FERMETURE DE TNG
1 mois Rp = 3mois réels
Nous sommes actuellement au mois d'octobre x989, sortez vos manteaux d'automne! Prochain changement de mois en juillet.
Suivez-nous !
Hall of Fame
Résultats Printemps 2017
Arno
Rplayeur
Sky
Floodeuse
Stella
Newbie
Namida
Staffeuse
Flame
Voteuse
Sky
Honneur
RSS
RSS



 

Partagez| .

En cette si froide journée ... [ft. Erial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Ven 3 Oct 2014 - 11:45




Feat : Erial Alternost
En cette si froide journée







Quelle galère… Quesque je faisais encore dans cette galère ? Je me gèle le c*l moi. Ça semblait être une bonne idée pourtant…
 
Ce matin, je m’étais doucement réveiller dans ma chambre de Fairy Hills, sans perdre une minute, je m’étais précipiter dans la sale e bain collectif, histoire de prendre une douche, puis avait courue en serviette pour pouvoir me changer tranquillement dans ma chambre, ma tenue habituer … je me regardais dans la glace, humm …. J’attrapai une veste blanche pour finir,, ne sachant pas se qui m’était réservé aujourd’hui je jouer la carte de la prudence. Un raide passage devant le miroir pour refaire mes couettes et je partie en courant. Arrivée à la guilde, je regardais les personnes présentes, personne avec qui je pourrais allez en mission et aucune mission qui soit assez simple pour moi …  Finalement j’avais décidé que je m’entrainerais aujourd’hui. Mais où ?? Je ne voulais absolument pas qu’un membre de la guilde me voient m’entrainer, je réfléchissais, mon cristal me sembler faible, il me fallait donc un endroit froid … Le mont Hakobe bien sur. Je passa rapidement à mon domicile pour enfiler un leggins noir sous ma jupe et mes bottes … tant pis si il cacher la marque d’appartenance à ma guilde mais je ne voulais pas trop croiser de membre de Fairy Tail honnêtement. Je suis donc partit jusqu'à ma destination.
 
Arrivée au mont, Je fus assez surprise, j’avais déjà entendus parler de ce mont, aussi froid soit il, mais la, la neige et la glace régner, incroyable, une telle beauté froide et gelée… le vent souffler et la neige tomber en flocons au dessus de ma tête, c’était hypnotisant, mais …. Il fait trop froid !
 
Je commença à m’entrainer, déjà c’était un  entrainement contre le froid … mais je me mis a créer une bar, une barre en cristal… regardant un peut partout avant de trouver comment faire se que je voulais faire.
 
Je courue, enfonça ma barre dans le sol, appuyant mes pieds sur une paroi en glace et tenta de faire une espèce de salto. Magnifique et incroyable … enfin en théorie … la pratique sa a plutôt donné la chute d’une fée qui a raté son envol …
 
Donc maintenant je suis la, les fesses dans ce sol gelé, je soupire …  je suis vraiment une apprentie … J’entends un bruit, je regarde autour de moi, prépare ma garde et crie :
 
- Il y a quelqu’un ? …. Montrez-vous !

(c) Codage by FreeSpirit

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   


Dernière édition par Sky Crazy le Lun 5 Jan 2015 - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Mer 15 Oct 2014 - 17:49



feat. Sky Crazy & Kana Wildwind


En cette si Froide Journée...

Frozen Demonstration


"Faut que je t’apprenne autre chose."








Il faisait froid.
Du moins… C’est ce qu’un être autre que celui qui progressait sur le tapis neigeux couvrant le Mont Hakobe aurait pensé.
Erial Alternost ne ressentait plus le froid. C’est ainsi que, simplement habillé d’un blouson en cuir ouvert sur une chemise blanche toute simple, il se rendait au sommet du géant enneigé.  Le toit de Fiore… La froidure devait y être extrême. Un environnement parfaitement adéquat avec ce qu’il comptait faire, à savoir, parfaire sa maîtrise d’Ice Make.
Le nouveau mage de Fairy Tail n’était qu’au début de son épreuve d’endurance. Il n’était pas encore à une grande altitude… La neige tombait doucement en petits flocons. La couverture de pourdreuse et de glace ne devait pas excéder les trente centimètres… Le jeune homme soupira en portant un regard au point culminant du continent, brouillé par le blizzard fouettant inlassablement et inutilement la roche. Cette dernière était abrupte et dénuée de toute flore… La dernière partie de l’ascension du mage de glace n’allait pas être une partie de plaisir.

Le vent glacial glissait entre les cheveux bleus, les faisant virevolter. Quelques cristaux d’eau avaient élu domicile sur le haut du crâne couleur électrique, apportant icebergs sur cet océan capillaire.
Aussi, les sapins, denses bien que commençant à s’éclaircir, laissaient de temps à autre chuter des masses froides. Le Tumultueux regardait avec un léger sourire en coin ces véritables petits pièges naturels, se demandant quelle serait la tête d’Elen après une subtile humiliation de la part de Dame Nature comme celle-ci…  



Cela faisait déjà quelques mois qu’Erial avait intégré Fairy Tail. Petit à petit, l’adaptation à son nouvel environnement était advenue… Bien que mage recensé par une guilde officielle, le jeune homme au regard gris opalescent n’en restait pas moins un solitaire dans l’âme. Electron libre au sein  de ce groupe soudé, il était, la plupart du temps isolé volontairement. Certes, Alternost riait et échangeait quelques rares banalités avec les autres… Mais il ne cherchait pas plus à les connaître. Et les indiscrets avaient été envoyés sur les roses dans les règles de l’art. Car oui, passé maître dans l’art de l’ironie, l’Ice Maker se moquait et affichait une vision froidement cynique de la vie. Son expérience de combattant l’avait amené à provoquer en permanence. Il s’était aussi résigné à ne pas tisser de liens d’amitié. La scène dont avait été le théâtre la guilde à son arrivée n’avait pas aidé non plus. De toute façon, il n’avait pas besoin des autres. Le rang S n’avait qu’une seule chose à faire : se repentir et compenser ses mauvaises actions par des bonnes. Pas une seule nuit ne passait sans qu’il soit hanté par le souvenir de sa défunte sœur ou celui de Takuma. Cette blessure psychique, semblable à une véritable déchirure, à la même échelle que les failles géologiques, allait mettre du temps, beaucoup de temps, à se refermer…
Elen par contre, avait complètement disparu. L’inconscient d’Erial avait fini par le tourner en dérision jusqu’à le rendre pitoyable à ses yeux. Une épine de plus ôtée de son pied.
Mystérieux, intriguant. Ce devait être dans son essence. L’essence d’Erial Alternost. Vous savez, cet être né en retard.

Au détour d’un bosquet (chose commençant à se faire rare), alors que le Tumultueux était perdu dans ses pensées, il vit un mouvement. Son premier réflexe fut de se tapir dans les ombres de la végétation. Dans un environnement tel que celui-ci, la discrétion n’était pas aisée d’accès. Mais cette cachette improvisée était déjà mieux que rien.
Regardant à travers les branches lourdes de baies d’un arbuste, le mage de glace ne tarda pas à se détendre, identifiant la personne se tenant dans la clairière à flanc de montagne. A mi-hauteur, il y avait un certain relief au sein même du géant rocheux. Ainsi, l’on débouchait sur une sorte de petite cuvette haute d’un ou deux mètres côté montagne et plate de l’autre côté. Si l’on avait représenté le mont Hakobe en deux dimensions, ce paysage, toujours sur le plan, aurait représenté un segment, un pallier plat sur l’un des flancs.
Une très rare flore prenait forme à l’opposé du bosquet du rang S. Après cela, l’on devait progressivement assister à sa disparition au profit des passages escarpés, abrupts et des grottes de glace comme de roche.
Quoi qu’il en soit, la fille ayant trouvé le moyen de se paumer se prénommait Sky Crazy. Un nom plutôt risible, avouons-le. C’était une apprentie à Fairy Tail. Un Gem Maker, semblait-il.  Autre détail partagé avec le jeune homme : la couleur de cheveux. Rares étaient les têtes bleutées. D’autant plus que ce n’était qu’artificiel chez le Tumultueux.
Soudainement, la fille se mit à modeler une barre de cristal sur laquelle elle prit appui. Elle sauta sur la paroi gelée de la cuvette, exécuta une pirouette et… S’écrasa lamentablement, les fesses enfoncées dans la neige. Un petit rire monta de la lisière de la forêt montagnarde et Sky, après avoir regardé autour d’elle lança :


- Il y a quelqu’un ? …. Montrez-vous !

Jolie p’tite voix.
C’est toujours avec cet insupportable rictus accroché aux lèvres que le solitaire abandonna son accroupissement et s’avança dans la clairière d’une démarche assurée. Il dévisagea l’adolescente et prit la parole :


- Impressionnant… Nan, vraiment… Impressionnant de nullité en fait. Va falloir t’améliorer ma p’tite. M’enfin… Compte pas sur moi pour ça. On s’est jamais réellement parlé et ça va pas changer aujourd’hui. Alors, bonne journée, merci pour ce gag. Et couvre-toi.




Eh oui… Erial traversa la zone d’entraînement de la jeune fille tout en prononçant ces mots. Une rencontre hasardeuse en pleine nature entre deux mages de la même guilde aurait normalement dû donner naissance à une grande conversation…
Mais pas avec le jeune homme aux cheveux bleus qui se contenta de ces sarcasmes. Quel c*nnard. Dire que ce genre de mec était entré chez les fées…

Bien qu’il ne la voyait pas, le Tumultueux sentait le regard de Sky pesait sur lui. Peut-être était-ce son imagination ? Mais la sensation, elle, était bien réelle. Par ailleurs, les deux dernières phrases avaient sûrement été pensées assez puissamment par l’apprentie pour que leur destinataire les ait presque entendues… Finalement, c’était peut-être là aussi, un tour joué par sa propre conscience.
Néanmoins, cela suffit à le faire s’arrêter net, comme s’il venait de heurter un mur invisible. Énervé envers lui-même et sa façon d’agir (naturelle pour lui mais contraire à l’image qu’il devait donner ; à savoir celle d’un membre supérieur de Fairy Tail), Alternost se retourna vivement et fit décrire à ses empreintes de pas un demi-tour.


- Tss…

Le sourire narquois s’était mué en expression d’énervement pas vraiment commode sans être pour autant très virulente. L’Ice Maker se mit à marcher rapidement, à grandes enjambées vers l’adolescente, et, avant de l’atteindre, il moodela rapidement une perche de glace stylisée (comprenez : avec des torsades l’enlaçant) sur laquelle il prit appui. Avec succès, le rang S réussit l’acrobatie précédemment tentée par la fille aux mêmes cheveux que lui.

- C’est comme ça qu’on fait, premièrement. Deuxièmement, faut que je t’apprenne autre chose. Ne crois pas en une quelconque affection de ma part. C’est juste que, franchement, voir un Maker qui sait faire que des bâtons, ça m’désole, mentit-il.

A vrai dire, il ne ressentait pas un réel lien avec la jeune fille mais le symbole qu’il arborait sur le côté de son cou, sa magie et sa couleur de cheveux, les liaient à elle. Ne parler à personne était digne d’un solitaire, pas d’un mage officiel de rang S. Bien qu’il défendait son statut d’électron libre, il avait pour obligation de donner un minimum de sa personne pour s’intégrer.

- Ok. Bon, je connais pas trop ta magie, Gem Make, mais d’après le peu que je sais, elle est pas mal polyvalente. Tu peux modeler quelles gemmes ? Et sous quelles formes ?

N’attendant pas sa réponse, le jeune homme, entreprenant, pivota de façon à ce qu’il soit dos à la protubérance tectonique. Un bruit étouffé retentit lorsque son poing droit, tourné pouce vers le bas, impacta sa paume gauche. L’épaule droite amenant son corps à se tourner, Erial prit la position de son école de magie. Un sifflement lancinant typique chatouilla ses oreilles tendit que des effluves magiques et froids émanaient de ses mains.

- On va commencer par mon sort préféré. Ca devrait être à ta portée, au vu de sa relative simplicité. A moins que tu sois vraiment, mais vraiment nulle… Tu l’es ? On va bien voir. Bref, c’est un arcane puissant mais assez brutal. En même temps, t’as pas encore le niveau pour les petits ornements et autres trucs plus subtils. On y va ? Ice Make : Geyser !

Le Tumultueux posa ses mains sur le sol, et, modelant la glace se situant sous le tapis de neige, laissa les pics surgir, des plus en plus grands, jusqu’à ce qu’une honorable tour de glace d’environ trois mètres sorte de la neige. Il avait volontairement inhibé sa puissance magique afin de ne pas décourager la jeune fille. Il y avait tout de même un monde entre rang S et apprentie. Ce n’était pas le but d’Erial que de briser ses espoirs. Elle ne devait surtout pas penser : « Je n’arriverais jamais à faire ça. » car si elle partait perdante, Sky finirait… Perdante.

