'il y avait sur les pavés. Elle n’eut pas de mal à comprendre pourquoi ce deux-là s’entendaient si bien. Elle l’avait tutoyé, c’était surement ça. Mais il lui répondit aussi en la tutoyant. Quelques mots entrecoupés sortirent de bouche du jeune homme.

- D’acc... D’a... D’accord... M... Mais du c... Coup t... T’veux... All... Aller o... Où ?

Bon pour l'instant, il n'avait pas franchement l'air de tout comprendre. Peut-être que elle aurait le temps de tout lui expliquer à un autre moment. Elle ne répondit pas. Elle était en train de penser à autre chose. Tout ce qu'elle voulait c'était sortir de ce lieu glauque au possible, au sol jonché de cadavres qui pissaient encore le sang. Elle n’aimait pas trop le sang celle-ci. Ca lui donnait plutôt envie de vomir. Elle ne répondit pas et pris son bras pour le tirer dans une autre direction. Elle glissa sa main le long de son dos pour la poser sur sa hanche opposée. Il tressaillit. Normalement on ne doit pas pouvoir être plus rouge que ça non ? Ah… ben si. Il avait encore pris une teinte de rouge en plus.

Ils sortirent de la ruelle et tournèrent à droite. La Conseillère pouvait à présent souffler. Ces affreuses effluves de sang avait maintenant disparu. Sur ce, elle le plaqua au mur, sans quelconque avertissement. Il était tellement rouge que Rei s’inquiétait maintenant. Il suait aussi à grosses gouttes, il était nerveux. Elle posa sa main sur son front pour vérifier s’il n’avait pas de fièvre. Non. Rien. Elle continua son petit manège en gloussant. Sérieusement, il avait un problème avec les femmes, il devrait en profiter car ce n’est pas tous les jours que cet aspect de Rei faisait son apparition. Elle posa la main sur son torse et son autre main l’agrippait fermement par le col pour qu’il évite de s’échapper. Finalement il se détendit un peu. Elle lui fit un grand sourire. Il était un peu plus grand qu’elle, elle dût se mettre sur la pointe des pieds pour être à sa hauteur et le regarder dans les yeux –ou plutôt dans son unique œil-. Elle s’approcha, seuls quelques misérables centimètres les séparaient à présent.

Un bruit. Quelqu’un avait tapé dans un bouteille vide. Le bruit venait de la ruelle juste à côté. Ensuite des rires d’hommes se firent entendre. Rei stoppa son activité et concentra son attention sur ces bruits. Ils étaient quatre. Ils arrivèrent à leur hauteur. Rei dévisagea longuement les quatre individus. Elle lâcha Senji qui poussa un grand soupir. Leur chef se mit à parler avec un sourire digne des deux psychopathes, quoiqu’il manquait encore d’entraînement pour effrayer Rei.

- Hé mec ! Ca te dirait pas de partager ?

Il s’adressait à Senji qui était à moitié dans les vapes. Partager ? Hein ? Moi ? Bon. C’est le moment de se battre un peu. Cette personnalité de Rei apparaissait rarement et donc était un peu rouillée en matière de combat. Elle sortit son cutter. Une douleur au poignet lui fit lâcher son arme. Elle couina pathétiquement. C’était un des trois autres qui était passé par derrière pour lui tordre le poignet. Il la maitrisa en la plaquant contre le mur. Elle sentit un objet long et dur sur sa cuisse. Elle mit sa main libre pour tâter ce que c’était.. C’était… La boite de lames. Elle la prit une, sortit une lame et la planta dans la jambe de son agresseur. Il tomba à terre en se tortillant pathétiquement et en hurlant.

Hors RP:
 

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Jeu 14 Aoû 2014 - 1:05

Alors qu’elle ne répondit pas me mettant un magnifique vent que je n’appréciai qu’à moitié mais bon... Elle me reprit -cette habitude me tuera un jour...- par le bras et me dirigea vers une autre direction, jusque là aucun problème je commençai à m’y habituer, MAIS ! Cette donzelle glissa sa main le long d’mon dos pour me la mettre sur l’une de mes hanches, en plus du rouge qui était maintenant ma couleur naturelle, j’eus aussi quelques frissons et je sentis aussi mon esprit s’en aller...

Elle me trainait comme un zombie rougeâtre, lorsque soudain, brusquement, totalement imprévisiblement ! Elle me plaqua sur un mur, je me mis à suer un peu trop pour ma propre santé, visiblement nerveux je pouvais faire croire que j’étais vachement malade et du coup, pour arranger magnifiquement les choses la belle blonde mit sa main sur mon front, sans doute pour voir si j’avais d’la fièvre, mais non c’était juste elle qui me faisait cet effet la...

Gloussant comme une enfant entrain de s’moquer histoire de bien me faire comprendre que j’avais l’air pathétique et qu’elle s’amusait comme une petite folle à me tourmenter l’esprit, elle posa sa main sur mon torse et son autre main attrapa mon col histoire que je ne m’échappe pas, cependant, dans l’état dans lequel j’étais, je ne pouvais même pas penser m’évader...

Je me suis dit l’espace d’un instant que c’était un test ! Mais oui ! Elle voulait savoir si j’étais vraiment mal à l’aise ou si je faisais semblant, ou si j’avais des arrières pensées douteuses ! Ne faisant point semblant et n’ayant aucune idée derrière la tête je me détendis un peu. Et bien entendu alors que je me détendis un chouïa elle trouva que de se mettre sur la pointe des pieds et de s’approcher -trop dangereusement- de mon visage était une bonne idée...

Me regardant dans les yeux à une poignée de centimètre, quand une chance sans pareille semblait s’être dévouée pour me sauver. Un bruit de verre cassé retentit... Et j’entendis vaguement des rires émanés de la même direction, mes sauveurs ? Venaient là que j’vous remercie et vous... Attendez, je me mis à regarder vers leur direction et un gars au sourire d*bile qui devait sans doute supposer faire peur... Enfin passons, d’une voix toute aussi moche que lui il m’adressa quelques mots.


Hé mec ! Ca te dirait pas de partager ?

Mec ? On se calme petit, t’es qui ? Tu fais quoi ici ? Bord*l il se passe quoi encore ?! Alors que j’essayai de me remettre les idées en place, je me rendis compte que la tueuse du conseil m’avait lâchée... ENFIN LIBRE ! LIBERTÉ !!! Je perdis presque immédiatement ma teinte un peu trop rouge –même si cette couleur resta un minimum sur moi- et je pus répondre à l’énergumène !