- Là, j’ai utilisé la glace déjà présente dans mon environnement. C’est une chose importante, ça permet d’économiser son énergie. Ensuite… Tu devrais apprendre à te protéger. Je ne sais pas si c’est déjà le cas, mais prends ça comme un rappel. Cependant, il nous faut quelque chose de quoi se protéger…

Il lui sourit de manière assez… Effrayante avant de lancer :

- Je ne sais pas si tu pourrais reproduire ça mais bon, on peut toujours essayer ! Ice Make : Bomb !

Le jeune homme relâcha l’orbe de froidure, lui aussi relativement peu puissant par rapport à ce dont était capable le solitaire. Le sort fila comme un bolide, et, au moment où il allait entrer en collision avec la précédente création…

- Ice Make : Shield!

Un grand bouclier translucide se forma devant les deux jeunes gens, les protégeant des éclats de glace qui pilonnaient la zone entière, provoquant des bruits désagréables. Bras tendus, l’homme-fée maintenait sa création, la tête tournée vers l’adolescente, observant son minois de jeune femme.
Lorsque qu’il abaissa ses membres, une fois que le bombardement se fut tu, la protection gelée s’évanouit dans l’air.
Le geyser avait été détruit. La zone était jonchée de fragments de glace et la lisière de la forêt environnante  avait été massacrée.
Le jeune homme soupira…

- J’en ai trop fait. Je deviens vraiment un membre de Fairy Tail, après tout. Bon, désolé Dame Nature.

Haussant un sourcil provocateur, il se tourna vers la petite fée :

- Sky ! C’est à ton tour! dit-il, avec un engouement ironique.

© Code de Anéa pour N-U



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Lun 5 Jan 2015 - 15:04



Feat : Erial Alternost
En cette si froide journée






Toujours la, les fesses dans la neige, ma respiration haleter un peu à cause du froid et de mon…  « Entrainement ». Les instant qui suivirent se déroulèrent au ralentir dans mon esprit…normal, non ? Enfin normal lorsqu’il s’agit de votre « modèle magique ». Donc, l’espèce de voyer c’était relever, ces cheveux d’un  bleu, et cette marque bicolore que je connaissais si bien. Erial-sempaï était un Ice Maker arrivé à la guilde pendant le début des problèmes lié à Thunder Light et à Dark Dragon, Il était assez mystérieux et ne briser jamais trop la glace … si je puis le dire.
 
- Impressionnant… Nan, vraiment… Impressionnant de nullité en fait. Va falloir t’améliorer ma p’tite. M’enfin… Compte pas sur moi pour ça. On s’est jamais réellement parlé et ça va pas changer aujourd’hui. Alors, bonne journée, merci pour ce gag. Et couvre-toi.
 
Je le regardais traverser la clairière, sans le quitter des yeux jusqu’à ne plus le voire et sans espérer de miracle. Ayant déjà vue le mage dans la guilde, je savais que ce cristal était, tel sa nature, froid. Donc, résignée, et ne me faisant pas trop d’idée, j’essayais de voir mes erreurs commise dans la réalisation de ma figure, quand j’entendis à nouveau des pas dans la neige venant du coté où mon sempaï était parti. En effet, ce dernier était revenu sur ses pas, surement c’était il trompait de directi…
 
Avant que je puis finir ma pensé qu’il avait crée une superbe barre glacée, avec des torsades soigneusement faite ; une barre travailler, très belle, une beauté gelée … Impossible de décrire e que j’ai ressentie en voyant une telle merveille.
Erial-sempaï exécuta et parvint sans trop d’effort  à réalisé ce que j’entreprenais de faire.
 
- C’est comme ça qu’on fait, premièrement. Deuxièmement, faut que je t’apprenne autre chose. Ne crois pas en une quelconque affection de ma part. C’est juste que, franchement, voir un Maker qui sait faire que des bâtons, ça m’désole,
 
Effectivement, je pouvais faire pitié avec mes sorts et ma puissance d’apprentie. Mais je fus étonnée, étonnée qu’il me « propose » son aide, mais ceci me fis plaisir, imaginez … votre idole vous propose son aide pour que vous progresser, on croit rêver à ce moment…
 

- Ok. Bon, je connais pas trop ta magie, Gem Make, mais d’après le peu que je sais, elle est pas mal polyvalente. Tu peux modeler quelles gemmes ? Et sous quelles formes ?
 
J’avais légèrement  rougis l’espace d’une nanoseconde, il connaissait le nom de ma magie, et savais qu’elle était assez variable. Cette question et son attitude était digne s’un sensei des plus respectable. Mais sans attendre la moindre réponse de ma part. Il s’était tournée de façon à être dos à la paroi gelée, il prit sa garde, un cercle magique apparu ainsi que des effluves gelées qui émaner de ses mains.
 
- On va commencer par mon sort préféré. Ca devrait être à ta portée, au vu de sa relative simplicité. A moins que tu sois vraiment, mais vraiment nulle… Tu l’es ? On va bien voir. Bref, c’est un arcane puissant mais assez brutal. En même temps, t’as pas encore le niveau pour les petits ornements et autres trucs plus subtils. On y va ? Ice Make : Geyser !
 
Mon sensai avait mit ses mains au sol, des pics de glace avait surgit de la neige, j’admirer la création ainsi que l’immense tour gelée qui la terminer. Impressionnant, cela me donner encore plus envie de m’améliorer pour atteindre ce niveau, bien que je ne possède pas une telle puissance, je sais qu’un jour j’y arriverai, mais pour ça je dois m’entrainer dès à présent.
 
- Là, j’ai utilisé la glace déjà présente dans mon environnement. C’est une chose importante, ça permet d’économiser son énergie. Ensuite… Tu devrais apprendre à te protéger. Je ne sais pas si c’est déjà le cas, mais prends ça comme un rappel. Cependant, il nous faut quelque chose de quoi se protéger…
 
Je me souvins alors du combat entre Ryû-sama- et Erial-sensei, il avait recouvert le sol de glace. Regardant toujours l’Ice Makeur  qui me souriait de manier … assez effrayante, avons le.
 

- Je ne sais pas si tu pourrais reproduire ça mais bon, on peut toujours essayer ! Ice Make : Bomb !
 
Il relâcha une sorte d’orbe, un sort assez rapide qui fila comme une étoile filante, et au moment où elle allait percuter la création précédente …
 

- Ice Make : Shield!
 
Un bouclier se forma, devant nous, servant de barrage contre les éclats de glace, je m’émerveiller devant cette création gelée, mes yeux brillés au point de n’être plus que deux petites étoiles. Jetant un regard en coin à mon idole, je remarquais qu’il me regardait. Une fois le bombardement fini, le bouclier disparue, aussi simplement qu’il était venu.
Je regardais  un peu autour de moi, la nature avez cher payé pour mon entrainement, le peu de flore présente avez un peu plus était décimé, les créations du Rang S était, elle, pour leurs part totalement détruite.
 
- J’en ai trop fait. Je deviens vraiment un membre de Fairy Tail, après tout. Bon, désolé Dame Nature.
 
Je ne pus retenir un petit pouffement de rire, Eh oui, c’est ça les membres de Fairy Tail, unis, soudés et destructeur. J’entendis la voix de mon sensei avec une pointe d’ironie me dire :
 
- Sky ! C’est à ton tour!
 
Je hochai la tête de haut en bas, j’étais prête à montrer ce que je savais et ce que je pouvais faire.
 
-Bien Erial-sensei, répondis-je le sourire aux lèvres et presque en miaudant
 
Je me relevais, tapa rapidement sur ma jupe pour faire tomber les quelque flocons collés, retira mes gants que je glissais dans l’arrière de mes bottes
Je sentais le stress monter en moi, fermant les yeux, oubliant tout et faisant réveiller tout les sentiments et toutes les émotions de mon être. La magie venait du cœur et le cœur créer la magie.
Je repensais rapidement à tous les moments de ma vie qui défilèrent a une vitesse fulgurante dans ma tête : es humiliation de mon enfance, la joie de mes rencontre, mon habituelle impuissance, la mort de Grimm, toutes mes ressenties y passèrent.
Une fois ma concentration à sont maximale, une larme naquis sur ma joue. Je mis mes main au sol, un cercle magique de couleur claire, cristalline, apparue.
 
-Crystal Make : Geyser
 
Les pics en cristaux jaillirent, de plus en plus gros avant de réaliser une tour, comme l’avait fait précédemment mon sensei, mais la mienne était … comment dire… beaucoup plus petite, environ un mètre  de moins, si  ce n’était pas  un mètre cinquante. J’essuyai ma larme du revers de ma main et regarda avec stupéfaction ma création, avec quand même quelque coup d’œil à mes paumes gelées par la neige. J’avançai d’un pas  et effleurerais les premiers pics de mon geyser du bout des doigts, qu’elle sensation agréable, j’étais fière d’avoir réussi ce sort. Maman, si seulement tu voyais ça …
Je reviens un peu sur ms pas, regarda les cristaux avant de tenté
 
- Crystal Make : Bomb
 
… Rien ne se produit, pas vraiment glorieux comme premier essaie avec ce sort, mais bon, c’était encore trop tôt pour celui-ci
 
-Bon, je vois celui la c’est trop tôt encore, je vais faire autrement, murmurais-je
 
Je fermai les yeux concentrant ma magie dans mes mains avant de lancer
 
-Gem Make : Disk
 
Sept disques apparurent entre mes doigts .Le premier en cristal, le deuxième en rubis, le troisième diamant, le suivant en pyrite, suivi de la citrine ensuite le quartz et l’améthyste pour finir.
Je lançai mes disques dans la partie inférieure de la tour qui s’écroula juste après avoir reçu les coups. Le cristal chutait, je ne le quittais pas des yeux et au moment où les deux morceaux allèrent se percuter …
 
-Diamond Make : Shield

Le bouclier nous protégea des quelque morceau qui volèrent, assez nombreux tout de même, malgré tout le bouclier était juste assez grand pour nous protéger. Une fois la volée fini, je relâchai la garde et vis mon bouclier disparaître, c’était littéralement un diamant qui partait en fumée.
Le paysage était à nouveau dévaster, quelques restes du geyser subsistés, la flore aussi avez encore prie un coup. Eh bien oui, moi aussi je suis mage de Fairy Tail, bien que apprentie je reste un mage.
 
Je fis quelle que foulé pour atteindre le geyser, arrivais au niveau où il y avait jadis une tour, je plongeai ma main dans les cristaux, fouillant pour retrouver l’un de mes disques. Je sortis ma main un peu rapidement  en la souquant dans les airs…Mon dieux, qu’es qui avait plus me bruler autant ? … Attendez…. Bruler ? Je saisis mes gants et les remis. Réitérant ma précédente action, je parvient à extraire …. Euh ….. Un cadavre de disque, je fouillai du mieux que je pus et parvenais  à trouver un morceau de chaque disque, à l’exception du cristal, Mais pour lui rien de plus simple. Je saisis un des plus petit pics du geyser et le cassa. Voila, j’avais un fragment de chacune des pierres.
Je reviens à petite foulée vers mon senseï pour décrisper mes jambes. Je lui montrai alors les pierres une par une.
 
-Je possède actuellement la capacité de créer sept pierres différentes senseï, d’abord  le rubis qui est assez…
 
En même temps que je parlais, j’avais lancé le rubis en l’air qui atterrit dans la neige qui fondait doucement au contact de la brulante pierre.
 
-… chaud, c’est le cas de la dire, repris-je en prenant cette fois le cristal, contrairement a ce cristal qui est gelé pour sa part. Ma pierre préférée est le diamant que voici, aussi résistant que sa réputation le laisse entendre. Le quartz rose qui soigne. La pyrite, aussi appeler «  l’or des fous » plonge temporairement dans la folie. L’améthyste empoisonne et pour la citrine ….
 
Je serrai la pierre jaune dans mon petit poing, chose qui fit décoller mes cheveux tel de l’électricité statique. Je relâchai la pierre et ma chevelure redescendit d’un coup
 
-… est chargée à block hihi .
 
Mon doux sourire toujours présent sur le visage, j’arrangeai…non pardon, je sauvai ce qui pouvait être sauvable de mes cheveux.
 
- Et pour les formes que je sais créer, je ne sais que faire des formes de base pour le moment, donc oui, je ne sais faire ni décorations ni ornements… mais un jour j’y arriverai, je le sais. Même si je suis encore … encore … encore faible.
 
J’avais dit cela avec une telle détermination, une telle joie, et une telle fierté en même temps que je fus moi-même étonnée. Oui j’étais faible, mais tout le monde ne l’a pas était ? Pour moi, ça signifier juste le début de cette aventure qu’était la vie de mage que j’ai choisi.
Je me rendis compte en même temps que j’avais oublié ma sensation de froid, es-ce ma rencontre avec le nouvel être féérique e la guilde ? Ou le chaud bonheur de progresser ? Ou le fait que justement, cet homme devant moi était un des meilleurs makeur du royaume de Fiore ? Mystère et boule de gomme …
(c) Codage by FreeSpirit


HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Akira Greyster

avatar

Féminin Messages : 115
Date d'inscription : 07/02/2015

Feuille du Mage
Surnom: Frozen Heaven
Magie: Ice God Slayer
Points de Puissance:
777/1700  (777/1700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Sam 20 Juin 2015 - 2:56




En cette si froide journée...




Le Mont Hakobe. Tu en as vaguement entendu parler sans jamais y avoir réellement mis les pieds. Tout ce que tu sais, c'est qu'il s'agit d'une région où neige, glace et froid sont maîtres. Un endroit fait pour toi en fait. Lassée par l'ambiance de la guilde, tu es partie pour quelques temps, sans autre forme de procès, disparaissant sans mot ni trace dans l'ombre, ta meilleure amie. La distraction n'avait pas duré assez longtemps, et à présent, tu avais besoin de quelque chose à te mettre sous la dent. Tu te doutes bien que ce n'est pas au Mont Hakobe que tu trouveras ton bonheur, mais juste pour le plaisir de la vue. Tu n'as pas vu de neige depuis un moment, alors tu as bien envie de te rappeler sa couleur avant qu'elle ne soit souillée de sang. Et puis, en changeant de décor, tu pourras mettre de côté cette ville qui t'ennuie à un point inimaginable et ses habitants qui t'horripilent. Ces humains sont si incompréhensibles.

Tu as marché un moment avant d'atteindre la fameuse montagne. Ton regard de glace s'est baladé tout au long de ton trajet sur ces misérables vies qui méritaient d'être radiées d'un geste. Plus tu approches le Mont Hakobe, plus la population se fait rare et le froid attirant. Capuche sur la tête, non pas pour te protéger du froid qui faisait partie intégrante de ta personne depuis un moment, mais pour rester un minimum camouflée, tu avances, sentant la fraîcheur venir doucement te réchauffer. Devant tes yeux, une large étendue givrée, recouverte d'un neige d'un blanc si pur. Tu frémis lorsqu'une sensation étrange s'insinue en toi. Serait-ce de la joie ? Probablement, ou pas, tu n'en sais rien. Peu importe ce que cela pouvait être, c'était éphémère. La neige et le froid du Mont Hakobe à l'inverse semblaient éternels. Respirer de l'air pur, ça te fait un bien fou. Non pas que tu n'aimes pas Akurio – cette ville t'insupporte, avec ses pseudos voyous – mais tu as une nette préférence pour des paysages plus différents. Cet endroit te semble parfait, peut-être trouveras-tu un coin où tu pourras t'entraîner un peu, avec de la chance – même si tu n'y crois pas, à la chance – des gens qui profitent de leur innocence et laissent filer leurs pathétiques vies dans ces montagnes. Tu as entendu dire qu'elles étaient le repère de quelques monstres, tu aimerais bien voir de quoi ils ont l'air, afin de t'imposer un peu plus.

Lorsque tu es redescendue, abandonnant les cavités rocheuses, tu as eu une agréable surprise. De là où tu te trouves, tu as vue sur deux mages. Ils ont l'air concentré, surtout la gamine aux cheveux bleus. Quant à l'autre... Il t'arrache un sourire mauvais. Il s'agit d'un Ice Maker. Tu ne peux bien évidemment pas rester là à regarder sans rien faire, tu as eu le temps de les observer suffisamment pour déduire l'attitude et le plan que tu devais monter. Tu t'avances sur ton perchoir, te mettant un peu plus à découvert, repoussant ta capuche qui camoufle ton visage et dégageant ainsi tes cheveux blancs. La gamine ne semble pas être assez expérimentée pour te repérer de suite, elle baigne encore dans son innocence. L'autre en revanche, tu peux jurer qu'il sait déjà que tu es là.

« C'était très drôle ça ! tu lances, ton sourire s'étirant sur ton visage, reflétant sans aucun doute les idées qui traversent ton esprit avant de disparaître comme s'il n'avait jamais existé, laissant ton visage neutre, impassible, presque inquiétant. Toi ! Tu pointes la gamine. Recommence. »

Tu toises l'Ice Maker et recule, les bras croisés, patientant pour voir la fille à l'oeuvre.

« Dépêche-toi, je n'aime pas perdre mon temps. »

Ton intonation est froide et sévère et tu fais raisonner tes mots comme une menace. Tu as assez gaspillé ta salive pour ces humains. Un autre sourire se dessine sur ton visage quand tu décides de rendre les choses plus intéressantes. Stalagmites... Toutefois, ton attention est très vite attirée par quelque chose d'autre.


Fiche par Yûki, alias Akira Greyster.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°







Dernière édition par Akira Greyster le Mar 23 Juin 2015 - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ryuku Yamiko

avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 03/06/2015

Feuille du Mage
Surnom: The Dark Ripper
Magie: Shadow God Slayer
Points de Puissance:
387/1700  (387/1700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Sam 20 Juin 2015 - 16:55

Allez savoir pourquoi je me retrouvais à marcher dans cette montagne ou règne seulement le froid et la solitude, surtout que je n’avais rien prévu pour me couvrir… Tout commença quand je me baladais quelques parts dans ce vaste monde, les pensées plongées dans les bonbons et les chats, réfléchissant comment pouvait finir ma journée. Je m’étais arrêté dans une ville lambda pour manger un bon sandwich et écouter les ragots que les gens ne savaient pas tenir secret, ça parlait de vieilles légendes, de personnes, de Thunder Light ou encore Dark Dragon, rien de nouveau pour mes petites oreilles.
Préférant repartir, je me disais qu’un bon entrainement ne ferait de mal à personnes, et j’avais vaguement entendu dire que le Mont Hakobe était un endroit désert, le lieu idéal en quelque sorte ! Je pris donc la route en direction de l’est, route pas très fréquentée, sauf par un couple de campeurs au bord de la route me demandant une certaine direction, mes lèvres se sont mis à faire un large sourire avant qu’un de mes gantelets se placent dans le cœur de l’homme avant d’attraper la femme et lui briser la nuque, travail facile, discret et efficace ! Que demande le peuple. Je laissais donc le corps de l’homme sur le bord de la route, prenant sur mes épaules celui de la femme, cela faisait un moment que je n'avais pas tué une personne, pas que je ne m'en passais pas, mais au bout d’un moment ça manque un minimum. Je coupais la route par un petit-bois ou je fis un feu de camp pour cuire mon gibier. Une fois cette dernière à point, je pris son sac (que j’avais bien sur enlevé avant de la passer à la broche) pour y mettre quelques morceaux afin de me rassasier plus tard, et continua ma route vers ce fameux sommet.
Il me fallut quelques heures de marche avant d’atteindre ce congélateur géant, les rumeurs étaient vraies, j’étais à deux doigts de me transformer en glaçon vivant, ma morve pendant au nez elle, était transformée en stalactites et une épaisse couche de poudreuse me recouvrait, je ressemblais à un bonhomme de neige vivant, j’arrivais à peine à marcher et encore moins à respirer, je continuais ma route en direction du sommet, manquant de tomber plusieurs fois dans un vide si vide (vous suivez ma logique jusque-là ?) que je pourrais en mourir sans la moindre souffrance ! C’est alors que j’entendis comme une sorte d’écho, une discussion, je n’étais donc pas seul ici ? Quelle chance ! On raconte que ce foutu lieu est totalement désert, et il faut que j’ai cette chance de merde pour tomber sur les quatre clampins qui se baladent main dans la main en chantonnant je ne sais quelle chanson niaise ? Mais il fallait relativiser, me dire que ça pourrait être encore plus intéressant un petit combat d’entraînement, même si je doute que de simples humains puissent rivaliser avec les Dieux, mais une autre voix se fit entendre, une douce voix familière à mes oreilles, une chansonnette au clair de lune.
Continuant légèrement ma route, c’est à ce moment que j’aperçus un petit groupe plus bas, un homme, deux femmes (fin, une femme et une fillette), l’homme était grand et plutôt beau-gosse, les cheveux bleus et son regard de tombeur, la jeune fille, elle avait l’air plutôt du genre timide, cheveux bleus aussi, c’est la mode ou quoi en ce moment ? L’autre femme, elle m’était familière, ces cheveux blancs, ce corps qui en ferait frémir plus d’un… C’était mon compère, la Déesse de la glace, Frozen Heaven a.k.a Akira. J’enlevais mon sac pour prendre un truc à grignoter le temps de regarder ce qui allait se passer, mon pied se mit à glisser sur une plaque de glace, je fis donc un salto avant de finir en chute libre aux pieds d’Akira, heureusement, la poudreuse m’avait servi de coussin, et je n’étais pas tombé de bien haut. Je me relevais, regardant ce beau monde sourire aux lèvres, mon sac lui, c’était ouvert laissant apparaitre ce que j’avais chassé plus tôt dans la journée.

« Eh bah alors ? On attend pas tonton Ryuku ? » Avant de regarder la chasseuse de glace « Coucou Akira, ma douce fleur des champs étoilés, toujours aussi belle, je vois, la simple vue de ton corps réchauffe mon pauvre cœur qui vient de se transformer en cornet de glace, sinon, tu me présentes à tes amis ? »

Je les regardais, faisant une petite révérence à l’homme et la fillette, tel un gentleman se présentant au palais.

« Je vais le faire moi-même, je me prénomme Ryuku, je ne pense pas que vous avais beaucoup entendu parler de moi si ce n’est par le biais de simples rumeurs, on me connaît aussi sous le nom de Dark Ripper, pour vous servir. »

Oui, un peu de politesse n’a jamais fais de mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Dim 21 Juin 2015 - 15:33



feat. Sky Crazy & Akira Greyster & Ryuku Yamiko


En cette si Froide Journée...

Frozen Threat


" Parler. Attirer. Provoquer. Enerver. Attaquer. Gagner."








L’air quelque peu timoré, Sky fit un mouvement de tête, donnant à ce même air une autre composante : la détermination. La jeune fille, devant le caractère entreprenant d’Erial, désirait sûrement lui prouver que, non, elle n’était pas « nulle ». Cela se lisait dans ses yeux azur… Un azur pur, qui ne saurait subir une quelconque souillure. Frêle et candide, le bleu de ces iris était à l’image de leur propriétaire. Alternost, d’un certain point de vue, jalousait cette dernière. Innocence, insouciance. Des choses qu’on lui avait arrachées bien trop tôt….
Alors il s’en moquait, il en riait. Il trouvait ça stupide, énervant, ennuyant. Sale niaiserie, plaisante ennemie ! Être si naïve te rend encore plus détestable. Et voilà que tu t’incarnais là, sous les yeux d’un des nombreux sanctionnés par ton absence.
En bref, cela fit tiquer Erial qui laissa un éclair mauvais jaillir de la brume de son regard.

Dans son rôle de maître improvisé, il observa Sky se relever et se concentrer dans l’optique de reproduire ce que lui avait créé l’instant précédent. Un éclat inattendu attira soudain l’attention du Tumultueux. Alors que l’apprentie s’apprêtait à modeler son élément, une perle roula sur sa joue, épousant sa courbe. Simultanément, un arbre préservé par sa proximité avec le duo laissa tomber une goutte d’eau qui chut sur la neige retournée par la démonstration de l’Ice Maker. Charriant l’azur qui seyait à l’innocente fille, elle dessina, à l’impact, un halo bleuté sur la couverture blanchâtre. Erial ne se demanda pas la raison de cet accès de sensibilité ; ça ne l’étonnait pas, les fillettes du genre de la Gem Maker allaient de paire avec cela. Un cliché, certes… Mais pas sans fondement.




L’émotion, cela dit, semblait faible… Aucune autre semblable ne suivit cette larme solitaire. Comme pour insister sur l’éphémérité de cet état, la neige absorbait bientôt toute trace du passage de la gouttelette.
Erial haussa un sourcil avant d’être interpelé par l’agitation due à l’arcane lancé par Sky. Enhardis par leur naissance, des pics cristallins surgirent à la manière de la glace d’Erial pour enfin former une tour. Le Geyser de Sky était, certes, bien moins impressionnant que le sien… Mais celle-ci avait réussi son imitation, il fallait le reconnaître. Impassible cependant, Alternost attendit la suite. Montrer ses émotions n’avait jamais été son fort… Et encore moins face à un membre de sa nouvelle guilde. Le sororicide n’avait aucune, aucune envie de dévoiler la moindre faille à l’un d’eux. En une seconde, celle-ci se serait changée en immondes boursouflure rosâtre et étouffante. Ca le débectait rien qu’à y penser !
Sans bouger, donc, bien campé sur ses appuis, l’assassin en herbe considéra d’un œil distrait la suite des événements. Le ridicule de Sky l’irritait mais il n’en était pas pour autant devenu sa nounou… Ses pensées étaient ailleurs… Erial se concentrait sur sa respiration. L’air pur et frais de la montagne lui faisait un bien fou. Jusque là, il avait plutôt baigné dans une sorte d’épais brouillard d’idées noires. Du reste, elles ne s’étaient pas volatilisées… Elles se trouvaient plutôt, l’espace d’une journée, entre parenthèses. Contenues par une sorte de barrière psychique, Alternost les savait bien instables. La moindre étincelle les embraserait et une suie aussi poisseuse que ténébreuse envahirait son esprit… Dark Dragon… Irina… Et autres joyeusetés.