Oye, on se calme la bande de travelos, cette donzelle est pas à partager, pour la simple et bonne raison que déjà c’pas la mienne... Mais ! Car y a toujours un mais... J’suis pas pour ces méthodes, donc rentrez tranquillement chez vous avant que j’m’énerve !

Trois avaient l’air de m’avoir entendu, je m’étais un peu avancé vers eux et j’entendis un couinement familier... Toujours aussi mignon... Bref ! Tournant vite fait mon regard vers la demoiselle en détresse, je pouvais remarquer que l’autre la maitrisa et qu’il l’avait plaqué au mur... Soudain des scènes toutes aussi dégueulasses les unes que les autres traversèrent mes pensées, j’enfonçai alors mon pied dans le sol et pris d’la vitesse en moins d’deux.

Mais deux des macaques me barrèrent la route et avant que je pu envoyer mes poings dans leurs faces un utilisa une sorte de flamme bleue pour m’envoyer dans l’décor, je reculas juste de quelques mètres. Ces gars allaient être plus intéressant à tuer... Je jetai un p’tit coup d’œil à la blondinette pour voir comment elle s’en sortait, mais ça allé, l’autre avait une lame dans la jambe et se tortillait dans tous les sens...

Mon toc de craquer mon cou revint à ce moment... Prenant une position de combat plutôt offensive, je voulais d’abord les tester... Ils me regardèrent tout deux l’air plus idiot que jamais et ils m’imitèrent pour me dire qu’ils avaient compris l’message. Faisant un petit mouvement d’la tête pour bien les provoquer, ils foncèrent sur moi, les deux m’envoyèrent un coup en même temps, déjà ils étaient bien synchro... Parfait ! Bloquant leur coup à l’aide de mes avant-bras je me mis à lancer un léger rire ben psycho, histoire de bien poser l’ambiance !

Les repoussant d’un coup sec de mes avant-bras, nous nous mîmes à combattre plus sérieusement, même en étant deux ils n’arrivèrent point à prendre l’avantage sur moi et alors que je commençai tout juste à m’échauffer, l’autre m’envoya une salve relativement impressionnantes de flammèches bleues... Saleté, un combat avec les poings me satisfaisait moi !

Tant pis, j’ouvris rapidement mes avant-bras à l’aide d’un coup sec et mes bagues firent leur boulot à merveille, mes lames sorties, je me mis à trancher ses flammes ridicules en mitraillant de coup d’lames l’attaque flamboyante. Par contre l’autre cr*tin était où ? Dans les airs... Juste au dessus d’moi... Préparant un coup d’pied qui s’annonçait banale au moment où... Il transforma son pied en roche enflammé !!!

N’ayant que peu d’temps pour esquiver et le mage d’flamme bleue qui se ramenait au corps à corps avec une épée -magnifique- composée d’sa magie, je grossis mes lames pour contrer le pied météore et avec l’autre lame de sang, l’épée enflammée. Mes lames sanguines encaissèrent le choc sans problème, par contre l’attaque du rocailleux fut détruite en quelques secondes et vus la force que j’avais envoyée, lorsque l’attaque fut détruite ma lame elle, continua d’avancée jusqu’à lui trancher les jambes et une partie d’son abdomen avec en prime...

Un gars à terre et l’autre qui avait du mal à gérer ma lame à l’épaisseur et la grandeur un peu plus impressionnante, ceci allait être un jeu d’enfant à terminer ça... C’est alors qu’il annula sa technique, ma lame avança donc vers son cou qui n’allait plus faire long feu, lorsque soudain au lieu d’entendre un magnifique bruit de tranchage, j’entendis un léger bruit de flamme mouvante... Il s’était transformé en flamme le gredin...

Mes lames toujours à la même taille, je remis mes bras normal ainsi mes lames faucheuses m’enveloppaient les côtés. Le corps de flammes bleues redevint humain, le gars ne maitrisait peut-être pas ce sort à son maximum ? Toutefois j’avais déjà dépensé trop d’magie pour ces tâches, il était temps d’en finir, dans un élan de courage le pyromancien fonça sur moi les poings enflammés... Inutile, inutile, INUTILE ! Ma lame droite traversa le creux de son épaule gauche et descendu jusqu’à hanche droite, néanmoins mon coup continua et alla même fendre le sol en deux sur plusieurs mètres...


Vous nous faites ch*er juste pour ça ? C’toi l’patron ? Viens et offre-moi plus de défi que tes larbins !

Très bien, tu l’auras voulu, mage de sang...

Il avait un air trop sûr de lui, un sourire fier et presque glaçant, enfin pour des types normaux bien entendu... Il avança exagérément lentement vers moi et à chaque pas un léger renfoncement se faisait. Une quantité non bénigne de magie émanait de lui, soudain il disparut ! Et réapparut juste en face de moi, je ne compris pas de suite ce qu’il venait de se passait, mais je compris bien vite qu’il avait envoyé son poing dans mon ventre, je reculai de quelques pas me tenant -pathétiquement- le ventre avant de vite m’en remettre.

J’ai... J’ai déjà connu une force nettement plus grande !

Retirant mes lames et cicatrisant mes plaies, je tenais fermer mes poings et ma mâchoire fit de même, j’envoyai des coups de toutes mes forces sur ce gars, mais étrangement certains ne passaient pas... C’était comme ci son disparait par moment, ou qu’il bougeait beaucoup trop vite et encore plus bizarrement chaque fois que ça l’faisait un bruit de vent s’entendit. Mais j’arrivai à l’toucher, même si il avait l’air de plutôt bien les prendre, qu’importe après mon déchainement de fureur, il mit sa main sur mon visage et balança un genre de nom d’technique foireux :

Chimei hayate

Voilà exactement... Et voilà que du vent en sortait, et vu que j’étais à bout portant... J’appris à voler avant l’heure ! M’encastrant dans un mur, j’dois avouer que mon dos me faisait la misère... Mais je réussis tout d’même à me remettre sur pied, la demoiselle n’était pas très éloignée, mais j’voulais pas demander d’l’aide non plus... M’entailla les côtés d’mes mains tout en ne faisant pas gicler mon sang je prévoyais moi aussi une attaque à bout portant mon p’tit gars...

T’vois c’est d’un gars comme ça que j’te parlai, un type intéressant à buter...