Sky faillit à modeler une bombe. Bah. C’était prévu. Elle ne restait qu’une gamine, après tout. Petite moue de la part de l’Ice Maker. Cela dit, l’apprentie se rattrapa en détruisant sa propre création de sept disques colorés. Presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Génial.
La tour cristalline s’affaissa et, bloqué dans son stoïcisme, le Tumultueux n’esquissa pas l’ombre d’un mouvement alors que la fillette s’affairait à les protéger tous les deux des « dangereux » éclats qui fusèrent un peu partout dans la zone. La création de Sky devait mesurer un mètre cinquante à tout casser… Franchement, à part des petits bleus, ils ne craignaient rien…
Mais qu’importe. Alternost s’en foutait après tout. Il avait montré un ou deux tours de magie à la petite ; elle était contente, lui aussi. Une bonne action de faite, une conscience tranquille. Il pourrait bientôt disposer. Le minimum. Voilà.
Erial pencha sa tête sur le côté alors que Sky exécutait pour lui une charmante petite danse en fouillant dans les débris, vestiges de son sort. Elle brisa, d’ailleurs, un fragment de celui-ci à mains nues. Voilà qui confirmait son manque de puissance… Le  Tumultueux claqua de la langue. Si cette pauvre fille tombait sur un  mage noir, elle se ferait bouffer en moins de deux. Mais bon… C’était pas son problème, après tout. Tant pis pour elle. Elle n’avait qu’à rester bien sagement à Magnolia et rien ne lui arriverait.

L’élève improvisée s’approcha alors de son insupportable maître de magie. Elle lui exposa les sept pierres avec lesquelles elle pouvait exprimer sa magie. Le visage indéchiffrable, comme à l’accoutumée, Erial se contenta de suivre les mouvements de la fillette d’un œil pourtant intéressé. La magie de Sky pourrait, à haut niveau, être redoutable ! Ca, il n’en doutait pas. Un pouvoir d’une polyvalence qui lui fit froid dans le dos… Sa glace, finalement, faisait bien pâle figure face à un tel champ de possibilités. Un sentiment frustrant s’il en était.
La gamine tenta vainement d’arranger ses cheveux s’apparentant désormais plus au nid filandreux de quelque obscur volatile…
Autour d’eux, la nature avait été dévastée. Jonchée d’éclats divers, cette pauvre bonne femme avait subi pour la énième fois les outrages des Hommes. Elle l’avait bien mérité, après tout. Nature, destin… Ces forces abstraites et supérieures… Voilà bien des choses qu’Alternost haïssait. Il vouait une haine grandissante à la destinée ! Bref, Dame Nature était, tout compte fait, une belle salope. Pourquoi s’était-il excusé auprès d’elle quelques minutes auparavant ? Un acte ridicule. Sûrement s’était-il perdu dans la mièvrerie ayant commencé à dégouliner de sa marque de guilde à son cœur. Sans déconner…
Petit soupir.


- Et pour les formes que je sais créer, je ne sais que faire des formes de base pour le moment, donc oui, je ne sais faire ni décorations ni ornements… mais un jour j’y arriverai, je le sais. Même si je suis encore … encore … encore faible.

La voix fluette de la fillette dansa dans l’air avant de s’engouffrer d’un bond aérien dans les oreilles d’Erial. Ce son était doux. Aussi doux que le sourire l’accompagnant était authentique. Cette musique ondula gracieusement dans l’esprit d’Alternost, ôtant avec douceur les couches d’aigreur et de cynisme censées protéger son âme. Malgré lui, fierté et félicité corrompirent celle-ci et il se surprit à éprouver une sorte d’affection presque paternelle pour Sky. Affection qui se ternit, une nouvelle fois, de dégoût. Le fiel du refoulement…
Le masque de glace ondoya quelque peu pour maintenir sa forme.
Les arbres et buissons avaient été tranchés de toutes parts. Un lit de branchages divers couvrait la neige à la gauche du duo de Fairy Tail. On aurait dit qu’un élagueur fou s’était amusé à décrire des formes cauchemardesques à travers la forêt du mont Hakobe. Une odeur de sève, de sang sylvain, montait désormais des cadavres. Le sol enneigé, quant à lui, semblait avoir connu le passage d’un troupeau de bêtes enragées. Aussi, le silence, qui a, dans ce genre d’endroit, une fâcheuse tendance à s’installer promptement, conférait à ce paysage quelque chose de dérangeant…

Soudain, une présence… Non. Deux. Deux puissances palpables. Derrière lui.
Erial sentit ses iris s’écarquiller d’elles-mêmes, réaction physiologique à la poussée d’adrénaline. Il n’avait aucune idée de leurs intentions… Mais voilà sûrement la raison de son sentiment quant au décor. En somme, peu importe de qui ou de quoi il s’agissait, ce n’était pas sympathique.
Sky n’avait d’yeux que pour lui, était absorbée par sa personne. Pour ne pas la faire paniquer (in)utilement, le jeune homme ne montra rien de son trouble. A vrai dire, les auras des inconnus n’indiquaient en aucun cas leurs intentions. Seulement, à force de rencontres, Alternost avait appris à reconnaître la pression que dégageaient les êtres capables de magie. Ainsi, il aurait pu dire que, de ces deux êtres, l’un était plus puissant que l’autre. Par ailleurs, individuellement, ils ne devaient pas représenter une grande menace pour lui. Dos tourné, il s’en persuada. Oui, oui. Il avait affronté des gens plus puissants que ça. Ceux-là pourraient s’avérer être des gêneurs, rien de plus.
Mais… Pour Sky, c’était une autre paire de manches. Imageons la situation : l’on pouvait comparer Erial à un feu de joie, les autres au brasier d’une cheminée et Sky… A une bougie. Une petite bougie.
D’autant plus qu’Alternost n’avait aucune idée de l’existence ou de l’inexistence d’un lien entre les deux forces ressenties. Seules, il pourrait, en cas de danger, les abattre sans trop de mal. Cela dit… Une alliance changerait la donne… Les puissances seraient dès lors un peu plus équilibrées. Avec, en bonus, un handicap du côté du mage de glace : la fillette à protéger. Son cœur se mit à pulser. Il était prêt à se défendre.
Le masque s’était stabilisé. l’Ice Maker, sans faire montre d’un quelconque ressentiment, prit la parole d’un ton peut-être un peu exagérément calme :


- Ouais… Dis-moi, t’as pas froid ? T’penses pas qu’on devr…

- C'était très drôle ça !


Bordel de merde.

-  Toi ! Recommence.

Erial s’était retourné, l’œil mauvais. Depuis les hauteurs, au-dessus de la paroi de cet espèce de pallier naturel, une femme  menaçante toisait les deux mages. Pointant Sky, elle lui avait ordonné de recommencer. Ok. Impossible de bluffer, donc. Elle avait vu ce dont la fillette était capable et, de toute façon, elle n’aurait pas eu besoin de ça pour jauger sa puissance au vu de la sienne…
Automatiquement, sans même s’en rendre compte, l’Ice Maker se posta devant la gamine, prêt à annihiler ce qui devait sûrement être un mage noir. La tête de ce dernier ne lui disait rien… Après tout, les affichettes dans les tavernes ne l’intéressaient pas. Il voulait, pour le moment, prendre un peu de distance avec le monde clandestin. Eh bien, si ce n’était pas Erial qui venait à celui-ci, l’inverse se produisait, manifestement.
Une figure indéchiffrable donnait à son visage une assurance sûrement justifiée. L’inconnue, quant à elle, arborait une froideur des plus insidieuses. Définitivement abjecte. L’espace d’un instant, Alternost vit Irina en face de lui. Son corps manifesta tous les signes de l’effroi pendant un dixième de seconde : bouche bée, yeux écarquillés, corps fébrile, cœur battant plus fort qu’un tambour de guerre et bouffées de chaleur… Avant de sa calmer. La robe blanche de la femme donnait cette impression mais l’éclat bleu que jetaient prouvait bel et bien qu’il ne s’agissait pas du fantôme de la sœur d’Erial. Bien. Ce dernier se détendit, bien que toujours passablement inquiet quant à la seconde puissance qu’il avait ressentie. Sky ou non, il restait lui-même, après tout.


- Dépêche-toi, je n'aime pas perdre mon temps.

Le sadisme actionna les lèvres de cette charmante demoiselle. Le sarcasme fit se relever celles du Tumultueux. L’inconnue avait l’air sûre d’elle… Tant mieux. Ce genre de personne enrage plus facilement que les autres. Une aubaine pour un provocateur tel que le rang S.
Des pics d’une glace noirâtre jaillirent alors du sol, entamant une course jusqu’aux membres de Fairy Tail. Décidement, les scènes se répétaient, ce jour-là. Histoire de juger un peu mieux ce dont était capable la jeune femme, Alternost riposta presque mécaniquement avec une attaque similaire. Glace bleutée contre glace noire. Cette couleur était bien curieuse. Des ténèbres cristallisées. Voilà ce à quoi cela lui faisait penser. Mains plaquées au sol, il sourit un peu plus lorsque les deux sorts s’entrechoquèrent. Enfin « sorts »… Plutôt des manifestations basiques de magie.
Joueur et décidé à ne pas affoler Sky, le sororicide, quand le fracas du télescopage se tut, modela une formation plus grande. Juste sous le dernier pic noirâtre. La glace d’Erial fit exploser celle de son adversaire, l’éventrant de l’intérieur. Une manière de l’informer des rapports de force…
Il se redressait, l’air narquois, quand il vit une sorte d’ombre décrire des acrobaties et s’écraser misérablement près de la jeune femme. Avec lui, car c’était un homme, un bagage ouvert sur un… Cadavre ?! Petit sursaut dans l’estomac d’Alternost. Ce dernier, surtout, était mal à l’aise pour la fillette. Lui, il en avait vu, des corps. Ce n’était jamais anodin pour lui de croiser la route d’un de ces trophées macabres, mais, à force, il n’en avait pas systématiquement envie de vomir pour autant.
Le mage de glace soupira longuement… Journée à la con.


Le nouvel arrivant s’était relevé.

- Eh bah alors ? On attend pas tonton Ryuku ? Coucou Akira, ma douce fleur des champs étoilés, toujours aussi belle, je vois, la simple vue de ton corps réchauffe mon pauvre cœur qui vient de se transformer en cornet de glace, sinon, tu me présentes à tes amis ?

Drôle de personnage. Erial haussa un sourcil incrédule. Débarquer avec un cadavre sous le bras et paraître si léger… Eh bien. Les tarés pullulaient en ce bas monde…
Quoi qu’il en soit, par le biais de ce Ryuku, le rang S apprit le nom de la femme : Akira. Akira et sa glace noire. Et sa noirceur solidifiée. Imaginer la fonte de celle-ci lui donnait la nausée. Il voyait une humeur morbide, gluante et perverse suinter des constructions de la femme. De celles qui s’accaparent tout ce qu’elles touchent. De celles qui réduisent à néant toute forme de bien. Sky ne devait pas être touchée par ça. Alternost se portait garant de la préservation de son innocence.
Bref, les deux puissances ressenties plus tôt se connaissaient. Une nouvelle fois, le sort s’acharnait sur le sororicide.
L’hurluberlu, sur son promontoire gelé, esquissa une révérence clownesque.


- Je vais le faire moi-même, je me prénomme Ryuku, je ne pense pas que vous avais beaucoup entendu parler de moi si ce n’est par le biais de simples rumeurs, on me connaît aussi sous le nom de Dark Ripper, pour vous servir.

Dark Ripper, Dark Ripper… Le pseudonyme n’était pas familier à l’Ice Maker… Toutefois, il n’en était pas pour autant inconnu. Sûrement l’avait-il entendu être prononcé sans y faire réellement attention. Enfin qu’importe.
Les deux mages se connaissaient. L’on pouvait supputer qu’ils appartenaient à une même guilde. Akira et Ryuku… Sky et Erial…
Lumière contre ténèbres ?
Non, non. Qu’elle était manichéenne, cette vision des choses… !
Etrangement, Alternost ne se sentait pas forcément plus proche de la gamine que des deux autres. Son sourire goguenard toujours accroché au visage, il avait plus l’air de l’antihéros que du vertueux défenseur du bien. La grisaille de ses yeux se répercutait sur son état d’esprit comme sur son alignement.

Il considéra tour à tour les membres de ce couple, penchant progressivement sa tête de gauche à droite.
Le premier, Ryuku, semblait réchauffé, lui et son torse peinturluré. Esthétiques, ces tatouages. Rehaussant leur teinte plutôt sombre, une crinière blonde et des yeux bleus.
La seconde, Akira, ressemblait à une sorte de ranger peu sympathique. Tout, dans sa personne, irradiait de froideur. Dans son dos, l’on pouvait deviner la forme d’un arc. Un ranger, quoi.
Cependant, quelque chose liait ces deux êtres : le caractère perçant de leur regard. Si la brume de l’Ice Maker absorbait les rayons glaciaux qu’ils dardaient sur Sky et lui, cette dernière, quant à elle, devait les encaisser de plein fouet. Encore jeune, il y avait fort à parier qu’elle ne savait pas encore protéger son corps comme son esprit.
Autre chose…
Les deux mages noirs étaient hostiles.


- Gamine… Tu dégages et plus vite que ça, ordonna fermement Erial.

Il n’avait pas tourné la tête vers elle, fixant le duo. Ne pas divulguer le nom de Sky était volontaire. Ils ne pourraient pas la retrouver si elle représentait un quelconque intérêt pour eux.

- Ca devrait pas être trop dur pour moi.

Un mensonge. A deux, les mages noirs pouvaient lui tenir tête. Peut-être pas le surpasser… Mais lui tenir tête.
Histoire de faire gagner du temps à la fillette et de mettre dans un état plus… Arrangeant… Ses futurs adversaires, Alternost monopolisa la parole.
Parler. Attirer. Provoquer. Enerver. Attaquer. Gagner.
Un schéma simple et ô combien efficace.
Le sourire n’avait toujours pas disparu.

- Yo ! C’ment va ? Moi c’est Père Puissance. Comme Père Castor mais en plus cool. Ca fait longtemps… Hein, Akira ? Un peu faible, tout ça. Perso’, j’vois que ça de drôle pour l’moment…  

Il n’allait pas chercher loin, ouais. Mais au vu des allures hautaines de l’intéressée, son égo ne devait pas être très dur à piquer.

- Sinon, s’tu veux pas perdre ton temps, tu peux aussi dégager plutôt que de venir nous faire chier, toi et ta glace dégueulasse. (expression faussement étonnée) Oh, ça rime, t’as vu ! (retour au sourire en coin) Enfin… On peut pas te demander d’être jolie et intelligente à la fois, si ?

Elle était la plus puissante. Quoi de plus normal que de vouloir la faire tomber en premier ?

- Bien joué, mon gars, fit-il à l’attention de Ryuku. Elle est parfaite pour un mec délicat comme toi. J’parie que tes mots l’ont rendue chaude comme la braise. D’en bas, j’peux même te dire qu’elle a pas de culotte.

Parce que l’indirect souligne le direct.

- Ca m’arrange que tu veuilles me servir, tiens. Alors, mon cher serviteur, que dirais-tu de foutre le camp avec ta copine avant que j’vous force à l’faire ?

Alternost laissa la question en suspens quelques instants, le temps que l’écho finisse de se répercuter sur les flancs enneigés.
La montagne attendait, silencieuse, de voir l’affrontement. Intérieurement tourmenté, Erial se promit de ne pas perdre la face. Le pouvoir de l’auto persuasion l’y aiderait, de toute façon. Souris et tu seras heureux.
Soudain, un petit rire lui échappa.
Comme si la question en était une...
Ice Impact !
Finies les créations volontairement faibles. Envolé l’entraînement de la gamine.
Sifflant  comme un trait divin fendrait l’air, un marteau de la taille d’une petite maison alla s’écraser brutalement là où se trouvaient les deux mages noirs.
Etant donnée leur position en hauteur, Erial se créa l’instant d’après des grappins et rejoint un arbre situé à une dizaine de mètres de lui pour ne pas être emporté par l’avalanche qui suivrait sûrement.
S’ils survivaient, le Tumultueux s’enfoncerait dans la forêt pour mieux les isoler.
Ca faisait deux bonnes actions, là, non ?


© Code de Anéa pour N-U



HRP:
 


Dernière édition par Erial Alternost le Lun 22 Juin 2015 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Lun 22 Juin 2015 - 2:05



En cette si froide journée


Feat. Alternost, Greyster & Yamiko


Sky avait tout ce dont on attendait d'une apprentie, un beau visage, un doux sourire, une frêle corpulence, une personnalité joyeuse et un regard d'ange. On aurait pus jouer à la poupée avec elle, la manipuler comme un jouet. Pourtant elle avait quelque chose en plus, elle n'était pas assez stupide. La bleue avait sentit, l'espace d'une fraction de seconde, une sorte d'énergie, brutale et violente, qu'elle ne pouvait comprendre ou identifier.
Comme une bonne petite élève qu'elle était , elle n'avait pas quitter l'Ice Makeur des yeux, il avait écarquillait légèrement ses yeux, sans pour autant changer son expression... Que ce passait il ? La jeune fille commençait a paniquer dans son esprit, tant de possibilité, dont celle de s'inquiète pour un rien, elle choisit de se tenir prête a toute éventualité.

- Ouais… Dis-moi, t’as pas froid ? T’penses pas qu’on devr…

Sa voix était d'un calme serein mais ses paroles semblaient incohérentes aux oreilles de la mage, un Ice Makeur qui avait froid ... Sérieux? Mais il avait était coupé avant la fin de sa phrase

- C'était très drôle ça !

Une voix féminine, froide s'était élevé à si tour dans la montagne. Le coeur de la jeune femme manquant un battement quand elle tourna instinctivement se retourna vers la voix, vers la dragonne.
- Toi ! Recommence.

Elle pointait la bleue de son doigt ganté. C'était une femme qui avait la vingtaine ou un peu moins, elle semblait grande vus d'en bas, un visage assez jolie habiller par ses yeux bleus tel deux saphir et ses longs cheveux blancs ressemblaient à de la soie. La blanche était belle, dommage que l'emblème de Dark Dragon soit présent sur sa cuisse, et cette aura menaçante ne l'aider pas à paraître plus accueillante. Alternost avait changer de place, il était maintenant devant la Gem Makeuse, un geste protecteur en quelque sorte. Elle ne voyait guère son visage
mais l'impression qu'il se passait quelque chose dans l'esprit de son sensei la jetée dans sa nostalgie, dans sa peur... Grimm était mort il n'y a pas si longtemps en la protégeant, elle ne voulait pas que le rang S subisse le même sort.

- Dépêche-toi, je n'aime pas perdre mon temps.

Tirer de sa reverie, Sky la regardait, ses yeux n'était ni affolé ni perdu, mais son coeur battait depuis le fin fond de sa poitrine . La mage noire avait utilisé un sort qui laisser jaillir des pics de glace, de glace noire. Ripostant immédiatement, le fé de glace utilisa de manières similaires, détruisant les cristaux noirs de l'intérieur.
Alors que le vainqueur de ce duel de force se relevait, une sorte d'ombre virevolta jusqu'à s'écraser aux pieds de la femme aux cheveux immaculé. Son sac était ouvert, on pouvait y voir des.... Des membres humains ?! L'estomac de l'apprentie se retourna, elle allait pas tarder a rendre son déjeuner si elle en voyait davantage... Elle se pencha en avant pour respirer l'air frai qui s'échapper de la neige ... Comment cet homme pouvait ce balader avec un sac remplis de... De chair humaine? Et que faisait-il avec ? Il la baladait ? La gardait en trophée? Ou bien ... Il l'indigèrait ? Jusqu'à où poussait il la profanation de ces corps ? La gamine avait déjà affronter une horde de squelettes, qu'elle avait trouvé répugnant sur le coup, mais là cet homme battait tout les records.

- Eh bah alors ? On attend pas tonton Ryuku ? Coucou Akira, ma douce fleur des champs étoilés, toujours aussi belle, je vois, la simple vue de ton corps réchauffe mon pauvre cœur qui vient de se transformer en cornet de glace, sinon, tu me présentes à tes amis ?

Akira? Voila le nom de cette belle dragonne alors... La fée bleue se releva totalement, sa respiration se calmait et sa nausée s'apesa quand elle se concentra sur autre chose que sur le contenu du sac.
Son propriétaire était donc "Ryuku" un jeune homme blond, ses yeux bleue était presque blanc. Pas très habiller, quelle idée de se balader torse nu, avec un jean pour seul vêtement, dur le mont Hakobe ? Son dialogue avait était trop léger, au point d'en devenir moqueur.

-Je vais le faire moi-même, je me prénomme Ryuku, je ne pense pas que vous avais beaucoup entendu parler de moi si ce n’est par le biais de simples rumeurs, on me connaît aussi sous le nom de Dark Ripper, pour vous servir.

À l'ouest rien de nouveau, étant donne que la mage des pierres avait déjà deviné son nom, quant à si surnom, elle n'était pas une passionnée des rumeurs qu'on chuchotait dans les tavernes, les pubs et les beuveries. Les seul nom qui restait en tête de la bleue était les plus célèbre, donc ceux qui se répétait le plus souvent comme le "Tumultueux" mais aucun "Dark Ripper" ne faisait partie de ses souvenir .

- Gamine… Tu dégages et plus vite que ça.

Erial avait dit cela de façon ferme, qui ne laissait pas place à un refus ou a une discutions. Pour seule protestation, elle le regarda avec surprise mêlé à l'inquiétude, pas pour la présence des deux mages noirs mais pour ce qui pourrait advenir au jeune homme aux yeux opalescent.

- Ca devrait pas être trop dur pour moi.

Les mots se serais presque voulut rassurant à cause des pensées du chaperon bleu mais elles n'eurent pas l'effet escompté... Ce pendant, Sky repensa à nouveau au grand méchant loup, serait il en vie si elle n'avait pas été là?
Elle détourna les yeux des ennemis de sa guilde et souffla un coup avant de se précipiter vers la partie boisé du flanc, elle couru plusieurs centaines de mètres avant de s'arrêter, une boule venait de naître au creux de son ventre. La culpabilité venait de lui sauté à la gorge, c'était bien elle qui s'était promis de ne plus laisser de nakama derrière nan ?
Elle soupira avant de monter spontanément à un des haut arbres qui se trouvaient à côté d'elle, de la où elle était elle voyait toujours se qui se passait entre les trois puissants mages. La blanche voulait revoir sa magie ? Elle allait être servis


-Pyrite Make : Disk

Elle les lança en direction du groupe d'agresseurs, bien cachée par les branches et les feuillages elle ne risquer pas d'être vus. Après avoir attiré leur attention, du moins elle l'espérer, elle se laissa tomber en arrière dans l'élément de son nom comme un diamant dans le ciel.
Like a diamond in the Sky.
Elle atterrit sur ses pieds et planta un disque qui lui restait dans le tronc de l'arbre comme si la souris mourait elle-même aux chats par où elle passait, elle repris sa course en créant une barre de diamant pour avoir de quoi ce défendre sous la main.


- J'espère vous aidez un peu ... Bonne chance à vous sensei. Quand aux autres, je prie pour qu'ils mordent à l'hameçon.

Elle avait à peine murmurer sa phrase en slaloment entre les arbres gelés, le sourire qu'elle avait eu ce matin n'était déjà plus qu'un lointain souvenir, à présent la mage avait pris la place de l'innocente gamine malgré que son coeur de diamant la force a vouloir aider tout les êtres qui lui était chers... Même au prix de sa vie, malgré qu'elle avait encore des projets pour le futur.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Akira Greyster

avatar

Féminin Messages : 115
Date d'inscription : 07/02/2015

Feuille du Mage
Surnom: Frozen Heaven
Magie: Ice God Slayer
Points de Puissance:
777/1700  (777/1700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Mar 23 Juin 2015 - 4:40




En cette si froide journée...




Tu poses ton regard de glace sur l'Ice Maker qui venait de se poster devant la gamine. Il te fait penser à quelque chose que tu as déjà vu – et probablement annihilé par la suite – mais dont tu n'arrives pas à te rappeler le nom. Quelque chose comme une famille ou... Un frère ! Voilà, un frère. Le grand frère fort et protecteur, qui alimente les idéaux de sa petite sœur, cette dernière l'admirant de toutes ses forces. C'est une vision répugnante. Tu n'as pas connu ça toi, il n'y a jamais eu personne pour te protéger. Au contraire. Bien au contraire même... Chassant les souvenirs, tu regardes tes stalagmites se frayer un chemin jusqu'à tes nouvelles distractions. Le grand bleuté riposte, avec un sort similaire, et tu sais d'ores et déjà que c'est toi qui l'affrontera, quelle que soit la différence de puissance, et qui que soit la nouvelle source magique que tu avais ressentie. Un frisson d'excitation parcoure ton échine. Les choses promettaient d'être intéressantes.