Sur ces mots, je fonçai vers le mage de vent, esquivant au passage quelques bourrasques juste là pour nous énerver, car oui je fus surpris en voyant ma camarade me suivre alors que je ne lui avais rien d’mander B*RDEL ! Contractant bien mes muscles je me dis intérieurement que ce gars allait prendre cher...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Jeu 14 Aoû 2014 - 12:54



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Tss… Rei ramassa son cutter qui était là à côté de l’homme qui était toujours là étendu en gémissant. Elle qui voulait s’amuser un peu. Elle entreprit de reprendre sa lame. Beurk ! Elle était couverte de sang et puis elle ne voulait pas risquer de se couper. Elle toisa l’homme de haut et porta son attention sur son cutter. Il ne méritait que de rester là à gémir comme une lavette. Elle ne vas pas se salir les mains pour lui quand même. De toute façon elle avait touché un artère et ne tarderait pas à se vider de son sang dans une lente agonie.

Elle jeta un coup d’œil à Senji. Il se débrouillait bien. Elle n’avait pas à l’aider. Elle tourna le dos et se mis à nettoyer son cutter qui était couvert du sang de l’autre qui l’avait attrapée. Son poignet n’était même pas tordu. Elle avait juste couiné pas simple surprise. Elle se devait de perdre cette habitude. Sinon c’était sa crédibilité qu’elle allait perdre. BAM ! Un bruit. Elle se retourna. Senji s’était écrasé contre un mur. Elle jeta un coup d’œil à son adversaire. C’était un gros morceau. Bon il ne dira rien si elle l’aide un peu.

Les personnalités de Rei étaient très différentes dans leur style de combat. La psychopathe avait une légère tendance à rallonger la mise à mort de quelqu’un en bousillant ses réserves sur le plan physique que magique. Alors que une partie de ses personnalités allait droit au but efficacement et ne s’attardait pas sur des soucis tels que le “style“. Il y avait aussi la bête, qui agit instinctivement sans prendre le temps de réfléchir, ce qui rends ses mouvements assez imprévisibles mais efficaces. Cette partie aussi n’aimait pas se salir les mains et réfléchissait plus.

Elle s’élança aux côtés du mage de sang. Elle l’analysa rapidement. Force magique un peu au-dessus de la moyenne et force physique élevée. Rei avait remarqué aussi qu’il  utilisait une magie de vent. Ceci pourra être assez dérangeant. Rei pouvait se déplace dans les airs en doublant sa pression mais cette capacité se révélait être inutilisable si l’adversaire utilise une magie en rapport avec l’air. Elle s’arrêta devant le “chef“.

Elle n’avait pas vraiment envie de se battre. Au départ l’idée de libérer sa magie afin de le dissuader n’avait pas l’air mauvaise mais il n’y avait aucune certitude que Senji y résiste. Elle soupira en retirant sa veste. Ces uniformes n’étaient pas pratiques pour se mouvoir. Dieu merci, Rei portait un débardeur en dessous. Elle s’élança son cutter à la main. D’abord elle lui donna des coups de pieds mais en réalisant que sa jupe était trop courte pour ce genre de mouvements elle opta pour les poings. Senji l’attaquait aussi par derrière. Il parvenait difficilement à tenir le rythme. Bon, Rei en avait marre de donner des coups dans le vent donc… Show Time ! Rei se dédoubla.

La réserve magique de Rei n’était pas du tout épuisée, donc Rei pouvait se permettre quelques fantaisies. Les deux Rei frappaient alternativement avec leur cutter. Leurs mouvements étaient assez faciles à prévoir vu qu’elles frappaient de façon symétrique. A part de l’essouffler, elle ne faisait pas grand chose. Elle décida de passer à la vitesse supérieure. Elle(s) demanda(èrent) à Senji de reculer. Elle(s) le fit(rent) taire avec son(leur) regard de tueuse.

Rei se jeta sur le mage de vent. Elle devait stopper sa magie pour pouvoir l’attaquer. Elle l’attrapa par les deux bras et doubla la pression de l’air pour l’empêcher de l’utiliser et de bouger. C’est alors que son double rentra en scène. Elle lui lacéra le dos une bon vingtaine de fois mais comme il arrivait quand même arriver à bouger pour se protéger de ses attaques, elle ne pouvait pas atteindre la gorge ou un point vital. Elle(s) le lâcha(èrent) et recula(èrent) un peu essoufflée(s). Leur adversaire était franchement mal en point maintenant. Il se tenait vouté et peinais à bouger. C’est vrai que Rei l’avait salement amoché et que ça devait faire vachement mal.

Elle s’apprêtait à recommencer quand elle aperçut qu’il était en train de préparer un gros truc. Bon s’il voulait la jouer comme ça. La jeune femme fit disparaître son double. La Conseillère se mit à réfléchir à toute vitesse. Ses doubles n’allaient pas lui servir. Elle jeta un coup d’œil à Senji. Ca pouvait marcher même si elle n’avait jamais expérimenté une magie de sang.

- Attaque moi ! Tout de suite ! cria-t-elle au mage de sang. Elle faillit dire que c’était un ordre. Ah la la… Rei devait se mettre à l’évidence que tout le monde n’était pas à ses pieds.

Elle lui asséna encore une fois son typique regard de tueuse. Il s’exécuta. Il lui envoya une flèche de sang. Dieu merci, il a eu la présence d’esprit de l’envoyer à une vitesse relativement moyenne. Rei esquiva et frôla du bout des doigts l’attaque. Elle pouvait à présent la dupliquer. La flèche alla s’encastrer dans le mur derrière elle dans un grand bruit. Rei de possédait pas vraiment d’attaques offensives magiques alors elle devait se faire attaquer volontairement.

- Second Magic. dit-elle.

Entre ses mains apparut la même attaque identique à celle de Senji. Elle l’envoya prenant soin de doubler sa force et sa vitesse. Elle espérait l’atteindre dans le ventre comme ça mais Rei n’avait pas l’habitude de viser avec ce genre de truc. Elle l’atteint à la jambe. Le mage aérien avait un peu amortit le choc avec sa magie, mais il gisait par terre, sa jambe pliée dans un angle bizarre.  Il essaya de se relever. Rei l’aida –quand j’écris “aider“ c’est aider à la manière de Rei- . Elle le prit par le col et le souleva. Il gigotait pour se libérer de son emprise et pour éviter de se faire étrangler. Elle le fixait avec un grand sourire. Elle interpella Senji.

- Eh Senji ! On partage ? Il est encore en vie. demanda-t-elle.

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Sam 16 Aoû 2014 - 23:49

Alors que la course vers le venteux avait débutée, je vis ma jeune partenaire retirer sa veste... Comment ?! Et elle se mit à donner quelques coups d’pied... Et disons que -malheureusement- je voyais plutôt ce que je ne voulais jamais voir, cela stoppa net mon élancement et un coup de poing bien placé dans ma mâchoire me ramena sur cette planète ! Ayant était un peu propulsé en arrière, je rentrai mes jambes dans le sol histoire de ne pas voler aussi loin que la dernière fois.