Et puis une voix interrompt le fil de tes pensées. Sans esquisser le moindre geste, ton regard glaçant glisse sur le côté, abandonnant momentanément le mage de glace qui est parvenu à attirer ton attention pour se poser sur cet homme ô combien intéressant qu'est celui qui se tient à côté de toi. Il fait lui aussi partie des Émissaires, ainsi, son visage ne t'est pas inconnu. Toutefois si lui connait ton nom, tu n'as pas fait l'effort de retenir le sien, jusqu'à ce qu'il se présente à tes jouets. Ryuku ? The Dark Ripper ? Oui, sans doute. Quelle importance ? Tu t'ess contentée de ne pas oublier qu'il était un dieu, comme toi. Quel intérêt a le reste ? Tu le regardes piocher dans son sac rempli de... membres humains. Un soupir t'échappe. Tu n'as rien contre ses méthodes, mais elles sont si peu élégantes que ça te désole. C'est bien plus beau d'observer l'agonie, les réactions du corps, les derniers soubresauts et réflexes de l'instinct de survie. On peut faire tellement de belles choses autour d'un corps qui se vide de son sang, tellement que tu considères ça comme un art particulier dans lequel tu es maîtresse. Mais tout le monde ne possède pas ce talent. Non, il y a les... barbares...

« Évite, tu lances à Ryuku de ta voix glaciale. Ne m'énerve pas. Tu te rends pathétique. Et je maîtrise la glace, pas le feu. Je ne réchauffe rien, compris ? »

Tu reportes ton attention sur l'Ice Maker. Il demande à la gamine de partir. Qu'elle s'en aille après tout, ce n'est pas elle qui t'intéresse. Tu ne la regardes même pas s'en aller. Non, ton attention est retenue par ce mage qui a l'air si confiant. Il reprend la parole, s'adressant à... Tu ne sais pas. Toi ? Probablement. Tu ne comprends pas ce qu'il fait. Tu hausses un sourcil avant de finalement saisir la situation. Quelle erreur de jugement. Il a essayé. C'était bien tenté. Si tu avais été plus nerveuse, tu aurais probablement mordu à l'hameçon comme un bleu. Mais l'avantage de manipuler une glace comme la tienne, c'est d'avoir la tête tout aussi froide.

« Est-ce que c'est... Comment on dit déjà... Mh... Oh oui ! De la provocation ? Tu demandes, un sourire moqueur prenant place sur ton visage. Tu cherches à m'énerver ? Mais tu es un humain, tu le sais ça ? Enfin, tu peux toujours perdre ton temps et essayer. »

Et puis vient ensuite le plus téméraire. La menace. Tu n'y portes pas plus d'intérêt que l'affront que t'as fait l'Ice Maker – si c'est bien le mot qu'on utilise – en sous-entendant ce qu'il sous-entendait. En fait tu n'en sais absolument rien, ses mots ont glissé sur ta peau comme une bille roule sur une table. La seule chose qui arrive après, c'est la chute. Et tu aimerais bien voir sa chute. Tu n'as pas vraiment d'envies meurtrières, seulement l'envie de te distraire. Et tu sais déjà que ce mec aux cheveux bleus s'en sort très bien. Il est le premier à passer à une offensive sérieuse. Une ombre flotte sur ton visage et tu lèves la tête. Il semblerait qu'il veuille vous écraser. Que faire ? Ou aller ? Fuir ? Ne pas bouger ? Hyôjin no Ya... Ton sourire s'étend devant le côté amusant de la situation. Tu regardes l'homme partir du coin de l’œil alors que l'envie de tailler cet imposant bloc a dépassé ta pensée. Tu sais pertinemment que tu ne peux pas stopper ce bloc de glace. Toutefois, tu es suffisamment rapide pour le tailler et minimiser les dégâts.

Lorsque tu réagis enfin après la collision, tu sens ton corps tiré vers le bas. Une avalanche. C'était prévisible. Tu matérialises ton inimitable plaque de glace noire et entreprend de te laisser glisser jusqu'à ce que tu trouves un point où t'accrocher pour retrouver la terre ferme. Ne t'inquiétant même pas de savoir si Ryuku s'en est sorti on non, tu pars à la recherche de l'Ice Maker. Cette envie irrésistible de l'affronter se fait plus forte car il est puissant, et ce sera d'autant plus amusant.


Fiche par Yûki, alias Akira Greyster.



HRP:
 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Revenir en haut Aller en bas

Ryuku Yamiko

avatar

Masculin Messages : 52
Date d'inscription : 03/06/2015

Feuille du Mage
Surnom: The Dark Ripper
Magie: Shadow God Slayer
Points de Puissance:
387/1700  (387/1700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Jeu 25 Juin 2015 - 0:16

« Ne m'énerve pas. Tu te rends pathétique. Et je maîtrise la glace, pas le feu. Je ne réchauffe rien, compris ?
-Ma chérie, détresse, tu veux que je te sorte le doigt de tes sublimes fesses ? Je le ferai avec plaisir ! »




Je regardais par la suite l’homme et la jeune fille, ce dernier s’était posté devant elle, tel le chevalier sur son cheval blanc, j’écoutais la moitie de ce qu’il disait, ça ne m’était pas adressé, les dieux n’écoutent les humains seulement quand quelque chose d’intéressant se dit et, justement, il commençait à être intéressant.




- Bien joué, mon gars, fit-il à l’attention de Ryuku. Elle est parfaite pour un mec délicat comme toi. J’parie que tes mots l’ont rendue chaude comme la braise. D’en bas, j’peux même te dire qu’elle a pas de culotte.
-Tu attires ma curiosité, si ce que tu dis est vrai, j’en bande comme un cheval mon mignon, l’imaginer sans culotte m’émoustille comme jamais !
- Ca m’arrange que tu veuilles me servir, tiens. Alors, mon cher serviteur, que dirais-tu de foutre le camp avec ta copine avant que j’vous force à l’faire ?
-Perso’, ca ne m’intéresse pas vraiment, je suis bien ici, par contre, tu pourris mon espace vital, toi et l’autre morveuse, donc si vous voulez, je peux vous envoyer un bon coup de pied au cul et vous retournez gentiment en ville.


Je n'avais pas fait gaffe, mais la gamine était plus là, mais bon, peu importe, elle n’irait pas bien loin toute façon. L’homme en revanche voulait vraiment nous faire dégager, il avait matérialisé un énorme marteau au-dessus de notre tête, des disques bizarres virevoltaient aussi vers nous, cela devait être la gamine. J’esquivais ces derniers avant de disparaître loin de l’ombre du marteau, mais un impact d’une attaque d’Akira me coupa dans mon élan, car elle avait créé une avalanche, mon corps était recouvert d’une couche de neige avant de partir au loin vers le bas, seul mon bras ressortait.
Je ne sais pas combien de temps la chute à eu lieu, j’avais l’impression que ça avait duré des années, je sortais de la neige bleu comme un bloc de glace épuré, la colère en moi, je criais haut et fort pour être sur que l’on m’entendre.




« BORDEL DE FIANTE JE VAIS TE PRENDRE JUSQU’À CE QUE MORT S’EN SUIVE »




Je regardais ensuite ou je pouvais être, bien sûr, j’en avais aucune idée, mais la logique voulait que je sois descendu, donc, il me faut remonter, je pris mon apparence shadow, devenant une flaque d’ombre au sol, avant de remonter l’étendue de neige à grande vitesse. Il me fallut peut-être une paire de minutes à tout remonter. Je voyais enfin l’autre hurluberlu perché à son arbre, je sautais donc de mon ombre, en prenant une profonde inspiration.




« Eijin no Dôgo !!! »


Un souffle d’un noir abyssal fracassa l’arbre, je courrais en direction du bleuté pour envoyer un Eijin no Genko avant de rattraper le tout avec un coup de pied virevolté, grands sourires aux lèvres.


« Alors mon petit lotus ? Tu pensais avoir semé tonton Ryuku ? »


Reculant, je levais mon bras en l’air, quatre masses noires en pointe se formaient au-dessus de mes épaules.


« Eijin no Nageyari »


Le sort était lancé, cependant, mon adversaire était fort, je n’allais pas réussir à le battre seul. Cependant, j’entendis des petits bruits au loin, je rigolais avant de regarder mon adversaire.


« Bon, le grand bleu, ce n'est pas que je ne veux pas me battre contre toi, mais aujourd’hui, je ne suis pas d’humeur à faire une bonne partie de jambes en l’air avec toi, donc tu m’excuseras, mais j’ai une petite fille à aller voir, je pense pouvoir un peu plus m’amuser avec elle, si tu vois ce que je veux dire, j’aurais une chose à te dire : si tu vois une couille dans le pâté, cherches le nichon dans la terrine. Et toi, tu es une grosse paire de couilles, donc je vais faire un tour au niveau de la terrine, tchao mon amour, on se reverra. »


Je redevenais donc une masse noire difforme au sol, partant en furie dans les bois, zigzaguant dans tous les sens, heureusement pour moi, les arbres faisaient de l’ombre et il était plus facile pour moi de me cacher, e parcourrais la forêt de manière lambda. Dans ma quête, j’aperçus le même disque qui avait été envoyé à notre tronche, surement un « indice » pour qu’on la retrouve, heureusement pour moi me diriez-vous ? Je continuais donc ma route pendant cinq voir dix bonnes minutes avant d’apercevoir la petite bleue courir en zigzag dans les bois, j’accélérais donc le rythma de manière à passer devant elle, sortant de mon ombre juste devant elle, la stoppant net.


« Et bonjour mon petit cœur de lune, ma jolie fleur des champs, ce n'est pas bien de courir comme ça, tu rate le spectacle, ça te dis une ptite partie de plaisir avec tonton ? »


Je lui envoyai ensuite un bon coup de poing dans la figure, manière de lui faire comprendre que maintenant, elle allait faire une petite danse avec moi.



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Dim 28 Juin 2015 - 23:14



feat. Sky Crazy & Akira Greyster & Ryuku Yamiko


En cette si Froide Journée...

Frozen Rescue


" Putain mais elle se fout de ma gueule…"








Du haut de son perchoir, Erial observait les conséquences de son attaque : une avalanche, comme prévu. La poudreuse se souleva, formant un écran poussiéreux et blanchâtre l’empêchant de distinguer quoi que ce soit… Quoique… Une ombre, peut-être deux, semblait glisser en surface, se riant de la force de la nature. Alternost se dévissa le cou pour pouvoir la suivre des yeux jusqu’à la fin de sa course.
Une fois le déluge neigeux passé, une silhouette féminine se profila en contrebas. Akira, donc. Le mage à la glace noire…
L’Ice Maker pesta en silence, une moue déçue plaquée sur son visage. C’était elle qu’il voulait abattre en premier et, apparemment, il avait échoué étant donné qu’il n’avait pas Ryuku en visuel…

- BORDEL DE FIENTE JE VAIS TE PRENDRE JUSQU’À CE QUE MORT S’EN SUIVE !

Ah bah non. Les deux étaient encore en état de se battre, manifestement. Et quelle combativité chez ce Ryuku ! Il semblait que l’attaque d’Erial avait fait mouche… Du reste, ce dernier grimaça quelque peu quand le mage noir évoqua la possibilité d’une nuit torride passée entre hommes. Nan, franchement, c’était pas trop son délire.
Bref, ce charmant couple allait revenir. Apparemment, cette grosse morue d’Akira n’était pas décidée à mordre à l’hameçon de la provocation tandis que Ryuku était bien… Mm… Chaud comme un gardon, histoire de rester dans les comparaisons poissonnières… ?
Quoi qu’il en soit, aucun des deux n’avait pu encaisser son bloc de glace, ce qui permettait au jeune homme de confirmer le rapport de force qu’il existait entre eux. Il allait mettre un terme à cet affrontement au plus vite.






Et maintenant ?
Rester sur l’arbre. S’exposer. Attendre.
Attendre.
Attendre le retour de ceux que l’on a descendus.
Etrangement, le visage d’Isalia apparut, l’espace, d’un instant, dans l’esprit du mage de glace. Pourquoi ? Aucune idée. Il ne voulait pas de son « retour ». En aucun cas.
Erial secoua la tête avant de plisser les yeux à la vision d’un élément contrastant avec le décor. Il  chercha quelque oiseau ou tout autre objet céleste, vérifia la position du soleil dans le ciel… Non, ça ne collait définitivement pas. Et, quand bien même, aucune ombre ne se déplaçait aussi rapidement, ne véhiculait une telle impression.
Malsaine. Oui. Voilà la première intuition qu’avait eu l’Ice Maker en remarquant cette forme. Il ne connaissait pas la véritable nature de cette chose… Mais ça n’était rien de bon.
Par réflexe, peut-être, le rang S banda ses muscles, raffermit sa prise sur la branche à laquelle il se tenait. Là ! Il était prêt à parer à toute éventualité.

C’est alors que de l’ombre jaillit l’homme. Et de l’homme jaillirent encore plus d’ombres. Un grondement, une déferlante noirâtre. L’arbre hurla de douleur, son tronc étant fracassé par la colonne mortifère.
A ce moment-là, Erial bondit et se réceptionna dans la neige. Amorti par cette dernière, le choc n’en fut pas pour le moins douloureux et il serra les dents lorsque la vibration résiduelle de celui-ci manqua de briser ses jambes. Vif, il se tourna en direction de Ryuku. Juste à temps pour se pencher en arrière ! Un air surpris sur le visage, il vit cet éclat de néant contondant rater sa cible, manquant de plonger dans sa noirceur fascinante. En effet, si la glace d’Akira semblait être une véritable horreur à purger du monde, les ombres de son camarade étaient si noires que l’on aurait cru à des brisures dans le tissu même de l’espace. En un mot comme en cent, cette magie s’avérait aussi esthétique que son maître était grossier. Autant dire qu’Alternost la trouvait magnifique…
Pour ne pas se briser la colonne vertébrale ou simplement tomber à  la renverse, le mage de glace inversa son mouvement pour se repositionner, prêt à lancer un sort, à éclater ce mec un peu trop chaud pour lui… Dans tous les sens du terme. Ice...
Impact !
Non, non. Pas de nouvel Ice Impact, non. Juste un bon vieil impact de botte sur visage. Le genre à vous faire vous demander si quelqu’un n’aurait pas coupé le son de ce petit film sympathique qu’est l’histoire du monde.
Erial écarquilla les yeux, sentit son corps partir sur le côté mais réussit à ne pas s’effondrer. Le choc remonta le long de son crâne, l’enveloppant dans une sympathique auréole de douleur. Malgré ça, il ne devait absolument pas se laisser déconcentrer ! Se forçant à garder le contact visuel avec son adversaire, il fit jouer sa mâchoire pour s’assurer de son intégrité.


- Alors mon petit lotus ? Tu pensais avoir semé tonton Ryuku ?  

Non, bouffon. L’intéressé voulait, justement, que tu viennes, toi ou ta pote. Histoire de te foutre une bonne dérouillée sans avoir à gérer l’autre.
Alternost frappa sa paume de son poing alors que son ennemi préparait un nouveau sort. Quatre javelots faits d’ombre se matérialisèrent au-dessus de ses épaules.
Bien que surpris par le coup de pied, le mage de glace demeurait supérieur sur le plan magique. Il autorisa à son mythique sourire en coin de revenir alors que des volutes d’une fumée glaciale émanaient, accompagnées d’un sifflement caractéristique, de ses mains. Quelle magie maîtrisait Ryuku ? L’Ice Maker avait vu assez peu de disciplines permettant des sorts élémentaires de souffle… A vrai dire, cela se résumait à un deux types de magie : les sorts de Dragon Slayer et de God Slayer. Pourtant, rien qu’à voir la façon dont les ombres, intangibles, évoluaient lentement autour des vagues formes dont elles avaient l’ordre de maintenir la cohérence, Erial flairait un rapport avec Elen plutôt qu’avec Ryû…

- Enjin no Nageyari !

Pressentiment confirmé. Mais, pas le temps de penser à ça ! Ecartant brutalement les bras, Alternost créa en une fraction de seconde un Shield. Le bouclier encaissa sans trop de mal la totalité des projectiles magiques, secoué tout de même par chaque heurt. Il n’aurait pas suffit de beaucoup plus pour commencer à l’endommager réellement. Derrière sa surface translucide, l’Ice Maker sourit et laissa filtrer une lueur de provocation dans son regard opalescent. Peu importe la réceptivité de son adversaire… Le jeune homme ne pouvait pas changer sa nature !
Soudain, il s’immobilisa, entendant au loin des bruits…
Sky ?


- Bon, le grand bleu, ce n'est pas que je ne veux pas me battre contre toi, mais aujourd’hui, je ne suis pas d’humeur à faire une bonne partie de jambes en l’air avec toi, donc tu m’excuseras, mais j’ai une petite fille à aller voir, je pense pouvoir un peu plus m’amuser avec elle, si tu vois ce que je veux dire, j’aurais une chose à te dire : si tu vois une couille dans le pâté, cherches le nichon dans la terrine. Et toi, tu es une grosse paire de couilles, donc je vais faire un tour au niveau de la terrine, tchao mon amour, on se reverra.

Et il le planta là, se dématérialisant alors qu’une faux de glace se plantait dans le sol où il se trouvait l’instant d’avant. Sorte de monstruosité informe slalomant entre les arbres et les méandres de son propre esprit tordu, il disparut.
Erial soupira d’énervement avant de lui répondre, fixant un point en mouvement au fond de la forêt :


- Ca parle de charcuterie mais c’est toi l’gros porc, lança-t-il sur le ton du constat plutôt que sur celui de l’insulte.

Bah, après tout, y avait-il plus vrai ? Ce mec n’avait cessé de parler de cul depuis le début de cette charmante joute amicale…
Et donc là…
Ah, oui, merde. Sky !
Ce gogol avait déconcentré le froid Ice Maker avec ses proverbes grivois. Ce dernier remodela sa faux et, prestement suspendu de nouveau à ses grappins, il fit du mieux qu’il put pour poursuivre le mage noir, manquant à plusieurs reprises de s’assommer contre une branche, courant lorsque le chemin n’était pas assez dégagé.
A vrai dire, il n’était même pas sûr de l’origine des fameux bruits… Mais, quand bien même, Ryuku avait été éloigné d’Akira, alors autant l’abattre en premier !
Chemin faisant, Erial se fit de plus en plus anxieux. Cela posé, il ne laissa aucun signe de son état d’âme transparaître. Plus qu’un effort, c’en était devenu un réflexe. Froid et fermé comme une huître, Alternost passait au tamis physiologique la moindre de ses émotions. Au final, seules celles qui étaient assez subtiles pour passer entre les mailles du filet ou assez grosses pour le percer réussissaient à se frayer un chemin sur son visage.  
Akira ne tarderait pas, sûrement. Et Ryuku avait sûrement déjà rattrapé Sky si cette dernière avait bel et bien attiré son attention… Bref, il devait agir vite. Plus personne ne devait subir de tels outrages de la part de mages noirs. Non… Plus personne.
Cette simple pensée hantant son esprit, la course du mage de glace se fit plus rapide, ses mouvements plus habiles.
Là, il vit le disque de pyrite… La même pierre que lui avait présentée cette gamine niaise et naïve, tout sourire, il y avait de cela quelques minutes…


- Putain mais elle se fout de ma gueule… Bordel, tu déconnes, Sky…

Elle s’était prise pour qui ? Une guerrière ? Un génie ? Une altruiste ? Pauvre débile ! Si Erial lui avait dit de fuir, ce n’était pour qu’elle se fasse remarquer l’instant d’après ! D’un geste tremblant d’irritation, il arracha le disque et le fourra dans l’une de ses poches avant de reprendre sa route. Le contact avec la pyrite le fit se sentir légèrement nauséeux... Mais rien de plus.
Aider les autres, c’est beau, c’est grand. Se suicider, c’est digne d’une conne. Les gens, à Fairy Tail, semblaient avoir de sacrés problèmes à rester à leur place… Entre les discours moralisateurs et les gestes pseudo-nobles… Un bon vivier à demeurés !
Dents serrés, poings crispés sur les poignées de ses grappins, le Tumultueux insulta mentalement la fillette et s’insulta également lui-même pour perdre son calme face à ses conneries…  

Alors que Sky et Ryuku étaient réunis au même endroit, une voix moqueuse montant d’un arbre voisin se fit entendre :

- Hey, Ryuku ! Moi j’suis bien décidé à ce que tu manges mon gros Cannon... !

Le mage de glace se campa sur ses appuis et libéra un missile de glace dont le recul manqua de le faire tomber. Le projectile magique allait faire des dégâts, voilà une chose de sûre. Ceci fait, il sauta près de Sky, la poussa sans ménagement (quitte à la faire s’écorcher sur quelque buisson épineux) et enchaîna :

- Ice Make : Shark !


Il tendit le bras en avant, lâchant un aileron de glace qui fusa sur le sol en direction de son adversaire. Si l’Ice Cannon n’avait pas suffi, Ryuku allait être broyé entre les mâchoires de ce monstre gelé, une création dynamique qu'Erial affectionnait tout particulièrement de par sa puissance brute et sans fioritures.
En attendant…


- Tu n’es qu’une petite chieuse…, articula froidement Erial à l’oreille de Sky après l’avoir saisie par les cheveux, luttant pour empêcher sa voix de trembler.

Il ne s’était même pas soucié des dégâts qu’elle avait pu subir de la part du God Slayer entre son arrivée et la sienne. Tirant assez fort pour que le corps de Sky parte en arrière, il poursuivit :

- Une chieuse doublée d’une naïve et d’une parfaite abrutie ! T’as cru quoi ? Que t’allais pouvoir me soulager d’un poids en mettant en évidence cette saloperie de disque ? (il sortit ledit disque de sa poche) Le toucher ne me fait rien mis à part me donner un peu le vertige. (il le lui lança dessus) Ce mec-là est un taré. Il s’appelle le Dark Ripper, il veut ta peau. Et il veut p’t’être même la goûter, qui sait ? Et, non, ça veut pas dire embrasser tes jolies petites lèvres de vierge effarouchée transies par le froid... Bref, j’te laisse deviner c’que ça sous-entend…

Alternost la prit soudainement par la main et créa un toboggan de glace sous ses pieds, dans le sens de la pente. L'entraînant avec lui, il bondit sur l'amorce de cette glissade. L’élément se formait devant eux, sorte de serpent dont la tête éthérée et tumultueuse construisant son corps à mesure qu’elle avançait.
Le Tumultueux fixait sa camarade d’un œil mauvais à intervalles réguliers, surveillant, d’un autre côté, leur progression.
Pouvait-il réellement la condamner pour son innocence, lui qui la jalousait… ? Lui qui ne voulait pas qu’on lui arrache son insouciance, ne s’en faisait-il pas le bourreau en lui tenant un tel discours ? La naïveté, même si elle l’avait poussée au suicide, était sûrement le bien le plus précieux de Sky. Et Erial préférait la voir morte que traumatisée à vie.
Alors…
Il s’arrêta, lui modela une barre de glace pour aller avec son arme adamantine et la lui donna, l’air sérieux et déterminé. Dans ses yeux gris, sa posture droite et son bras tendu, la fille ne pouvait lire que ça : de la détermination. Nul besoin de parler, le non-verbal suffisait sûrement amplement.
Alternost se tourna vers le sommet de la montagne, indiqua d’un geste de la main à Sky de surveiller leur gauche.


- J’sais pas si on est descendus plus bas qu’Akira… Quoi qu’il en soit, elle va pas tarder.

L’Ice Maker modela de nouveau sa faux. Sa lame crantée, courbe, avait eu raison d’Irina.
Eh bien, elle serait aussi celle qui mettrait à fin aux agissements de la femme à la glace noire.


- Sois prête, gamine.

© Code de Anéa pour N-U



HRP:
 


Dernière édition par Erial Alternost le Dim 20 Sep 2015 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sky Crazy

avatar

Féminin Messages : 954
Date d'inscription : 12/12/2013
Localisation : au lycée o.o

Feuille du Mage
Surnom: [Diamond]
Magie: Gem Make
Points de Puissance:
691/700  (691/700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Ven 3 Juil 2015 - 15:01



En cette si froide journée ...


Feat. Alternost, Greyster & Yamiko



Elle courait, courait aussi vite que ses jambes le lui permettait. Elle fuyait à demi, elle qui jouer le rôle de l'appât,de la souris. Elle ne penser plus, juste éviter les arbres pour attirer l'attention plus loin. Une ombre glissait sur le sol, elle courait sur la neige blanche... Étrange.... La Gem Makeuse bondit sur ses talons pour stopper sa course juste devant cette masse ténébreuse qui s'étendit juste quelque mètres devant elle avant de prendre forme. Le tarée blond était face à la bleue.

-Et bonjour mon petit cœur de lune, ma jolie fleur des champs, ce n'est pas bien de courir comme ça, tu rate le spectacle, ça te dis une ptite partie de plaisir avec tonton ?


Il avait élancée son poing dans la figure de la gamine qui se ressaisit à temps pour le contrer avec son arme endiamantée. Un Makeur apprenti se doit de savoir se battre avec les armes mis à sa disposition ( dans le cas présent : Le combat à la perche) . La petite fée repoussa difficilement l'attaque du dieu avant d'articuler


-Hum... Nan merci. Et méfies toi... Même la plus douce des roses a des épines et ne se laisse pas facilement cueillir.


Le "petit coeur de lune" stressait, elle avait bien du mal à le repoussait Alor qu'il n'usait pas de sa magie, elle ne voulait pas voir l'étendue des dégâts qui l'attendait si elle se retrouvait contre sa magie... Magie des ombres ? Mais ses pouvoirs lui rappelait un peu Ryû sans être totalement semblables... Un Slayer ?

La fillette aux yeux azur écoutait autour d'elle, elle entendit des bruits proches ...


- Hey, Ryuku ! Moi j’suis bien décidé à ce que tu manges mon gros Cannon... !