Voyant que la demoiselle se chargée de lui à l’avant je me dis qu’une petite attaque fourbe ferait l’affaire, me glissant rapidement derrière lui -pas pour faire c’que vous pensez, pervers...-, je me mis à l’enchainer de coup divers et variés, mais en remarquant bien que j’étais derrière lui... Il se défendait plutôt -trop- bien, plus il me contrait plus je m’énervai, des gars comme ça, ça traine à tous les coins d’rues ?!!

Et tout l’monde le sait, l’énervement vous rend plus féroce, néanmoins, beaucoup plus prévisible et ceci était un problème car le gars avait l’air d’être un expert pour ce qui était des combats... La blondine aussi avait du mal, des coups bien trop simple à esquiver, de quoi l’essouffler et encore... On était bien partit, lorsque je vis la belle demoiselle se dédoublait je fus assez surpris mais passons. Elle me demanda de reculer, comme-ci j’allai le faire...

Bon elle me lança un regard qui me faisait ni chaud ni froid, j’y étais habitué moi à ces regards... Bon pour lui faire plaisir je m’exécutas, elles se jetèrent sur notre adversaire commun et essayèrent de l’immobiliser, lorsqu’une des Rai avait réussie à l’avoir, l’autre commença à lui lacérer le dos, j’avais juste à regarder et me chercher limite une bonne bière... Bref ! Elles n’arrivèrent pas à atteindre un point vital quelconque, et donc elles se dégagèrent.

  Le guignol était mal en point et moi j’déprimai dans mon coin, ‘cause de la donzelle j’avais pas pus lui foute ma technique à bout portant sans la toucher aussi. Monde de m*rde va... Servant à rien je me dis que le mieux serait encore de penser à faire une mission, quand tout d’un coup, je l’entendis me demander de l’attaquer, réfléchissant une fraction de seconde je me dis peut-être utilisera-t-elle sa magie de dédoublement. Elle me ressortit son regard pseudo-flippant. Mademoiselle, comment vous dires que cela ne me fait rien à part peut-être me le faire apprécier c’te regard...

Bon je m’étais dis que une petite attaque suffirait, m’ouvrant une de mes paumes, je lui lanças une de mes
« Blood Arrow » à une vitesse plus que modérée, fallait pas que la tue en essayant d’l’aider moi ! Elle l’esquiva tout en la frôlant de ses doigts et mon attaque finie dans le mur lui faisant plus de dégât que lorsque c’était moi qui m’encastra dedans.

Soudain je la vis utiliser cette même technique sans se faire saigner, doublant sa vitesse elle l’envoya dans la jambe du gars, bravo... Je suppose, enfin si c’était l’endroit qu’elle visait. Le gars avait eut l’air d’amortir le choc en utilisant une technique pseudo-défensive, maintenant gisant au sol avec une jambe pliée à je sais pas combien de degrés, la magnifique blonde le prit par le col et le souleva...


Eh Senji ! On partage ? Il est encore en vie.

Elle n’aurait pas put si bien dire, je me dirigeai normalement vers elle, aucune marque de colère ou autre chose ne se voyait sur mon visage. J’étais maintenant arrivé devant eux, l’autre se débattait comme un porc qu’on allait exécuter et cela allait être le cas justement !

D’acc, j’vous laisse la partie gauche...

Rei la charmante conseillère me regarda l’air un peu perdue, une partie gauche ? Mais il était entier, mais pas pour longtemps ! Alors que le cr*tin avait soufflait du nez croyant que je déconnais, moi je leva mon bras et vous vous souvenez du côté de mes mains hum ? Elles étaient encore ouverts...

Je te dois un coup à bout portant, tocard ! Blood Scythe !

Abaissant violemment ma main à quelques centimètres de lui, une sorte de lame de sang faisant la taille de l’imbécile était à présent juste devant lui. À une vitesse absolue la « faux » sanguine passa de devant à derrière lui coupant les quelques obstacles qui s’opposaient à elle, avant de disparaitre hors de notre vue... Le gars ne semblait plus bouger, son sourire ne se perdit pas, quand du sang délimité une sorte de séparation...

Il était tranché sur place oui, ma magie ne laisse pas d’échappatoire...  Ma ravissante coéquipière lâcha ce qui restait de notre cher ami avec une expression de dégout au visage. Quand un gars essaye de m’dominer pendant un combat, voici ce qu’il en resté lorsque une chance de lui rendre l’appareil se présente...


Au final j’vous laisse les deux morceaux. J’ai pas d’endroit pour les ranger...

Je remis mes mains dans les poches, j’avais même un petit air blasé... Mais avec tout ça, mes réserves étaient presque à sec, j’devais essayer d’utiliser des techniques moins couteuses, même si au final je n’avais presque rien d’autre, tien faudra que je change ça un jour... Bref !

Les routes sont plus si sûres d’nos jours, vous voulez que j’vous escorte chez vous ?

Tien c’vrai ça, j’l’avais pas tutoyée un peu plus tôt ? Bon j’étais dans un état de choc, cela peut se comprendre... Restait plus qu’à attendre une fois de plus ce qu’elle avait à dire, mais je crois ‘lavoir presque choquée avec mes méthodes, pourtant elle semblait toute aussi « raffinée » qu’importe ! Si ça s’trouve je pourrais savoir ou elle habite, histoire de passer un coup d’temps en temps, pour une partie d’chasse !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Dim 17 Aoû 2014 - 13:40



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

- D'acc, j’vous laisse la partie gauche... répondit-il décidé à se remettre à la vouvoyer.

Hein une partie gauche ? Vu qu’ils étaient amis maintenant, Rei espérait qu’il la tutoierait mais s’il tenait vraiment à ça, Rei n’allait pas le tuer pour ça. Ce dernier s’avança en s’adressant au mage. Et, avec sa faux de sang qui sortait de son bras il trancha l’odieux personnage en deux. Une ligne se dessina avant qu’il éclate en deux parties distinctes. Il avait pris le mot partager un peu trop au pied de la lettre. Rei prise de dégout, lâcha le  reste du corps. Elle ne voulait pas de choper un truc. Elle s’étonnait même que l’autre n’avait pas attrapé un truc genre le Sida à avoir tout ce sang autour d’elle.

- Au final j’vous laisse les deux morceaux. J’ai pas d’endroit pour les ranger...