C'était la voix moqueuse du rang S qui était perché dans un arbre. La seule représentante du sexe féminin présente sentit ses membres inférieurs se paralysés. Un missile gelé sortit d'une arme de glace et alla droit sur le mage noir. L'Ice Makeur sauta pour atterrir à côté de la suicidaire et la poussa sans aucune forme de délicatesse. Les pieds de l'adolescente oscillèrent

légèrement, au pire des cas elle portait des bottes cuissarde résistantes, elles supporteront les buissons épineux


- Ice Make : Shark !


Une sorte d'aileron de glace se créa, fonçant sur l'ennemi. C'était beau, presque autant que le mage serai en colère si il avait vu le morceau de pierre enfonçait dans le tronc d'un des arbres.


- Tu n’es qu’une petite chieuse…


Aïe, il l'avait vu ...

Le mage aux yeux d'opale avait attrapé le cheveux de la mage des pierre pour lui parlait à l'oreille. Elle dut effectuer des pointes, que toutes les danseuses de Fiore lui envieraient si elles la voyaient , pour se mettre à la bonne hauteur. Au vus de son discours, il devait avoir trouver la pierre de la folie et ne devait pas être des plus ravis de cette initiative insouciante de la gamine. Sa voix était si froide que l'apprentie crut que le souffle de l'Ice Makeur lui avait gelé un tippant.


- Une chieuse doublée d’une naïve et d’une parfaite abrutie ! T’as cru quoi ? Que t’allais pouvoir me soulager d’un poids en mettant en évidence cette saloperie de disque ? (il sortit ledit disque de sa poche) Le toucher ne me fait rien mis à part me donner un peu le vertige. (il le lui lance, elle le saisit au vole avant de la glisser dans sa jupe) Ce mec-là est un taré. Il s’appelle le Dark Ripper, il veut ta peau. Et il veut p’t’être même la goûter, qui sait ? Et, non, ça veut pas dire embrasser tes jolies petites lèvres de vierge effarouchée transies par le froid... Bref, j’te laisse deviner c’que ça sous-entend…


Elle fut d'abord gênée de ces paroles, entre les injures justifiées, la discréditation de sa magie et les allusions de ce que pourrait lui faire subir le mage ténébreux, en passant par l'appellation "vierge effarouchée", elle se mit a rougir légèrement pendant plusieurs secondes. Le mage à la chevelure cyan l'avait entraîner vers l'arrière. Si la jeune fille avait du mal à marcher, ce n'était
pas le sens de sa marche... Elle avait presque une confiance absolue en la personne qui la traînait, mais la vitesse à suivre lui semblait plus compliqué à tenir. Elle pensa un instant à sa pyrite, l'importante différence de niveau devait sûrement y être pour quelque chose, après tout il y avait un long chemin entre apprentie et Rang S.

L'idole de la petite bleuette fini par lâcher la chevelure de cette dernière et saisir sa main. Il créa une sorte de toboggan qui semblait plus ressembler à un serpent glacé qu'a autre chose, le rang S entraina la jeune fille avec lui sur la création de glace. Le corps se fit créer par le mage le plus puissant en même temps que les deux êtres féériques glissaient.
Pendant la descente, le jeune homme regarda plusieurs fois sa jeune partenaire avec un regard froid, dur, mauvais qui faisait froid dans le dos de cette petite et lui fit baisser les yeux pour ne pas croiser cette expression amère. Bizarrement, elle ne regrettait pas, n'avait aucun remords, pour elle ses intentions était certes stupides, mais elles étaient pures, nobles et innocentes... Innocentes comme celle qui avait éprouvait le besoin de venir en aide (à son échelle) au mage de glace. La gamine ne savait plus vraiment quoi penser,elle remercier mentalement le ciel de lui avoir fait croisé le chemin du mage qu'elle admirait, qu'il lui ait apprît quelques sorts et qu'il l'ait défendu devant les deux mage de la guilde de Dark Dragon. Même si elle venait à perdre la vie, elle ne regretterait pas cette si froide journée et l'aimerait toujours autant.

Soudain, Erial s'arrêta, il utilisa sa magie pour lui donnait la forme d'une perche de glace. Le mage était là, le bras tendu, le regard rempli de .... De détermination? C'était ce que la Gem Makeuse pouvait y lire avec plusieurs émotions mêlées. Elle saisit l'arme en soutenant le regard... "Je n'entends pas tes mots, tes gestes parlent trop fort" aurait dit sa mère, et elle avait raison. L'adolescente retenus une grimace, bien qu'elle avait des gants, le froid réussissait à traverser le tissus. Elle était spécialiste du diamant donc sa résistance avec le froid était moins puissante qu'un Gem Makeur spécialisé dans le cristal... Bien moins puissante que ne l'ait sa génitrice. Malgré tout, sa résistance physique et mentale était sensé être plus puissante que celle des autres praticiens de cette magie, grâce au diamant.


- J’sais pas si on est descendus plus bas qu’Akira… Quoi qu’il en soit, elle va pas tarder.


Elle acquiesça d'un hochement de tête. Oui, il avait raison. Elle surveilla la zone qu'il lui avait désigné pendant qu'une superbe faux de glace se fit créer à son tour. Elle ne quittait pas les étendus d'arbres des yeux, cherchant le moindre mouvement.


- Sois prête, gamine.


Elle se surpris à lâcher un petit sourire sincère, c'est sur qu'elle était une gamine à côté d'un homme qui avait l'air d'avoir vus presque tout dans sa vie.


-Je suis toujours prête.Je n'ai pas peur, la faucheuse n'ai pas si méchante ou effrayante quand on la connais bien , se murmura-t-elle à elle-même, mais quand elle ne vient pas pour nous, ça fait toujours souffrir...


Il faut avouer qu'elle savait de quoi elle parlait, depuis l'enfance elle la voyait, la mort, assise dans son salon en buvant du thé, elle attendait le bon moment pour partir. Et bien sur, au moment de quittait les lieux, elle ne paye pas sa note et emporte toujours un souvenir de sa visite. Mais pourtant, la bleue avait grandit ainsi en la regardant droit dans les orbites. Peut-être sont-elles devenus amis? La faucheuse lisait des histoires à la petite et lui comtait comment elle avait choisit de prendre l'âme de certaines personne ou comment des mages pouvaient lui en offrir.

Sky sortit de ses songes et pris sa positions de défense, elle était prête à toutes attaques venant de tous côtés, prête à toutes esquives , prête à se battre.

La mage de Fairy Tail écoutait la nature, le bruit du vent,l'odeur de la montagne et ... Des bruits ? Une impression d'entendre la neige craquer comme sous des pas redonna toute sa concentration à la fille aux cheveux originaux. Elle sera plus fort encore les barres dans ses mains et respira profondément.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Nul n'est méchant volontairement



De Ten-Nee-Kami-Sama ♥



   
Revenir en haut Aller en bas

Akira Greyster

avatar

Féminin Messages : 115
Date d'inscription : 07/02/2015

Feuille du Mage
Surnom: Frozen Heaven
Magie: Ice God Slayer
Points de Puissance:
777/1700  (777/1700)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Dim 20 Sep 2015 - 12:36




En cette si froide journée...




Tu glisses encore et encore avant de finalement trouver un endroit où t'accrocher. Tu ne sais pas de combien de mètre tu as pu descendre. Mais tu n'as plus personne en vue. Tu soupires. Il est hors de question que tu remontes. Tu n'aimes pas perdre ton temps, et faire cette erreur serait une importante perte. Bien à l'aise sur la terre ferme, tu te dis qu'il te faudra remercier l'Ice Maker avant de t'amuser avec lui. Il a au moins su se rendre utile, et Ryuku a disparu quelque part dans l'avalanche avec ses remarques obscènes. Tu te glisses dans les arbres telle un ombre, comme tu as si bien pris l'habitude de le faire. Un peu plus bas, un hurlement retentit et tu soupires. Cet homme ne sait donc pas être discret, ni oublier ses expressions folkloriques. Comment un homme aussi pitoyable et lamentable que ce type dont le nom a fini par t'échapper peut-il être à la fois un dieu, et membre des Émissaires ? Si tu n'avais pas besoin des ramassis de déchets peuplant ce qui semble  être ta guilde pour atteindre tes objectifs, tu serais partie depuis bien longtemps.

Des bruits traduisant de l'agitation te parviennent aux oreilles, et tu les suis, descendant un peu plus en contre bas. Un spectacle fort intéressant apparaît devant tes orbes de glace, et tu t'effaces, te rendant encore plus discrète pour observer. Enfin, intéressant est un bien grand mot. En vérité, c'est uniquement ton jouet en plein affrontement avec une tête brûlée. Tu ne comprends pas l'intérêt de frapper dans le tas, sans réfléchir à ses coups. Tu es bien trop stratège pour agir avec aussi peu de bon sens. L’abruti en revanche semble trouver cette méthode efficace, jusqu’à ce qu’il ne décide s’en aller, tout simplement. Probablement pour partir à la poursuite de la fillette. Ce n’est pas plus mal, tu n’apprécies pas particulièrement le fait que quelqu’un d’autre joue avec ce que tu as choisi comme jouet. Plutôt possessive, c’est vrai, mais n’étais-tu pas la première sur place ? Lorsque les deux hommes disparaissent de ton champ de vision, tu décides de les imiter et de descendre un peu plus bas. Si l’un suivait l’autre, tu n’aurais aucun mal à les retrouver. Et s’ils devaient se battre, et bien qu’ils s’épuisent ! Les voir lutter par la suite ne serait que d’autant plus amusant.

Une nouvelle descente s’annonça, et de nouveau, tu suivis le mouvement, abandonnant le barbare à son sort. Peut-être qu’il était écrasé ? Avec un peu de chance, il s’en sortira avec une jambe cassée. Ou alors il aura été plus réactif et moins stupide qu’il n’en avait l’air et s’était volatilisé come tu l’avais vu faire plus tôt. Dans tous les cas, quel intérêt ? Il n’était plus là, ne te gênerait pas, aussi longtemps que ça dure. Tapie dans l’ombre, tu t’approches de tes deux cibles. Tu sens l’air autour de toi se refroidir tant ton excitation est grandissante. Le jeu va être très intéressant.

« Je suis toujours prête. »

Une ombre de sourire moqueur se dessine sur tes lèvres. Candide et innocente. Ne s’agit-il pas de vertus ? Parfois, tu te dis que tu aurais bien aimé les connaître. Et puis tu te rappelles que tout est gris, et que dans ton monde, ces couleurs seraient plus qu’invisible. Une vague d’amertume te traverse alors que tu descends de l’arbre sur lequel tu t’étais perchée. Ta tête se penche sur le côté, et tu feins la surprise. Tu ne te savais pas si menaçante enfin.

« Vous risqueriez de vous blesser avec tout ça. »

Ton visage reprend son expression indéchiffrable et neutre alors que tu te mets à marcher tranquillement autour des deux mages armés jusqu’aux dents. Il suffit donc d’être lié à Dark Dragon pour être méprisé, jugé. Tu trouves cela bien triste. Tous les mages de cette guilde ne sont pas stupides. En ce qui te concerne, tu te sers de Dark Dragon. Tu te montres d’une telle hypocrisie, mais si tu avais eu d’autres options, jamais tu n’aurais mis les pieds dans ce dépotoir, quand bien même tu avais le physique de l’emploi. Tu te débarrasses de ta capuche, et pose ton regard de glace sur tes deux jouets. Hargneux et fragile, novice et expérimenté. Probablement plus que toi, mais quelle importance ? Expérimenté…

« Si tu ne fais pas attention, cette gamine risque d’être une faiblesse, la tête bleue. Je te croyais plus avisé que ça. Après tout, je vous suis depuis un moment. D’un autre côté, la discrétion est mon plus grand atout. Enfin… Vous avez l’air de vouloir jouer, et moi aussi, alors… Jouons ! »

Attendre, observer, élaborer, attaquer. Tu ne seras pas la première à t'élancer.


Fiche par Yûki, alias Akira Greyster.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Revenir en haut Aller en bas

Game Master

avatar

Masculin Messages : 398
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Cosmos

Feuille du Mage
Surnom: Mr. Propre
Magie: Omnipotence
Points de Puissance:
999999999/999999999  (999999999/999999999)


MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial] Mar 20 Déc 2016 - 11:01

Finalement, les deux froids optent pour la fuite. Vives, elles disparaissent dans les contrebas, laissant là une Akira visiblement ennuyée, mais absolument récalcitrante à l'idée de partir à leur poursuite. A son tour, elle disparaît, préférant aller s'occuper de choses plus intéressantes. Quant au Dark Ripper, qui sait où ses ombres l'ont mené ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En cette si froide journée ... [ft. Erial]

Revenir en haut Aller en bas

En cette si froide journée ... [ft. Erial]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BIBBO & CASSIE ✰ Je n'espérais rien de cette journée.. Et pourtant.
» Par une chaude journée d'été [Pv]
» Le matin d'une belle journée [PV Âme]
» Une journée bien froide [jour II]
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne disposition :: Fiore Centre-