Il mis les mains dans ses poches nonchalamment. Rei laissa les morceaux de l’autre idiot sur le sol. Ha ha ha… Il était vraiment hilarant. Il poursuivit.

- Les routes sont plus si sûres d’nos jours, vous voulez que j’vous escorte chez vous ?

Une escorte ? Rei n’en avait pas vraiment besoin surtout qu’elle n’habitait pas très loin. Mais sa question voulait plutôt dire "Laisse-moi te raccompagner chez toi." Elle accepta de bon cœur. Elle s’approcha mettant les bras autour de ses épaules. Le rouge lui remonta aux joues.

- Oui ce serait avec plaisir. Au fait vous n’êtes pas blessé ? Vous devez avoir utilisé beaucoup de sang. demanda-t-elle prenant un air inquiète.

Rei possédait quelques compétences de soin avec sa magie. Par exemple elle pouvait soigner une hémorragie. Son partenaire devait se sentir faible. Sans attendre de quelconque réponse, elle empoigna son bras, et l’entailla avec son cutter. Elle posa sa main sur la plaie et fit augmenter la quantité de sang présent dans son corps. Elle sentait que Senji reprenait peu à peu des forces. C’était sur que de se faire balancer contre un mur n’était pas très bénéfique pour la santé. Rei quand à elle n’avait pas subit de dommages. Mis à part son poignet lancinant, elle se sentait bien.

- Je pense que je vous ai dit que je vivais à Era. On doit prendre le train pour y arriver. dit-elle en indiquant la direction de la gare.

Ils entrèrent dans la gare. Le train en direction d’Era était arrêté à quai. Elle y tira Senji. Ils grimpèrent et s’installèrent dans un wagon en tête [Ceci est une information capitale]. Senji s’assit à côté de Rei. Rei posa sa tête sur son épaule. Elle soupira. C’était le moment pour lui dire. Elle prit une grande inspiration.

- Euh… J.. Je ne suis pas celle que tu crois que je suis.

La voix de la jeune femme était tremblante et manquait d’assurance. Elle ne dévoilait pas son secret à beaucoup de personnes et normalement, on s’en rendait compte. Senji, trop obnubilé par son petit massacre n’avait pas dû y prêter attention. Elle continua.

De… depuis ma naissance, je souffre de… Elle s’arrêta pour ne as dire le mot schizophrénie. Ce n’était pas de la schizophrénie. Enfin pas exactement. Elle se reprit. Mes personnalités se dédoublent. Voilà c’est dit. Il va te faire chanter et tu vas perdre ta place au Conseil. Le mal était fait, elle ajouta. Tout à l’heure tu as dû “t’amuser“ avec la psychopathe.

Elle soupira, relaissant tomber sa tête sur l’épaule de son partenaire qu’elle pouvait appeler comme ça maintenant. Une secousse. Le train s’arrêta, ils étaient arrivés à Era.

(c) Never-Utopia


Dernière édition par Rei Bunkatsu le Mar 19 Aoû 2014 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mar 19 Aoû 2014 - 5:45

Bon pour tout vous avouer, je voulais qu’elle dise oui, je n’attendais que ça ! Voilà ! C’est dit ! Bref, j’me demandai si je n’avais pas était trop direct ou une conner*e du genre. C’est vrai qu’à cause de mes « débordements » la pauvre avait complètement changée, de la donzelle qui aimait le sang, elle était passée à une jeune femme aux manières plutôt disons « rapprochées »... Le top pour me mettre à l’aise quoi !

Ce n’était pas tout, pendant le court silence entre ma question et sa réponse, je sentis comme une certaine perte de force... J’avais un peu utilisé n’importe comment ma magie, mais logiquement j’avais augmenté mon rythme cardiaque en conséquence, à moins que cela aussi n’était pas assez maintenant, passons, ce n’était qu’un minuscule détail !


Oui ce serait avec plaisir. Au fait vous n’êtes pas blessé ? Vous devez avoir utilisé beaucoup de sang.

HA HA ! J’étais sûr qu’elle allait dire oui ! Sinon, blessé, blessé... Tout est relatif. Mon épaule c’était bouffée un pavé pas assez bien enfoncé pendant qu’elle s’amusait à tomber dans les vapes, mon dos avait rencontré d’un peu trop près un mur  et le vent de l’autre "double-face" -Ah ah, ah ah- m’avait pas mal touché en fait... Plus le fait que l’accélération d’mon rythme cardiaque ne suffisait plus et EN PLUS ! Elle avait foutue ses bras autour d’mes épaules tout en s’approchant -trop dangereusement- d’moi me faisant encore rougir, yeah c’était la grande fête !

Bon ok, le vieux m’avait entrainé au contrôle de la douleur, à quasiment l’anéantir, car oui me couper les avant-bras sans ne serait-ce un grognement de douleur, ça ne c’est pas fait du jour au lendemain. Mais ! Je m’égare, et pendant que j’étais là à me parler intérieurement à moi-même la petite Bunkatsu m’avait ouvert avec son joujou favori et elle posa sa main sur ma nouvelle plaie.

Tout d’un coup, je sentis en moi comme beaucoup plus de sang, c’vrai qu’elle multipliait les choses, mais même le sang ? Parfait ! J’la désignerai peut-être comme mon ‘doc officiel. Bon mes forces revenaient de plus en plus ceci était une bonne nouvelle ! Et alors que je fêtai cela en disant des idioties pas possible dans mes pensées, elle me ramena sur terre avec quelques-uns de ses mots qui avaient le don de me sortir directs de mes absences.


Je pense que je vous ai dit que je vivais à Era. On doit prendre le train pour y arriver.

Euh... Non mademoiselle, vous me l’aviez point dit, mais au moins là c’était fait ! Elle me montra la gare pour être bien sûre que j’avais capté l’message. Bon « on doit prendre le train pour y arriver » c’était largement suffisant, j’sais bien qu’en présence féminine j’ai tendance à perdre quelques neurones mais quand même !

Raaah... Bon, nous allions donc en direction de cette fameuse gare, le train était déjà là, à nous attendre, toujours les mains dans les poches la conseillère due me trainer un peu pour qu’on y soit, même si rien ne nous pressait ! M’amenant dans l’un des premiers wagons –sans doute un d’luxe-, nous nous installâmes l’un à côté d’l’autre, quitte à se considérer comme part’naire autant rester ensemble !


Euh… J.. Je ne suis pas celle que tu crois que je suis.

De quoi ?! J’ai était trompé ! Un take over ? Un déguisement de femme ? Une illusion ? J’haussai un sourcil en signe d’incompréhension, me demandant le pourquoi du comment, cogitant à trois milles à la seconde. Ce qui était encore plus étrange c’était son ton, il manquait d’assurance il était tremblant, c’était bizarre vu le bestiau... Bon je lui laissai quand même le temps d’expliquer...

De… depuis ma naissance, je souffre de… Mes personnalités se dédoublent. Tout à l’heure tu as dû “t’amuser“ avec la psychopathe.

Aaaaaaah d’accord ! Ceci explique cela... Bon en même temps je pense que c’était l’but... Mais pas de problème ! Un sourire se voulant rassurant se dessina sur mon visage, si c’était qu’ça alors c’était bon, mais... Si je m’amusai avec sa partie « psycho », ça voudrait dire que je le suis donc ? Mystère, mystère... Ou peut-être pas, m’enfin c’était une énigme de résolue !

Elle soupira sans doute que cela devait lui peser sur le cœur, j’sais pas... Et bien sur mon épaule « blessée » lui servait de coussin, lorsque sa tête arrive dessus je fis une toute mini, toute petite mimique de douleur, mais vraiment rien du tout, sérieusement... Nan mais sérieux ! Bon nous étions arrivés, et donc ce coup-ci c’moi qui traina la jeune demoiselle hors du train, enfin trainer ceci était au sens figuré hein !


Alors c’est ici hein ? Pas mal, pas mal comme hameau, bon c’pas tout ça mais... Et bien où habitez-vous belle demoiselle ?

Fallait que j’essaye de détendre l’atmosphère, c’était plus fort que moi ! Mon sourire devait dire « Bon c’est dit ironiquement même si j’le pense -un peu-, mais c’est surtout pour -essayer- de t’faire sourire... ». Et ouais mes sourires en disent longs moi ! Par contre en débardeur elle n’avait pas froid ? C’était la nuit et puis il pouvait faire plus ou moins frais même en été...

Au fait vous n’avez pas froid comme ça ? Au pire j’peux vous passer ma veste, moi j’ai du mal à savoir quand il fait froid...

Et ouais pas évident lorsqu’à dès cinq ans on vous apprend à contenir la douleur « normale », la douleur due au froid, celle au chaud bref, j’étais trop fort pour ma propre santé, HUM HUM... J’n’arrivai pas à faire une autre tête que celle qui semblait idiote et peut-être sympathique. Faut dire la première personne importante des autorités d’ce pays rencontrée est aussi ma première « amie », oui ! Maintenant je pouvais l’dire haut et fort ! Bon laissons la répondre quand même...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mar 19 Aoû 2014 - 23:24



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

LLe train s’était arrêté. Senji aida sa coéquipière à descendre du train. Ils sortirent de la gare. Il faisait bon mais tout de même un peu frais. La nuit commençait à tomber. Il devait être tard alors et ce moment tombait bien pour rentrer à la maison. Ils marchait à présent bras dessus, bras dessous mais c’était plus Senji qui soutenait la jeune femme. Au lieu de broncher ou de faire une remarque sur le poids de cette dernière, il se contenta de promener son regard aux alentours.
 
- Alors c’est ici hein ? Pas mal, pas mal comme hameau, bon c’pas tout ça mais... Et bien où habitez-vous belle demoiselle ?
 
Rei indiqua la direction de chez elle. C’était tout droit. En effet toute personne ordinaire trouverait cet endroit charmant, mais Rei préfèrerait un endroit avec plus… d’animation. La plupart des membres du Conseil habitaient ici. Il sourit pour détendre l’atmosphère. Il devait s’attendre à ce que la Conseillère lui rende son sourire. C’est ce qu’elle fit mais elle faisait partie de la catégorie de personnes qui ont un sourire effrayant même si ça ne partait pas de cette intention au départ.
 
- Au fait vous n’avez pas froid comme ça ? Au pire j’peux vous passer ma veste, moi j’ai du mal à savoir quand il fait froid...
 
Rei s’aperçut à ce moment précis qu’elle ne portait qu’un débardeur et avait oublié de réenfiler sa veste. Elle frissonna au contact d’une douce brise d’été. Il fit mine de retirer la sienne mais la jeune femme lui en empêcha en le tenant par le bras. Elle lui répondit en secouant la tête.
 
- Non ça va aller, de toute façon, nous sommes arrivés.
 
Maintenant, on  pouvait distinguer sa porte d’entrée. Ils se trouvaient maintenant devant la porte de la maison de la jeune femme. Elle la déverrouilla et la poussa. Elle alluma la lumière et invita son partenaire à s’asseoir dans un fauteuil. Par chance, elle avait rangé à peu-près son habitation et il n’y avait pas de choses louches qui y trainaient. Elle jeta ses chaussures qui lui faisaient un mal de chien et qui étaient couvertes de sang dans un coin. Après s’être mise à l’aise en ayant enfilé quelque chose d’un peu plus décent que la jupe de son uniforme, elle revint et trouva encore le jeune homme assis sur son fauteuil à étudier sa décoration un peu sobre on doit dire.
 
Mis à part le mobilier et quelques armes qui trainaient par-ci par-là, Rei n’était pas une fée dans le domaine de la maison. Elle ne faisait presque jamais le ménage et l’originalité de sa décoration était déplorable. Elle ne lui montrerait à aucun prétexte le deuxième étage. D’abord ce serait assez surprenant que Senji réussisse à découvrir l’existence d’un deuxième étage. En revanche, sa cave, son endroit préféré de toute sa maison qui était bien rangé.
 
Elle en oubliait presque les bonnes manières. Elle servit un verre à son “invité“. Elle y versa de la bière. Elle posa le verre devant lui. Bon maintenant elle était bonne pour l’avoir encore quelques minutes.
   
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Ven 22 Aoû 2014 - 12:12

Alors qu’elle me rendit mon sourire par un autre magnifique qui siégeait sur son visage et qui bien entendu restait dans le thème que nous avions déjà bien côtoyé -les sourires et / ou les expressions plus ou moins psychos-,  je retirais ma veste tranquillement -sans AUCUNE arrière pensée- et elle me tenu par le bras histoire de me dire que ce n’était pas la peine et elle surenchérit en me disant ça :

Non ça va aller, de toute façon, nous sommes arrivés.

Déjà ? Bon et bien ça aura était rapide, nous étions donc devant l’entrée de la demeure de la conseillère qu’elle ouvrit sans plus attendre, en mon fort intérieur j’étais sûr qu’elle avait pas mal froid du coup mais passons ! Allumant la lumière la belle blonde m’invita à m’assoir, ce que je fis sans hésiter une seule seconde d’ailleurs !

Son chez elle était plutôt en ordre, rien de suspect trainé en assumant qu’elle avait des choses suspectes, alors qu’elle partit pour s’habiller d’un habit plus convenable disions nous je regardai par-ci par-là scrutant du coin d’l’œil la décoration de l’endroit. Ce n’était pas très original mais au moins c’était un endroit où s’poser, quelques armes ici et là et aussi des meubles même si c’était relativement normal, mais bref, moi j’aimai bien, sans déconner... C’était mieux qu’à la belle étoile.

Elle revint donc, dans une tenue plus appropriée, c’était une bonne chose ! Tout d’suite j’me sentais vachement plus à l’aise... Elle alla prendre quelque chose pour ensuite me servir de la bière dans un verre... Non, non et non, pas dans un verre quoi juste la canette m’aurait suffit, après tout ça au moins on peut la jeter, ‘lors que là ça donne d’la vaisselle... Bon j’laisse passer, mais juste pour cette fois ! Prenant mon verre je la remerciai et bus une gorgée.


Pas mauvaise, comme quoi vous avez d’bons gouts. Mais... J’me posais une question, c’pas trop dur d’être au conseil, un truc qui est sensé être vachement autoritaire, coincé et un peu trop droit pour vous ? Enfin, j’veux dire pour le « souci » d’vos personnalités, ça vous entrave pas trop dans c’te domaine ?

Buvant une seconde gorgée j’essayai de pas la quitter de l’œil histoire de vois ses possibles réactions. À la base j’étais juste un inconnu en plus, si ça s’trouve même pas que je devais connaitre l’existence de ses multiples personnalités... Bon ma simple gorgée s’était transformée en siphonnage d’alcoolique, mon verre vide et des pensées qui m’étaient pas trop à l’aise du coup, j’me demandai que pourrait il encore m’arriver hum ?

Nan parce-que cette journée restera dans ma mémoire et pour longtemps ! Suffit ! Je posai mon verre et me remis plus ou moins bien installé dans son fauteuil. Et pour me reprendre je rajoutai quelques petites choses en me raclant un peu la gorge juste avant d’parler...


Au pire dîtes juste enfin si vous voulez, comment ça peut s’passer au conseil, je suis pas mal curieux v’savez. Ou encore sur ce pays d’ailleurs, si je devrai savoir telle ou telle chose, comme vous voulez.

Mon ton était vachement pas axé sur une intonation sérieuse, comme ça j’avais peut-être moins l’air mal polis ou autre. Regardant d’un œil sympathique mon hôte j’attendais –encore une fois- sa réponse ou son refus catégorique de me parler à moi un assassin des choses sur le conseil ou son pays, ce qui était plutôt envisageable et je dirai presque même normal, j’ose ! ‘Fin bref...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Sam 23 Aoû 2014 - 13:09



Rencontre renversante
feat. Senji Sakki

Il remercia Rei avec un grand sourire, comme se le devait tout homme respectable. Et il but une gorgée et prit la parole.
 
- Pas mauvaise, comme quoi vous avez d’bons gouts. Mais... J’me posais une question, c’pas trop dur d’être au conseil, un truc qui est sensé être vachement autoritaire, coincé et un peu trop droit pour vous ? Enfin, j’veux dire pour le « souci » d’vos personnalités, ça vous entrave pas trop dans c’te domaine ?

De bon goûts ? Ce devait être l’autre, la bourrée qui l’avait laissée dans le frigo cette canette.  Rei ne buvait normalement pas de bière. Enfin normalement. Elle s’était assise devant lui, le fixant avec insistance. En attendant sa réponse il était en train de vider son verre. La jeune femme prit une inspiration. Elle pouvait lui faire confiance. C’était son ami à présent. Bizarrement, ce mot sonnait faux dans sa tête. Il reposa son verre désormais vide avant de reprendre.

- Au pire dîtes juste enfin si vous voulez, comment ça peut s’passer au conseil, je suis pas mal curieux v’savez. Ou encore sur ce pays d’ailleurs, si je devrai savoir telle ou telle chose, comme vous voulez.

Il se réinstalla dans son fauteuil. Elle en profita pour faire de même en s’asseyant en tailleur avant de répondre à sa question.

- Avec le métier de Conseillère c’est sûr, je n’ai pas autant de libertés qu’avec votre métier. J’ai aussi un peu plus de paperasse. La plupart du temps, les autres Conseillers ne se calculent même pas entre eux. La plupart ne sont obnubilés que par l’argent. Mes personnalités passent assez inaperçues vu que je passe la majorité de mon temps dans mon bureau ou en ville. Pour ce qui est du Conseil, j’y suis entrée il y a quelques années. Il y a 10 membres Conseillers qui dirigent les Officiers qui dirigent les Chevaliers Runiques. La hiérarchie entre ces 10 membres est plutôt fondée sur l’ancienneté. Je me situe plutôt au milieu. Mais bon je ne vous apprends rien.

Elle fut prise d’un rire. Enfin normalement une personne d’ici n’apprendrait rien mais bon, il était nouveau ici. Son regard s’arrêta sur son verre vide. Elle se leva pour aller chercher une autre cannette. Elle la décapsula. Elle le resservit en s’asseyant à côté de lui. Bon, à ce moment précis elle ne pensait qu’à une chose et ce n’était pas taper la discut’.  Elle mit la main sur son torse la faisant glisser lentement, lentement pour la poser sur sa joue. Elle se mit à glousser comme une gamine qui faisait une mauvaise blague. Elle le poussa pour qu’il s’allonge sur le fauteuil. Elle se pencha sur lui, une main plaqué sur son torse pour que toute tentative de fuite soit inutile. Elle continua à glousser. Elle était maintenant tellement proche qu’elle pouvait à présent sentir le souffle irrégulier du jeune homme. Elle s’approcha un peu plus, et lui déposa un baiser sur la joue. Un autre gloussement. Il devait s’attendre à autre chose… La jeune femme continua son manège.


(c) Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mer 27 Aoû 2014 - 10:19

La blondine me regardait avec insistance, j’pouvais l’voir du coin de mon unique œil, b*rdel j’avais trop parlé encore une fois, faudrait que j’apprenne à m’taire parfois... Enfin passons, elle prit une grande inspiration, attendez... Elle allait me répondre ? Me dévoiler tout ce qu’il y avait à savoir ? Bon et bien génial j’suis tenté d’dire...

Se réinstallant à peu près au même moment que moi, elle me répondit. Déjà elle me dit qu’elle n’avait point autant de liberté que moi, très bien j’avais pas faux de ce côté-là, ensuite elle poursuivit. Bah ! La paperasse, l’ennui que devait procurer ces instants interminables à remplir tels ou tels morceaux d’papiers devait être pire que la mort... Heureusement que mon boulot consiste juste à être sur l’terrain.

Elle dit aussi une chose qui me fit sourire, les autres membres de ce même conseil ne se souciaient -d’après ses dires- aucunement des uns et des autres, très bonne chose à savoir ça, si j’en tue un par « accident » je sais que j’aurais pas tellement d’risque d’avoir l’armée aux fesses... Ah ! Une bonne nouvelle, ses personnalités passèrent donc inaperçues hum ? Une très bonne chose pour elle me dis-je.

La dernière chose relativement importante que je devais savoir était l’hiérarchie de cette organisation si importante. Il y a donc dix membres « conseillers » -sans soute les big boss- qui dirigent les officier puis eux supervisent les larbins, parfait ! Toutes ses infos étaient rentrées dans ma tête pour ne plus JAMAIS en ressortir ! Comme quoi c’pas pour rien que j’étais un des meilleurs d’mon ancienne confrérie, bon ok c’parce-que j’avais eus un bon maitre mais... Bref !


Et bien merci, c’était vachement instructif mad’moiselle.

Après cette phrase plutôt sincère j’dois l’avouer, elle se mit à rire comme c’pas permis. Pourtant, c’était pas une vanne hein... Je sais ! C’parce qu’elle m’a dit des trucs vachement basiques pour elle mais qui pour moi sont une nouveauté extraordinaire ! Bon pour esquiver l’air bête que j’devais avoir je regardai donc mon verre bien vide désormais, et elle comprit bien assez vite que j’en revoulais, elle était pas mal observatrice mine de rien.

Après m’avoir resservit elle s’assit donc à coter d’moi... C’pas une raison pour t’approcher d’moi comme ça, NAMEHO ! Hum hum, navré mais bon, même en la connaissant j’suis sûr que je rougissais un peu quand même... Et ce qui allait suivre... C’était la définition de l’enfer pour moi ! Mettant tranquillement sa main sur mon torse, la faisant glisser lentement sur ma joue elle me fit rougir comme une p*tain de tomate !

Puis elle l’on aurait dit qu’elle s’amusait bien à glousser comme-ci jouer avec ma seule véritable faiblesse était un jeu... Ne pouvant me défendre car avec une baisse de quatre-vingt-dix pourcent d’mes facultés mentales j’pouvais rien faire d’autre que regarder et souffrir, elle en profita pour m’allonger sur son fauteuil -vachement confortable au passage- en me poussant légèrement en arrière...

Elle était maintenant penchée au dessus d’moi, j’avais la bouche un peu ouverte et mon œil qui allait sortir d’son orbite, bref, une tête relativement paniquée quoi... La belle blonde avait mit en prévision sa main sur moi, pour éviter une possible fuite, mais dans mon état, c’était encore la meilleure chose qui pouvait m’arriver ! Puis elle s’approcha, encore et encore, pour au final n’être que devant ma face d’ahurie.

Étant en état de panique total, mon souffle n’était plus si régulier que ça et la demoiselle pouvait bien le ressentir de là ou elle était. Mais non contente d’être à quelques millimètres de moi, elle continua à s’approcher... B*RDEL elle va m’bouffer ! Oui c’était ma pensée du moment... Bon elle me fit juste un baiser sur la joue, c’était bien aimable à elle mais j’avais rien d’mander ! Bon ce baiser était pas si désagréable que ça mais quand même quoi...

Et bien entendu elle continua son cirque, sincèrement dans mon état actuel, je ne comprenais plus trop ce qu’il se passer... La seule chose que j’avais en tête était de m’échapper !  De longues minutes de tortures passèrent, et d’un coup je ressentis comme un relâchement, comme si elle pensait que j’étais sien, que j’étais déjà mort ! Oui j’vais loin mais rien à faire...

Prenant mes forces restantes et je suis même tenté de dire survivantes je me poussai violemment sur le côté à l’aide d’un bras, d’un peu d’force et d’un coin d’fauteuil, tout ceci était bien laborieux mais bon ! J’me retrouvai maintenant sur le sol limite en position d’pompe, et sans plus attendre je me mis à détaler vers la porte de sortie !


C’... C’é... C’était b...Bien... Ai.... Aima... Ble d’... D’votre pa... Part. Mais... J’do... J’dois y aller !

J’avais eus du mal, mais même en bégayent un attardé aurait put comprendre que j’avais était à mon maximum ! Bref ! J’ouvris la porte en faisant un léger signe plutôt déb*le à la d’moiselle et je disparus -en refermant la porte juste avant et ouais !- en pleine nature dans la ville du conseil... Et je partis à présent vers d’autres lieux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ] Mar 2 Sep 2014 - 10:28



Renconter renversante
feat. Senji Sakki

Ce qui était sûr, c’était que Rei s’amusait comme une petite folle. Cela faisait combien de temps qu’elle était en train de s’amuser avec lui ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Pour Rei ces quelques minutes parurent comme une poignée de secondes. Elle rit. Il était enfin à elle ! Pour elle toute seule !
 
Soudain, il se poussa violemment sur le côté. Il se retrouva par terre et se releva en vitesse. Il détala comme un lapin vers la porte en arrivant à faire sortir quelques mots entrecoupés de sa bouche.
 
- C’... C’é... C’était b...Bien... Ai.... Aima... Ble d’... D’votre pa... Part. Mais... J’do... J’dois y aller !
 
La porte claqua. Rei se retrouvait maintenant à présent assise sur son fauteuil où elle tenait il y a quelques secondes sa victimes entre ses griffes.  Soudain elle éclata de rire sans aucune raison. Un rire d’hystérique, désagréable à l’oreille. Sa main se posa sur son cutter. Elle serra son arme, à en faire blanchir ses doigts et à en faire ressortir ses veines. Elle entailla son fauteuil et observa la mousse sortir du tissu en imaginant que c’était du sang.
 
Soudain, le jeune femme fut accablée d’un terrible fatigue et se laissa glisser par terre. Elle s’effondra sur le sol pour ensuite sombrer dans un profond sommeil.


❖ ❖ ❖
THE END
(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre renversante [ PV Senji ]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre renversante [ PV Senji ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une recontre renversante ! [Pv Nuage Etoilé]
» Senji Kiyomasa
» Un petit voleur (pv Kaguya Senji)
» Adieu, Senji Kiyomasa
» Cœur ouvert, cadenas fermé ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Centre-